Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    RUGE, Eugene

    Partagez

    Hesperide
    ML
    ML

    RUGE, Eugene

    Message  Hesperide le Mar 19 Mai 2015 - 8:18

    Quand la lumière décline


    Le roman est une odyssee familiale d’Allemagne de l’Est et comprend la deuxieme moitie du 20eme siecle, jusqu’a nos jours.Le parallelisme composant l’architecture du roman est remarquablement employe en tant que procede litteraire. C’est un roman a sept voix, sept membres de la famille Umnitzer prennent la parole pour nous presenter des histoires personnelles, passionnantes, bouleversantes, se situant entre Mexico, Berlin et encore Mexico. La famille a ses debuts lors de la revolution dite « spartakiste » ou Wilhelm adhere au parti communiste allemand.

    D’abord, on voit les grands parents Wilhelm et Charlotte, communistes convanicus, en immigration au Mexique. Ils rentrent en Alelmagne de l'Est en 1952 afin d’ « edifier » le socialisme dans le nouvel etat allemand. Par contre, leur fils Kurt revient de l’Union sovietique apres avoir ete libere du camp stalinien et amene a Berlin son epouse russe Irina. Malgre le marasme subi en Russie, Kurt arrive en Alelmagne plein d’espoir, il croit en la renaissance de la nouvelle vie. Et il y a le petit-fils Alexandre – il doit vivre dans le « socialisme  reel » qui lui est offert par les generations d’avant. Mais ce monde-ci lui semble de plus en plus etroit et il part tenter sa chance a « l’Ouest ». Il le fait le jour ou la famille et les « camarades » fetent le 90eme anniversaire de son grand-père, du patriarche de la famille. Sans oublier l’arriere petit-fils Markus Umnitzer qui y est present aussi.

    Une scène mémorable du roman montre Kurt et son fils Sacha se livrant à une virulente bataille de chiffres : « – Quatre-vingts millions de morts, criait Sacha. Quatre-vingts millions ! » « – Deux milliards criait Kurt […] oui, les enfants en Afrique, hurlait Kurt. Qu’est-ce qu’il y a de drôle là-dedans ? ». Et entre ces répliques, Madame (comprendre : Irina) d’éplucher ses patates ou d’enfourner son oie à la Bourguignonne ! Car Eugen Ruge, avec ce livre parsemé d’évocations de scènes domestiques, donne la primeur à l’intimité. Intimité matérielle, mais aussi intimité psychologique : les conflits père-fils se reproduisent de génération en génération et chacun lutte pour sa survie, avec des difficultés grandissantes ! Quand Wilhelm à force de mensonges avait trouvé sa place dans l’ancien monde, Kurt y parvient encore un peu en écrivant des livres, mais Sacha erre déjà, de femme en femme, de ville en ville, de pays en pays. Markus, lui, semble encore plus paumé.

    Un superbe equilibre subtil entre l’intime et l’historique ! Je recommande vivement ce roman qui nous fait voir d’une manière geniale comment l’Histoire influe le destin d’une famille.


    Dernière édition par Hesperide le Mer 20 Mai 2015 - 14:16, édité 1 fois

    Pinky
    M
    M

    Re: RUGE, Eugene

    Message  Pinky le Mar 19 Mai 2015 - 8:50

    merci Hesperide pour cette présentation intéressante, je le note dans mon petit carnet

    Hesperide
    ML
    ML

    Re: RUGE, Eugene

    Message  Hesperide le Mar 19 Mai 2015 - 9:18

    Je pense, Pinky, que le roman est incontournable pour ceux (celles) qui s'interessent a l'evolution assez recente du monde des humains. C'est extremement fort et touchant.

    Pinky
    M
    M

    Re: RUGE, Eugene

    Message  Pinky le Mer 20 Mai 2015 - 8:40

    je l'ai noté, je ne manquerai pas de le lire Hesperide et d'échanger mon point du vu avec toi

    Contenu sponsorisé

    Re: RUGE, Eugene

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:48


      La date/heure actuelle est Ven 9 Déc 2016 - 6:48