Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    DESPLECHIN Marie

    Partagez

    armorick
    ML
    ML

    DESPLECHIN Marie

    Message  armorick le Mar 25 Jan 2011 - 18:29

    Marie Desplechin

    SANS MOI



    251 pages édité chez Points en octobre 1999


    Quatrième page

    Que faire d’une jeune femme qui s’installe chez vous armes et bagages, sous prétexte qu’elle n’a pas de domicile et qu’elle s’entend bien avec vos enfants ?
    Enfant de la DDASS, fille des rues, fourmi pour un dealer et prostituée occasionnelle, Olivia porte en elle un passé chargé et un présent hasardeux. Avec elle, c’est un peu de la violence et de corruption du monde qui frappe à votre porte.
    Mais le bien n’est pas l’envers du mal, pas plus que le blanc est l’envers du noir et Olivia vient brouiller tous les repères de celle qui l’héberge.
    Ingénue professionnelle, libertine à son insu, cette accidentée de la vie est pleine d’une énergie vitale qui fait craquer toutes les digues.

    Ce que j’en pense

    L’étrangeté de cette histoire est assez passionnante et émouvante, elle libére un certain message d’espoir qui se développe entre deux femmes qui n’avaient rien en commun, cela nous laisse à réfléchir sur nos faiblesses cachées au tréfond de nous même

    Au début du roman, la narratrice fait tout pour aider Olivia à rompre avec son passé (les viols lorsqu’elle était enfant, sa famille, la drogue …) et l’empêcher de sombrer dans l’alcool et les médicaments. Olivia finit par s’en sortir, non sans mal, pour voir celle qui l’a aidé sombrer dans le gouffre. La narratrice fait dépression sur dépression, est dégoûtée de son travail, et même de sa vie. Olivia va l’aider à ne pas faire comme elle-même l’avait fait auparavant, en l’empêchant même un soir de se suicider.

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

    Pinky
    M
    M

    Re: DESPLECHIN Marie

    Message  Pinky le Mar 25 Jan 2011 - 19:27

    merci Armorick ... mais je passe mon tour, beaucoup trop de résonances professionnelles

    Nina
    ML
    ML

    Re: DESPLECHIN Marie

    Message  Nina le Dim 17 Juil 2011 - 16:27


    La belle Adèle
    Edition Gallimard Jeunesse.

    Mon avis :

    Zut ! Oui, je commence mon avis par une réaction puérile, dû aux discours que j'entends trop fréquemment sur la littérature jeunesse (pas sur le forum, non, dans mon métier). J'en ai assez. Assez qu'elle doive être "comme si" (sortir les ados de leur univers, c'est à dire ne pas se rapporter à ce qu'ils vivent quotidiennement ) ou "comme ça" (leur enseigner... plein de choses). Et le plaisir de lire alors ?

    Parce que s'il est un livre qu'il est plaisant de lire, c'est bien La belle Adèle. Dès les premières lignes, j'ai été scotchée par ce ton unique, à la fois drôle et distanciée. J'ai adoré découvrir comment Adèle et Frédéric, son ami si différent (et la fin du récit nous montre à quel point il l'est) réussissent à s'intégrer à l'école, tout simplement en connaissant et en détournant les codes du collège. Adèle et Frédéric sont intelligents, sensibles, lucides, et c'est ce qui les rend si attachants, et c'est ce qui rend ce roman profondément humain.

    Le roman rappelle le quotidien des adolescents ? Bonne nouvelle, dirai-je. Même moi, je me suis identifié à la belle Adèle. Ne boudons pas le bonheur de lire quand il se présente à nous et aux adolescents.

    Pinky
    M
    M

    Re: DESPLECHIN Marie

    Message  Pinky le Dim 17 Juil 2011 - 17:49

    merci Nina, tout à fait d'accord avec tes propos

    Nina
    ML
    ML

    Re: DESPLECHIN Marie

    Message  Nina le Dim 17 Juil 2011 - 18:30

    Merci Pinky de ta visite.
    Je me demande ce que les autres membres du comité vont penser de ce livre.

    caro
    ML
    ML

    Re: DESPLECHIN Marie

    Message  caro le Mar 19 Juil 2011 - 11:56

    Merci Nina, espérons qu'ils aiment autant que toi ce livre d\'accord

    Nina
    ML
    ML

    Re: DESPLECHIN Marie

    Message  Nina le Mar 19 Juil 2011 - 22:50

    Je l'espère aussi Caro : la difficulté se pose quand nous avons trop de livres qui répondent à nos critères et qu'il faut en éliminer un ou plusieurs.

    Nina
    ML
    ML

    Re: DESPLECHIN Marie

    Message  Nina le Jeu 28 Juil 2011 - 20:10


    édition L'école des loisirs - 139 pages.

    Mon résumé :

    Rajanikanth est le narrateur de ce récit. Vous trouvez son nom trop difficile à prononcer ? Rassuez-vous, tout le monde, sauf ses parents, l'appelle Freddy, et surtout Nejma, sa voisine. Elle est trop : trop grosse, trop en échec scolaire, trop seule. Quand une nouvelle injustice fond sur elle, elle ne se révolte pas, elle se tait, et son silence est pire pour Freddy que les plus grandes protestations.

    Mon avis :

    Babyfaces est le deuxième roman de littérature jeunesse que je lis de Marie Desplechin, et je dois dire que je suis conquise par son style rafraîchissant. L'action se situe à Amiens, ville que je connais assez bien (surtout le journal, le courrier picard) mais l'histoire pourrait prendre place dans n'importe quelle ville nouvelle, n'importe quelle cité.

