Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    FERMINE, Maxence

    Partagez

    choupy
    LEH
    LEH

    FERMINE, Maxence

    Message  choupy le Mar 25 Jan 2011 - 21:22

    Amazone



    Édition: Albin Michel
    Pages: 260


    Quatrième de couverture:
    Un jour, sur un fleuve, arrive un radeau de fortune avec à son bord un piano blanc.
    Un homme en joue tranquillement, splendidement.
    Il se fait appeler Amazone, Amazone Song et son bateau vient de faire naufrage, il dérive sur le fleuve depuis des heures en jouant du piano dont il tire des accords de jazz mélancoliques et superbes.
    Nous sommes dans un village perdu du Brésil sur les bords du Rio Negro, un village qui n’apparaît même pas sur les cartes.Le capitaine Rodrigues, qui tient l’unique taverne d’Esmeralda propose gîte et couvert au musicien en échange de sa musique.
    Mais Amazone va bientôt vouloir repartir en raison d’une promesse faite "une promesse aussi folle que cette étrange odyssée d’un piano blanc à travers la forêt amazonienne, un accident, un grain de sable qui avait enrayé la mécanique de sa vie et l’avait conduit jusqu’à ce lieu oublié de tous."
    Pour ce voyage initiatique, il devra passer par plusieurs étapes : le hasard, les regrets, la chance, l’errance, la folie pour accéder au rêve et devenir une légende.

    Mon appréciation:
    Après avoir lu Neige, L'apiculteur, Le labyrinthe du temps, Opium... voilà encore un roman comme on l'attendait. Toujours plein de magie, avec des mots qui nous emporte dans une autre dimension...celle de la forêt Amazonienne. On se retrouve en compagnie de Amazone, un jeune homme noir qui joue sur un piano blanc, qui doit faire une sorte de "quête", une "initiation"...seulement à la fin on sera pourquoi et dans quel but. Et son histoire est tout simplement incroyable et beau. Une fois de plus avec des mots simples, magiques, l'auteur arrive encore a atteindre son but: nous faire rêver.
    Les divers personnages sont tous plus ou moins attachant avec:
    Amazone: le délicat, le passionné, l'observateur, le mystérieux
    le colonel Rodrigues: espiègle, égoïste, farfelu
    Cerveza: à l'écoute, le bon ami
    Mendes: mystérieux, honnête

    Il y a une citation que j'ai beaucoup aimé "je viens des regrets, je vais vers le rêve et je suis là par hasard."

    Pour moi ce fut encore très plaisant de lire un de ses romans. On ne s'attend jamais à la chute ou bien à l'histoire qui peut se cacher derrière quelque chose d'originale. Bref je vous le conseille!

    Céline72
    LEH
    LEH

    Re: FERMINE, Maxence

    Message  Céline72 le Ven 16 Sep 2011 - 12:40

    Le papillon de Siam

    Édition Albin Michel de 2010, 160 pages

    Quatrième de couverture :

    En janvier 1860 au Cambodge, épuisé par la traque sans fin de l'insaisissable "papillon de Siam", Henri Mouhot découvre, enfouie sous une végétation tentaculaire, une cité perdue. Où il pose les yeux, ce ne sont que portiques, chapiteaux, coupoles, bas-reliefs se découpant sur l'azur du ciel et l'émeraude des forêts. Angkor, cité de silence et de mystère, hantée par la légende de la déesse aux bijoux d'or et de jade et du Roi lépreux, Angkor la maudite vient de sortir de longs siècles de sommeil et d'oubli.
    Maxence Fermine, l'auteur d'Opium et de Neige, ne pouvait qu'être fasciné par ce personnage romanesque et flamboyant dont le destin se confond à la quête insensée. Sous sa plume inspirée et poétique, l'explorateur français injustement oublié par l'Histoire rejoint les rêveurs entêtés qui peuplent son œuvre.

    Présentation du livre :

    A travers cette biographie express, Maxence Fermine redonne vit à Henri Mouhot (1826 - 1861), explorateur infatigable qui meurt à 35 ans de la fièvre jaune.

    Mon avis :

    Un court roman au style fluide et léger qui vous emmène dans des contrées lointaines.
    Ce texte plein de poésie nous permet de faire connaissance avec Henri Mouhot dont la découverte de la cité d'Angkor a totalement éclipsé le personnage!
    J'ai trouvé la fin particulièrement touchante et j'ai un certain respect et de l'estime pour ce jeune explorateur après avoir lu ce beau roman.

