Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    Rowen, Michelle

    Partagez

    Neheteni
    LEH
    LEH

    Rowen, Michelle

    Message  Neheteni le Mar 25 Jan 2011 - 15:32

    Sarah dearly,tome 1 : mordue

    Bit-lit
    426 pages
    milady

    Résumé :
    Dure semaine. Mon rendez-vous d'enfer venait vraiment de l'enfer et il
    m'a mordue ! Je suis devenue une vampire. Mais j'ai tout de même
    rencontré un homme ce soir-là. Il est sexy, il a six cents ans et il
    est suicidaire. Personne n'est parfait, pas vrai ? Nous avons passé un
    marché : il m'apprend les ficelles du monde des vampires et je l'aide à
    se tuer. Bon, c'est pas gagné avec un immortel, mais je sais que je
    peux le convaincre que la vie vaut la peine d'être vécue, avec moi de
    préférence ! Sauf que pas mal de gens veulent nous faire la peau, à
    commencer par ces chasseurs de vampires, ces crétins qui ne comprennent
    rien à rien. Enfin bon, si tout se passe comme prévu, j'aurai un
    cavalier au mariage de ma cousine !

    Mon avis :
    Le
    livre commence très fort : on arrive dans le coeur de l'action dès la
    1ere page. C'est un livre divertissant avec de l'action, de l'humour,
    de l'amour. Je n'ai pas pu lacher le livre avant de l'avoir fini
    pourtant l'histoire n'a rien de très originale mais je trouve que c'est
    un livre bien écrit. Même si l'héroine est un peu naive et
    surperficielle, je me suis bien attachée à elle. Et puis, les deux
    hommes du livre sont attachants et différents.
    Par contre j'ai été un peu décue par le tout dernier chapitre... Mais c'est tout de même un coup de coeur !


    askya
    M
    M

    Re: Rowen, Michelle

    Message  askya le Mar 25 Jan 2011 - 16:29

    j'avoue que j'adore les livres de vampires donc vu ton avis et ton coup de coeur je note. Merci de cette decouverte

    Pinky
    M
    M

    Re: Rowen, Michelle

    Message  Pinky le Mar 25 Jan 2011 - 19:52

    merci Neheteni... mais ce n'est pas trop mon truc, je passe

    Valou
    LA
    LA

    Re: Rowen, Michelle

    Message  Valou le Mar 25 Jan 2011 - 19:56

    Pas pour moi non plus, mais qui sait ...un jour....

    Nina
    ML
    ML

    Re: Rowen, Michelle

    Message  Nina le Sam 6 Sep 2014 - 20:52



    Belladone, tome 1 : nuit de sang.
    Edition Milady - 346 pages.

    Présentation de l'éditeur :

    Jillian était une fille sans histoire jusqu’à ce qu’on la prenne en otage. Désormais, il ne lui reste plus qu’un choix à faire : mourir des mains de Declan, l’assassin dhampire qui la retient prisonnière, ou succomber aux effets secondaires du poison qu’on lui a injecté : la Belladone. Un venin qui fait d’elle l’arme ultime dans la guerre contre les vampires. Le seul espoir de Jill consiste à convaincre son kidnappeur de la relâcher, mais comment toucher le coeur d’un homme qui n’a jamais ressenti aucune émotion ?

    Mon avis :

    La littérature vampirique fleurit, et il n’est pas un seul vampire qui ressemble à un autre. Chaque auteur crée un univers particulier, mais toujours sanglant. Pardon, j’oublie toujours les gentils vampires végétariens et chastes de Twilight. Ici, les vampires sont capables de se reproduire, et pas seulement en mordant un humain et en le forçant à boire son sang. Les vampires peuvent avoir des enfants, et pas seulement s’ils viennent d’être fraîchement transformé (voir le cycle Chasseuse de la nuit de Jeaniene Frost à ce sujet). Pas les vampirettes, hélas, elles sont stériles. Et les humaines qui accouchent de bébés vampires, pardon, de bébés dhampires ne sont pas assurées de survivre. Où sont passées les féministes, je vous le demande ? A quand une révolte des vampirettes et des humaines sur le sort fatal que la bit-lit leur réserve ? Surtout, quelle auteur osera franchir ce pas ?
    Et Jillian (Jill pour les amies) n’est pas franchement ravie de sa rencontre avec Declan, le dhampire. Certes, il lui a sauvé la vie – en tuant le scientifique qui l’avait prise en otage. Mais il aurait pu le tuer avant qu’il ne l’empoisonne avec la belladone ! Et pendant les cent premières pages, Jill, une simple employée de bureau partie chercher des cafés, passe beaucoup de temps à se plaindre, à essayer de s’échapper. Et les dangers qui l’entourent ne la font pas changer d’avis. Elle rappelle alors moultes héroïnes de romance, dont je peine à me souvenir le nom.
    Mais tout change après le premier tiers du roman – heureusement. Jill découvre des choses qu’elle n’était pas sensée découvrir – c’est fou le nombre de programmes secrets du gouvernement que l’on trouve dans les romans. Elle se fait aussi un ami, très sympathique, pas très combattif non plus, au contraire de Jill, bien décidée à vivre, à survivre, pourrait-on dire. Elle a aussi du sens critique, la chère petite, et une colère farouchement chevillée au corps contre ceux qui l’ont entraînée dans ce complot. Tant mieux pour elle et pour les lecteurs, tant pis pour eux. Et si j’ajoute que le héros est l’heureux possesseur d’un félin borgne, maigre et rempli de puces, au caractère particulièrement pénible, vous comprendrez que j’ai aimé lire ce livre, en compagnie de ma chère Moïra, ma féline de chevet.

