Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    INOUE, Yasushi

    Partagez

    Nina
    ML
    ML

    INOUE, Yasushi

    Message  Nina le Sam 6 Aoû 2016 - 22:34

    Edition Philippe Picquier - 114 pages.

    Présentation de l'éditeur :

    Trois couples se croisent. Trois couples se cherchent, s'avouent, se dérobent ou se quittent. Et la vie, petit à petit, les reprend.
    Faux-semblants des sentiments (La Mort, l'amour et les vagues), illusions perdues (Le Jardin de pierres) ou frustrations inavouées (Anniversaire de mariage), trois courts récits regroupés autour du même lieu commun : l'amour, ou plutôt la comédie de l'amour.

    Mon avis :

    Trois nouvelles, un livre de 114 pages pour un auteur que je n’avais jamais lu et dont j’ai très envie de poursuivre la découverte. J’ai quasiment lu d’une traite ce recueil, et pourtant, la nouvelle n’est vraiment pas mon genre littéraire de prédilection.
    Je vous recommande particulièrement la troisième, très grinçante. Un veuf renonce à se remarier, en dépit de ses proches qui le poussent à prendre une seconde épouse. Son amour pour sa femme est-il si puissant ? Je n’irai pas jusque là, je dirai simplement qu’il lui serait difficile de trouver quelqu’un avec qui il partagerait autant de … défauts. Deux êtres qui, véritablement, regardaient dans la même direction.
    La première nouvelle parle de deshonneur, de désamour et de suicide. Est-ce vraiment la solution ? Alors que l’honneur est très important pour les japonais, je dois dire que cet homme, cette femme qui veulent en finir et n’y arrivent pas (pour la femme), ou bien attendent d’avoir fini le livre qu’il est en train de lire (pour l’homme) prêtent plus à sourire qu’à être sensible à ce qui les a poussés, dans cet hôtel, à vouloir en finir.
    La seconde nouvelle parle d’honneur et d’amour aussi, ainsi que des regrets. Le jardin de pierre où se tient la partie la plus importante de l’action, joue, par sa spiritualité, comme un détonateur pour les deux jeunes mariés qui y sont en visite. Les apparences sont parfois extrêmement trompeuses.
    La mort, l’amour et les vagues est un recueil de nouvelles prenant, grinçant, qui montre la médiocrité des êtres par-delà leur apparence.

    Pinky
    M
    M

    Re: INOUE, Yasushi

    Message  Pinky le Dim 7 Aoû 2016 - 10:53

    merci Nina pour cette présentation, j'avais beaucoup aimé le maître du thé de cet auteur, je note ce petit livre

    Nina
    ML
    ML

    Re: INOUE, Yasushi

    Message  Nina le Dim 7 Aoû 2016 - 14:46

    Merci Pinky pour ta visite.
    J'ai vraiment très envie de découvrir d'autres livres de cet auteur.

    Nina
    ML
    ML

    Re: INOUE, Yasushi

    Message  Nina le Dim 9 Oct 2016 - 14:17



    Les dimanches de monsieur Ushioda
    Edition Stock - 306 pages.



    Présentation de l’éditeur :

    Président d’une grande entreprise japonaise, Monsieur Ushioda souhaiterait pouvoir connaître le dimanche un peu de tranquillité et se consacrer à des sujets d’intérêt personnel. Hélas…
    Que ce soit son épouse, ses amis ou des inconnus, il semble que le monde entier se ligue pour le déranger sous les prétextes les plus futiles – et les plus contraignants. Jusqu’au jour où…

    Mon avis :


    J’ai beaucoup aimé ce roman qui nous montre un autre aspect du Japon. Au début, nous pouvons nous croire dans un roman strictement réaliste. Après tout, monsieur Ushioda est arrivé là où il en est à force de travail, il est hautement respecté, au point d’être demandé pour des conseils ou pour être témoin lors de mariage où il ne connait pas les mariés. J’ai découvert ainsi que la fonction de témoin est vraiment essentiel dans un mariage japonais. Donc, monsieur Ushioda n’a pas une minute à lui, même le dimanche, faisant au passage une satire de l’usage du téléphone – que dirait-il de nos jours ? Il écrit aussi des articles, sorte de billets d’humeur, dans un journal, et ses avis très tranchés suscitent des réactions enflammées, parfois.
    Puis, peu à peu, le récit glisse vers un autre registre, par le biais des arbres, décidément très importants eux aussi au Japon. Monsieur Ushioda entre en relation avec des défenseurs des keyakis, et se prend de passion pour ces symboles du Japon – sur ce pour quoi les japonais se sont battus pendant la guerre. Et là, pendant une centaine de pages, ce sont des moments de profondes émotions qui nous attendent.
    Le dernier tiers du roman voit monsieur Ushioda changer – et nous montrer sa définition de l’amour et du soin que l’on porte aux autres. Ces dimanches lui procurent de l’apaisement – j’espère qu’ils vont en procureront aussi.

    Pinky
    M
    M

    Re: INOUE, Yasushi

    Message  Pinky le Lun 10 Oct 2016 - 9:36

    merci Nina pour cette présentation alléchante, je le note dans mon petit carnet

    Nina
    ML
    ML

    Re: INOUE, Yasushi

    Message  Nina le Lun 10 Oct 2016 - 10:42

    Merci Pinky pour ta visite.
    J'ai lu ailleurs des avis très négatifs sur ce livre, disant qu'il ne parlait que d'écologie. A mon sens, c'est vraiment restreindre le sens de ce livre que de parler ainsi.

    Contenu sponsorisé

    Re: INOUE, Yasushi

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:15


      La date/heure actuelle est Dim 4 Déc 2016 - 19:15