Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    CONTRUCCI Jean

    Partagez

    Pinky
    M
    M

    CONTRUCCI Jean

    Message  Pinky le Lun 13 Juil 2015 - 10:42

    LE SPECTRE DE LA RUE ST JACQUES



    Policier édité au livre de poche en octobre 2008

    440 pages

    Résumé

    Marseille, avril 1906. Dans le parc de la propriété " La Mitidja " est retrouvé un cadavre... vieux de dix ans ! Quelques jours plus tard, un employé des lieux meurt brutalement après avoir reçu des lettres de menaces. Honoré Castellain, propriétaire et premier suspect, est soupçonné mais aussitôt relâché. En chasse d'informations pour la rubrique judiciaire du Petit Provençal, Raoul Signoret se passionne pour l'affaire, aidé de son fidèle oncle Eugène Baruteau, chef de la police. Il retrouve avec émotion son premier camarade d'école, Edouard Castellain, qui lui confie des informations de première main sur les sinistres événements survenus au domaine paternel. Mis à pied pour son refus de chanter les louanges de la politique coloniale, Raoul devient libre pour l'enquête... Celle-ci l'entraînera, avec sa femme la pétillante Cécile, d'Alger la Blanche aux séances de spiritisme : un cerbère meurtrier et un fantôme inquiétant sont au rendez-vous. Après L'Enigme de La Blancarde, La Faute de l'abbé Richaud, Le Secret du docteur Danglars et Double crime dans la rue Bleue, Jean Contrucci, critique littéraire à La Provence, nous conte un nouveau mystère de Marseille, élucidé par le désormais mythique tandem Signoret-Baruteau.

    Mon ressenti

    Un petit tour dans une librairie, une rencontre avec un autre lecteur dans celle-ci, une discussion autour de livres, un conseil plus tard je commande ce livre.
    C’est le premier opus de cette série que je lis. L’histoire se déroule à Marseille au printemps 1906 où pour la première fois l’exposition Coloniale ouvre ses portes. Je me suis baladée dans le vieux Marseille, cette ville que je ne connais pas du tout.

    A la découverte d’un cadavre enseveli depuis 10 ans, c’est la famille d’un très riche négociant en vins, propriétaire de nombreux domaines, qui est sur la sellette. Raoul Signoret, reporter judiciaire au Petit Provençal et son oncle Eugène Baruteau, patron de la police marseillais, mènent l’enquête dans des styles différents, utilisant chacun ses compétences pour démêler les mystères, secrets et non-dits de cette enquête.

    L’auteur prend le temps au travers des dédales de sa ville qu’il connait, de nous emmener dans ce début du siècle en donnant une certaine peinture familiale, conjugale, sociale… et il ajoute avec brio, le temps de prendre le temps avec la description des repas au travers des recettes de Thérèsou (à essayer), les joutes humoristiques dans les échanges entre les protagonistes, le temps de prendre soin de l’autre.
    L’histoire fait la part belle au surnaturel et au fantastique en pénétrant dans les salons bourgeois de la belle époque où le spiritisme a fait son entrée. Nos deux acolytes vont démontés au fil des pages les machinations diaboliques et les charlatans pour mettre en lumière le vrai coupable.
    Dépaysement et histoire de la ville, suspense, humour, fantastique font de ce policier un excellent moment de lecture.


    Nina
    ML
    ML

    Re: CONTRUCCI Jean

    Message  Nina le Lun 13 Juil 2015 - 11:00

    Merci pour cette présentation Pinky.
    J'aime beaucoup cet auteur, et je m'aperçois que je n'ai jamais posté d'avis sur ses livres ici.

    Pinky
    M
    M

    Re: CONTRUCCI Jean

    Message  Pinky le Lun 13 Juil 2015 - 11:58

    merci Nina pour ta visite, j'ai été étonnée aussi de ne pas trouver de présentations de cet auteur qui semble très prolifique

    Nina
    ML
    ML

    Re: CONTRUCCI Jean

    Message  Nina le Lun 13 Juil 2015 - 12:08

    Oui, il l'est ! Je vais tâcher de retrouver mes notes de lecture.
    Surtout, je viens de lire Le vampire de la rue des Pistoles, qui doit suivre ce tome (l'action se passe en 1907).

    Keana
    ML
    ML

    Re: CONTRUCCI Jean

    Message  Keana le Lun 13 Juil 2015 - 13:08

    Je ne connais pas du tout l'auteur, mais ce que vous en dites m'intrigue !
    Merci pour ton avis Pinky !