    Pinky
    M
    M

    Re: Rowen, Michelle

    Message  Pinky le Dim 7 Sep 2014 - 9:51

    merci Nina pour cette présentation

    Nina
    ML
    ML

    Re: Rowen, Michelle

    Message  Nina le Dim 7 Sep 2014 - 10:59

    Merci Pinky pour ta visite.

    Nina
    ML
    ML

    Re: Rowen, Michelle

    Message  Nina le Dim 7 Sep 2014 - 11:48


    édition Milady - 346 pages.

    Présentation de l'éditeur :

    Jillian Conrad va mourir. Si elle ne succombe pas à la Belladone – ce poison qui la rend irrésistible et mortelle pour les suceurs de sang –, ce sont des vampires fous en quête d’ultime immortalité qui auront sa peau. Depuis qu’elle est devenue le dernier rempart entre eux et la fille du défunt roi Matthias, elle n’a plus nulle part où se cacher. Pas même dans les bras de Declan, son amant dhampire, qui, privé de toutes ses émotions à cause d’un puissant sérum, n’est plus que l’ombre de lui-même…

    Mon avis :

    J'ai apprécié ce second tome, suite directe du premier (quinze jours ont passé entre les deux). Jillian va aussi bien qu'elle le peut, c'est à dire pas très bien, Declan n'est pas vraiment au mieux de sa forme, la faute au sérum qui lui fut injecté et qui dysfonctionne à qui mieux mieux. Molly, son sac à puces borgne, va bien, elle a été adoptée par une famille aimante - j'aime que les auteurs se soucient des animaux de compagnie qu'ils inventent, au lieu de les tuer ou de les abandonner à mi-parcours.
    Le souci, pour rédiger la suite de ma chronique, est que ce second et dernier tome repose sur un coup de théâtre, qui apparaît très rapidement dans l'action. Le quatrième de couverture a le bon goût de ne pas le révéler, je ne le révèlerai pas non plus. Sans ce coup de théâtre, le roman et sa conclusion seraient véritablement très différent.
    Finie, la petite Jill qui se plaignait dans les cent premières pages du tome 1. Elle est devenue combattive, ne serait-ce que pour lutter contre le poison qui la ronge. Elle peut (presque) compter sur l'amitié de Noah - et lui pourra dire que, quand on a des amis comme Jillian, on n'a presque pas besoin d'ennemi. Elle doit aussi, et surtout, prendre des décisions qui modifieront le cours de la vie de ses proches. Et oui : dès que l'on a de la famille, des amis, un copain, il faut s'attendre à ce que les antipathiques vampires qui vous menacent s'en prennent à eux. Et à Jill de se creuser les méninges, parfois dans l'urgence, pour les sauver, avec des alliés parfois très inattendus - la folie vaut mieux que la violence.
    Pourtant, la violence et omniprésente. Les vampires sont des êtres cruels - parfois, souvent, tout le temps, selon le modèle que vous aurez en face de vous. Leurs actes et leurs conséquences ont du poids dans ce récit, ce ne sont pas de simples péripéties destinées à meubler en attendant le prochain rebondissement. Cette série ne comporte que deux tomes, l'auteur se concentre donc sur l'essentiel sans se perdre en digression inutile.
    Belladone est une série hautement recommandable pour tous les fans de bit-lit.

    Pinky
    M
    M

    Re: Rowen, Michelle

    Message  Pinky le Lun 8 Sep 2014 - 9:33

    merci Nina pour cette présentation, je ne suis pas fan pour ma part

    Nina
    ML
    ML

    Re: Rowen, Michelle

    Message  Nina le Lun 8 Sep 2014 - 18:15

    Merci Pinky pour ta visite.

    Contenu sponsorisé

    Re: Rowen, Michelle

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:24


      La date/heure actuelle est Ven 9 Déc 2016 - 18:24