Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    CLAUDEL Philippe

    Partagez

    armorick
    ML
    ML

    CLAUDEL Philippe

    Message  armorick le Mar 25 Jan 2011 - 18:33

    Re: CLAUDEL, Philippe
    armorick le 3rd Juin 2009, 13:14

    La petite fille de Monsieur Linh



    Roman

    183 pages édité au livre de poche

    Résumé


    "Monsieur Linh est un vieil homme. Il a quitté son village dévasté par
    la guerre, n’emportant avec lui qu’une petite valise contenant quelques
    vêtements usagés, une photo jaunie, une poignée de terre de son pays.
    Dans ses bras, repose un nouveau-né. Les parents de l’enfant sont morts
    et Monsieur Linh a décidé de partir avec Sang diû, sa petite fille.
    Après un long voyage en bateau, ils débarquent dans une ville froide et
    grise, avec des centaines de réfugiés. Monsieur Linh a tout perdu. Il
    partage désormais un dortoir avec d’autres exilés qui se moquent de sa
    maladresse. Dans cette ville inconnue où les gens s’ignorent, il va
    pourtant se faire un ami, Monsieur Bark, un gros homme solitaire. Ils ne
    parlent pas la même langue, mais ils comprennent la musique des mots et
    la pudeur des gestes. Monsieur Linh est un cœur simple, brisé par les
    guerres et les deuils, qui ne vit plus que pour sa petite fille."


    Mon ressenti

    Ce livre est rempli de mélancolie et de tristesse mais également de fraternité et d’amitié.Tout est gris et triste dans cette ville pour Mr LINH mais il suffira d’une rencontre, pour que les couleurs de la vie et de la ville, changent. Bien sûr ce n’est pas pour rien que ces deux personnes se rencontrent, chacune porte ces souffrances.

    La compassion que l'on éprouve pour ce vieil homme tout au long de l'histoire prend encore une plus grande ampleur lors de la fin inattendue qui m’a laissée émue et déconcertée.

    J'ai vraiment beaucoup aimé ce livre.

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

    askya
    M
    M

    Re: CLAUDEL Philippe

    Message  askya le Mar 25 Jan 2011 - 19:07

    sur ma LAL

    Pinky
    M
    M

    Re: CLAUDEL Philippe

    Message  Pinky le Mar 25 Jan 2011 - 19:14

    j'ai beaucoup aimé ce livre qui aborde sans fioriture le souvenir et le respect de l'autre...

    Merci de m'avoir fait découvrir ce livre

    Pinky
    M
    M

    Re: CLAUDEL Philippe

    Message  Pinky le Mar 25 Jan 2011 - 19:18

    et une belle image, pour ma très chère Armorick et un petit résumé...

    c'est un livre aussi sur l'espoir d'une rencontre que tout peut recommencer....

    choupy
    LEH
    LEH

    Re: CLAUDEL Philippe

    Message  choupy le Mar 25 Jan 2011 - 21:10

    Les Âmes grises



    Poche: 279 pages
    Editeur : LGF (1 mars 2006)
    Collection : Le Livre de Poche

    Présentation de l'éditeur
    " Elle ressemblait ainsi à une très jeune princesse de conte, aux lèvres bleuies et aux paupières blanches. Ses cheveux se mêlaient aux herbes roussies par les matins de gel et ses petites mains s'étaient fermées sur du vide. Il faisait si froid ce jour-là que les moustaches de tous se couvraient de neige à mesure qu'ils soufflaient l'air comme des taureaux. On battait la semelle pour faire revenir le sang dans les pieds. Dans le ciel, des oies balourdes traçaient des cercles. Elles semblaient avoir perdu leur route. Le soleil se tassait dans son manteau de brouillard qui peinait à s'effilocher. On n'entendait rien. Même les canons semblaient avoir gelé. " C'est peut-être enfin la paix... hasarda Grosspeil. -La paix mon os ! " lui lança son collègue qui rabattit la .aine trempée sur le corps de la fillette. "

    Mon avis
    Après avoir lu un certains nombres de romans de cet auteur pour lesquels j'ai beaucoup apprécié (La petite fille de Monsieur Linh, Le café de l'Excelsior, Le rapport de brodeck, Le bruit des trousseaux) j'ai eu pour celui çi un peu de mal à rentrer dans l'histoire. Je m'attendais à une enquête sur un crime commis envers une fillette très bien connue dans le petit village. Nous sommes en pleine guerre de 14/18, exactement en 1917, et on retrouve le corps de Belle de jour le long d'une rivière, étranglée... que s'est il passé? On n'en sait pas plus et en fait je crois que c'est là que je fus déçu.
    L'auteur nous présente au fil des pages les divers personnages. Certains très attachants et d'autres très haïssables par leur attitudes. On avance on faisant de petites découvertes sur leur façon d’être, leur vie, etc... mais aucune enquête proprement parlé sur le crime.
    La fin du roman nous donne la possibilité d'un criminel mais on en reste là, en clair on ne sait pas réellement, le pourquoi du comment. Je m'attendais à de l'action et en fait le roman a une narration posé avec la voix d'un policier qui raconte sa vie ainsi que celle des autres à travers ce meurtre non élucidé.
    Donc pour ma part ce roman m'a un peu déçu par rapport aux autres, peut être que ce n'était pas la bonne période pour lire ce roman...

