Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    RIGAL-GOULARD, Sophie

    Partagez
    avatar
    Nina
    ML
    ML

    RIGAL-GOULARD, Sophie

    Message  Nina le Sam 2 Juin 2018 - 23:36


    Louise et Hetseni - dans les plaines sauvages
    Edition Rageot - 160 pages.

    Présentation de l’éditeur :

    En ce mois d’avril 1851, Jonas Pellman, jeune colon, traverse l’Ouest pour rejoindre la Californie, l’eldorado dont rêve son père. Enlevé par des Cheyennes, il devient Hetseni… Louise, elle, est une collégienne d’aujourd’hui dont le père écrit un roman. Un roman qui ressemble beaucoup à l’histoire de Jonas…

    Mon avis :

    Voici un livre jeunesse qui sort des sentiers battus, et pas uniquement parce qu’il se déroule pendant la conquête de l’Ouest. En effet, ce livre mêle deux époques en une parfaite harmonie, le présent, avec Louise, et le XIXe siècle, avec Jonas.
    Louise est une adolescente d’aujourd’hui. Son père est écrivain, et elle ne lui rend visite que le week-end puisque ses parents sont divorcés. Il peine à se plonger à nouveau dans l’écriture, bien qu’il tienne un nouveau sujet. Or, ce qui n’était pas du tout prévu, c’est que nous entrions dans le roman en cours d’écriture par le biais de Louise, qui parvient à communiquer avec Jonas. Ainsi, passé la surprise, elle peut le mettre au courant du destin qui l’attend – un avertissement pour personnage en cours de création, en lisant les brouillons d’un papa aux prises avec les affres de la création. Nous ne verrons pas trop le monde des adultes dans le monde contemporain. Le père de Louise s’isole pour écrire, fait parfois de longues pauses, ce qui fait que le destin de Jonas stagne. Il fait des recherches, également : on ne s’improvise pas auteurs de romans historiques. La présence discrète de cet auteur dans le récit lui-même m’a interrogé finalement sur son mal-être, lui qui, enfermé dans son bureau, doit reconstruire une histoire de cow boys et d’indiens.
    Sauf que… les cow boys sont des pionniers, qui partent vers l’ouest en ayant en tête de nombreux clichés sur les indiens -pas tous, heureusement. Quant aux indiens, et bien, nous sommes en 2018, et les personnages d’indiens qui nous sont présentés sont très éloignés de l’image qui pouvait être la leur à l’intérieur d’anciens romans de littérarure jeunesse. Il ne s’agit pas de remonter au mythe du bon sauvage, non, il s’agit de montrer qui étaient réellement les Cheyennes.
    Il s’agit aussi de prendre son envol. Jonas a deux destins, qui se répondent en miroir dans ce roman. Lequel préférerez-vous ?
    avatar
    Pinky
    M
    M

    Re: RIGAL-GOULARD, Sophie

    Message  Pinky le Dim 3 Juin 2018 - 10:04

    merci Nina pour cette présentation
    avatar
    Nina
    ML
    ML

    Re: RIGAL-GOULARD, Sophie

    Message  Nina le Dim 3 Juin 2018 - 15:09

    Merci Pinky pour ta visite.
    avatar
    Nina
    ML
    ML

    Re: RIGAL-GOULARD, Sophie

    Message  Nina le Ven 6 Juil 2018 - 17:03


    Quatre soeurs en mer
    Edition Rageot - 200 pages.

    Présentation de l’éditeur :

    Cet été, Laure et ses trois sœurs embarquent à Toulon sur le June pour prendre le large. Des Lavezzi au Stromboli jusqu’aux îles éoliennes, elles apprennent à tenir un cap, font du snorkeling et s’émerveillent devant chaque coucher de soleil. Quand les dauphins bondissent autour du voilier, c’est génial. Mais il faut aussi partager une cabine minuscule, cuisiner en plein grain, et veiller à préserver la faune et la flore sous-marines… C’est parti pour l’aventure en mer !

    Mon avis :

    Quatre soeurs – et pas de frère. Non, parce que je tiens à citer un proche : « avoir quatre soeurs, c’est pratique. Elles sont tellement occupées à se chamailler que l’on a une paix royale ». Donc acte. Nous avons quatre soeurs, et elles sont bien occupées à se chamailler. Il faut dire aussi qu’elles sont chacune dans une phrase différente. Lou, l’aînée, termine son adolescence alors que la plus jeune, Luna, reste dans un univers enfantin et féerique. Surtout, elle n’a pas encore l’âge de dissimuler ce qu’elle pense, ni de garder un secret. Elle est totalement imprévisible.
    Laure, la narratrice, est beaucoup plus pondérée, apte à observer celles et ceux qui l’entourent. Dans ce volume, elle et ses soeurs sont confrontées à la subite passion de ses parents pour la voile. Etre sur un bateau, ce n’est pas du gâteau, surtout quand on a le mal de mer. Il est question de tout ce qui a trait à la mer, y compris la pêche, mais équitable.
    Cette série comporte déjà plusieurs titres qui mettent en scène ces quatre soeurs. Il y est fait référence, parfois, mais ne pas avoir lu les tomes précédents n’a absolument pas gêné ma lecture. Les illustrations sont très mouvementées – ma préférence, encore une fois, vont à celle qui montre Luna.
    avatar
    Pinky
    M
    M

    Re: RIGAL-GOULARD, Sophie

    Message  Pinky le Sam 7 Juil 2018 - 8:59

    merci Nina pour cette présentation
    avatar
    Nina
    ML
    ML

    Re: RIGAL-GOULARD, Sophie

    Message  Nina le Sam 7 Juil 2018 - 16:35

    Merci Pinky pour ta visite.

    Contenu sponsorisé

    Re: RIGAL-GOULARD, Sophie

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 21 Aoû 2018 - 6:51