Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    PARISOT Christian

    Partagez
    avatar
    Lariflette
    LA
    LA

    PARISOT Christian

    Message  Lariflette le Dim 11 Déc 2016 - 19:49

    MODIGLIANI

    Christian Parisot

    Folio - 337 pages - 2005

    Présentation de l'éditeur :

    «Ton devoir est de ne jamais te consumer dans le sacrifice. Ton devoir réel est de sauver ton rêve… Je voudrais au contraire que ma vie soit comme un fleuve très riche qui coule avec joie sur la terre.» La personnalité d'Amedeo Modigliani (1884-1920) est celle d'une fulgurance créatrice qui réunit les extrêmes. Homme ordinaire, affamé, qui vit à Paris, il est aussi cet artiste glorieux qui se trouve placé au-dessus de la réalité. Morceau de marbre limpide, bloc de cristal intact à travers les époques de sa vie, Modigliani n'est pas uniquement sculpteur, pas seulement peintre, encore moins dessinateur : au-delà du temps et des styles, il demeure un magicien de l'art.
    Amedeo Modigliani (1884-1920) n'est pas uniquement sculpteur, pas seulement peintre, encore moins dessinateur : au-delà du temps et des styles, il demeure un magicien de l'art.

    Mon avis :

    C'est lors de la visite de l'expo qui lui était dédiée, au musée d'art moderne de Lille, en avril 2016, à Villeneuve d'Ascq, que cette biographie d'Amedeo Modigliani m'a été offerte.
    Modigliani est un artiste majeur de l'histoire de l'art, peintre et sculpteur.
    Né le 12 juillet 1884 à Livourne, en Italie, Modigliani bénéficie à sa naissance d'un peu de confort qui lui manquera tout au long de sa vie. Confort fugace et vite disparu quand les affaires de son père péricliteront. Une mauvaise pleurésie à 11 ans lui laissera des séquelles tout au long de son âge.
    Piètre écolier il apprend la peinture en 1898 et il rejoint un atelier de peintre.
    1900, nouvelle attaque de pleurésie. Les médecins diagnostiquent la tuberculose et lui conseille un séjour dans le sud où il découvrira Naples, Rome et Florence.
    De 1901 à 1906 s'inscrit à diverses écoles de peinture, tant à Florence qu'à Venise.
    Arrivée à Paris en 1906.
    1906 à 1909, s'installe à Montmartre et rencontre toute la bohème montmartroise de l'époque dont Picasso, Max Jacobs, etc. Il sculptera la pierre puis le bois par manque de forces et d'argent.
    1909 s'installe à Montparnasse où il rencontre Brancusi.
    Le succès n'arrive pas ce qui le démotive et le démoralise. Il peint et présente, sans succès des toiles aux salons des indépendants.
    1910 à 1918 vit entre Montmartre et Montparnasse, dans la misère et en mauvaise santé. Il fera un voyage dans le sud de la France aidé et financé par Zborowski.
    1919 et 1920 décline de plus en plus et meurt à bout de force de la tuberculose le 24 janvier 1920. Le 26 janvier, Jeanne Hébuterne, sa compagne, enceinte de son second enfant, se suicide ne se jetant d'une fenêtre.

    Dans cette vie de misère continuelle ponctuée par la maladie mais aussi l'alcool et le tabagisme, le manque de nourriture - à la fin de sa vie il se nourrissait, faute d'argent de boites de sardines- Modigliani homme aimé des femmes, sculpteur talentueux et peintre de légende, Modigliani vivra, de façon trop courte, une vie d'une intensité effrénée et un combat contre les maux quotidiens.
    N'oublions pas que cet homme qui échangeait un dessin ou une toile contre un repas ou de quoi boire, qui plus est partageait ses pauvres revenus avec d'autres, tel Chaïm Soutine (peintre qui devra à Modigliani de pouvoir s'acheter des chaussures et une chemise) recevra après sa mort une consécration qu'il aurait tant méritée de son vivant.

    Pour la petite histoire, la toile "nu couché" a été vendue aux enchères à New York 170,4 millions de $.
    Comme le dit si bien Bob Dylan :
    - Vous pouvez sortir vos mouchoirs, il est temps de pleurer.

    L'écriture de Parisot est généreuse et colorée et colle bien à l'homme et à l'époque. Elle est narrative et bien tournée. A aucun moment elle ne fait dans le misérabilisme, quoique la fin et, notamment, celle de Jeanne est parfaitement émouvante. Néanmoins une telle biographie est trop longue pour la vie de Modi, une soixantaine de pages aurait suffi, le reste étant un liant relatif à l'époque et les artistes y ayant vécu. Pour ceux qui seraient intéressés, je conseille le très beau "Bohèmes" de Dan Franck.






    Interprétation par mes soins

    B


      




    r
    avatar
    Pinky
    M
    M

    Re: PARISOT Christian

    Message  Pinky le Lun 12 Déc 2016 - 10:49

    merci Lariflette pour cette belle présentation. Je suis oh combien d'accord avec la phrase de Bob Dylan. "Outrage à la pudeur", voilà une des raisons qui fait qu'il a peu ou pas vendu de toile... en effet qu'elle idée de peindre des nus représentant la réalité c'est à dire des femmes avec des poils pubiens... Comme son confrère Eugène Courbet avec son célèbre tableau "la naissance du monde" !

    J'aime ce peintre, ta peinture lui rend hommage, superbe.
    avatar
    Lariflette
    LA
    LA

    Re: PARISOT Christian

    Message  Lariflette le Lun 12 Déc 2016 - 21:41

    Merci Pinky de ta visite et de ton commentaire.

    B

    Contenu sponsorisé

    Re: PARISOT Christian

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 18 Aoû 2017 - 15:44