    3 etoile jaune

    Pinky
    M
    M

    Re: CLAUDEL Philippe

    Message  Pinky le Mer 26 Jan 2011 - 11:15

    merci Choupy pour cet avis

    caro
    ML
    ML

    Re: CLAUDEL Philippe

    Message  caro le Mer 2 Fév 2011 - 13:09



    "L'Enquête"

    Editeur : Stock- 2010
    Pages : 278 p.
    Genre : psychologie/étrange

    Résumé Fnac :

    « C’est en ne cherchant pas que tu trouveras. » Comment l’Enquêteur du nouveau roman de Philippe Claudel aurait-il pu s’en douter ? Comment aurait-il imaginé que cette enquête de routine serait la dernière de sa vie ? Chargé d’élucider les causes d’une vague de suicides dans l’entreprise d’une ville qui ressemble hélas à toutes les nôtres, l’Enquêteur est investi d’une mission qu’il doit mener à terme comme il l’a toujours fait. Des signes d’inquiétude s’emparent de lui peu à peu : l’hôtel où il s’installe accueille tantôt des touristes bruyants et joyeux, tantôt des personnes déplacées en détresse. Dans l’entreprise où il devrait être attendu afin de résoudre son enquête, personne ne l’attend et tous lui sont hostiles. Est-il tombé dans un piège, serait-il la proie d’un véritable cauchemar ? On l’empêche de boire, de dormir, de se nourrir, on ne répond jamais à ses questions que par d’autres questions. Le personnel même est changeant, soit affable soit menaçant. À mesure qu’il avance dans ses découvertes, l’Enquêteur se demande s’il n’est pas lui-même la prochaine victime d’une machine infernale prête à le broyer comme les autres. On devine ainsi que l’impuissance de l’Enquêteur à clore son enquête reflète notre propre impuissance face au monde que nous avons construit pour mieux nous détruire."

    Avis :

    Etrange, déroutant, original, voilà comment je qualifierai ce roman. Un homme qui, comme tous les protagonistes de l'histoire, ne sera cité que sous sa fonction, ici l'Enquêteur, arrive dans une ville étrange, pour enquêter donc, sur une série de suicides au sein de l'Entreprise. Il va vite être confronté à une ville et des habitants dont l'absurde est le quotidien. Lui fait-on passer un test, est-il mort, est-il fou ? On se posera toutes ces questions en même temps que lui et on rira, parfois, de l'absurdité de certaines situations qui ne sont pas sans rappeler notre propre quotidien.
    J'avoue qu'il est difficile de faire un résumé de ce roman : ça ressemble à du Kafka ("le procès", "le Château") avec une forte critique du monde du travail et de la société actuelle qui broieent les hommes en leur enlevant toute humanité. Ou est-ce le héros qui n'est plus capable de ressentir des émotions humaines ?
    La principale sensation que je ressens à la lecture de ce roman c'est l'écrasement de l'homme par tout ce qui l'entoure, jusqu'à le mener à la folie. D'autres lecteurs y verront peut-être d'autres choses.
    La fin du roman m'a un peu frustrée car il n'apporte pas de réponse. Faut-il y voir un plaidoyer contre l'écrasement de l'homme moderne ? A chacun de se faire sa propre opinion.
    Dans tous les cas ce roman vaut le détour tant l'univers dans lequel il nous plonge est à la fois proche de nous et totalement absurde.

    4 etoile jaune




    malo
    LA
    LA

    Philippe Claudel "Quelques-uns des cent regrets"

    Message  malo le Lun 14 Fév 2011 - 13:49

    Quelques-uns de cent regrets.


    Éditeur : Folio
    Pages : 180

    4ème de couverture :

    "Elle portait des cheveux un peu plus long que par le passé. Sa blondeur s'était mêlée d'argent. Son visage gardait la beauté simple qui en était la marque. A peine les rides l'avaient-elles tissé d'un mince réseau de blessures. Le temps s'était déposé en elle, avec sa fatigue et son poids, comme une poussière.
    Étaient-ce les années vécues sans la voir qui me faisaient la croire plus jeune qu'elle n'était en vérité ?"
    A la mort de sa mère, le narrateur revient sur les lieux de son enfance, dans ne petite ville du Nord inondée par la crue d'une rivière. Durant les trois jours qu'il passera là surgissent les figures disparues, celle de la mère bien sûr, jadis aimée plus que tout, et celle plus inquiétante du père absent dont la légende dit qu'il est mort dans une guerre lointaine.
    Roman poignant où, par petites touches, Philippe Claudel explore l'amour filial avec une extrême délicatesse et une surprenante réserve.