    Pinky
    M
    M

    Re: CONTRUCCI Jean

    Message  Pinky le Mar 14 Juil 2015 - 8:50

    peut être Nina, j'aime bien l'esprit de son univers

    merci Keana pour ta visite

    Nina
    ML
    ML

    Re: CONTRUCCI Jean

    Message  Nina le Mer 15 Juil 2015 - 9:24



    Le Vampire de la rue des Pistoles.

    Présentation de l'éditeur :

    Marseille, avril 1907. Par une nuit de tempête dans le quartier du Panier se noue un drame terrifiant. Pris pour un fantôme par un passant, un cadavre ficelé dans un drap, ouvert en deux et soigneusement recousu au point de surjet, est retrouvé contre le mur de la Vieille-Charité. Raoul Signoret, reporter au Petit Provençal, se lance dans une enquête que son oncle Eugène Baruteau, chef de la Sûreté, entend mener rondement, d'autant plus que Clemenceau, le « premier flic de France », exige des résultats.

    Mon avis :

    Non, mais, je vous demande un peu : on ne peut plus se rendre à son travail sans souci à Marseille. Prenez cet honnête apprenti, réveillé tous les matins par maman (non, parce que sinon, il resterait bien couché) : il a le malheur de tomber sur un fantôme. Que dis-je, un fantôme, un vampire ! Ou pire encore (selon le point de vue) : un cadavre. Que fait la police ?

    Et bien la police a fort à faire, mais il semble que c'est surtout Raoul Signoret, neveu du chef de la Sûreté, qui enquête, aidé par un ami d'enfance. Roman policier, certes, Le vampire de la rue des Pistoles est aussi un roman historique, qui nous plonge dans le Marseille des années 1900, avec ses lenteurs administratives, ses quartiers réservés à certaines pratiques, ses poètes aussi, et ses rivalités avec d'autres villes : voir les articles de journaux qui tendent à discréditer la cité Phocéenne. Internet n'a pas inventé la diffusion des rumeurs, il l'a juste élargie !

    Mais revenons à ce crime : ce n'est pas le premier, à Marseille, non, mais c'est sans doute le premier dans lequel le cadavre semble avoir déjà été autopsier et recousu, avec beaucoup de soin, comme si une gentille cousette avait prêté main forte à l'assassin (en plus des trois personnes qui ont transporté le corps). Et la victime n'est pas n'importe qui. Non, pas un notable, mais un guérisseur hautement réputé pour ses méthodes plus qu'originales (après tout, c'est un guérisseur, on ne lui demande pas de faire dans le conventionnel) et pour la frayeur qu'il inspirait à ses "patients". Il est plus facile d'aller voir un guérisseur qui se fait payer en nourriture qu'un médecin qui attend des espèces sonnantes et trébuchantes. Il est plus facile aussi de lui parler de ses petits problèmes, notamment quand on ne forme pas vraiment avec son conjoint un couple légitime.

    C'est dans le passé de Marseille, dans des croyances obscures et oubliées que nous plongent le romancier, et avec lui son personnage principal, qui, comme lors de ses précédentes enquêtes, paie largement de sa personne. Ce que je lui reprocherai, à ce cher Raoul, c'est non pas d'impliquer sa chère et tendre (elle l'a déjà fait à plusieurs reprises) mais de confier une mission à ses deux enfants. Certes, elle n'était pas risquée du tout, Certes, elle n'était pas risquée du tout, mais n'est-ce pas un peu tôt, même si son fils adoptif a déjà pu, à ses dépends, mesurer la noirceur du monde qui l'entoure ?

    Quant au dénouement... il est surprenant, mais pas au sens où les lecteurs s'y attendent. Nous restons dans le registre policier.

    Pinky
    M
    M

    Re: CONTRUCCI Jean

    Message  Pinky le Mer 15 Juil 2015 - 9:39

    merci Nina pour cette belle présentation, elle donne envie de continuer à lire les livres de l'auteur

    Nina
    ML
    ML

    Re: CONTRUCCI Jean

    Message  Nina le Mer 15 Juil 2015 - 12:03

    Merci Pinky !

    Contenu sponsorisé

    Re: CONTRUCCI Jean

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:35


      La date/heure actuelle est Ven 9 Déc 2016 - 12:35