Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    VARGAS Fred

    Partagez

    armorick
    ML
    ML

    VARGAS Fred

    Message  armorick le Mar 25 Jan 2011 - 18:44

    Re: VARGAS, Fred
    armorick le 28th Octobre 2008, 13:58

    "Lhomme à l'envers"


    Quatrième couverture

    Laisser les loups vivre en liberté dans le Mercantour, c’était une belle idée, dans l’air du temps. Ce n’érait pas celle des bergers et , quelques mois plus tard, la révolte gronde. Mais est-ce bien un loup qui tue les brebis autour du village de St Victor ?
    Les superstitions résurgissent, un bruit se propage : ce n’est pas une bête, c’est un loup-garou...Lorsqu’une éleveuse est retrouvée égorgée dans sa bergerie, la rumeur tourne à la psychose.
    A Paris, le commisaire Adamsberg guette les nouvelles de la Bête du Mercantour...
    “Comme des tisons, mon gars, comme des tisons ça fait, les yeux du loup, la nuit”.

    Ce que j'en pense

    J’ai bien aimé, mais il était temps quand même que le suspens s’arrête... le nombre de brebis, égorgées plus trois personnes, commençait à me déranger.

    L’intrigue se déroule un peu trop en longueur.

    L’écriture simple mais tonique accroche, le language familier et plein d’humour fait sourire, et le dénouement final m’a assez surprise.

    J’ai passé un bon moment

    armorick
    ML
    ML

    Re: VARGAS Fred

    Message  armorick le Mar 25 Jan 2011 - 18:45

    Re: VARGAS, Fred
    armorick le 19th Novembre 2008, 08:47

    DEBOUT LES MORTS de Fred Vargas


    Quatrième couverture

    Un hêtre peut-il pousser en une seule nuit dans un jardin, rue Chasle à paris, sans que personne l'ait planté??
    Oui. Chez la cantatrice Sophia Siméonidis: et elle n'en dort plus. Puis elle disparaît sans que cela préoccupe son époux.
    Après une série de meurtres sinistres, ses trois voisins "dans la m....." aidés par l'ex-flic pourri Vandoosler, découvriront les racines du hêtre, vieilles de quinze ans, grasses de haine et de jalousie.
    On retrouve ici les qualités et l'humour de Fred Vargas

    Ce que j'en pense

    Comme toujours, je tombe de l'armoire, quand j'arrive à la fin d'un livre de ce genre...
    Un petit régal de lecture, sans prétention, mais qui m'a tenu en haleine ...
    jusqu'au bout, à vous de le découvrir...

    armorick
    ML
    ML

    Re: VARGAS Fred

    Message  armorick le Mar 25 Jan 2011 - 18:47

    Re: VARGAS, Fred

    Message armorick le Sam 6 Déc - 14:51
    Je viens de terminer :

    Ceux qui vont mourir te saluent


    Quatrième page

    A priori, tous les dessins de Michel-Ange ont été répertoriés. Et lorsque l'un d'eux fait une apparition discrète sur le marché, il y a tout lieu de supposer qu'il a été volé. Le plus incroyable, c'est que celui qui est proposé à Henri Valhubert, célèbre expert parisien, provient probablement du Vatican. Qui se risquerait à subtiliser les trésors des archives papales ? L'affaire se complique lorsque Valhubert est assassiné, un soir de fête à Rome.
    Les soupçons se portent sur le fils de la victime. Ce dernier fait partie d'un curieux triumvitat d'étudiants aux surnoms d'empereurs : Claude, Néron et Tibère. En résidence à Rome depuis plusieurs années, tous trois entretiennent des liens singuliers avec la veuve de Valhubert .

    Ce que j'en pense

    190 pages qui s'avalent presque d'un trait

    Bien écrit l’auteur met en scène trois étudiants attachants et originaux, un évêque et son ancienne amie d’enfance, ce qui corse un peu plus cette intrigue, bien construite et intelligente.
    Nous découvrons à travers ce roman la fameuse bibliothèque du Vatican (dont j'ignorais l'accès au public).

