Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    BERRY, Steve

    Partagez

    Atti'
    M
    M

    BERRY, Steve

    Message  Atti' le Lun 24 Jan 2011 - 13:54

    L'Héritage des Templiers



    Le cherche midi – 563 pages

    Quatrième de couverture

    L'histoire religieuse telle qu'elle est envisagée dans Da Vinci Code paraît bien pâle comparée à la façon dont elle est appréhendée ici. Avec ce thriller vif et saisissant, Steve Berry porte le genre à sa perfection.
    The New York Times

    L'auteur du Troisième Secret nous offre, avec ce thriller ésotérique remarquablement conçu, un roman riche en détails historiques, qui développe une étonnante hypothèse quant à la vraie nature du fameux trésor des Templiers.

    1118, Jérusalem, Terre sainte. Neuf chevaliers créent un ordre militaire, les «Pauvres Chevaliers du Christ». Le roi Baudoin II de Jérusalem leur cède pour résidence une partie de son palais, bâti sur les ruines du Temple de Salomon. Ils deviennent les «chevaliers du Temple», puis les «Templiers».

    1307 : Jacques de Molay, le grand maître de l'ordre des Templiers, est arrêté sur ordre de Philippe le Bel et livré à l'Inquisition. Il garde le silence sur le déjà célèbre trésor des Templiers.

    2006 : Cotton Malone, ex-agent du département de la Justice américaine, et son amie Stéphanie Nelle entrent en possession de documents troublants relatifs à la nature du trésor des Templiers. Commence alors une quête à la fois historique, érudite et périlleuse, qui les mènera à Rennes-le-Château, coeur du mystère.

    Plus de deux millions d'amateurs de thrillers et de passionnés d'histoire ont déjà plébiscité à travers le monde ce roman salué par Dan Brown et Katherine Neville, où ésotérisme, action et suspense se conjuguent à merveille.

    Steve Berry est avocat. Il vit en Géorgie. Après Le Troisième Secret, L'Héritage des Templiers est son deuxième roman publié en France. Traduit dans plus de quinze langues, il a figuré sur la liste des best-sellers dès sa parution aux Etats-Unis.
    Parfait pour les amateurs de thrillers comme pour les passionnés d'histoire. Une intrigue fabuleuse.
    David Morrell

    Mon avis

    J'ai apprécié la lecture de ce livre. Étant débutant en ce qui concerne la thématique du trésor des templiers, je ne connaissais pas le mythe de Rennes-le-Château avant d'avoir lu ce livre. A l'issue de cette lecture, il y a fort à parier que j'y mettrai rapidement les pieds livre en main à la recherche des nombreux indices supposés indiqués « le chemin ».

    L'auteur s'appuie sur de nombreux faits réels qu'il agrémente d'interprétations/inventions personnelles d'un grand intérêt.

    La narration jongle sans cesse entre les deux parties à la recherche du legs mythique, ce qui la rend très dynamique. Le rythme de lecture est d'autant plus rapide qu'on attend avec impatience le face-à-face.

    La chasse au trésor se déroule entre l'Ordre du Temple qui subsisterait de nos jours et qui est en quête d'une reconnaissance nouvelle, et une équipe éclectique formée autour de Stéphanie Nelle, d'ordinaire à la tête d'une cellule de contre-espionnage américaine. Elle marche ici sur les traces de son mari qui a consacré sa vie à la recherche du trésor des templiers et de son fils, tous deux mystérieusement disparus.

    Outre la confrontation d'intérêts personnels, ce roman évoque et remet en question également les fondements du christianisme.

    A mettre entre toutes les mains.

    Ma note

    Une extrapolation intéressante de l'existant concernant le trésor des templiers, des personnages attachants et du rythme, cela mérite 4/5 !




    Pinky
    M
    M

    Re: BERRY, Steve

    Message  Pinky le Lun 24 Jan 2011 - 15:49

    super Atti... cela donne envie d'en savoir encore plus, le secret des templiers...

    Atti'
    M
    M

    Re: BERRY, Steve

    Message  Atti' le Lun 24 Jan 2011 - 15:52

    C'est clair. Depuis, bon nombre de livres ayant trait aux Templiers ont rejoint mes rayonnages.