    Mon ressenti :

    Une petite histoire toute simple emplie de douceur.
    Le narrateur retourne sur les lieux de son enfance pour enterrer sa mère, qu'il n'a pas vu depuis 16 ans.
    Il nous fait voyager en douceur dans son village, avec une description telle que j'ai marché à ses côtés.
    Ce livre aurait pu être violent, bien au contraire, l'auteur nous inonde de douceur , et de poésie.
    Un bel hommage aux "mamans"
    Que dire de plus sinon que je laisse parler mon cœur devant ce "bijou".
    Un magnifique roman, dans un décor sombre, que la plume de Monsieur Claudel à rendu, lumineux.
    Lorsque j'ai refermé ce livre, j'étais encore sous le choc de l'émotion, mais tellement apaisée.
    Une très belle découverte pour moi.
    Décidément, je suis fan des écrits de Monsieur Claudel.
    Un gros coup de cœur pour moi.

    Pinky
    M
    M

    Re: CLAUDEL Philippe

    Message  Pinky le Mer 16 Fév 2011 - 22:08

    merci pour ces deux nouveaux avis intéressants

    Lariflette
    LA
    LA

    Re: CLAUDEL Philippe

    Message  Lariflette le Jeu 17 Fév 2011 - 14:23

    Merci, également de ces deux avis.

    B

    Mazza
    ML
    ML

    Re: CLAUDEL Philippe

    Message  Mazza le Sam 19 Fév 2011 - 0:42

    Merci Malo, je vais le noter celui là !!

    Céline72
    LEH
    LEH

    Re: CLAUDEL Philippe

    Message  Céline72 le Ven 16 Sep 2011 - 12:24

    Les Âmes grises


    Mon avis :

    Une histoire belle, touchante avec un petit côté poétique , où le lecteur est transporté avec brio par le talent de l'auteur, qui décrit à merveille les paysages, les décors, les ambiances...C'est sombre et âpre, mais vraiment authentique.
    De la pudeur, de la poésie et en même temps la violence des sentiments, la tragédie....ce livre est émouvant !
    Un roman que je range dans mes coups de cœur, tellement, cette œuvre est magnifique dans laquelle on se laisse désorienté délicieusement jusqu'à la dernière ligne !


    malo
    LA
    LA

    Les âmes grises

    Message  malo le Sam 15 Oct 2011 - 11:35



    Mon avis :

    Comme à son habitude, Philippe Claudel nous inonde de douceur, d'émotion et de poésie.
    Cet auteur me touche, chaque roman est une belle découverte.
    Ces livres sont empreints d'une certaine tristesse qui, pourtant, sous sa plume nous transporte dans un monde de douceur.
    Il traite d'un sujet triste, dans ce cas précis, il est question de la mort, du meurtre d'une petite fille, le résumé laisse imaginer un thriller, il n'en est rien, de page en page nous suivons le narrateur et allons à la rencontre de ces "âmes grises", pour aboutir à une fin surprenante.
    encore une fois, j'ai été subjuguée par ce roman écrit avec une telle intensité qu'il ne peut me laisser insensible.Un gros, gros coup de cœur pour ce livre magnifique.

    malo
    LA
    LA

    Le Monde sans les enfants (et autres histoires)

    Message  malo le Mar 17 Jan 2012 - 13:57


    Auteur : Philippe Claudel
    Titre : "Le monde sans les enfants"
    Éditions : Le livre de poche
    Nombre de pages : 153

    RÉSUMÉ :

    Vingt histoires, à dévorer, à murmurer, à partager.
    Vingt manières de rire et de s'émouvoir.
    Vingt prétextes pour penser à ce que l'on oublie et pour voir ce que l'on cache.
    Vingt chemins pour aller du plus léger au plus sérieux, du plus grave au plus doux..
    Vingt façons de se souvenir de ce qu'on a été et de rêver à ce que l'on sera.
    Vingt regard pour saisir le monde, dans sa lumière et dans ses ombres.
    Vingt raisons de rester des enfants ou de le redevenir.
    Vingt sourires.
    Vingt bonheurs.
    Vingt battements de cœur.

