Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    MARTIN, Andreu

    Partagez
    avatar
    Nina
    ML
    ML

    MARTIN, Andreu

    Message  Nina le Mer 16 Mai 2018 - 21:16



    Société noire
    Edition Asphalte - 277 pages.

    Présentation de l’éditeur :

    Les triades ne sévissent pas qu’en Chine : elles se déploient aux États-Unis et en Europe. Seule Barcelone se croit encore épargnée. À tort, selon l’inspecteur Diego Cañas. Il charge son indic Liang, un Sino-Espagnol né à Hong Kong, d’infiltrer pour lui la très discrète mafia chinoise.
    Un mois plus tard, on retrouve au petit matin la tête d’une femme sur un capot de voiture. Un crime atroce qui porte la marque des maras, ces gangs ultra-violents d’Amérique centrale.
    Mais Cañas est convaincu que l’affaire est liée, d’une façon ou d’une autre, à son enquête sur les triades. Reste à le prouver à ses supérieurs…

    Mon avis :

    Bonjour et bienvenue parmi nous. Notre vol pour Barcelone est sur le point d’atterrir. Vous découvrirez bientôt une ville magnifique, avec ses Ramblas, ses boutiques, ses ateliers chinois clandestins, et ses triades.
    Ah, pardon, mon commandant de bord me souffle dans mon oreillette que les triades n’existent pas. Les policiers vous le diront. Les avocats vous le diront. Les juges vous le diront. L’inspecteur Diego Cañas vous dira le contraire.
    Il faut dire qu’une vague de criminalité sans précédent fond sur la ville. Une tête de femme est découverte, puis son corps, peu de temps après. Ensuite, c’est un homme qui est retrouvé découpé en morceaux. Enfin, c’est une famille entière que l’on trouvera massacrée. Je vous le répète:ce ne sont pas les triades, non. Ce sont les maras.
    Qu’est-ce que les maras ? Ah, vous ne trouverez pas leur définition dans un guide touristique, ça, c’est sûr, même si eux aussi sont venus faire du tourisme. Il est important de découvrir d’autres pays hispanisants et de proposer ses services, parfaitement rodés. Visiblement, l’Espagne n’a pas d’école officielle de tueur à gages, il sont obligés de recruter de la main d’oeuvre étrangère.
    Société noire – ce roman porte bien son nom parce que ce roman est très noir. Il est habilement construit autour d’un événement central : le cambriolage d’un gentil commerçant chinois, pas du tout du tout de mèche avec les triades mais pourvu d’une très grosse somme d’argent chez lui. L’intrigue se partage alors entre l’avant, et l’après – de manière très nette. Et l’on se dit que l’Espagne ne va pas très fort. Il ne s’agit pas d’accueillir les migrants, il s’agit de les exploiter et de laisser faire – la Chine a racheté la dette espagnole.
    La famille fiche le camp aussi. Diego Cañas et sa femme Pilar ne savent plus quoi faire pour que leurs relations avec leur fille unique soit apaisée. La vie de son indic est encore plus compliquée : métisse chinois/espagnol, il a longtemps subi les violences de son père et se sent plus chinois qu’un chinois. Il aime sa mère, et fait de son mieux pour prendre soin d’elle. Tout sauf facile quand on s’infiltre dans une triade et que l’on fait un peu n’importe quoi.
    En bref, si vous êtes venus jusque là, si vous avez eu le cran de visiter ce Barcelone méconnu, vous ne le regretterez pas, à condition d’apprécier les romans noirs.
    avatar
    Pinky
    M
    M

    Re: MARTIN, Andreu

    Message  Pinky le Jeu 17 Mai 2018 - 9:17

    merci Nina pour cette présentation
    avatar
    Nina
    ML
    ML

    Re: MARTIN, Andreu

    Message  Nina le Jeu 17 Mai 2018 - 19:02

    Merci Pinky pour ta visite.

    Contenu sponsorisé

    Re: MARTIN, Andreu

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 16 Nov 2018 - 0:30