Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    MURAIL, Marie-Aude

    Partagez
    avatar
    Jo19lyne
    ML
    ML

    Re: MURAIL, Marie-Aude

    Message  Jo19lyne le Mar 11 Fév 2014 - 20:31

    Merci Rhiannon, je le note dans ma liste à lire, j'aime beaucoup Marie Aude Murail.
    avatar
    Pinky
    M
    M

    Re: MURAIL, Marie-Aude

    Message  Pinky le Mar 11 Fév 2014 - 21:23

    c'est ta seconde lecture Rhiannon de ce livre : as-tu un ressenti différent ou repérer des choses que tu n'avais pas vu à ta première lecture ? Il est toujours sur ma liste
    avatar
    rhiannon
    ML
    ML

    Re: MURAIL, Marie-Aude

    Message  rhiannon le Mar 11 Fév 2014 - 23:26

    non non Pinky, je ne l'ai lu qu'une fois .... l'année dernière ! et je n'arrivais pas à déterminer pourquoi je l'aimais tant, c'est pourquoi je n'avais pas fait d'avis de lecture .... ceci dit, je ne sais toujours pas pourquoi il m'a tant plu ....
    avatar
    Pinky
    M
    M

    Re: MURAIL, Marie-Aude

    Message  Pinky le Mer 12 Fév 2014 - 9:32

    OK Rhiannon
    avatar
    Keana
    ML
    ML

    Re: MURAIL, Marie-Aude

    Message  Keana le Mer 12 Fév 2014 - 14:41

    Ce livre fait partie de mes livres à lire, d'ailleurs je crois qu'il est disponible à la bibliothèque.

    Merci Rhiannon pour cet avis qui donne envie de le lire !
    avatar
    Nina
    ML
    ML

    Re: MURAIL, Marie-Aude

    Message  Nina le Mer 23 Avr 2014 - 11:06

    Amour, vampire et loup-garou.
    Edition L'école des loisirs - 176 pages.



    Mon résumé :
    Anatole Le Lyonnais, professeur de physique-chimie à la retraite, dirige le CEPP, spécialisé dans l’étude des phénomènes paranormaux – enfin… dans le but de prouver qu’il n’existe pas. Il est assisté par Marianne, étudiante en maîtrise, et mère de substitution pour son petit frère et sa petite soeur. Seulement, quand un meurtre puis deux sont commis aux alentours du CEPP, il faut bien admettre que rien n’est vraiment normal.
    Mon avis :
    Ce roman ne manque pas de protagonistes haut en couleurs. Voici d’abord Anatole, charmant professeur qui a toujours une explication rationnelle pour tout. A sa décharge, il a vu tellement de cinglés, d’illuminés, de simulateur, de doux-dingues qu’il est rodé à démonter les rouages de leurs comédies. Il maîtrise aussi parfaitement l’histoire des monstres en tout genre.
    Voici Sylvère, journaliste aux dents blanches, idole de la ménagère de moins de cinquante ans et de ses enfants. Il "sort" avec une magnifique et brillante actrice, star de sitcom. Note : n’ayant jamais regardé Hélène et les garçons (j’aurai peut-être dû…), la profondeur de ce genre télévisuel m’échappe un peu. Voici Marianne, excellent enquêtrice – elle ne s’arrête ni aux apparences, ni aux idées reçues, et croyez-moi, elle a bien du mérite ! Surtout avec Hugo Knocker. Le pauvre jeune homme est un peu fou, enfin, à moitié fou : il se prend pour un loup ! Vous avouerez que c’est gênant ! Surtout au moment de la pleine lune. En plus, il est atteint d’ESP. Ne cherchez pas, ce sont les anglais qui ont isolé le phénomène. Il lit parfaitement dans l’esprit des gens, il lui suffit de se "brancher" sur leur esprit. Pas facile tous les jours, ni pour les uns, ni pour les autres. C’est cependant bien pratique parfois ! Surtout quand les véritables monstres sont au rendez-vous.
    Il faut bien se rendre à l’évidence : dans ce roman, les monstres ne sont pas ceux que l’on croit mais, hélas, sont bien présents. Sous un dehors fantastique, l’auteur nous invite à nous interroger sur nos peurs (celle, ancestrale, du loup) mais aussi sur notre capacité à admettre la violence. Cela commence par un jeu vidéo, tout simple, déconseillé aux plus jeunes – ce qui les tentera davantage. Ce sera des scènes de violence, de torture dans un roman, des scènes auxquelles on s’habitue – elles ne sont pas réelles ! Et dans la vie réelle… et bien cela donne des personnes qui préfèrent passer à la trappe des crimes sordides, pour des raisons diverses et variées, d’autres que l’on peut soudoyer. La justice et la sécurité peuvent attendre un peu.
    Amour, vampire et loup-garou est un riche roman de littérature jeunesse, qui peut se lire à plusieurs niveaux avec tout autant de plaisir.
    avatar
    Pinky
    M
    M

