Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    CAREY Edward

    Partagez

    Pinky
    M
    M

    CAREY Edward

    Message  Pinky le Lun 16 Mai 2016 - 11:30

    LES FERRAILLEURS (T.1) LE CHÂTEAU



    Roman édité chez Grasset en mars 2015

    484 pages

    Résumé

    Au milieu d’un océan de détritus composé de tous les rebuts de Londres se dresse la demeure des Ferrayor. Le Château, assemblage hétéroclite d’objets trouvés et de bouts d’immeubles prélevés à la capitale, abrite cette étrange famille depuis des générations. Selon la tradition, chacun de ses membres, à la naissance, se voit attribuer un objet particulier, dont il devra prendre soin toute sa vie. Clod, notre jeune héros, a ainsi reçu une bonde universelle – et, pour son malheur, un don singulier : il est capable d’entendre parler les objets, qui ne cessent de répéter des noms mystérieux…
    Tout commence le jour où la poignée de porte appartenant à Tante Rosamud disparaît ; les murmures des objets se font de plus en plus insistants ; dehors, une terrible tempête menace ; et voici qu’une jeune orpheline se présente à la porte du Château…

    Premier tome d’une trilogie superbement illustrée par l’auteur, Le Château nous plonge dans un univers pareil à nul autre, fantasmagorique et inquiétant, gothique et enchanteur. Edward Carey y révèle des talents de conteur, de dessinateur et de magicien qui font de lui le fils spirituel de Tim Burton et de Charles Dickens.

    Mon ressenti

    J’ai adoré l’idée de ce livre, le lien qui unit une personne à son objet de naissance. C’est génial comme idée, j’ai déchanté au fur et à mesure lorsque j’ai compris de quoi était faite cette tradition. Ambiance étrange, gothique, je me suis enfoncée dans ce château avec pour guide le sympathique Clod, jeune garçon qui va bientôt devenir un homme ! C’est le cœur léger que j’ai suivi ses aventures mais au fur et à mesure, le livre a déteint sur mon humeur comme sur celui de ses personnages. Les illustrations magnifiques (bien que je n’aime pas toujours le graphisme des regards), le côté noir et blanc, puis le côté très sombre, ce que je lisais, ont fait que petit à petit, j’étais comme engourdie et les pages étaient de plus en plus longues à tourner. Rajouté à cela, des répétitions et redondances, qui viennent ralentir le rythme.

    Intéressant comme processus, plus je me sentais engourdie plus les objets prenaient de la place, plus le château prenait l’eau. En tout cas, j’ai hâte de retrouver de la couleur…
    J’aime cette histoire bizarre qui nous mène dans un univers étrange mais au combien nous connaissons : nos déchets ! Que ce soit au propre comme au figuré, ils sont toujours au banc de notre société et pourtant….

    J’ai acheté le second opus : si le 1er opus met en évidence Clod sur la couverture qui est bleu (normal c’est un garçon) le second met en évidence Lucy (amie de Clod) et la couverture est rose (normal pour une fille !), j’ai hâte de voir si dans le dernier opus, la couleur pénètre dans cet univers…

    A découvrir

    Nina
    ML
    ML

    Re: CAREY Edward

    Message  Nina le Lun 16 Mai 2016 - 12:17

    Merci pour cette belle présentation Pinky.

    Keana
    ML
    ML

    Re: CAREY Edward

    Message  Keana le Lun 16 Mai 2016 - 13:02

    Je ne pense pas que je lirai ce genre de livres, trop sombre à mon gout, mais je comprenne qu'on puisse aimer, mais moi cette ambiance gothique a tendance à me faire fermer un livre, ou même ne pas l'ouvrir, comme dans ce cas là.
    Merci Pinky pour ton avis.

    Pinky
    M
    M

    Re: CAREY Edward

    Message  Pinky le Lun 16 Mai 2016 - 22:21

    merci Nina et Keana pour votre visite

    le livre est délicieusement étrange, les objets finissent par se rebeller et bien sûr l'équilibre du château et de la famille Ferrayor est remise en cause. Rien ne va plus, les traditions sont bousculées, c'est la tempête qui s'abat sur tout le monde... Lucy et Clod s'échappent mais qu'est-ce qui les attend dehors ?
    Si tu as l'occasion de le feuilleter Keana, n'hésites pas à te pencher sur les planches qui accompagnent le livre... Tu verras par toi-même comme cela.