    J’aime bien cet auteur pas de lourdeur dans l'écriture avec sa petite pointe d'humour, on entre facilement dans l'intrigue . Comme toujours, j’ai été surprise par le dénouement de cette histoire

    Pinky
    M
    M

    Re: VARGAS Fred

    Message  Pinky le Mar 25 Jan 2011 - 19:25

    merci Armorick, j'ai des amis qui sont des fans et ils n'arrêtent pas de me dire, lit le .... je me le note

    ceux qui vont mourir te saluent, n'a pas été fait en film ?

    rhiannon
    ML
    ML

    Re: VARGAS Fred

    Message  rhiannon le Ven 28 Jan 2011 - 23:11

    "Les Jeux de l'Amour et de la Mort",

    son premier roman ... j'ai été un peu déçue. Heureusement que je n'ai pas lu ce livre-là en premier, je pense que je n'en aurai pas lu d'autres et ça aurait été vraiment dommage !

    Mon préféré reste certainement "Debout les morts !", même si j'aime beaucoup les enquêtes de l'inspecteur Adamsberg (en particulier "Sous les vents de Neptune")


    Quatrième de couverture :
    Tom est peintre et a un rêve : accéder à la gloire. Il parvient à se faire inviter à une soirée très sélect organisée par un mécène en l'honneur du célébrissime Gaylor. Gaylor est l'artiste chéri de la peinture contemporaine, adulé de tous, et Tom veut lui soumettre son travail voire obtenir son soutien. Hélas, Tom joue de malchance, non seulement il n'arrive pas à s'approcher du grand homme mais, s'introduisant comme un voleur dans le bureau du génie, il tombe sur un cadavre ... Pas facile d'être un artiste reconnu, surtout quand la police est convaincue de votre culpabilité !

    Majuscule
    LH
    LH

    Re: VARGAS Fred

    Message  Majuscule le Lun 31 Jan 2011 - 23:36



    Edition : Viviane Hamy
    Pages : 383

    Adamsberg
    part pour trois jours de colloque à Londres. Estalère, le jeune
    brigadier, et Danglard - terrorisé à l’idée de passer sous la Manche -
    sont du voyage. Tout devait se passer de manière aérienne et
    décontractée, mais un événement macabre alerte leur collègue de New
    Scotland Yard, Radstock.

    Clyde-Fox, un original local, lui parle
    du vieux cimetière de Highgate. Des chaussures - avec des pieds dedans -
    font face au cimetière, « un des cimetières romantiques les plus
    baroques de l’Occident », un lieu macabre, gothique, unique.

    Tandis
    que l’enquête anglaise commence, les français rentrent au pays, et se
    retrouvent confronté à un horrible massacre dans un pavillon de
    banlieue...

    Mon avis :

    J'ai adoré ! Fred
    Vargas commence à faire dans le "un peu gore- mais sans plus" et nous
    tiens toujours en haleine ! Le pauvre Adamsberg est encore la victime
    d'une machination contre lui. On voudrait bien le voir disparaître...

    Majuscule
    LH
    LH

    Re: VARGAS Fred

    Message  Majuscule le Lun 31 Jan 2011 - 23:37



    Edition : Viviane Hamy
    Pages : 442


    Résumé :

    La
    Brigade avait accumulé des résultats incontestables, mais Veyrenc
    demeurait très sceptique. À savoir si cette efficacité était le résultat
    d’une stratégie ou le fruit tombé de la providence. Providence qui
    fermait les yeux, par exemple, sur le fait que Mercadet ait installé des
    coussins à l’étage et y dorme plusieurs heures par jour, sur le fait
    qu’un chat anormal défèque sur les rames de papier, que le commandant
    Danglard dissimule son vin dans le placard de la cave, que traînent sur
    les tables des documents sans lien avec les enquêtes, annonces
    immobilières, listes de courses, articles d’ichtyologie, reproches
    privés, presse géopolitique, spectre des couleurs de l’arc-en-ciel, pour
    le peu qu’il en avait vu en un mois. Cet état de choses ne semblait
    troubler personne, sauf peut-être le lieutenant Noël, un gars brutal qui
    ne trouvait personne à son goût. Et qui, dès le second jour, lui avait
    adressé une remarque offensante à propos de ses cheveux. Vingt ans plus
    tôt, il en aurait pleuré mais aujourd’hui, il s’en foutait tout à fait
    ou presque. Le lieutenant Veyrenc croisa les bras et cala sa tête contre
    le mur. Force indélogeable lovée dans une matière compacte.