    Re: MURAIL, Marie-Aude

    Message  Pinky le Ven 25 Avr 2014 - 8:40

    merci Nina pour cette nouvelle présentation
    avatar
    Nina
    ML
    ML

    Re: MURAIL, Marie-Aude

    Message  Nina le Ven 25 Avr 2014 - 13:04

    Merci Pinky pour ta visite !
    avatar
    caro
    ML
    ML

    Re: MURAIL, Marie-Aude

    Message  caro le Mer 30 Avr 2014 - 14:15

    Merci Nina, je me le note. C'est un roman récent ?
    avatar
    Nina
    ML
    ML

    Re: MURAIL, Marie-Aude

    Message  Nina le Mer 30 Avr 2014 - 21:22

    Merci Caro pour ta visite.
    Non, il date de 1998.
    avatar
    rhiannon
    ML
    ML

    Re: MURAIL, Marie-Aude

    Message  rhiannon le Dim 4 Mai 2014 - 0:03

    C'est le premier roman que j'ai lu de cette auteur et j'avais été totalement emballée.

    J'ai obligé mes deux garçons à le lire avant de jouer à des jeux vidéos interdits aux moins de 12 ans, car le livre aborde le sujet des jeux vidéos violents, et j'ai pu discuter ainsi avec eux, et nous avons parlé aussi d'autres sujets que le livre aborde et que je ne savais pas comment leur présenter. ça m'a bien aidée.

    Et il faut ajouter que tous les deux ont bien aimé le livre !
    avatar
    Nina
    ML
    ML

    Re: MURAIL, Marie-Aude

    Message  Nina le Lun 13 Mar 2017 - 21:36


    Sauveur et fils, tome 1.
    Edition L'école des loisirs - 329 pages.

    Présentation de l’éditeur :

    Quand on s’appelle Sauveur, comment ne pas se sentir prédisposé à sauver le monde entier ?
    Sauveur Saint-Yves, 1,90 mètre pour 80 kg de muscles, voudrait tirer d’affaire Margaux Carré, 14 ans, qui se taillade les bras, Ella Kuypens, 12 ans, qui s’évanouit de frayeur devant sa prof de latin, Cyrille Courtois, 9 ans, qui fait encore pipi au lit, Gabin Poupard, 16 ans, qui joue toute la nuit à World of Warcraft et ne va plus en cours le matin, les trois soeurs Augagneur, 5, 14 et 16 ans, dont la mère vient de se remettre en ménage avec une jeune femme…
    Sauveur Saint-Yves est psychologue clinicien.
    Mais à toujours s’occuper des problèmes des autres, Sauveur oublie le sien. Pourquoi ne peut-il pas parler à son fils Lazare, 8 ans, de sa maman morte dans un accident ? Pourquoi ne lui a-t-il jamais montré la photo de son mariage ? Et pourquoi y a-t-il un hamster sur la couverture ?

    Mon avis :

    Le titre, et la mention des saisons, pourraient presque faire croire que nous nous trouvons face à une série télévisée. D’ailleurs, il est une série dont le personnage principal, incarné par Pierre Arditi, se prénommait Sauveur. A contrario, la couverture, son cochon d’Inde dans une posture très choupinette, suggère plutôt un livre tout doux pour de jeunes lecteurs qui ne seraient pas effrayés par l’épaisseur de l’ouvrage – un peu plus de trois cents pages. Mais il y a aussi, en couverture,le nom de l’auteur : Marie-Aude Murail, et ses fans savent déjà qu’elle ne choisit pas la facilité.
    Sauveur est psychologue clinicien et il se retrouve face à des adultes, des adolescents qu’il doit aider à résoudre leurs problèmes, ce qui ne signifie aucunement qu’il les résout à leur place. Trop souvent, on oublie qu’il faut écouter les autres au lieu de s’écouter parler – et Sauveur écoute, sans jamais juger.
    Aucun sujet ne fait peur à Marie Aude Murail – et ce qui pourrait sembler « trop » dans un autre contexte ne l’est pas dans le cabinet d’un psychologue. Les choix effectuées ont des conséquences bien plus durables qu’on ne peut le penser. Prenez Sauveur, par exemple, oui, lui qui aide les autres à extirper des secrets trop longtemps contenus, comme celui des parents d’Ella, il n’a pas encore pu parler à Lazare, son fils, de sa mère et des circonstances de son décès, lui, Sauveur, le « bounty » – noir dehors, blanc à l’intérieur disent ceux qui ont connu petit cet enfant noir abandonné adopté par un couple de blancs. Anédoctique, dira-ton. Pas vraiment, répondrai-je, quand des personnes s’autorisent à tenir des propos racistes tout en affirmant qu’elles ne le sont pas.
    Sauveur et fils, un livre qui ose parler de sujet que d’autres n’osent pas aborder.
    avatar
    Nina
    ML
    ML

