Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    JAPP, Andrea H.

    Partagez

    Titi
    LEH
    LEH

    JAPP, Andrea H.

    Message  Titi le Mar 25 Jan 2011 - 23:23

    Genre littéraire : Roman historique



    Poche: 1 076 pages
    Editeur : LGF (10 juin 2009)
    Collection : Le Livre de Poche Majuscules


    Présentation de l'éditeur (4ème de couverture)
    1304. La France est déchirée par les luttes de pouvoir opposant le roi Philippe le Bel, l'Eglise et le très puissant ordre des Templiers. La belle Agnès de Souarcy, jeune veuve d'un seigneur du Perche, suscite des convoitises, car elle possède la noblesse et la beauté des anges. Autour de cette héroïne au caractère bien trempé gravitent un espion de l'ordre des Hospitaliers, un banquier qui a jadis vendu des croisés aux Sarrasins, des traîtres abjects, des assassins, des inquisiteurs, un tueur en série. Très vite, Agnès voit son destin basculer sans comprendre à quel point il est lié à ceux du royaume et de la chrétienté... Cette saga historique servie par une intrigue démoniaque réunit les quatre volumes de la série La Dame sans terre.

    Mon avis :
    Un très bon thriller politico-religieux.
    Andrea Japp nous transpose dans le Moyen-Âge comme si on y était. On y apprend beaucoup de choses, en parallèle de l'histoire, sur les us et coutumes de l'époque.

    Le destin d'Agnès de Souarcy est lié à une affaire politico-religieuse. Pourquoi doit-elle disparaître ? Quel mystère plane autour de cette femme ? Quel lien a-t-elle avec le futur ? Qui est-elle vraiment ?

    Vous découvrirez tout cela en lisant ce roman.

    Ma note :

    Le petit - :
    Il faut vraiment entrer dans l'histoire et dépasser les 120 premières pages. En effet, les personnages sont présentés petit à petit et on perd un peu le fil de l'histoire. On se demande où l'auteur veut en venir ? On ne comprend pas trop comment tous ces personnages, aussi différents les uns des autres vont se retrouver dans la suite de la saga. Mais au fil de la lecture on est surpris.

    C'est pas un coup de coeur mais j'ai beaucoup aimé.

    Pinky
    M
    M

    Re: JAPP, Andrea H.

    Message  Pinky le Mer 26 Jan 2011 - 11:55

    merci Titi, je passe mon tour

    caro
    ML
    ML

    Re: JAPP, Andrea H.

    Message  caro le Sam 5 Fév 2011 - 14:18



    "Cinq filles, 3 cadavres mais plus de volant"

    Editeur : Marabout/Girls in the city - 2009
    Pages : 330 p.
    Genre : chick-lit policière

    Résumé quatrième de couverture :

    "Cinq copines partagent depuis toujours leurs déboires professionnels et sentimentaux : Emma la blonde pulpeuse en mal d'enfant, Nathalie la mère au foyer qui vient de se faire plaquer, Hélène la tête chercheuse qui a fait de son absence de diplomatie une arme redoutable, Charlotte la psy qui finit toujours par coucher avec le plus gratiné de ses patients, et enfin Juliette, l'esthéticienne qui dorlote une clientèle masculine triée sur le volet. Le jour où Charlotte découvre un cadavre enchaîné au volant de sa voiture, elle panique et appelle immédiatement ses amies à la rescousse. Très vite, elles échafaudent un plan mais de retrouvent prises dans des histoires qui les dépassent largement, d'autant plus que d'autres cadavres s'en mêlent et que le premier a disparu."[/size]

    Avis :

    Une incursion assez originale de cette auteure plutôt habituée au roman policier ou historico-policier. Ici, on ne se prend pas au sérieux et dès les premières pages je pouffais de rire avec l'incursion de ces citadines dans un monde "très" rural. Et ça continue, Andréa Japp se moque gentiment de ses héroïnes qui face au désastre (cadavres, disparitions, appartements vandalisés...) ont tendance à multiplier les réunions de crise devant une bonne plaque de chocolat et un grand verre de whisky ! Bref, un roman chik-lit qui se moque de la chick-lit. Même si l'intrigue finale est moins originale vous passerez un très bon moment avec ces détectives en herbe.

    4 etoile jaune

    Pinky
    M
    M

    Re: JAPP, Andrea H.

    Message  Pinky le Dim 6 Fév 2011 - 11:59

    c'est celui qu'à choisi Bernard pour son gros défi... merci Caro, si je tombe dessus pourquoi pas

    caro
    ML
    ML

    Re: JAPP, Andrea H.

