Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    FROMM Pete

    Partagez
    avatar
    Pinky
    M
    M

    FROMM Pete

    Message  Pinky le Dim 5 Mar 2017 - 11:22

    LUCY IN THE SKY



    Roman édité chez Gallmeister en février 2017

    427 pages

    Résumé

    Lucy Diamond, quatorze ans, file à toute allure vers l'âge adulte. Prise entre l'urgence de vivre et la crainte de devoir abandonner ses manières de garçon manqué, Lucy se cherche et joue avec l'amour. Elle découvre par la même occasion que le mariage de ses parents n'est pas aussi solide qu'enfant, elle l'a cru. Son père, bûcheron, est toujours absent. Sa mère, encore jeune, rêve d'une autre vie. Et Lucy entre eux semble soudain un ciment bien fragile. Armée d'une solide dose de culot, elle s'apprête à sortir pour toujours de l'enfance et à décider qui elle est. Quitte à remettre en question l'équilibre de sa vie et à en faire voir de toutes les couleurs à ceux qui l'aiment.
    Dans un Montana balayé par les vents, c'est la peur au ventre et la joie au cœur que Lucy, pleine de vie, se lance à corps perdu dans des aventures inoubliables. À propos du livre - Pete Fromm est un des auteurs favoris des libraires indépendants américains : il a été 5 fois lauréat du prix des libraires du Pacifique Nord-Ouest (PNBA Award), y compris avec Lucy in the Sky. - Ce livre a obtenu un succès critique important à sa sortie aux États-Unis, notamment pour la finesse et la profondeur des personnages féminins. Il vient d'être adapté au cinéma avec Claire Danes dans un des rôles principaux.

    Mon ressenti

    Lucy est une adolescente de 14 ans et chemine tant bien que mal sur ces nouveaux horizons tout azimut. Elle a du mal à se repérer, à comprendre, à s’approprier. Son univers se modifie, son corps change et son rapport aux autres aussi. Quoi de plus naturel, c’est le cycle de la vie. C’est une réflexion d’adulte qui a oublié, oh combien ce passage s’il est nécessaire est plus que troublant. Il est aussi très angoissant.

    Pour se faire, Lucy a besoin de ses pairs mais aussi de ses parents pour avancer de façon sereine dans la construction de sa personnalité : ses pairs pour pouvoir expérimenter et découvrir, ses parents pour être guider et soutenue dans cette tempête.

    Lucy est une jeune fille qui a de la ressource qui m’a surprise à bien des égards : elle porte la force, la volonté, elle sait ce qu’elle veut. Elle découvre ses parents sous un autre jour, elle porte un jugement sans concession. Elle revendique, déteste tout autant qu’elle aime, détruit pour mieux construire. Le monde n’est pas ce qu’elle pensait qu’il soit et ses parents encore moins. Elle aimerait alors ne pas grandir et rester petite, rêve utopique. L’adolescence n’est pas une période facile surtout lorsqu’il n’y a plus de repères ou de rituels de passage qui viennent poser une colonne vertébrale sur laquelle s’appuyer. Ses parents se révèlent avec leurs failles, leurs manquements jusqu’à la laisser seule décider de sa vie et de la mener seule !

    J’ai ressenti la douleur et l’angoisse face à cette solitude imposée et pourtant, Lucy n’a de cesse de s’accrocher, de goûter la vie et d’avancer. L’avenir le lui dira si elle a eu raison… En tout cas, moi l’adulte, je trouve pénible qu’un jeune de 15/16 ans doit seul continuer son chemin et devenir adulte du jour au lendemain.

    Lucy a la vitalité de son âge, des ressources à revendre, des espoirs, des rêves pleins la tête ; aura-t-elle suffisamment de recul pour se protéger des pièges que croisera sa route ? Je le lui souhaite.
    L’auteur a réussi un très beau portrait d’une adolescente prise aux questionnements des changements de sa vie. Il a su rendre avec brio et émotion ce roman d’initiation.

    A découvrir
    avatar
    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    Re: FROMM Pete

    Message  Ratdebibliotheque le Dim 5 Mar 2017 - 13:18

    Merci pour cet avis, Pinky.
    Je le note.
    avatar
    Pinky
    M
    M

    Re: FROMM Pete

    Message  Pinky le Dim 5 Mar 2017 - 22:10

    merci Ratdebibliothèque pour ta visite, bonne découverte et lecture à toi
    avatar
    Lariflette
    LA
    LA

    Re: FROMM Pete

    Message  Lariflette le Mer 8 Mar 2017 - 17:49

    Je trouve ce livre très beau esthétiquement. Je suis en train de le lire et j'ai du mal.
    Merci de ton avis, Pinky.

    B
    avatar
    Pinky
    M
    M

    Re: FROMM Pete

    Message  Pinky le Jeu 9 Mar 2017 - 10:57

    oui l'image est magnifique et en même temps trompeuse, je trouve. J'ai eu du mal au démarrage mais pas du fait du style du fait du rasage, puis de fait la jeune Lucy est déstabilisante...
    avatar
    Lariflette
    LA
    LA

    Re: FROMM Pete

    Message  Lariflette le Ven 17 Mar 2017 - 21:58

    Mon avis :

     

    D’abord je dois dire qu’esthétiquement c’est un beau livre. Les couleurs de couverture sont bien agréables, le petit dessin sympa, le format idéal. J’ai pris du plaisir à tenir ce livre pendant ma lecture. Un livre se touche sensuellement (pour moi).

