Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    HERVIEUX, Julien

    Nina
    Nina
    ML
    ML

    HERVIEUX, Julien Empty HERVIEUX, Julien

    Message  Nina le Mer 17 Oct 2018 - 21:58

    HERVIEUX, Julien 51-btb10

    Orage, petit seigneur des ténèbres
    Edition Poulpe fictions - 160 pages.

    Présentation de l’éditeur :

    Orage est un petit seigneur des ténèbres. Comme son père et son grand-père avant lui, son destin est tout tracé : il devra un jour enlever une princesse et perdre le combat contre le chevalier qui viendra la sauver. Tout ceci ennuie déjà beaucoup Orage, et plus encore les leçons interminables qu’il reçoit pour devenir un vrai méchant !
    Son idée ? Enlever la princesse immédiatement pour être débarrassé et faire enfin ce qui lui plait !

    Mon avis :


    Vous n’avez pas le moral ? Vous cherchez une lecture drôle, qui sorte des sentiers battus ? Ce livre est fait pour vous ! Mieux, il est tout à fait possible de partager ce livre en famille, parce qu’Orage est accessible aux enfants, surtout ceux qui sont un peu lassés des contes de fée traditionnels.
    Orage est le fils d’un des seigneurs des ténèbres. Ce n’est pas forcément de tout repos puisqu’il doit prendre des cours divers et variés afin d’accomplir la mission qui sera la sienne quand il sera adulte : enlever la princesse et se faire battre par un preux chevalier. Tout est magnifiquement ténébreux dans le château, du décor aux douves, sans oublier les zombies, qui aident régulièrement le petit seigneur lorsqu’il s’entraîne. Cependant, Orage a vraiment, vraiment envie de sortir des sentiers battus, et il est très doué pour cela.
    Je ne vous raconterai pas tout, je vous dirai simplement que le récit est constamment inventif, que les personnages, particulièrement créatifs, n’ont pas fini de nous surprendre. De plus, le livre propose une vraie réflexion sur le monde des contes de fée, avec le bien d’un côté, le mal de l’autre, sans oublier un point essentiel : la liberté de choisir son avenir.
    Une petite citation pour la route :
    – Tu peux dormir en paix mon chéri. Il y a bien un monstre sous ton lit.
    Pinky
    Pinky
    M
    M

    HERVIEUX, Julien Empty Re: HERVIEUX, Julien

    Message  Pinky le Jeu 18 Oct 2018 - 8:09

    merci Nina pour cette présentation
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    HERVIEUX, Julien Empty Re: HERVIEUX, Julien

    Message  Nina le Jeu 18 Oct 2018 - 8:36

    Merci Pinky pour ta visite.
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    HERVIEUX, Julien Empty Re: HERVIEUX, Julien

    Message  Nina le Mer 20 Mar 2019 - 18:32

    HERVIEUX, Julien 51atay10

    Au service de Sa Majesté la Mort, tome 1 : L'ordre des revenants
    édition Castelmore - 320 pages.

    Présentation de l'éditeur :

    Londres, 1887. Prise dans le carcan de la société victorienne, Elizabeth, jeune journaliste indépendante, n’a d’autre choix pour exercer son métier que de passer un accord avec un journaliste qui lui sert de nom de plume. Un accord funeste : quand ce dernier est assassiné sous ses yeux, Elizabeth, devenue gênante, est sommairement abattue…… pour se réveiller dans sa propre tombe. Commence alors pour elle une toute nouvelle « existence ». Sous la surveillance d’un étrange chaperon, Elizabeth rejoint, à son corps défendant, les rangs des Revenants, des morts-vivants chargés de traquer ceux qui tentent de repousser la venue de leur dernière heure.Elle œuvre désormais pour le compte de Sa Majesté la Mort elle-même, une activité bien loin du repos éternel…

    Mon avis :


    Elizabeth est une jeune fille pleine de rêves. Elle rêve de devenir journaliste, mais quand on est une jeune fille dans le Londres victorien, il est difficile, voir impossible de trouver du travail. Du coup, elle a conclu un pacte avec une ancienne gloire du journalisme, William Ward, trop imbibé en permanence pour parvenir encore à tenir la plume longuement. Seulement, il a tout de même très envie, ce cher William, de récrire vraiment, de retrouver une enquête digne de ce nom. Pas de chance : son véritable retour dans la profession lui vaudra d'être assassiné, et Elizabeth, qui se trouvait au moment endroit au mauvais moment, est tuée à son tour. Ce qu'elle n'avait pas prévu est qu'elle serait sortie de sa tombe. Non, elle n'est pas devenue un vampire, ni une zombie, elle a été recrutée par la Mort en personne pour mettre de l'ordre dans ses affaires : trop de personnes cherchent à repousser l'échéance, et c'est le rôle des services secrets de la Mort de veiller à ce que chacun la rejoigne à l'heure dite.Ce premier tome (cette série est annoncée comme une trilogie) montre l'apprentissage d'Elizabeth dans son nouveau métier, avec ses difficultés, ses contraintes, ses inconvénients. Elle qui avait choisi ce qu'elle voulait faire dans la vie se retrouve maintenant à ne pas choisir ce qu'elle fait dans la mort, à vivre encore plus douloureusement la séparation d'avec ses parents - les recontacter, c'est les mettre en danger, et pour elle, cela signifie mourir, définitivement. Son mentor ? Turner, un mort fantasque aux méthodes plutôt abrupte, même pour un Revenant. Sa supérieur hiérarchique ? Iseult, prisonnière à tout jamais de son corps d'adolescente, dirigeant la cellule de Londres d'une main de fer.Seulement, il y a un os, voire même plusieurs, quelque chose qui dépasse la traque habituelle des Trompe-la-Mort, un complot plus vaste. L'ensemble de la cellule doit déployer tout son savoir faire pour en venir à bout - ou pas.L'intrigue met du temps à se mettre en place, mais il est intéressant de voir, de connaître Elizabeth bien vivante, de ressentir l'amour que ses parents avaient pour elle, pour mieux comprendre la Revenante qu'elle est devenue. Novice, oui, prompte à agir et réagir aussi, pour le bien de tous, morts et vivants.Le combat ne fait que commencer.
    Pinky
    Pinky
    M
    M

