Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    MULLER, Eddie

    Partagez

    Titi
    LEH
    LEH

    MULLER, Eddie

    Message  Titi le Mar 25 Jan 2011 - 20:43

    Genre littéraire :Policier/Thriller


    Titre :
    Mister Boxe
    Cycle : -

    Auteur : Eddie Muller
    Nombre de pages : 442
    Editeur : Fayard

    Résumé (4ème de couverture)
    1948, San Francisco. Billy Nichols, alias "Mister Boxe", journaliste pour le San Francisco lnquirer, roi des rings et de la vie nocturne, est enfin "au centre de tout". Il ne croit pas si bien dire. En acceptant de dissimuler la mort de Gig Liardi, salement amoché par son poulain, le poids lourd Hack Escalante, Mister Boxe remue une vase nauséabonde. Et se désigne sans le savoir comme le suspect numéro un. Le méticuleux Francis O'Connor, inspecteur à la Criminelle, l'a dans le collimateur. La boxe, selon les films de John Huston et de Clint Eastwood, serait la voie royale des pauvres vers la gloire et la fortune. Qu'on se batte avec les poings ou avec les mots, il y faut toujours de la sueur et du courage pour éviter les coups tordus d'un monde de magouilles et de trahison. Quand ce ne sont pas ceux de l'amour...

    Mon appréciation
    Le polar noir dans sa plus simple expression.
    L’intrigue a du mal à se mettre en place. La trame policière n’est que le prétexte pour mettre en avant les talents du journaliste sportif, Eddie Muller (excellent dans son métier, ceci dit !!).
    Ca rappelle à la fois les films noirs des années 50-60, avec une injection supplémentaire de Rocky. En définitive, rien d’original ni de nouveau. Du déjà vu et lu plusieurs fois.

    J’applaudis cependant Eddie Muller pour son écriture. On ne lit pas ce roman, on le « regarde » comme un film qui défile. C’est du pur cinéma, pas un livre. Bravo pour cela.

    Mais pour moi, cela ne suffit pas. Le lecteur se demande et attend… (longtemps…) un retournement de situation. Il ne peut y en avoir qu’un. C’est évident. Quand (enfin), il arrive, ça sent le pétard mouillé. Ca n’explose pas à la figure, tellement Mister Boxe et Francis O’Connor ne sont pas crédibles. L’inspecteur, pourtant très intelligent, « gobe » une histoire à dormir debout. Même le lecteur n’y croit pas et ne comprend pas comment cet inspecteur, aussi intelligent, peut paraître aussi crédule.

    Je n’ai pas « vibré » sur la trame policière du roman, je suis resté de marbre à la fin de sa lecture.

    Malgré le fait que l’histoire policière n’a pas eu grand intérêt pour moi, je remercie Eddie Muller de m’avoir fait vivre les combats de boxe comme si j’étais moi-même juste derrière le ring. Du grand art pour moi !! Il est plus qu’excellent dans ses descriptions !! Je m’incline devant tant de talent.

    Un avis assez partagé en ce qui me concerne

    Ma note : 6/10

    Nina
    ML
    ML

    Re: MULLER, Eddie

    Message  Nina le Mer 26 Jan 2011 - 0:32

    Mon avis sur Mister Boxe :

    Ce roman fut une belle découverte : je l'ai lu en deux jours.

    Mes connaissances en matière de boxe sont très limitées. Heureusement, il est pas besoin d'être une grande
    spécialiste de la boxe pour apprécier ce roman. Eddie Muller décrit un milieu, le San Francisco d'après-guerre, dont la boxe est un des éléments.

    Traditionnellement, la boxe est montrée comme un moyen de s'en sortir, de dépasser des origines modestes. Alors oui, Hack Escalante semble avoir réussi : il est marié à une parfaite maîtresse de maison, il a trois enfants, sa carrière s'essoufle doucement. L'envers du décor est tout autre. Les seuls moyens de parvenir à s'en sortir grâce à la boxe est soit d'être journaliste sportif (comme Billy), soit de parier sur les combats. Les boxeurs sont montrés dans toutes leurs faiblesses. Leurs origines ethniques doivent à tout prix être camouflées, afin qu'ils puissent se fondre dans des États d'Amérique vraiment unis - le racisme est bien présent.Ils sont entièrement dépendants, notamment de leurs entraîneurs.

    Le point de vue utilisé dans ce roman policier est original, non parce que le narrateur est un journaliste sportif, mais parce qu'il n'est ni le coupable, ni la victime, juste un complice dont les motivations sont assez floues. L'intrigue dévoile peu à peu les raisons intimes de son implication et de quelle manière il se retrouve pris au piège, et de plus d'une manière. Billy Nichols va devoir mettre toute son ingéniosité en œuvre pour se protéger et protéger Hack, louvoyer dans un milieu interlope, et se montrer aveugle concernant sa vie privée et amoureuse. Si les hommes sont victimes des femmes, les femmes, dans cette Amérique puritaine, sont dépendantes des hommes, à qui elles doivent leur respectabilité (ou leur chute).