    (cause réédition : rajout de la couverture)

    binou
    ML
    ML

    NEIGE

    Message  binou le Ven 23 Mar 2012 - 20:05

    NEIGE



    4ème de couverture

    A la fin du 19ème siècle, au Japon, le jeune Yuko s'adonne à l'art difficile du haïku. Afin de parfaire sa maîtrise, il décide de se rendre dans le sud du pays, auprès d'un maître avec lequel il se lie d'emblée, sans qu'on sache lequel des deux apporte le plus à l'autre. Dans cette relation faite de respect, de silence et de signes, l'image obsédante d'une femme disparue dans les neiges réunira les deux hommes.

    Poche: 98 pages
    Editeur : Arlea (30 décembre 2000)
    Collection : Points

    Mon avis

    Découverte de la culture japonaise avec sensibilité, poésie. Simplement magnifique !

    Pinky
    M
    M

    Re: FERMINE, Maxence

    Message  Pinky le Sam 24 Mar 2012 - 9:47

    il est noté dans mon petit carnet, merci Binou de me le rappeler à mon bon souvenir

    binou
    ML
    ML

    Re: FERMINE, Maxence

    Message  binou le Sam 24 Mar 2012 - 10:28

    avec plaisir Pinky clin d\'oeil

    Lau1307
    LC
    LC

    Re: FERMINE, Maxence

    Message  Lau1307 le Sam 24 Mar 2012 - 14:54

    J'ai lu ce petit livre il y a quelques années et j'en garde un bon souvenir. Touchant, poétique, un très beau roman.

    J'aimerais bien le relire !

    Majuscule
    LH
    LH

    Re: FERMINE, Maxence

    Message  Majuscule le Dim 25 Mar 2012 - 12:28

    Et moi je m'étais ennuyée comme jamais... je devais être aigrie quand je l'ai lu rire très fort

    Pinky
    M
    M

    Re: FERMINE, Maxence

    Message  Pinky le Lun 26 Mar 2012 - 9:13

    Majuscule a écrit:Et moi je m'étais ennuyée comme jamais... je devais être aigrie quand je l'ai lu rire très fort

    tout dépend si tu préfères le soleil à la neige ? ou le chaud au froid ? à la saison où tu l'as lu... ? beaucoup de paramètres à prendre en compte ! rire très fort Aigrie, non je ne le pense pas une seconde casser la tête non non

    Majuscule
    LH
    LH

    Re: FERMINE, Maxence

    Message  Majuscule le Dim 1 Avr 2012 - 10:03

    J'avoue détester la neige... clin d\'oeil

    Pinky
    M
    M

    Re: FERMINE, Maxence

    Message  Pinky le Dim 1 Avr 2012 - 11:32

    Majuscule a écrit:J'avoue détester la neige... clin d\'oeil
    Ha bon t'es curieuse comme fille réfléchir rire très fort

    Majuscule
    LH
    LH

    Re: FERMINE, Maxence

    Message  Majuscule le Dim 1 Avr 2012 - 13:38

    Surtout quand je dois me servir de ma voiture ! aurais-je dû ajouter ! Mais je n'aime pas l'hiver en fait.

    Jo19lyne
    ML
    ML

    Les carnets de Victoriens Mars

    Message  Jo19lyne le Mer 17 Sep 2014 - 11:16

    Les carnets de guerre de Victorien Mars, de Maxence Fermine, aux éditions Albin Michel, 192 pages.

    Quatrième de couverture
    Cette histoire commence comme ça. On est tous les cinq dans cette tranchée qui n'est pas la nôtre. Trois agenouillés au sol et deux debout. J'ai un pistolet sur la tempe. De l'autre côté du pistolet, il y a un soldat français. Et j'attends qu'il tire. »Verdun, avril 1916. En première ligne, l'épouvante des tranchées : un gouffre de peur, de faim, de froid. Mais pas seulement. Non loin de l'ennemi déclaré, un autre, plus sournois, sévit. Un adjudant qui se repaît de la souffrance de ses hommes. Un bourreau que la guerre, enfin, autorise à tuer.Dans ce roman atypique et dérangeant, Maxence Fermine explore cette « mise entre parenthèses de la vie » qu'impose la guerre. Mais plus que l'horreur du conflit, c'est, sous un angle humain, l'enfer psychologique et les sentiments extrêmes suscités par la crainte de la mort qu'il met en abyme avec un incontestable talent.

