Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    BARROWS Annie

    Partagez
    avatar
    Pinky
    M
    M

    BARROWS Annie

    Message  Pinky le Jeu 21 Sep 2017 - 20:15

    LE SECRET DE LA MANUFACTURE DE CHAUSSETTES INUSABLES



    Roman, édité chez 10/18 en juin 2016

    696 pages

    Résumé

    Eté 1938. Layla Beck, jeune citadine fortunée, refuse le riche parti que son père lui a choisi et se voit contrainte, pour la première fois de sa vie, de travailler. Recrutée au sein d'une agence gouvernementale, elle se rend à Macedonia pour y écrire un livre de commande sur cette petite ville. L'été s'annonce mortellement ennuyeux. Mais elle va tomber sous le charme des excentriques désargentés chez lle prend pension. Dans la famille Romeyn, il y a... La fille, Willa, douze ans, qui a décidé de tourner le dos à l'enfance... La tante, Jottie, qui ne peut oublier la tragédie qui a coûté la vie à celui qu'elle aimait... Et le père, le troublant Félix, dont les activités semblent peu orthodoxes. Autrefois propriétaire de la manufacture, cette famille a une histoire intimement liée à celle de la ville. De soupçons en révélations, Layla va changer à jamais l'existence des membres de cette communauté, et mettre au jour vérités enfouies et blessures mal cicatrisées.

    Mon ressenti


    Lorsqu’on est une jeune fille riche et capricieuse, c’est la bérizina lorsque son père décide de lui couper les vivres et de l’envoyer « travailler ». Par une connaissance, Layla travaillera pour le Federal Writer's Project, un projet subventionné par Washington pour encourager et soutenir l'écriture, parmi ceux mis en place par Roosevelt après la crise de 29. Sa mission est de rédiger la chronique d'une petite ville de Virginie pour le cent-cinquantenaire de sa fondation, mandatée par ses notables désireux d’entrer dans l’Histoire.

    Arrivée chez les « petites gens ou les bouzeux incultes », elle a une minable chambre dans la maison. Bien sûr tout est une question de représentations : des représentations, des aprioris, des préjugés, notre chère amie en a pas mal. Et pourtant, elle va découvrir ce qu’est la vie, l’engagement, les relations et le système D et surtout, apprendre à se débrouiller sans avoir les poches remplies par l’argent de sa famille.

    Contre toute attente, elle va découvrir ce qu’est une famille et va s’épanouir et s’investir à raconter la vie de ces gens modestes mais qui ont fondé par leur ténacité, leur travail, la ville. Opposition entre la vision de l’élite de la ville et celle des petites gens, fera que pour la première fois, Layla devra choisir et affirmer ses convictions après avoir réfléchie autour de la Vérité.

    Une fresque intéressante, émouvante autour d’une famille avant la seconde guerre mondiale, une famille unie en apparence et lézardée par des non-dits qu’une petite fille de 12 ans fera explosée. J’aurai aimé partagé un soir d’été leur thé glacé sous leur véranda en échangeant les nouvelles…

    A découvrir
    avatar
    Nina
    ML
    ML

    Re: BARROWS Annie

    Message  Nina le Sam 23 Sep 2017 - 11:28

    Merci Pinky pour cet avis : il est dans ma PAL.
    avatar
    Pinky
    M
    M

    Re: BARROWS Annie

    Message  Pinky le Dim 24 Sep 2017 - 10:35

    merci Nina pour ta visite
    avatar
    Lyre
    LH
    LH

    Re: BARROWS Annie

    Message  Lyre le Lun 25 Sep 2017 - 23:22

    Merci Pinky je l'ai aussi dans ma PAL il faudra bien que je le lise j'avais lu un autre livre de cette auteure.
    avatar
    Pinky
    M
    M

    Re: BARROWS Annie

    Message  Pinky le Mar 26 Sep 2017 - 9:02

    merci Lyre d'avoir pris le temps de me lire, en effet sur l'ancien forum il y avait de chroniquer "Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates" un grand moment de lecture aussi. Est-ce celui-ci dont tu parles ?
    avatar
    Keana
    ML
    ML

    Re: BARROWS Annie

    Message  Keana le Dim 4 Mar 2018 - 14:47




    Le secret de la manufacture des chaussettes inusables

    Auteur: Annie Barrows
    Edition: Nil
    Pages: 622

    Roman contemporain

    Quatrième de couverture:

    Layla Beck, une jeune citadine fortunée, fille d'un puissant sénateur du Delaware, refuse d'épouser le riche parti que son père a choisi pour elle et se voit contrainte d'accepter un emploi de rédactrice au sein d'une agence gouvernementale. Elle n'a jamais travaillé de sa vie, mais en ces temps de grande dépression, nécessité fait loi. Sa mission : se rendre dans la petite ville de Macedonia, interroger ses habitants hauts en couleur, et rédiger l'histoire de cette ville sur le point de célébrer le cent-cinquantenaire de sa fondation. Elle prend pension chez les Romeyn, des excentriques désargentés, autrefois propriétaires d'une grande fabrique de chaussettes et autres articles de bonneterie – Les Inusables Américaines – qui a été ravagée par un incendie plusieurs années auparavant. Ce drame, qui a coûté la vie au grand amour de Jottie Romeyn, reste gravé dans les mémoires et suscite encore bien des questions. Ce même été, Willa Romeyn, douze ans, grande admiratrice de Sherlock Holmes, décide de tourner le dos à l'enfance et d'utiliser ses dons de déduction pour percer les mystères qui semblent entourer sa famille. De question en réponse, de soupçon en révélation, Layla et Willa vont bouleverser le cours des choses, changer profondément et à jamais l'existence de tous les membres de leur petite communauté, et mettre au jour vérités enfouies et blessures mal cicatrisées.

    Mon avis:

    Un petit pavé pour moi, 600 et quelques pages, prend son temps pour nous raconter l'histoire de  Macedonia et de la famille Romeyn. Famille qui a su m'attendrir je dois l'avouer, sauf Félix, un type arrogant et séducteur et qui impose sa loi à sa famille, à Jottie plus particulièrement. Jottie qui a été le personnage coup de cœur de ce livre, car elle a souffert mais ne se plaint pas, j'avais  juste envie de la secouer par moments, pour lui dire de penser un peu à elle, mais ça fait parti de la personnalité de Jottie de s'oublier au profit des autres.

    Un roman calme, peut être trop même, à part les 200 dernières pages où là on en sait plus sur les différents personnages et sur leurs secrets, même si je n'en doutais.

    Donc au final j'ai lu ce livre tranquillement, en prenant mon temps, c'est peut être le rythme du roman qui veut ça, mais je me suis laissée porter par cette lenteur - que j'ai pu trouver un peu trop accentuée par moments - et par la chaleur de cet été auprès de Layla et des Romeyn et de tous les habitants de Macedonia.
    avatar
    Pinky
    M
    M

    Re: BARROWS Annie

    Message  Pinky le Jeu 8 Mar 2018 - 14:54

    merci Keana pur cette présentation : Jottie est un personnage phare de ce livre mais à quel prix... elle incarne la douceur, la joie de vivre, l'amour et la sagesse. Pour ma part, je n'ai pas trouvé de lenteur mais peut être en lien avec la chaleur qui se dégage de ce livre... et mi la chaleur me ralentit, par contre partager un thé glacé le soir, j'en avis 'eau à la bouche

    Contenu sponsorisé

    Re: BARROWS Annie

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 22 Sep 2018 - 14:04