    Le narrateur a de la chance : sa mère est généreuse, aimante, et ses parents forment un couple uni. Sa voisine n'a pas autant de chance. Sa mère est mère célibataire, et travaille dur pour élever sa fille seule. Aussi est-elle déjà partie le matin, et pas encore rentrée le soir quand sa fille se lève puis s'endort. Nejma est souvent livrée à elle-même, aussi traîne-t-elle dans les supermarchés de la ville, non pour voler mais pour être au chaud. En classe, ce n'est pas mieux : Nejma est placée au fond de la classe, non pour ne pas déranger les autres, mais pour qu'elle y soit mieux - si vous trouvez ce prétexte caricatural et hypocrite, vous avez parfaitement raison.

    La caricature ne s'arrête pas là car quand un jeune garçon est retrouvé inconscient, avec de nombreuses fractures dans la cour, c'est Nejma qui est immédiatement accusée. Les professeurs des écoles et la directrice montrent ainsi l'étendue de leur idées reçues, et leur paresse à mener de vraies recherches. De même, l'école de catch qui devait ouvrir juste à côoté de l'école est judicieusement transofrmé en école de danse orientale, par la grâce d'une entrevue entre les deux heureux propriétaires (anciens cancres notoires) et la directrice.

    Et pourtant, le récit passe, par la magie du style et de l'humour déployés par Marie Desplechin. Comme le récit est rétrospectif, Freddy peut se comporter parfois comme un narrateur omniscient, donnant ainsi des informations nécessaires aux lecteurs sans alourdir le récit. J'ai tourné les pages avec une facilité déconcertante, ayant réellement envie de savoir ce qu'allait devenir Nejma. Sa chance est sa rencontre avec Isidore, un vigile, ancien sportif de haut niveau, qui ne voit pas une grosse fille, mais une fille puissante, spéciale, aux capacités physiques hors normes. Il est le seul à lui donner une image positive d'elle-même, et donc à lui rendre un peu d'estime de soi.

    Et si la rédemption par le sport vous semble une idée peu originale, essayez donc la rédemption par la danse orientale...

    Céline72
    LEH
    LEH

    Re: DESPLECHIN Marie

    Message  Céline72 le Ven 16 Sep 2011 - 16:57

    La belle Adèle

    Mon avis :

    Les thèmes traités dans ce roman est bien sûr tout ce qui est en rapport avec l'adolescence : l'intégration dans le collège, les amis, les amours...
    Le style est léger, aéré et très facile à lire avec des chapitres courts. Marie Desplechin nous fais passer un très bon moment de détente en compagnie de tous ces personnages attachants.
    Cette lecture fût un coup de cœur pour ma part.

    Ahotep
    LA
    LA

    Re: DESPLECHIN Marie

    Message  Ahotep le Mer 20 Fév 2013 - 19:50

    Séraphine



    Résumé :
    Paris, Butte Montmartre, 1885. Séraphine vient d'avoir treize ans. Orpheline, elle travaille chez Jeanne, pour qui elle finit les chemises. Elle pourrait se contenter de son sort... si elle n'avait en elle le démon des révolutions. Séraphine veut changer de vie. Quitter Jeanne. Trouver un nouveau métier. Et Séraphine veut changer le monde. Pour en chasser la misère. A sa manière à elle, elle va parvenir à ses fins. Elle aura, pour cela, l'aide du curé qui l'a vue naître, de sa tante courtisane à Paris, d'un peintre de sujets ordinaires, de quelques proches de la Lucie de Satin Grenadine, et de la camarade Sainte-Rita, avocate auprès de Dieu des causes désespérées. Entourée de gens si divers et si diversement efficaces, sur la terre comme au ciel, Séraphine découvrira plus encore que ce qu'elle espérait...

    Mon avis :
    J'ai eu un coup de coeur pour ce roman jeunesse qui se lit très facilement, j'aime beaucoup les romans jeunessse surtout quand ils sont historiques. On en apprend plus sur la période de la Commune et sur le Paris du XIXème siècle. Le personnage de Séraphine est très attachant. Les chapitres sont très bien découpés et ne sont pas très longs. Je l'ai lu en une semaine. Je le conseille fortement!!

    Pinky
    M
    M

    Re: DESPLECHIN Marie

    Message  Pinky le Mer 20 Fév 2013 - 21:24

    merci Nina, Céline et Ahotep pour ces différentes présentations intéressantes

    caro
    ML
    ML

    Re: DESPLECHIN Marie

    Message  caro le Jeu 21 Fév 2013 - 11:59

    Merci Ahotep Very Happy

    Keana
    ML
    ML

    Re: DESPLECHIN Marie

    Message  Keana le Ven 22 Fév 2013 - 14:03

    En voyant le titre, j'ai cru que c'était peut être ce livre qui avait inspiré le film du même nom (que je n'ai encore malheureusement pas vue, mais qui parait il est très bien), mais plus je lisait le résumé, plus cette idée s'est éloigné, et en effet, cela n'a rien à voir, le film n'a pas été inspiré par un livre.

    Sinon pour en revenir au livre, c'est un roman historique et jeunesse, fait pour moi en quelque sorte . Merci Ahotep pour cet avis.

    Ahotep
    LA
    LA

    Re: DESPLECHIN Marie

    Message  Ahotep le Ven 1 Mar 2013 - 20:14

    Effectivement, Keana, je me suis posée la même question et en comparant bien les deux histoires, ce sont en effet deux histoires totalement différentes, mais c'est étrange, car le prénom de Séraphine est peu commun...

    Contenu sponsorisé

    Re: DESPLECHIN Marie

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:49


      La date/heure actuelle est Ven 9 Déc 2016 - 6:49