    MON AVIS :

    Quel moment agréable, j'ai passé à lire ces petites histoires.
    Vingt petites histoires pour enfants , mais aussi pour adultes.
    Vingt petites histoires émouvantes, drôles, parfois tristes abordant des sujets de notre société qui donnent matière à réflexion.
    Que dire de plus! Sinon de vous plonger à votre tour dans ces merveilleuses histoires que vous pourrez partager avec vos enfants.
    De plus, il est joliment illustré par Pierre Koppe.


    QUELQUES CITATIONS :

    "A la maison l'ambiance était épouvantable : son père, sa mère et son frère criaient de plus en plus. Ils en avaient toujours après lui, pour un oui pour un non. Mais Lucas n'y faisait plus attention. Il prenait un livre et il disparaissait dedans. Il n'entendait plus rien."

    Dis papa c'est quoi la mort ?
    "Une erreur de maison dans laquelle on s'endort.
    Un songe un grand oubli.
    Un vieux malentendu.
    Un chien très fatigué qui oublie sa douleur en se couchant heureux près d'un feu un beau soir."

    Dis papa c'est quoi la vie ?
    "Une belle aventure un jeu de mains sans les vilains.
    Une chimère qui pousse et resplendit.
    Un oranger aux racines profondes.
    Un voyage immobile qui nous charme et nous change".

    "Pense à moi comme je pense à toi, car c'est en pensant aux autres qu'on les fait exister, et, ça, les guerres n'y peuvent rien changer".

    Pinky
    M
    M

    Re: CLAUDEL Philippe

    Message  Pinky le Mar 17 Jan 2012 - 20:04

    merci Malo, très tentant en effet, je me le note

    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    Re: CLAUDEL Philippe

    Message  Ratdebibliotheque le Sam 13 Juil 2013 - 14:22

    "Parfums"
    214 pages


    Résumé : 
    En 63 textes, d « Acacia » à « Voyage », Philippe Claudel évoque autant de parfums de l enfance et de l adolescence. Chaque évocation fait resurgir un monde oublié, dont certaines traces demeurent : l après-rasage du père, la crème solaire de la mère, les cheveux soyeux des premières amoureuses, les Gauloises et les Gitanes, la cannelle des gâteaux et du vin chaud, le charbon qui réchauffe, l encre de l écolier, le foin des champs, le pull-over de l oncle... Des senteurs douces ou âcres, simples ou raffinées.
    Au fil du récit, se dessine un paysage de sapins, de champs à la terre noire et de rivières, et revit un monde de gens simples et vrais, pour lesquels leur lit de naissance est celui de leur mort. En leur rendant hommage, pour la première fois, et « malgré lui », Philippe Claudel se raconte. Il raconte ses origines, sa Nancy natale, Dombasle, la ville où il est né et habite toujours, ses parents, ses s urs, comme il ne l a jamais fait. source Ama***)

    Mon avis :
    A travers ces parfums, l'auteur nous fait revivre des pans de son enfance. Personnellement, je n'ai pas trouvé ce livre passionnant. La brièveté de ce roman et le fait que ça se passe dans la banlieue de Nancy sont les 2 seules raisons qui m'ont empêché d'abandonner cette lecture.
    0,5 etoile jaune 

    caro
    ML
    ML

    Re: CLAUDEL Philippe

    Message  caro le Mar 16 Juil 2013 - 11:56

    Merci ratdebibliothèque Very Happy

    Pinky
    M
    M

    Re: CLAUDEL Philippe

    Message  Pinky le Mar 16 Juil 2013 - 16:48

    merci Ratdebibliothèque, je ne connais pas cette histoire

    Jo19lyne
    ML
    ML

    Re: CLAUDEL Philippe

    Message  Jo19lyne le Dim 21 Juin 2015 - 22:00

    La petite fille de Monsieur Linh
    Les mots sont exprimés avec concision, les choses se disent simplement. M. Linh est un homme âgé vivant dans le souvenir de sa terre et de sa famille. C'est un homme en exil entre rêve et réalité. Son chemin a croisé celui d'un autre vieil homme solitaire. Ils se sont rencontrés sur un banc et se sont reconnus. Ce court roman se lit comme un conte pour grands enfants où l'amitié, la vieillesse et la mort sont intimement liées.

    Pinky
    M
    M

    Re: CLAUDEL Philippe

    Message  Pinky le Lun 22 Juin 2015 - 8:32

    merci Jo19lyne pour cette présentation, une très belle histoire que je conserve en souvenir

    Keana
    ML
    ML

    Re: CLAUDEL Philippe

    Message  Keana le Lun 22 Juin 2015 - 10:44

    J'avais déjà noté ce livre, et ton avis confirme ce que j'ai pu en lire.
    Merci Jo19lyne !

    Contenu sponsorisé

    Re: CLAUDEL Philippe

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:51


      La date/heure actuelle est Jeu 8 Déc 2016 - 12:51