    Merci pour ton passage Pinky. beaux yeux

    Nina
    ML
    ML

    Re: BERRY, Steve

    Message  Nina le Sam 12 Fév 2011 - 1:49



    Titre : La conspiration du temple.
    Editeur : Pocket
    Nombre de pages : 662.
    Genre : polar.

    Quatrième de couverture :

    Le ministre suprême de la jeune fédération d'Asie Centrale a des rêves de grandeur : depuis sa capitale Sarmacande, elle veut envahir ses voisins afghans et iraniens. Mais pour lancer les opérations militaires, il lui faut réunir les huit décadrachmes de Poros, ces médaillons frappés à l'époque d'Alexandre le Grand. Comment huit pièces archéologiques pourraient mettre l'Asie centrale à feu et à sang ? C'est l'énigme que doit résoudre Cotton Malone, ex-agent du ministère de la Justice américaine, tandis que, dans l'ombre, une organisation secrète prépare en silence un complot terrifiant.

    Mon avis :

    J'avais essayé il y a quelques mois de lire un roman de Steve Berry, Le mystère Charlemagne, et j'ai subi un échec cuisant : j'ai abandonné le livre au bout de 150 pages. La sortie en poche du tome précédent La conspiration du Temple m'a fait penser que c'était l'occasion ou jamais de renouer avec cet auteur et, pourquoi pas ? de reprendre la lecture du Mystère Charlemagne.

    Tout d'abord, les premiers chapitres furent une bonne surprise. Le récit se divise en trois pistes narratives, qui nous entraîne à Venise, au Danemark, et dans la jeune et fictive Fédération d'Asie centrale. Le point commun entre ses trois récits semble la recherche des huit médaillons frappés à l'époque d'Alexandre le Grand. Rien n'est si simple, et derrière cette quête se cachent des enjeux bien plus graves. L'action est si bien menée, l'écriture est si efficace que je n'avais qu'une envie, poursuivre ma lecture et en apprendre davantage.

    Je ne connaissais de Cottone Malone que le peu que j'avais vu de lui dans Le mystère Charlemagne. Force est de constater qu'il est un personnage attachant. Cet agent retraité, libraire au Danemark, reprend du service pour aider ses amis. Aux qualités que l'on retrouve habituellement chez ce genre de personnages (érudition, courage, capacité à s'adapter quelle que soit la situation) s'ajoute une discrétion et une pudeur qui se retrouvent chez ses amis, Cassiopée et Thorvaldsen. Même frappés par des deuils intimes, leur pudeur leur interdit de s'épancher.

    Face à eux se tiennent deux personnages, unis par une ambition démesurée, Enrico Vincenti et Irina Zovastina. Enrico aime les chats, voilà tout ce que je trouve de sympathique à ce personnage qui n'hésite pas à sacrifier ses propres alliés pour mener à bien ses projets. L'érudition d'Irina a beau être impressionnante, elle est surtout glaçante : son admiration pour l'Illiade et Alexandre le Grand nourrit sa part d'ombre et une ambition dont l'ampleur et la teneur se dévoilent au fil du récit. Chacun de ses actes révèle son caractère sanguinaire. Son amour pour Karyn l'humanise - un temps. Il n'est qu'une projection de sa volonté de ressembler à son modèle.
    Plus je progressais dans l'intrigue et plus le rythme du récit s'accélérait.

    L'intrigue est vraiment menée tambour battant, les péripéties et les renversements de situation ne nous laissent pas le temps de souffler. Il faut se défier des apparences, car les personnages sont rarement ce qu'ils paraissent être.

    Bien sûr, certains pourront considérer qu'il faut être passionné par l'Antiquité pour apprécier ce livre. Pour ma part, les explications historiques restent abordables, bien réparties dans l'ensemble du roman et ne sont pas des digressions : elles sont une partie non négligeable de l'intrigue.

    C'est promis, je reprends la lecture du Mystère Charlemagne, d'autant plus qu'une discrète allusion est faite à ce roman.