    Re: MURAIL, Marie-Aude

    Message  Nina le Lun 13 Mar 2017 - 21:44


    Sauveur et fils, saison 2
    Edition l'école des loisirs - 319 pages.

    Présentation de l'éditeur :

    Côté jardin, Sauveur mène sa vie avec son fils Lazare, 9 ans et il a quelque espoir de reconstruire une famille avec Louise et ses deux enfants. Côté ville, Sauveur reçoit ses patients : Ella, qui se travestit en garçon, Blandine, qui se shoote aux bonbons, Samuel, qui ne se lave plus, etc. Mais n oublions pas pour autant les autres espèces animales dans cette saison 2. Vivent les hamsters, les ouistitis, et en guest-star : Pépé le putois !

    Mon avis :


    Marie-Aude Murail : auteur jeunesse rare, capable de parler des sujets dont on ne parle pas aux enfants ou aux jeunes adolescents. Capable d’en parler, parce que ces sujets existent, parce que les enfants peuvent y être confrontés, et capable d’écrire de très bons romans sur ces sujets délicats, comme Sauveur et fils.
    Là, vous avez la version courte de mon avis…. Parce qu’en développant, je constaterai que ce livre fera grincer des dents certaines personnes bien pensantes, remplies de préjugés et d’idées reçues. Non, l’enfance, l’adolescence ne sont pas des âges idéaux, le harcèlement existe, il est insidieux, surtout si les adultes ferment les yeux, si l’on dit que ce n’est « pas grave ». Il ne s’agit pas de dramatiser, mais de regarder les choses en face et d’écouter, d’aider, encore et encore – à condition que l’ado ait la possibilité de se confier, ce qui n’est pas toujours possible. Cercle vicieux ? Bien sûr. A une époque où l’on nous parle beaucoup de bienveillance, il serait bon que les enfants puissent en bénéficier au coeur de leur famille, si celle-ci existe autrement qu’à l’état civil.
    Sombre, ce roman ? Oui, un peu. Quand les adultes sont trop occupés à se déchirer – les divorces où l’on reste ami pour la vie, c’est bon dans les films ou les magazines people – ou quand ils instrumentalisent leurs enfants pour parvenir à leur fin ou se mettre en valeur, il reste peu de place à ceux-ci pour grandir, se construire, s’épanouir. Sauveur ne juge pas : il a du pain sur la planche s’il veut aider ses patients à trouver la voir pour s’en sortir. Certains sont sur le bon chemin, d’autres, en revanche, sont encore trop jeunes, trop fragiles, trop isolés pour le trouver.
    Quel avenir pour eux ? Le tome 3 nous le dira.
    avatar
    Pinky
    M
    M

    Re: MURAIL, Marie-Aude

    Message  Pinky le Mar 14 Mar 2017 - 10:00

    merci NIna pour ces deux présentations intéressantes
    avatar
    Nina
    ML
    ML

    Re: MURAIL, Marie-Aude

    Message  Nina le Mar 14 Mar 2017 - 15:01

    Merci Pinky pour ta visite.
    avatar
    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    Re: MURAIL, Marie-Aude

    Message  Ratdebibliotheque le Mar 14 Mar 2017 - 16:22

    Merci Nina pour ces avis.
    avatar
    Nina
    ML
    ML

    Re: MURAIL, Marie-Aude

    Message  Nina le Mar 14 Mar 2017 - 19:02

    Merci Ratdebibliothèque pour ta visite.

    Contenu sponsorisé

    Re: MURAIL, Marie-Aude

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 23 Mar 2017 - 21:17