    Mon avis :
    : Malheureusement je l'ai lu après Un Lieu Incertain donc je
    connaissais la suite de l'histoire de certains personnages. Donc je
    conseille de lire celui-ci avant.
    Sinon à propos de cette lecture,
    j'en reste bouche bée ! Fausses pistes, creusage de tombe, lieutenants
    blessés... bref, du rebondissement ! L'auteur fait de plus en plus des
    histoires dynamiques depuis Sous Les Vents de Neptune.
    Génial comme d'habitude !

    Atti'
    M
    M

    Re: VARGAS Fred

    Message  Atti' le Mar 1 Fév 2011 - 11:33

    Merci Majuscule pour ces avis. Smile

    Majuscule
    LH
    LH

    Re: VARGAS Fred

    Message  Majuscule le Mer 2 Fév 2011 - 10:36



    Un peu plus loin sur la droite

    Résumé :
    Alors que Kehlweiler surveille le banc 102, il remarque une petite
    chose blanche déposée sur la grille d'un arbre. Cette broutille
    l'intrigue : il va donc chasser le promeneur de chien assisté par Marc
    Vandossler, médiéviste nerveux.



    Mon avis :
    Kehlweiler est un personnage atypique. Viré du Ministère, ça ne l'empêche pas de fouiner partout à la recherche du louche !
    Un
    petit bout d'os l'intrigue, il flaire, il interroge même s'il n'est
    plus en service. L'enquête part d'une broutille pour atterrir dans un
    village de Bretagne : Port-Nicolas.
    Je connaissais le personnage de Marc Vandossler (avec Debout les morts)
    et il me semblait avoir croisé Kehlweiler quelque part dans un des
    nombreux romans de Fred Vargas que j'ai lu.Ses livres me passent le
    temps, un bon temps. Il n'y a pas de prise de tête.
    L'histoire
    est lente, mais on ne s'ennuie pas pour autant. Chaque indice est
    précieux et il faut bien observer. Heureusement Kehlweiler sait le faire
    pour nous.

    Majuscule
    LH
    LH

    Re: VARGAS Fred

    Message  Majuscule le Mer 2 Fév 2011 - 10:48

    Ceux qui vont mourir, te saluent !

    Le premier Vargas sans Adamsberg que je lis. J'ai laissé un peu de coté mon commissaire préféré de coté. Mais celui qui s'occupe de l'enquête, Richard Valence est tout aussi fascinant, car il est un personnage insensible.
    Les trois empereurs sont également des personnages énigmatiques et c'est ce qui ressort beaucoup chez Vargas, c'est qu'on ne cerne pas tout à fait ses personnages.
    L'enquête tourne en rond un moment, l'éclair de génie de l'inspecteur apparaît, on croit détenir la clé de l'enigme, on y approche, on est sûr de nous. Et non, ce n'est pas ça. C'est la dernière chose à laquelle vous pensiez.
    C'est le schéma continuel de l'auteur. Chaque livre ou enquête qu'elle nous invente est basée sur ce schéma et c'est toujours un plaisir.
    Bien sûr ici, je pensais en apprendre plus sur les raretés de La Vaticane, sur le dessin de Michel Ange, mais rien. Pas grave, puisque le lecteur est déjà parti enquêté avec Valence.

    Ce livre se lit d'une traite. On aime bien les personnages. On suit l'enquête avec avidité.

    rhiannon
    ML
    ML

    Re: VARGAS Fred

    Message  rhiannon le Mer 2 Fév 2011 - 16:05

    Je viens de finir "Un lieu incertain" ... et je suis un peu indécise sur la note à mettre ...

    J'ai bien aimé, c'est sûr, on retrouve le commissaire Adamsberg toujours égal à lui-même, mais la théorie du complot contre lui tombe un peu comme un cheveu sur la soupe, les souvenirs de Danglard sont un peu tirés par les cheveux ... bref, celà donne une énigme plutôt alambiquée ...