    Atti'
    M
    M

    Re: BERRY, Steve

    Message  Atti' le Sam 12 Fév 2011 - 12:21

    Je ne savais pas que Cassiopée et Thorvaldsen étaient aussi des personnages récurrents chez l'auteur. Ça sera un plaisir de les retrouver dans ce livre.

    Merci Nina pour cet avis. Smile

    Nina
    ML
    ML

    Re: BERRY, Steve

    Message  Nina le Sam 12 Fév 2011 - 21:57

    A vrai dire, je ne le savais pas non plus. Je sentais bien que Thorvaldsen était un personnage récurrent, pour Cassiopée, je ne savais trop que dire. Je verrai dans l'enquête suivante.

    Titi
    LEH
    LEH

    Re: BERRY, Steve

    Message  Titi le Sam 12 Fév 2011 - 22:45

    Merci à vous deux.
    Un auteur à découvrir pour ma part.

    Nina
    ML
    ML

    Re: BERRY, Steve

    Message  Nina le Sam 28 Mai 2011 - 11:21


    Editions Le Cherche-Midi - 670 pages.

    Mon résumé :

    Cotton Malone veut en savoir plus sur la mort de son père en mission. Stéphanie Nelle lui communique donc le rapport sur la disparition du sous-marin. Las ! Il semble que la consultation de ce rapport ultra-secret ne convienne pas à tout le monde. Cotton Malone est désormais traqué, et Stéphanie obligée de s'expliquer en haut lieu. Ce n'est que le début d'une quête qui les mènera jusqu'en Antarctique.

    Mon avis :

    La lecture de ce livre démontre le bien fondé d'une règle que je respecte rarement : il faut lire une série dans l'ordre. J'ai commencé La prophétie il y a quelques mois, je l'ai abandonné au bout de cent-cinquante pages : impossible de m'attacher aux personnages. Depuis, j'ai fait une nouvelle tentative après avoir lu La conspiration du temple, et la lecture a été bien plus facile. Motif : je me suis attachée au personnage de Cotton Malone, je n'ai pas souffert de sa légère mise en retrait (puisque je connaissais sa précédente mission) et j'ai beaucoup apprécié la pugnacité d'Edwin et de Stéphanie. Il faut dire qu'ils avaient un adversaire à leur taille. Je veux parler non de l'amiral Ramsey, mais du tueur à gages Charlie Smith, un artiste dans son domaine, un méchant comme on en fait rarement.
    Maintenant, le reste de l'intrigue m'a semblé assez classique, et certaines scènes (dans le cloître, notamment) m'ont rappelé Da Vinci Code. Je me suis souvent perdue entre les explications pseudo-scientifiques, les références historiques (je crois avoir déjà dit une bonne dizaine de fois que je ne lisais que rarement des livres sur la seconde guerre mondiale) et médiévales (Charlemagne n'est définitivement pas ma tasse de thé). Quant à la rivalité entre les jumelles Dorothea et Christl, soigneusement entretenue par leur mère (dans quel but ? Mystère), elle n'est pas neuve dans la littérature et si Cotton Malone dit qu'il n'a jamais vu de jumelles se détester autant (je cite de mémoire), c'est pourtant un cliché de la littérature mondiale.
    Bref, j'ai pris ce roman pour ce qu'il était : un bon divertissement. Ce qui m'intéressait vraiment était de découvrir comment Malone allait se sortir de tous les mauvais pas dans lesquels il était jeté comme à plaisir. Je ne garderai pas de cette lecture un souvenir impérissable.

    Atti'
    M
    M

    Re: BERRY, Steve

    Message  Atti' le Sam 28 Mai 2011 - 17:14

    Merci Nina pour cet avis. Wink

    Céline72
    LEH
    LEH

    Re: BERRY, Steve

    Message  Céline72 le Ven 16 Sep 2011 - 16:44

    L'héritage des Templiers

    Mon avis :

    Passionnant et accrocheur, le livre se laisse lire sans difficulté,avec une intrigue bien ficelée qui nous entraine à la poursuite du Trésor des templiers.
    L'auteur semble s'être sérieusement documenté au niveau historique, ce qui donne un vrai plus à son roman.
    J'ai trouvé ce roman vraiment réussi... Une fois entamé, vous ne savez plus le quitter.

    snoopy9010
    LH
    LH

    Re: BERRY, Steve

    Message  snoopy9010 le Jeu 16 Aoû 2012 - 16:50

    Nina a écrit:

    Titre : La conspiration du temple.
    Editeur : Pocket
    Nombre de pages : 662.
    Genre : polar.