    L'auteur:
    Maxence Fermine est l'auteur de plusieurs romans à succès, Neige, L'Apiculteur (Prix del Duca et Prix Murat en 2001), Opium, Amazone (Prix Europe 1 en 2004), traduits dans de nombreux pays, notamment l'Italie où il est un best-seller.
    Il vit en Haute-Savoie. Source: site Albin Michel.

    Mon avis
    C'est une fiction, mais l'Histoire est bien présente. C'est un texte plein d'émotion, l'enfer des tranchées, un bourreau sanguinaire et les souvenirs de la vie d'avant. Victorien Mars (au nom prédestiné), le narrateur nous raconte son dégoût pour cette guerre, son enlisement, ces chefs des deux camps, à l'arrière du front, bien au chaud dans leur bureau, qui décident du sort de ces milliers d'hommes tapis dans la boue.

    Pinky
    M
    M

    Re: FERMINE, Maxence

    Message  Pinky le Jeu 18 Sep 2014 - 9:16

    merci Jo19lyne pour cette présentation

    Pinky
    M
    M

    Re: FERMINE, Maxence

    Message  Pinky le Dim 23 Nov 2014 - 13:28

    LE PALAIS DES OMBRES



    Roman, édité chez Lafon en octobre 2014

    362 pages

    Résumé

    Paris, dans les années 1960. Nathan Thanner, trentenaire taciturne et discret qui ne vit que pour ses marionnettes confectionnées dans le secret de sa boutique, voit sa vie bouleversée par une lettre de son père auquel il ne parle plus depuis vingt ans. Cet ex-romancier à succès, dont la rumeur veut qu'il soit devenu fou, lui annonce son décès et l'héritage qu'il lui lègue : l'énigmatique maison où il vivait reclus, Le Palais des Ombres. Mais, même dans la mort, Hugo Thanner reste un être fuyant et mystérieux, à l'image de cette demeure diabolique qui semble se jouer de Nathan. Commence alors pour le jeune homme un inquiétant jeu de pistes dont l'issue pourrait le changer à jamais...

    Mon ressenti


    Une ambiance feutrée que vient épaissir un mystère des plus sombres autour d’une histoire familiale : tout pour me plaire et c’est un pari réussi. J’aime les maisons « abandonnées » et leurs histoires ou celles que j’imagine sur les familles qui ont pu occuper cette espace laissé à l’abandon.
    Nathan est un petit monsieur que l’on ne voit pas et qui vit replié sur lui-même en fabriquant ses marionnettes. Il s’est créé un monde. C’est à l’occasion d’un héritage qu’il va petit à petit sortir de l’ombre et se révéler à lui-même et s’ouvrir à l’extérieur.

    L’atmosphère de la maison saisit tout de suite : l’écriture est telle que mes cinq sens ont été mis à l’épreuve. La maison semble vivre dans les ténèbres et pourtant lorsque la lumière est là, elle révèle milles splendeurs à ceux qui savent l’écouter et la ressentir.

    Au-delà de la présence omniprésente de cette superbe bâtisse du début 20e, le livre pose la question de la transmission et de la filiation. Un kaléidoscope de lumière et d’ombre que l’auteur distille au travers d’un prisme pour un résultat étonnant, détonnant, fantastique. Embarquement immédiat pour cette maison.

    A découvrir absolument


    Keana
    ML
    ML

    Re: FERMINE, Maxence

    Message  Keana le Mer 8 Juil 2015 - 11:58



    Noces de sel

    Auteur: Maxence Fermine
    Edition: Albin Michel
    Pages: 126

    Roman contemporain

    Quatrième de couverture

    « "Si tu ne t'enfuis pas à tout jamais de cette ville, ton sang se répandra bientôt sur le sable. Tu as vécu un seul amour, un bel amour, et tu n'en connaîtras jamais d'autre."

    Le nouveau roman de l'auteur de Neige possède la beauté rouge et or des tragédies antiques.
    A Aigues-Mortes, où l'on vit du sel, de la vigne ou des arènes, le ténébreux Valentin Sol, face au taureau, est le meilleur des "raseteurs". Depuis toujours, il aime la fille du boulanger, la blonde Isoline, dont le père s'oppose mystérieusement à leur mariage.
    A trois heures de l'après-midi, sous le soleil implacable de la Camargue, le destin des amants va se jouer. Inexorable. »

    Mon avis

    Dans ce roman il y a des secrets, mais pas forcément ceux que l’on croit. C’est un peu des tiroirs à secrets, quand on en ouvre un, il y en a un autre. Alors tous ces non-dits vont gâcher bien des vies, en première ligne Valentin et Isoline. Le père de cette dernière s’oppose plus que fermement à la relation des deux jeunes gens.