    Bon, j'ai quand même passé un très bon moment, mais ce ne sera pas un de Vargas favoris

    donc :

    Atti'
    M
    M

    Re: VARGAS Fred

    Message  Atti' le Mer 2 Fév 2011 - 16:13

    Merci Rhiannon pour cet avis, je ne commencerai pas par celui-là alors... d\'accord

    D'autant plus qu'il est conseillé de lire Dans les bois éternels avant.

    rhiannon
    ML
    ML

    Re: VARGAS Fred

    Message  rhiannon le Mer 2 Fév 2011 - 16:16

    Oui effectivement, j'ai regretté de ne pas avoir lu "Dans les bois éternels" avant, car il y a plein de références à ce roman dans "un lieu incertain" ...

    Kasper
    LEH
    LEH

    Re: VARGAS Fred

    Message  Kasper le Dim 13 Fév 2011 - 13:57



    L'homme aux cercles bleus,
    Fred Vargas.

    Quatrième de couverture:

    "Victor, mauvais sort, que fais-tu dehors?"
    Depuis quatre mois,
    cette phrase accompagne des cercles bleus qui surgissent la nuit, tracés
    à la craie sur les trottoirs de Paris. Au centre de ces cercles,
    prisonniers, un débris, un déchet, un objet perdu: trombone, bougie,
    pince à épiler, patte de pigeon...
    Le phénomène fait les délices des journalistes et de quelques psychiatres qui théorisent: un maniaque, un joueur.
    Le
    commissaire Adamsberg, lui, ne rit pas. Ces cercles et leur contenu
    hétéroclite sont de mauvais augure. Il le sait, il le sent: bientôt, de
    l'anodin saugrenu on passera au tragique.
    Il n'a pas tort. Un matin, c'est le cadavre d'une femme égorgée que l'on trouve au milieu d'un de ces cercles bleus.

    Mon avis:

    J'ai eu un peu de mal à me faire au style de l'auteur, mais j'ai
    persévéré et je ne le regrette pas! J'ai été enthousiasmée par sa prose
    si particulière, j'ai souri et même ri parfois à certaines tournures de
    phrases!
    L'intrigue policière vaut ce qu'elle vaut, rien de
    particulièrement original peut-être, mais au-delà de cela j'ai aimé la
    façon dont elle décortique ses personnages, leurs relations les uns par
    rapport aux autres.
    Une belle découverte de cet auteur qui me donne envie de poursuivre avec d'autres titres!

    Pinky
    M
    M

    Re: VARGAS Fred

    Message  Pinky le Dim 13 Fév 2011 - 14:27

    entendu parlé Kasper mais pas lu, merci à toi

    Atti'
    M
    M

    Re: VARGAS Fred

    Message  Atti' le Dim 13 Fév 2011 - 14:44

    Intéressant, merci Kasper.

    Majuscule
    LH
    LH

    Re: VARGAS Fred

    Message  Majuscule le Mar 8 Mar 2011 - 22:06



    Le jeu de l'amour et de la mort
    Roman Policier
    Edition Le masque

    Tom Soler est un peintre cherchant à se faire connaitre. Un jour, où il est assis sur un banc, il voit passer R.S. Gaylor, peintre de grande renommé et aussi son idole.
    Tom va tout faire pour approcher le grand artiste. Quand il réussit à s’incruster dans une des réceptions de Gaylor, il entre par la mauvaise porte…

    Premier roman de Fred Vargas, et ça se voit un peu, il y a comme qui dirait une hésitation et des passages sont ennuyeux.

    Les personnages ne sont pas attachants, même Tom Soler. Je les ai trouvé hautains… Le commissaire Galtier est une personne antipathique, il s’énerve pour rien et ne cesse d’engueuler tout le monde.