    Quatrième de couverture :

    Le ministre suprême de la jeune fédération d'Asie Centrale a des rêves de grandeur : depuis sa capitale Sarmacande, elle veut envahir ses voisins afghans et iraniens. Mais pour lancer les opérations militaires, il lui faut réunir les huit décadrachmes de Poros, ces médaillons frappés à l'époque d'Alexandre le Grand. Comment huit pièces archéologiques pourraient mettre l'Asie centrale à feu et à sang ? C'est l'énigme que doit résoudre Cotton Malone, ex-agent du ministère de la Justice américaine, tandis que, dans l'ombre, une organisation secrète prépare en silence un complot terrifiant.

    Mon avis :

    J'avais essayé il y a quelques mois de lire un roman de Steve Berry, Le mystère Charlemagne, et j'ai subi un échec cuisant : j'ai abandonné le livre au bout de 150 pages. La sortie en poche du tome précédent La conspiration du Temple m'a fait penser que c'était l'occasion ou jamais de renouer avec cet auteur et, pourquoi pas ? de reprendre la lecture du Mystère Charlemagne.

    Tout d'abord, les premiers chapitres furent une bonne surprise. Le récit se divise en trois pistes narratives, qui nous entraîne à Venise, au Danemark, et dans la jeune et fictive Fédération d'Asie centrale. Le point commun entre ses trois récits semble la recherche des huit médaillons frappés à l'époque d'Alexandre le Grand. Rien n'est si simple, et derrière cette quête se cachent des enjeux bien plus graves. L'action est si bien menée, l'écriture est si efficace que je n'avais qu'une envie, poursuivre ma lecture et en apprendre davantage.

    Je ne connaissais de Cottone Malone que le peu que j'avais vu de lui dans Le mystère Charlemagne. Force est de constater qu'il est un personnage attachant. Cet agent retraité, libraire au Danemark, reprend du service pour aider ses amis. Aux qualités que l'on retrouve habituellement chez ce genre de personnages (érudition, courage, capacité à s'adapter quelle que soit la situation) s'ajoute une discrétion et une pudeur qui se retrouvent chez ses amis, Cassiopée et Thorvaldsen. Même frappés par des deuils intimes, leur pudeur leur interdit de s'épancher.

    Face à eux se tiennent deux personnages, unis par une ambition démesurée, Enrico Vincenti et Irina Zovastina. Enrico aime les chats, voilà tout ce que je trouve de sympathique à ce personnage qui n'hésite pas à sacrifier ses propres alliés pour mener à bien ses projets. L'érudition d'Irina a beau être impressionnante, elle est surtout glaçante : son admiration pour l'Illiade et Alexandre le Grand nourrit sa part d'ombre et une ambition dont l'ampleur et la teneur se dévoilent au fil du récit. Chacun de ses actes révèle son caractère sanguinaire. Son amour pour Karyn l'humanise - un temps. Il n'est qu'une projection de sa volonté de ressembler à son modèle.
    Plus je progressais dans l'intrigue et plus le rythme du récit s'accélérait.

    L'intrigue est vraiment menée tambour battant, les péripéties et les renversements de situation ne nous laissent pas le temps de souffler. Il faut se défier des apparences, car les personnages sont rarement ce qu'ils paraissent être.

    Bien sûr, certains pourront considérer qu'il faut être passionné par l'Antiquité pour apprécier ce livre. Pour ma part, les explications historiques restent abordables, bien réparties dans l'ensemble du roman et ne sont pas des digressions : elles sont une partie non négligeable de l'intrigue.