    HERVIEUX, Julien Empty Re: HERVIEUX, Julien

    Message  Pinky le Jeu 21 Mar 2019 - 10:06

    merci Nina pour cette présentation
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    HERVIEUX, Julien Empty Re: HERVIEUX, Julien

    Message  Nina le Jeu 21 Mar 2019 - 10:17

    Merci Pinky pour ta visite.
    Ratdebibliotheque
    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    HERVIEUX, Julien Empty Re: HERVIEUX, Julien

    Message  Ratdebibliotheque le Jeu 21 Mar 2019 - 19:25

    Merci Nina pour cet avis.
    Ce résumé me fait penser au livre de Bernard Werber que je viens de finir : "Jusqu'au l'au-delà".
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    HERVIEUX, Julien Empty Re: HERVIEUX, Julien

    Message  Nina le Ven 22 Mar 2019 - 13:53

    Merci Ratdebibliothèque pour ta visite.
    J'avoue ne pas connaître le titre de Bernard Werber que tu cites.
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    HERVIEUX, Julien Empty Re: HERVIEUX, Julien

    Message  Nina le Jeu 22 Aoû 2019 - 9:46

    HERVIEUX, Julien 61v1dr10

    L'école des mini-garous
    Edition Poulpe fiction - 46 pages

    Présentation de l’éditeur :

    La pleine lune réserve bien des surprises !
    Au cœur de la forêt, cachée dans le plus grand des chênes, se trouve l’école des mini-garous : on y apprend aux enfants mordus un soir de pleine lune à devenir de vraies terreurs. Mais pour Béa, Franz et Pavel, c’est un peu difficile… En effet, ils se transforment tous les trois en animaux mignons ! Heureusement, pour convaincre leur classe qu’ils ont leur place à l’école, ils ont un plan !

    Mon avis :

    Oh là, là, je ne vous raconte pas.
    Ou plutôt si, je suis en train de le faire.
    Vous croyez tout savoir sur les garous, et bien non !
    Vous découvrirez comment les humains ordinaires sont transformés en garous. Et pas seulement en loup garous, non, c’est beaucoup trop banal, commun : tout animal qui vous mord lors de la pleine lune peut faire de vous un garou. Et j’ai bien dit « tout animal ». Par conséquent, il y a des petits soucis, des petits contretemps. Etre un lynx garou, un ours garou, cela en impose. Être un chat angora garou mignon, pas vraiment – et je ne vous parle pas de Pavel, poulpe garou de son état (un clin d’oeil à l’éditeur ?) pas vraiment.
    Vous découvrirez aussi ce qu’il advient de ses pauvres enfants métamorphosés. Non, parce que franchement, il ne faut pas attiger, les parents ne vont tout de même pas les garder, cela fait beaucoup trop de complications à gérer, bien plus qu’avec un enfant ordinaire. Ces chers petits rejoignent donc la fameuse école des mini-garous qui donne son nom à ce charmant livre pour jeunes lecteurs.
    J’ai adoré ce mini-poulpe, j’ai adoré les aventures de ses trois garous pas comme les autres qui vont relever le défi : espionner leur maître pour savoir à quoi il ressemble quand il n’est pas un garou. Oui, il leur faut du courage, pour parvenir à leur fin et avoir un poulpe avec soi est toujours un atout. Mais s’il est une phrase à retenir, c’est bien celle-ci :
    La méchanceté, c’est comme les garous : ça s’attrape avec une blessure !
    supergreen
    supergreen
    LEH
    LEH

    HERVIEUX, Julien Empty Re: HERVIEUX, Julien

    Message  supergreen le Jeu 22 Aoû 2019 - 10:17

    merci Nina pour cette présentation
    Pinky
    Pinky
    M
    M

    HERVIEUX, Julien Empty Re: HERVIEUX, Julien

    Message  Pinky le Jeu 22 Aoû 2019 - 10:35

    merci Nina pour cette présentation, j'adore
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    HERVIEUX, Julien Empty Re: HERVIEUX, Julien

    Message  Nina le Jeu 22 Aoû 2019 - 11:35

    Merci Pinky et Supergreen pour votre visite.
    Le livre est sorti le 14 août, je l'ai prêté à ma mère, elle a beaucoup aimé, surtout le personnage de Pavel, le poulpe-garou.

    Contenu sponsorisé

    HERVIEUX, Julien Empty Re: HERVIEUX, Julien

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 26 Jan 2020 - 5:02