    Keana
    ML
    ML

    Re: CAREY Edward

    Message  Keana le Lun 16 Mai 2016 - 23:04

    J'ai voulu suivre tes conseils Pinky, j'ai donc essayé de trouver des images tirées du livre dans google, mais je n'ai trouvé que les couvertures, dommage. Mais si j'ai l'occasion de le trouver en librairie ou même à la bilio ( tiens je vais aller chercher !) je le feuilleterai par curiosité, juste pour voir si ce n'est pas trop sombre commee ambiance.

    Pinky
    M
    M

    Re: CAREY Edward

    Message  Pinky le Mar 17 Mai 2016 - 8:44

    c'est sombre par l'ambiance générée par le lieu (une décharge où des gens vivent), par la hiérarchie mise en place dans le château et par les dessins où seul le noir est de mise comme couleur. Ensuite, nous suivons des jeunes gens, il y a des péripéties qui prêtent à sourire, de l'humour, du décalage dans les situations tirées de notre quotidien et mise en scène dans le livre, les objets sont aussi fantastiques mais je ne peux en dire plus sans dévoiler le secret...
    J'ai eu la sensation dans ma lecture, de ralentir, d'être engluée mais non pas du fait que c'est long, inintéressant mais parce que je me suis fondue dans le château,... Si tu as aimé les Dickens, Tim Burton, les histoires avec des jeunes... ce livre te comblera aussi

    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    Re: CAREY Edward

    Message  Ratdebibliotheque le Mar 17 Mai 2016 - 12:01

    Merci pour cet avis, Pinky, mais ça ne me dit rien, je passe mon tour. Surtout que Charles Dickens et les livres pour enfants, ce n'est pas trop mon truc.

    Pinky
    M
    M

    Re: CAREY Edward

    Message  Pinky le Mer 18 Mai 2016 - 8:36

    merci Ratdebibliothèque pour ta visite
    si tu as l'occasion de le feuilleter, n'hésites pas pour y jeter un coup d'oeil

    Pinky
    M
    M

    Re: CAREY Edward

    Message  Pinky le Dim 2 Oct 2016 - 10:35

    LES FERRAILLEURS (t.2) LE FAUBOURG



    Roman édité chez Grasset en avril 2016

    384 pages

    Résumé

    Rien ne va plus depuis que le Château de l'extravagante famille Ferrayor a croulé sous l'assaut des objets rendus à la vie. Le jeune Clod, ayant perdu forme humaine, erre de ruelles en échoppes dans une ville ravagée par la crasse et la pauvreté ; sa complice Lucy Pennant, elle, est ensevelie sous les décombres du manoir, où elle fait la rencontre d'une créature aussi monstrueuse qu'attachante. Pourchassés, nos deux héros vont devoir se réunir pour déjouer les plans de Grand-Père Umbitt, qui règne en tyran sur le peuple asservi du Faubourg.

    Mon ressenti

    Second opus de la série, j’ai retrouvé avec plaisir mes deux jeunes héros, séparés certes mais plus dans le château. Est-ce mieux pour eux ? Ils en sont convaincus, moi un peu moins. D’autant qu’ils sont séparés et que le faubourg que je découvre, est un monde tout aussi particulier.

    Péripéties en tout genre, rebondissements, étonnements, rires et peurs sont autant d’ingrédients qui agrémentent la lecture. Comme la première fois, j’ai suivi avec bonheur et appréhension les avancés de Lucy et de Clod, séparés à la fin du 1er tome, ils se retrouvent mais à quel prix, au bout de combien de temps et sous quelle forme ?

    Ce second volet éclaircie la relation objet-humain, il fait aussi la barre belle à le mécontentement social, la colère gronde et monte, jusqu’où ira-t-elle ?

    Je n’ai pas pu m’empêcher de faire des ponts entre ce qui se passe dans le faubourg et chez nous. C’est étonnant ! Mais cela n’engage que moi… J’aime la puissance des métaphores pour ça !

    Un univers toujours aussi inquiétant mais passionnant et vibrant.

    A suivre


    Contenu sponsorisé

    Re: CAREY Edward

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:55


      La date/heure actuelle est Jeu 8 Déc 2016 - 10:55