    C'est promis, je reprends la lecture du Mystère Charlemagne, d'autant plus qu'une discrète allusion est faite à ce roman.




    Je n'ai pas du tout aimé ce livre.

    Pas de vrai style. Evil or Very Mad

    Intrigue linéaire. Evil or Very Mad

    Héros pas attachants. Evil or Very Mad

    Du Dan Brown , hélas!!!! Evil or Very Mad

    Atti'
    M
    M

    Re: BERRY, Steve

    Message  Atti' le Mar 25 Fév 2014 - 23:43

    Le Musée perdu

    Pocket – 505 pages



    Quatrième de couverture

    En 1945 «la huitième merveille du monde», la Chambre d'ambre, dérobée par l'armée nazie lors de l'invasion de Leningrad, se volatilise. Malgré toutes les recherches, elle n'a jamais été retrouvée... Aujourd'hui, à Atlanta. Le père de Rachel Cutler, rescapé de Mauthausen d'origine russe, vient de mourir dans d'étranges circonstances. Il laisse derrière lui les clés d'un secret qui l'a hanté toute sa vie. Commence alors pour Rachel une quête qui va la conduire aux portes de la Chambre d'ambre...

    Mon appréciation

    La Chambre d’Ambre a été démontée du palais de Tsarskoïe Selo par les Allemands pour être emmenée à Königsberg en Prusse. De là, elle aurait été détruite lors du bombardement de la ville… ou emportée, avant l’arrivée des alliés, dans les montagnes du Harz en Allemagne où sa trace se perd.

    La quête passionne depuis des décennies, notamment l’ex-russe Karol Borya qui meurt mystérieusement chez lui aux Etats Unis.
    C’est ainsi que sa fille Rachel Cutler est entraînée à son tour dans cette quête sur les traces de son père. Ce dernier a mené lors de sa carrière la recherche des œuvres d’art pillées par les nazis pendant la guerre pour le compte de l’Union soviétique.

    La juge américaine met entre parenthèses sa carrière pour partir à l’aventure en Allemagne et en Autriche. L’occasion pour elle de renouer des liens avec son ex-mari qui fait également partie du voyage et dont elle s’est peut-être séparée trop précipitamment.

    D’autres sérieux candidats à la Chambre d’Ambre occupent déjà le terrain : deux milliardaires allemand et tchèque faisant partie d’un cercle de collectionneurs privés peu fréquentables.
    Prêts à tout pour s’accaparer le trésor disparu quelque part dans les montagnes, chacun envoie sa personne de confiance sur le terrain.

    Pour planter complètement le décor, rajoutez y un entrepreneur américain excentrique qui débarque dans les montagnes allemandes, poussé par la pression des investisseurs à trouver par tous les moyens ce qu’il leur a promis : la Chambre d’Ambre.

    Les parcours de chacun vont naturellement converger en fin de roman pour donner lieu à un mano à mano sanglant en présence de l’objet convoité.

    La course au trésor est le fil conducteur du roman sans grands rebondissements qui tiendraient le lecteur en haleine. Les personnages sont très caricaturaux (surtout les américains !). Tout cela est trop monotone d’où ma note moyenne.

    Ma note : 2,5/5.

    peyrelong
    ML
    ML

    Re: BERRY, Steve

    Message  peyrelong le Mer 26 Fév 2014 - 0:41

    Steve Berry donne beaucoup dans ce type de roman avec quête à posteriori d'un trésor plus ancien. Je n'ai pas lu celui-ci. Merci Atti'

    Pinky
    M
    M

    Re: BERRY, Steve

    Message  Pinky le Mer 26 Fév 2014 - 10:14

    merci Atti pour cette présentation

    snoopy9010
    LH
    LH

    Re: BERRY, Steve

    Message  snoopy9010 le Dim 9 Mar 2014 - 14:04

    Sincerement , je pense que Berry est un malin : un peu d'ésoterisme , un peu d'Histoire ou plutot de pseudo-Histoire , un sujet-bateau et hop ! il fait un bouquin ! Il oublie malheureusement que ça ne suffit pas pour en faire un bon , des bouquins !