    Dernier point : j'accorderai une mention spéciale à Francis O'Connor, enquêteur pugnace : il surgit toujours au moment où Hack ne l'attendait plus et sa persévérance met bien souvent notre narrateur en danger.

    Pinky
    M
    M

    Re: MULLER, Eddie

    Message  Pinky le Mer 26 Jan 2011 - 11:45

    Mon avis

    Je m’attendais à un bouquin sur
    la boxe avec combat à tire-larigot, bagarres sanglantes, râteliers qui
    volent, des giclées de sang sur les premiers rangs et pour couronner le
    tout, des meurtres dans le milieu… Mon imagination débordante s’est
    trompée sur toute la ligne… et c’est tant mieux !

    C’est un livre
    sur une atmosphère . C’est un polar, en noir et blanc fait de clichés polaroids, d’odeurs et de répliques, d’articles de presses… c’est un
    autre temps, une autre époque.

    Derrière ce titre aguicheur qui
    nous fait croire que nous allons nous confronter au ring et aux cordes, à
    un monde très masculin, se cache en fait des portraits d’homme avec
    leurs blessures, leurs espoirs et leur humanité. C’est avant tout à mon
    humble avis le portrait d’une ville (San Fransisco), d’une femme… où
    sont cachés de nombreux secrets… alors la boxe dans tout cela ! C’est
    l’atmosphère, les odeurs, le choc des mots ou des répliques mais point
    de long combat… ils sont mis en valeur dans les articles de Mister Boxe.

    Il
    est évident que c’est un livre que je n’aurai pas acheté ou lu. J’ai
    aimé ce bouquin et durant ma lecture j’ai été accompagné par de nombreux
    films en noir et blanc et notamment celui de « la femme modèle » avec
    Lauren Bacal et Grégory Peck (il joue le rôle d’un journaliste de boxe),
    c’est une comédie mais tout y est comme dans le livre.

    C’est un
    polar, noir et blanc avec ses femmes fatales en robe de soirée et bas
    nylon avec couture derrière la jambe, avec ses hommes portant chapeau et
    fumant cigare… et l’univers du livre dépeint bien l’avidité, la
    corruption, la tromperie, la rédemption, l’amour et la haine, la
    loyauté, l’honneur…. Mr Eddie sait de quoi il parle, cela sent le
    vécu...

    J’ai aimé ce bouquin où je me suis baladée dans les années de l’après-guerre.

    A découvrir absolument

    Merci les gars et plus particulièrement Bernard, pour avoir choisi ce livre pour nous, les filles

    Neheteni
    LEH
    LEH

    Re: MULLER, Eddie

    Message  Neheteni le Sam 29 Jan 2011 - 15:55

    Mon avis sur Mister boxe :

    Pour
    ma part, j'ai apprécié ce livre. L'histoire est originale et les
    personnages sont attachants. L'auteur sait vraiment nous mettre dans
    l'ambiance du monde de la boxe d'après guerre. C'est un roman assez
    noir mais avec une note d'espoir à la fin. En revanche, j'ai également
    trouvé que l'histoire a mis du temps à se mettre en place et j'ai eu du
    mal à comprendre le personnage d'Ida...


    mamoun
    LH
    LH

    Re: MULLER, Eddie

    Message  mamoun le Sam 29 Jan 2011 - 19:00

    MULLER, Eddie (Etats Unis)

    mon avis

    j'ai découvert cet auteur , avec ce titre.
    Les chapitres et phrases courtes, rendent la lecture facile.

    J'ai moyennement aimé, j'ai trouvé certaines longueurs parfois.

    Cette
    histoire relate surtout les difficultés des américains moyens à s'en
    sortir, pour cela il ne faut surtout pas devenir boxeur. Dans le monde
    de la boxe, si l'on veut vraiment réussir il faut être journaliste
    sportif ou bookmaker, surtout pas boxeur.

    j'ai bien aimé le personnage de Billy Nichols, qui est attachant.

    Ma note : 4/5

    caro
    ML
    ML

    Re: MULLER, Eddie

    Message  caro le Jeu 17 Fév 2011 - 14:17



    Mister Boxe

    Avis :

    Rien à reprocher au style de l'auteur mais non ce n'est pas trop le genre d'histoire auquel j'accroche, même si je l'ai trouvé bien écrit. Pour me retrouver transporter dans l'Amérique d'après-guerre et dans cette ambiance noire je préfère James Ellroy. Peut-être que c'est ce que je m'attendais à trouver d'où ma déception. J'ai trouvé que l'intrigue était longue à se mettre en place. Mais au bout de 100/150 pages ça décolle enfin avec un match de boxe final très haletant.
    Pour ceux qui aiment les ambiances films noirs d'après guerre je le conseille. Le reste ce n'est qu'une question de goût et ça reste pour moi un auteur à découvrir car ils sont rares à si bien retranscrire l'ambiance de l'époque.



    Atti'
    M
    M

    Re: MULLER, Eddie

    Message  Atti' le Jeu 17 Fév 2011 - 14:20

    Merci Caro, pas trop mon truc justement cette époque.

    Contenu sponsorisé

    Re: MULLER, Eddie

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:12


      La date/heure actuelle est Mer 7 Déc 2016 - 23:12