    J’ai beaucoup aimé ce livre, il est certes court, mais il n’y a que l’essentiel ; cet amour impossible, cet amour qui fait mal. Une chose que j’ai apprécié c’est la façon dont est construit le roman, on passe du présent au passé puis au futur pour revenir au passé… Mais ne vous inquiétez pas on ne s’y perd pas.

    Alors je n’ai pas mis coup de cœur, parce que je savais déjà quels secrets se cachait derrière cette histoire, mais sinon c’est un très beau et tragique livre sur une histoire d’amour qui aurait pu finir autrement si seulement il n’y avait pas ces mensonges qui peuvent empoisonner des vies. Donc 4 etoile jaune .

    Pinky
    M
    M

    Re: FERMINE, Maxence

    Message  Pinky le Jeu 9 Juil 2015 - 9:00

    merci Keana pour cette belle présentation, je le note

    Keana
    ML
    ML

    Re: FERMINE, Maxence

    Message  Keana le Jeu 9 Juil 2015 - 13:17

    Merci Pinky.
    C'est un livre qu'on m'a conseillé et je n'ai pas été déçue, j'espère que ce sera pareil pour toi si tu le lis.

    Pinky
    M
    M

    Re: FERMINE, Maxence

    Message  Pinky le Ven 10 Juil 2015 - 8:18

    j'aime l'écriture de cet auteur, il met de la douceur et de la tendresse dans son écriture

    Keana
    ML
    ML

    Re: FERMINE, Maxence

    Message  Keana le Ven 10 Juil 2015 - 12:58

    C'est vrai que "Noces de sel" a beau être une histoire d'amour tragique, il y a quelque chose de doux qui en ressort, et puis il n'y a pas trop de descriptions, juste ce qu'il faut, l'essentiel, et ça j'aime beaucoup chez une auteur.
    Par contre la personne qui m'a conseillé "Noces de sel" n'a pas aimé "Neige" alors qu'on en entend tant de bien, elle a préféré "Opium" à "Neige", comme quoi les gouts et les couleurs ça ne se discute pas.

    Pinky
    M
    M

    Re: FERMINE, Maxence

    Message  Pinky le Sam 11 Juil 2015 - 8:29

    je ne connais pas Opium, je le note aussi, j'ai adoré neige

    Keana
    ML
    ML

    Re: FERMINE, Maxence

    Message  Keana le Sam 11 Juil 2015 - 13:19

    Oui beaucoup ont adoré "Neige", j'en ai lu beaucoup de bien. "Opium", je ne l'ai pas lu, je ne peux donc pas te dire si tu aimeras ou non.

    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    Re: FERMINE, Maxence

    Message  Ratdebibliotheque le Lun 11 Jan 2016 - 14:22

    Le Palais des Ombres

    Mon avis :
    Je rejoins totalement Pinky, un superbe roman, écrit d'une telle façon qu'on "ressent" ce que le personnage vit. Quand il découvre cette maison pleine de mystères, on tremble avec lui, on se demande quelle vision va lui apparaître. On n'est pas rassurés.
    Un superbe roman, une fois commencé, difficile de le lâcher.
    En plus, la fin est nette, pas ouverte, tout ce que j'aime !
    Un gros coup de cœur pour démarrer cette année littéraire.
    coup de coeur coup de coeur coup de coeur coup de coeur

    Keana
    ML
    ML

    Re: FERMINE, Maxence

    Message  Keana le Lun 11 Jan 2016 - 14:31

    Merci Ratdebibliothèque pour cet avis. Je n'ai lu qu'un seul livre de cet auteur, mais je ne compte pas m'arrêter là !

    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    Re: FERMINE, Maxence

    Message  Ratdebibliotheque le Lun 11 Jan 2016 - 16:05

    Merci pour ta visite, Keana !

    Pinky
    M
    M

    Re: FERMINE, Maxence

    Message  Pinky le Lun 11 Jan 2016 - 20:06

    pmerci Ratdebibliothèque pour cette présentation, je suis ravie qu'il t'aie plu autant. La magie, l'oppression et l'angoisse opèrent tout de suite et le lecteur est captivé

    Contenu sponsorisé

    Re: FERMINE, Maxence

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:44


      La date/heure actuelle est Ven 9 Déc 2016 - 10:44