Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    WAGNER et SEITER

    Partagez
    avatar
    Ventenpoupe
    LEH
    LEH

    WAGNER et SEITER

    Message  Ventenpoupe le Dim 14 Oct 2018 - 16:22



    Seule contre la loi

    Vincent Wagner (Dessin et couleurs) et Roger Seiter (Scénario)

    Editions du Long Bec - 2017 - 104 pages

    Résume éditeur :


    Angleterre 1875. Une jeune femme du nom de Valeria Brinton épouse par amour Eustace Woodville en dépit des réticences de son entourage. Durant le voyage de noces, plusieurs indices amènent Valeria à penser que son mari porte un lourd secret en relation avec son passé. Après avoir mené une rapide enquête, elle découvre qu’il l’a épousée sous un faux nom. Il s’appelle en réalité Eustace MacAllan. Et quand elle lui demande des explications, il refuse de répondre à ses questions et la quitte tout en lui assurant qu’il l’aime. Mais Valeria est amoureuse et est prête à tout pour connaître la vérité. Après bien des recherches, elle découvre finalement que son mari a été jugé pour l’empoisonnement de sa première épouse. Malheureusement, son procès a eu lieu en Ecosse et s’est conclu par un verdict en demi-teinte uniquement possible parce que les lois écossaises sont différentes des lois anglaises. Eustace a été relaxé faute de preuves, mais pas innocenté. Un verdict terrible pour un gentleman puisqu’il laisse planer un doute sur son innocence et entache à jamais son honneur. Valeria, qui n’est pas du genre à baisser les bras, se lance alors dans une véritable croisade pour prouver l’innocence d’Eustace et sauver leur mariage. 

    Mon avis :


    Valéria épouse Eustace qui dit s'appeler Woodville mais qui en réalité se nomme McAllan et est veuf. Valéria apprendra plus tard la supercherie, notamment par sa belle mère, qui, outre l'ignorer, ne lui apprendra pas la raison de ce changement de nom. Aidé par Wilkie Collins soi même (dans le roman elle l'est par un vieil ami de son père), Valéria réussira à démêler les fils de cette histoire et fera triompher la vérité ainsi qu'accorder son pardon, par amour, à son mari.
    Le droit écossais, cher à Collins, est à la base de toute cette histoire qui autorise, quand les preuves de la culpabilité de quelqu'un n'est pas clairement établie, l'accusé à être blanchi sans s'affranchir de l'accusation. L'histoire racontée par cette bande dessinée est assez fidèle au livre ce qui la fait plus bavarde que ne doit être une BD qui n'est, jamais, une copie mais une adaptation, les dessins racontant la trame. Ceci n'empêche pas le dessin d' être très intéressant, solide dans ses traits, réaliste bien que personnel, appliqué parfois (train, cab…) sans ostentation. En revanche la couleur est continuellement dans les ocres, verts et sombre pour , certainement, donner un côté sombre à cette histoire, ce qui peut se comprendre sans toutefois une obligation dans la continuité , ce qui finit par gêner le lecteur (moi!).
    Un cahier de dessins et une présentation du Royaume Uni à l'époque de Collins complètent le bouquin. 

    4/5
    B
    avatar
    Pinky
    M
    M

    Re: WAGNER et SEITER

    Message  Pinky le Lun 15 Oct 2018 - 8:56

    merci Ventenpoupe pour cette présentation très intéressante
    avatar
    Ventenpoupe
    LEH
    LEH

    Re: WAGNER et SEITER

    Message  Ventenpoupe le Lun 15 Oct 2018 - 11:40

    Merci de ton passage Panthère Very Happy 

    B

    Contenu sponsorisé

    Re: WAGNER et SEITER

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 18 Nov 2018 - 2:31