    Message  caro le Dim 6 Fév 2011 - 21:37

    C'est très chick-lit quand même, il va pas être déçu Bernard

    Pinky
    M
    M

    Re: JAPP, Andrea H.

    Message  Pinky le Dim 6 Fév 2011 - 21:46

    ne disons trop rien et attendons

    caro
    ML
    ML

    Re: JAPP, Andrea H.

    Message  caro le Dim 6 Fév 2011 - 22:30

    Nonnnn, mais il va adorer, y a une bonne intrigue policière sourire niais

    Atti'
    M
    M

    Re: JAPP, Andrea H.

    Message  Atti' le Dim 6 Fév 2011 - 23:58

    A mon avis, il va quand même attendre le mois de décembre pour s'y mettre. chercher

    Chick-litt policière, je ne sais pas si c'est homologué pour le défi ça... C'est limite quand même. pfff

    any
    LC
    LC

    Re: JAPP, Andrea H.

    Message  any le Lun 7 Fév 2011 - 0:30

    Attend, Atti, tu as pris de la chick-litt écrit par un homme ! Shocked Ca aussi, ça casse tout le mythe du bon chick-litt classique! tongue

    Atti'
    M
    M

    Re: JAPP, Andrea H.

    Message  Atti' le Lun 7 Fév 2011 - 1:07

    C'est vrai et on ne peut pas dire que ça passe inaperçu que c'est un homme qui a écrit... Rolling Eyes

    Il n'est pas encore trop tard pour rattraper le coup avec Kinsella.

    any
    LC
    LC

    Re: JAPP, Andrea H.

    Message  any le Lun 7 Fév 2011 - 19:23

    d\'accord Tu vas t"éclater tongue

    Atti'
    M
    M

    Re: JAPP, Andrea H.

    Message  Atti' le Lun 7 Fév 2011 - 20:15

    Attendons de voir. casser la tête

    caro
    ML
    ML

    Re: JAPP, Andrea H.

    Message  caro le Lun 7 Fév 2011 - 21:44

    rire très fort C'est vrai que t'as un peu triché là Atti !

    Atti'
    M
    M

    Re: JAPP, Andrea H.

    Message  Atti' le Lun 7 Fév 2011 - 22:18

    J'ai pris le premier qui venait. sifler

    caro
    ML
    ML

    Re: JAPP, Andrea H.

    Message  caro le Lun 7 Fév 2011 - 22:28

    Suspect Bien-sûr !!! rire très fort

    Titi
    LEH
    LEH

    Re: JAPP, Andrea H.

    Message  Titi le Mar 8 Fév 2011 - 13:29

    Atti' a écrit:J'ai pris le premier qui venait.
    Atti', c'est Caro qui t'a aidé pour ce titre ?
    Je ne plaisante pas en te disant cela parce qu'elle peut bien te conseiller sur un bouquin chick-lit. Je te dis cela parce qu'elle a eu la courtoisie de me donner des titres il y a environ 1 an.

    Atti'
    M
    M

    Re: JAPP, Andrea H.

    Message  Atti' le Mar 8 Fév 2011 - 13:53

    Et depuis tu en as lu combien ? rire très fort

    Non, je l'ai choisi en mon âme et conscience. clin d\'oeil

    caro
    ML
    ML

    Re: JAPP, Andrea H.

    Message  caro le Mar 8 Fév 2011 - 14:46

    Suspect réfléchir Même question qu'Atti rire tout bas

    Titi
    LEH
    LEH

    Re: JAPP, Andrea H.

    Message  Titi le Mar 8 Fév 2011 - 14:51

    Atti' a écrit:Et depuis tu en as lu combien ?

    Non, je l'ai choisi en mon âme et conscience.
    Pas beaucoup c'est vrai Embarassed mais tu es bien content de trouver un titre quand tu es devant un défi 2011 à faire où tu as un choix de lecture chick-lit à faire

    Titi
    LEH
    LEH

    Re: JAPP, Andrea H.

    Message  Titi le Mar 8 Fév 2011 - 14:53

    caro a écrit: Suspect Même question qu'Atti

    Nan Caro, tu m'as déjà aidé. Merci encore à toi.

    caro
    ML
    ML

    Re: JAPP, Andrea H.

    Message  caro le Mar 8 Fév 2011 - 15:09

    Mais de rien Titi tope là clin d\'oeil

    Lariflette
    LA
    LA

    Re: JAPP, Andrea H.