     

    Sur la quatrième de couverture il est écrit :

    « Le plus magistral des romans sur l’adolescence depuis Salinger ! »

    Biba.

     

    Ne connaissant pas ce Biba, j’ai cherché sur le dictionnaire, sans plus, puis, et, oh ! magie, Internet connaît : il s’agit d’un magazine féminin. Yes, sûr, ce sont des connaisseurs !

     

    A la lecture auditive, si, vous savez, quand vous tenez le livre par la tranche, entre le pouce et l’index (ou le pouce et le majeur pour ceux qui ont de petites mains) et que vous secouez les pages près de votre oreille, bref, à la lecture auditive on entend beaucoup de fouillis, des rires, des portes qui claquent, des bruits de voitures, des pleurs, quelques coups, du bavardage, des cris, des engueulades, des bruits de chutes d’eau, des silences – c’est beau le bruit du silence -, des onomatopées et des bruits inconnus. Bref, livre bruyant et bavard.

     

     

    Lucy nous ouvre son journal intime. Elle a 14 ans, pré ado, insouciante de sa jeunesse, joueuse avec les garçons, Kenny, son ami d’enfance et Scott un gros balourd avec qui elle aura son premier baiser pour sauver Kenny de la mort que lui a promise le Scott.

    Le père est absent la plupart du temps, il est bûcheron et il pratique son dur métier quelque part, on ne sait où et ce depuis que Lucy est née. Le père, Chuck est un drôle de loulou qui demande à sa femme de s’habiller sexy pour casser la figure aux hommes qui oseraient la regarder. La mère assise entre sa fille et son boulot qui la prend de plus en plus, heures sup’ l’obligeant à rentrer plus tard et de plus en plus tard, puis de plus en plus tôt le matin, puis le lendemain et quelquefois Lucy trouve un homme inconnu au p’tit déj. Lucy est prise entre un père absent, râleur lorsqu’il rentre et une mère jouant la fille de l’air aussi souvent que possible. Aussi dans cette ambiance délétère ou chacun ment à l’autre, où la famille est en train d’imploser, La jeune fille, elle aussi ment. Elle aura une première expérience sexuelle, façon Saint-Claude revu par Magritte, avec Kenny, puis de plus en plus souvent, copiant en cela les ébats de ses parents quand le père rentre, pour jouer au papa et à la maman. De flirt en flirt et de coucherie en coucherie, profitant de la totale liberté laissée par les parents, elle sera surprise par son père en plein émoi. Ce dernier giflera avec force sa fille et tentera, sans succès, de renverser le garçon. Les mots échangés auront pour résultat de faire, définitivement éclater cette famille Diamond. Une crise d’adolescence ne sert qu’à créer une fissure entre les membres de la cellule familiale et pousser les autres qui vous aiment à renoncer à cet amour. La fissure se transforme bien souvent en faille aussi large que l’Atlantique et impossible, jamais, à combler. Cela ne changera rien à cette existence pleine de vide que les uns et les autres vivent. Lucy refermera son journal peu après ses 16 ans !

     

    Je crois que pour comprendre (si c’est possible) une crise d’adolescence, il faut, malheureusement, l’avoir vécue.

     

    Je reconnais à l’auteur le mérite de s’être substitué au personnage de Lucy pour écrire ce récit à la 1ère personne du singulier, ce qui n’est pas facile-facile du tout. Fromm a réussi, dans cette ville, sans attrait, à décrire le vide de la vie de cette famille qui s’accroche à ceux qui  gravitent autour d’elle. Le peu de personnages concernés étoffe cette histoire de famille en plein échec. La description des caractères de par les yeux de cette jeune fille est bien écrite et intéressante. A tout prendre la mère de Kenny est, à mes yeux, le personnage le plus véridique. Le style est allègre et agréable se voulant être, quelquefois, drôle, mais reste intensément dramatique.

    Je trouve, cependant, ce livre très proche du théâtre.

     

    J’ai eu du mal à entrer dans ce livre ainsi que dans sa lecture. Certains passages ont rouvert des moments douloureux.
    avatar
    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    Re: FROMM Pete

    Message  Ratdebibliotheque le Sam 18 Mar 2017 - 12:59

    Merci pour cet avis, Lariflette.
    avatar
    Lariflette
    LA
    LA

    Re: FROMM Pete

    Message  Lariflette le Dim 19 Mar 2017 - 17:35

    Merci à toi, RdB, pour ton passage.
    avatar
    Pinky
    M
    M

    Re: FROMM Pete

    Message  Pinky le Lun 20 Mar 2017 - 9:17

    merci Lariflette pour cette présentation

    Contenu sponsorisé

    Re: FROMM Pete

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 25 Juil 2017 - 19:38