    Bref, une enquête un peu bizarre. Le dénouement est vraiment à la fin et tombe un peu comme un cheveu dans la soupe…

    Mais on pardonne à Fred Vargas car tous ses autres romans sont beaucoup mieux.

    rhiannon
    ML
    ML

    Re: VARGAS Fred

    Message  rhiannon le Mar 8 Mar 2011 - 23:54

    J'ai eu le même sentiment que toi en lisant ce premier roman policier .... et je me suis dit "heureusement que je n'ai pas lu celui-ci en premier, car je n'aurai rien lu d'autre de Vargas et cela aurait été bien dommage !"

    Majuscule
    LH
    LH

    Re: VARGAS Fred

    Message  Majuscule le Mer 9 Mar 2011 - 11:03

    Oui c'est pas faux ce que tu dis !

    sonhos
    LEH
    LEH

    Re: VARGAS Fred

    Message  sonhos le Jeu 30 Juin 2011 - 23:51

    Mon avis sur L' homme aux cercles bleus, de Fred Vargas

    Fred Vargas plante un décor qui m' a un peu dérangée, mais dans l' ensemble j' ai trouvé ce roman policier plaisant à lire.

    Les personnages sont à mon goût trop surfaits, trop caricaturaux, trop dérangés, entre des policiers à la dérive qui ne trouvent d' éxutoire que dans l' alccol ou les femmes, entre un aveugle aigri qui se venge contre tout et contre tous, ou une femme perturbée elle aussi qui ne trouve comme passe - temps que l' adrélaline que lui procure ses filatures... trop c' est trop... et ça lasse au bout d' un temps...
    Cependant j' ai apprécié la vision que nous donne l' auteur sur le monde de la police, où coexistent des petites rivalités et mesquineries quotidiennes en même temps qu' un sens de la responsabilité commune et de l' intérêt général, et une certaine forme de complicité.
    L' enquête est assez lente à se mettre en place, beaucoup de passages m' ont semblé décousus par les divagations pseudo-philosophiques de certains personnages, mais le dénouement est très surprenant, l' imagination de l' auteur est très fertile en ce sens.
    Le commissaire Adamsberg, personnage principal, est assez insaisissable et c' est peut- être au travers de l' étude plus approfondie de sa personnalité qu' on appréhende mieux ses méthodes particulières d' enquête, qui font grincer les dents de ses collaborateurs.
    Il me laisse tout de même médusée, il n' arrive pas à la cheville d' un Hercule Poirot mais il a un je ne sais quoi qui fait son charme... peut- être son allure déglinguée et la finesse d' un raisonnement qui n' en ai pas un ... ça change légèrement des quelques policiers que j' ai pu lire.
    Au final c' était plutôt pas mal pour ma première découverte de l' univers de Fred Vargas mais ce n' était pas non plus exceptionnel.

    caro
    ML
    ML

    Re: VARGAS Fred

    Message  caro le Ven 1 Juil 2011 - 17:27

    C'est justement ce que j'aime chez Vargas, ses personnages que je trouve très approfondis et leurs petites particularités qui font qu'on les reconnaît et qu'on s'y attache.
    C'est marrant de voir qu'on peut avoir des ressentis différents sur la lecture d'un même roman Very Happy

    rhiannon
    ML
    ML

    Re: VARGAS Fred

    Message  rhiannon le Lun 25 Juil 2011 - 14:58

    UN PEU PLUS LOIN SUR LA DROITE

    Quatrième de Couverture :

    En planque sous les fenêtres de l'appartement du neveu d'un député, place de la Contrescarpe, Kehlweiler avise soudain une drôle de chose sur la grille d'un arbre. Un petit déchet blanchâtre au milieu d'excréments canins. Pas de doute, c'est un os. Et même un os humain... Naturellement, lorsque Kehlweiler apporte sa trouvaille au commissariat du 5e arrondissement, les flics lui rient au nez. Mais ce petit bout d'os l'obsède tellement qu'il abandonne ses filatures parisiennes et suit une piste jusqu'à Port-Nicolas, un village perdu au bout de la Bretagne. Là vit un pit-bull. Une sale bête, qui avalerait n'importe quoi. Y compris un bout de cadavre. Reste à trouver le cadavre. Et l'assassin...