    Message  Lariflette le Mar 22 Mai 2012 - 16:19



    DANS LA TÊTE LE VENIN

    LDP - 2010 - 352 pages

    Présentation de l'éditeur :

    En France, deux adolescents fous de satanisme, sont assassinés sauvagement. Aux Etats-Unis, Diane Silver, une profileuse, doit accueillir en stage un avocat d'affaires. Yves, ami et policier français, lui relate les meurtres des deux adolescents. Elle traque dans le même temps un tueur à Boston et se remémore l'assassinat de sa fille, quinze ans plus tôt.

    Mon avis :

    Tarte !
    C'est le premier mot qui me vient à l'esprit pour ce bouquin.

    Vide !
    C'est le second.

    Notice pharmaceutique ou de montage IKEA pour l'écriture, c'est le troisième.

    Bref, c'est nul et non avenu.

    Au départ un homicide moche dans le sud de la France. Par qui, pourquoi, mobile, raison, motivation, police, suite, arrestation ? Rien ne sera dit de plus dans le roman. Alors, c'est sûr frustration du Bernard. Qu'est-ce, rendez l'argent, sauf que tu l'as emprunté à la bib, c'est vrai, j'oubliais, où avais-je la tête ? Même, haro sur la mère Japp quand même, pour qui elle nous prend des fois.
    On l'aura compris j'ai pas aimé et si je suis allé jusqu'au bout c'est parce que j'attendais page après page quelque chose, un semblant d'intrigue, de l'émotion, un intérêt mais nada, nichts, que dalle, juste du remplissage, écrire pour écrire ou écrire très mal pour écrire très mal.
    Ancienne psy puis profileuse au FBI après l'assassinat de sa fille, précédé d'une descente grave aux enfers, dope, prostitution, etc., Diane hait les hommes et surtout ses supérieurs en qui elle voit un ramassis de crétins - ils sont dépeints comme tels - machos et vicieux. Elle vit son boulot à sa guise et ne répond à personne de ses actes. Son but retrouver l'assassin de sa fille.
    Elle rencontre un aussi fêlé qu'elle, richissime, une sorte de vengeur masqué qui traque les tueurs en série et les tue puis écorche leur visage. Doué en tout, il passe au travers des mailles des filets policiers sauf, bien entendu, celui de la profileuse et ils passent un deal, tu trouves l'assassin de ma fille et je te balance les tueurs en série, enrichissant s'pas ?
    Et c'est la fin du livre, sauf que pour en arriver là il y a plein de remplissage : joli piscine, mets raffinés, bla-bla, j'en passe et des meilleures.

    Au fait Andrea H Japp est traductrice officielle, depuis l'affaire Benton des oeuvres de P. Cornwell, je ne veut pas accuser avec légèreté mais il me semble que les bouquins de cette dernière sont quelque peu en décrépitude. Juste comme ça en passant.

    On peut passer son chemin sans perdre sa dignité.

    1 etoile jaune (pour le travil des imprimeurs)

    B

    Pinky
    M
    M

    Re: JAPP, Andrea H.

    Message  Pinky le Mar 22 Mai 2012 - 19:03

    bon, je crois que le message est clair, net et précis.. rien à redire

    merci Lariflette pour cette présentation

    Lariflette
    LA
    LA

    Re: JAPP, Andrea H.

    Message  Lariflette le Mer 23 Mai 2012 - 0:52

    C'est moi qui te remercie de ton passage belle panthère.

    B

    Marion
    LEH
    LEH

    Re: JAPP, Andrea H.

    Message  Marion le Mer 12 Mar 2014 - 21:17

    UN JOUR, JE VOUS AI CROISES

    Editeur : Calmann-Lévy
    Pages : 259

    Nouvelles

    Quatrième de couverture :
    Un jour, je vous ai croisés. Il s'agit de cela. Un geste, un soupir, quelques mots de vous, qu'importe s'ils ne m'étaient pas destinés. Ils m'ont émue, parfois exaspérée, toujours intriguée.
    Dans ces quatorze nouvelles, Andrea H. Japp nous entraîne aux sources de la création romanesque. Frappée par un dialogue entendu par hasard, une silhouette, un visage anonyme, elle modèle des personnages de fiction : en quelques pages, elle brosse des portraits incisifs, des tableaux bouleversants. (...)

    Mon avis :
    Les nouvelles se lisent facilement, mais je les ai trouvées sans intérêt.
     0,5 etoile jaune
    (pour le travail des imprimeurs aussi, ou pour l'effort de vente sur la quatrième de couverture !!!)

    Contenu sponsorisé

    Re: JAPP, Andrea H.

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:40


      La date/heure actuelle est Ven 9 Déc 2016 - 10:40