    Mazza
    ML
    ML

    Re: BERRY, Steve

    Message  Mazza le Lun 24 Mar 2014 - 19:24

    Le complot Romanov



    Quatrième de couverture
    Moscou. Miles Lord, avocat américain et spécialiste de l'histoire russe, découvre un texte manuscrit remettant en cause toutes ses certitudes concernant l'histoire "officielle" de la mort des Romanov. Lorsque Miles devient la cible d'une chasse à l'homme, il n'aura d'autre choix pour sauver sa peau que d'élucider les énigmes entourant la mort de la famille impériale.

    Mon avis :
    un régal ! Du suspens, de l'aventure, une histoire qui vous tient de bout en bout !!! un vrai roman comme je les aime !
    Un héro auquel on s'attache, une traque, et surtout l'histoire de la Russie impériale !
    La plupart des récits sur la Russie sont véridiques et surtout très intéressant j'ai appris beaucoup de choses en lisant ce roman.
    je vous le recommande chaudement

    Pinky
    M
    M

    Re: BERRY, Steve

    Message  Pinky le Lun 24 Mar 2014 - 20:14

    merci Mazza pour cette présentation

    Jo19lyne
    ML
    ML

    Re: BERRY, Steve

    Message  Jo19lyne le Lun 24 Mar 2014 - 21:01

    Merci Mazza, je suis tentée, j'apprécie les romans historiques.

    peyrelong
    ML
    ML

    BERRY Steve

    Message  peyrelong le Sam 25 Oct 2014 - 21:55



    Le secret des rois

    Steve Berry

    Editions Cherche midi 2013
    493 pages

    Résumé:
    Whitehall Palace, 1547. Après un règne marqué par six mariages, un schisme religieux et la confiscation des biens de l'Église catholique d'Angleterre, Henri VIII, deuxième monarque de la maison Tudor, est sur son lit de mort. Quelques heures avant d'expirer, il confie à sa dernière femme un inestimable secret qu'il tient de son père. Londres, 2010. Des archives précieuses sont dérobées dans plusieurs lieux historiques. Quelques semaines plus tard, la crypte de la chapelle royale du château de Windsor, où repose le corps d'Henri VIII, est profanée. Cotton Malone, de passage en Angleterre avec son fils, se retrouve mêlé de près à cette étrange affaire. Qui veut à tout prix percer le secret des Tudors ? Face à Cotton se dresse bientôt une société occulte britannique, gardienne des secrets du royaume, prête à tout pour sauvegarder l'histoire officielle de la monarchie. Le contenu d'un mystérieux manuscrit crypté, écrit par un proche de la reine Elizabeth, dernière des Tudors, se retrouve bientôt au centre de toutes les investigations. De Hampton Court à l'abbaye disparue des frères dominicains, en passant par les anciennes résidences des templiers anglais, Steve Berry nous invite aux côtés de Cotton Malone à un fabuleux voyage historique au coeur de Londres, plein de mystères, d'énigmes et de retournements. Fourmillant de détails passionnants sur l'histoire secrète des Tudors, il tisse un puzzle romanesque diabolique qui fait de cet ouvrage l'un des plus aboutis de la série.

    Mon ressenti :
    Steve Berry et son héros Coton Malone mènent une nouvelle enquête selon une recette éprouvée par l'auteur dans de nombreux romans : mêler histoire et fiction au point que parfois on a du mal à dissocier les deux. Cette fois la toile de fond est l'histoire d'Angleterre et plus précisément Elisabeth I. Il y a bien sûr l'inévitable trésor, en l'occurrence un document apportant la preuve que...(je ne dévoilerais pas quoi). A la fin du roman, l'auteur indique quels sont les points réels et ceux inventés.
    Bref une lecture agréable, dans la lignée des autres Steve Berry

    Pinky
    M
    M

    Re: BERRY, Steve

    Message  Pinky le Dim 26 Oct 2014 - 9:57

    merci Peyrelong pour cette présentation

    Contenu sponsorisé

    Re: BERRY, Steve

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:13


      La date/heure actuelle est Mer 7 Déc 2016 - 23:13