    Mon avis :

    Toujours ce petit côté décalé avec les héros récurrents des livres de Vargas qui se croisent au fil des romans ... ici, on retrouve l'ancien du Ministère de l'Intérieur (l'homme aux cercles bleus), le médiéviste (Debout les morts) et la fameuse Marthe ... en 2 mots, j'adore !




    Ripper
    LEH
    LEH

    Re: VARGAS Fred

    Message  Ripper le Lun 25 Juil 2011 - 18:53

    J'avais déjà lu "Ceux qui vont mourir te saluent" de Vargas et j'avais été aussi tenu par le suspense même si j'avais trouvé certains passages un peu longuets. Malheureusement ça fait trop longtemps pour que je donne un avis précis.

    Majuscule
    LH
    LH

    Re: VARGAS Fred

    Message  Majuscule le Jeu 11 Aoû 2011 - 21:02



    L'Armée furieuse

    Edition : Viviane Hamy
    Pages : 430

    A Ourdebec, Lina a vu l’Armée furieuse. Cet événement fait trembler la ville et sa mère monte à Paris pour prévenir Adamsberg des futurs morts.
    A Paris, Adamsberg s’occupe de la mort d’un grand de l’industrie et de la cavale de Momo-mèche-courte incendiaire de la voiture.

    L’Armée furieuse c’est le fantôme du Seigneur Hellequin qui prend les « saisies » : les hommes très mauvais du comté pour les tuer sauvagement.
    On a tendance à se dire que l’affaire est insoluble puisque c’est un fantôme le meurtrier.

    Et par-dessus cette enquête bizarre et sombre, Momo quitte le pays pour sauver sa peau.

    J’ai aimé retrouver mon petit commissaire énigmatique. L’enquête semble mener nulle part et mon petit commissaire va trouver avec un petit détail de rien du tout la brèche qui va ouvrir une petite porte vers la solution.

    On aime bien les personnages : Léo qui est une grand-mère brut de cidre ! Emeri et son arrière grand-père napoléonien qui lui colle à la peau. Il y a aussi le retour de Veyrenc et ses vers de poésie (pas de terre). Et Retancourt, toujours impressionnante !

    Même s’il y avait des morts ou que l’ambiance était pesante, je me sentais bien dans ce livre. J’allais au même rythme lent qu’Adamsberg. Je laissais les mots et l’écriture de Vargas couler sur moi. Je me plaisais en Normandie sous mon pommier. Pas pressé d’arriver au bout.

    Un délice que ce livre ! Une fin bien sûr inattendue.

    Un bon Vargas comme j’aime.


    Mazza
    ML
    ML

    Re: VARGAS Fred

    Message  Mazza le Sam 24 Sep 2011 - 21:11

    Debout les morts
    Fred Vargas




    Quatrième de couverture :
    Un matin, la cantatrice Sophia Siméonidis découvre, dans son jardin, un arbre qu'elle ne connaît pas. Un hêtre. Qui l'a planté là ? Pourquoi ? Pierre, son mari, n'en a que faire. Mais la cantatrice, elle, s'inquiète, en perd le sommeil, finit par demander à ses voisins, trois jeunes types un peu déjantés, de creuser sous l'arbre, pour voir si... Quelques semaines plus tard, Sophia disparaît tandis qu'on découvre un cadavre calciné. Est-ce le sien ? La police enquête. Les voisins aussi. Sophia, ils l'aimaient bien. L'étrange apparition du hêtre n'en devient que plus énigmatique.

    Mon avis :
    J'ai adoré ce livre. Fred Vargas ne fait pas qu'écrire un policier, elle écrit une vraie histoire avec des personnages intéressants. On voit l'histoire à travers les rois historiens, chacun avec leurs vision de la vie. Je ne m'attendais pas du tout à cette fin et j'ai encore plus apprécié le livre !
    Jusqu'au dernier chapitre, impossible de savoir qui est le tueur, pourtant ca ne traine pas en longueur durant les premiers chapitres et on suit les pages avec envie !
    Difficile d'y resister !
    N'hésitez pas à le lire, ca vaut le coup !!

    Contenu sponsorisé

    Re: VARGAS Fred

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:13


      La date/heure actuelle est Dim 4 Déc 2016 - 17:13