Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    TEULE, Jean

    Partagez

    Mazza
    ML
    ML

    TEULE, Jean

    Message  Mazza le Mer 26 Jan 2011 - 16:30

    Le Montespan



    Quatrième de couverture


    Au temps du Roi Soleil, avoir sa femme dans le lit du monarque était pour les nobles une source de privilèges inépuisable. Le jour où Louis XIV jeta son dévolu sur Mme de Montespan , chacun, à Versailles, félicita le mari de sa bonne fortune. C'était mal connaître Louis-Henri de Pardaillan, marquis de Montespan. GAspon fiévreux et passionnément amoureux de son épouse, Louis-Henri prit très mal la chose. Dès qu'il eut connaissance de son infortune, il orna son carosse de cornes gigantesques et entreprit de mener une guerre impitoyable contre l'homme qui profanait une union si parfaite. Refusant les honneurs et les prébendes, indifférent aux menaces répétées, aux procès en tout genre, aux emprisonnements, à la ruine, aux tentatives d'assassinat, il poursuivit de sa haine l'homme le plus puissant de la planète pour tenter de récupérer sa femme

    Mon avis
    L'histoire est sympathique et on soutient moralement le marquis, amoureux transis, qui se désespère de voir sa femme dans le lit du roi... Refusant cette situation il tient tête au Roi Soleil, refuse toutes les faveurs et accepte les pires calomnies...

    L'intrigue est bien tournée et les scènes burlesques sont quelques fois bien marrantes... Cependant, certains passages sont très vulgaires, ce qui ne me choque pas forcément en soi, mais il faut dire que quelque fois ca en devient lourd...
    Certaines scènes m'ont gênées par leurs détails, souvent sur la sexualité des gens de Versailles, qui ne brillent pas par leur hygiène hein! Du coup, l'histoire en devenait presque nauséeuse si je puis dire...
    C'est bien dommage car je trouve que cela plombe un peu le livre !

    Sinon il se lit assez vite !

    Valou
    LA
    LA

    Re: TEULE, Jean

    Message  Valou le Mer 26 Jan 2011 - 18:38

    Je l'ai dans ma PAL, il me tarde de le lire!!

    Pinky
    M
    M

    Re: TEULE, Jean

    Message  Pinky le Mer 26 Jan 2011 - 19:02

    merci Mazza pour cette présentation, je n'ai pas lu ce roman... j'ai lu mangé moi si vous voulez....

    Martika
    LEH
    LEH

    Balade pour un père oublié

    Message  Martika le Ven 28 Jan 2011 - 1:29

    [img][/img]



    157 pages édité chez Pocket en mars 2009

    4ème de Couverture :

    C'est l'histoire d'un garçon surprenant, l'allure insolite. C'est l'histoire d'un garçon qui vit connue on rêve : sitôt disparu, on ne s'en souvient plus. Et puis, un jour, le voilà papa ! Enveloppant bébé dans un vieux journal, il quitte la maternité sans en aviser ni la mère ni personne.
    L'enfant sous le coude, il part en cavale à la rencontre des femmes de sa vie. Les femmes connues, les femmes aimées, les femmes croisées : Carla, l'anonyme du jardin des Tuileries, Denise, le professeur d'arts plastiques, Héloïse, la petite amoureuse... Toutes le racontent, l'une après l'autre, cruelles, tendres ou drôles. Mais nulle ne le reconnaît.
    Dans ce road- movie insolite, les femmes sont des ports, des gares : éternelles mais amnésiques. Il faudra tout le miracle et le paradoxe de la paternité pour qu'un enfant, enfin, reconnaisse son père...

    Mon Avis :


    Une horreur !!
    J'ai découvert il y a peu cet auteur avec Le Magasin des Suicides ; Darling et Le Montespan
    trois ouvrages que j'ai adoré vraiment un style très frais limite déjanté ; alors quand j'ai vu celui-ci en rayonnage j'ai foncé. Mal m'en a pris !

    Ca faisait longtemps que je n'avais pas autant souffert en lisant ! Je crois même que c'est la 1ère fois ...
    Tous les paragraphes je me disais "bon allez je laisse tomber là c'est plus possible !" et puis non j'ai persévéré jusqu'à la fin, faut dire que le livre est très fin donc je me disais "tu vas retrouver l'humour habituel que tu aimes tant ! Restes !".
    Et puis quand ma lecture s'est finie j'ai ressenti comme une délivrance ; enfin j'allais pouvoir lire un livre !
    Jamais je n'ai accroché avec ce personnage "ce papa" ; je l'ai même trouvé suffisant ...
    La galerie de portraits féminins ? Ne m'a même pas fait sourire ; vraiment déçu par celui-ci ; je dirais même "refroidi" !
    Quand je pense qu'il m'aura fallu 5 jours pour venir à bout de 160 pages !!



    Dernière édition par Martika le Ven 28 Jan 2011 - 13:00, édité 1 fois

    Pinky
    M
    M

    Re: TEULE, Jean

    Message  Pinky le Ven 28 Jan 2011 - 9:56

    bon le message est clair, passez votre chemin !! Je ne connais pas non plus ce livre, merci à toi Martika

    Valou
    LA
    LA

    Re: TEULE, Jean

    Message  Valou le Dim 12 Juin 2011 - 17:58

    imagik.fr

    " Le Montespan "


    Au temps du Roi Soleil, avoir sa femme dans le lit du monarque était pour les nobles une source de privilèges inépuisable. Le jour où Louis XIV jeta son dévolu sur Mme de Montespan , chacun, à Versailles, félicita le mari de sa bonne fortune. C'était mal connaître Louis-Henri de Pardaillan, marquis de Montespan. GAspon fiévreux et passionnément amoureux de son épouse, Louis-Henri prit très mal la chose. Dès qu'il eut connaissance de son infortune, il orna son carosse de cornes gigantesques et entreprit de mener une guerre impitoyable contre l'homme qui profanait une union si parfaite. Refusant les honneurs et les prébendes, indifférent aux menaces répétées, aux procès en tout genre, aux emprisonnements, à la ruine, aux tentatives d'assassinat, il poursuivit de sa haine l'homme le plus puissant de la planète pour tenter de récupérer sa femme.
    Mon avis:

    Moi qui aime les romans historiques, je dois dire qu'avec ce livre j'ai découvert d'autres côtés peu ragoûtants de la vie de l'époque et en particulier de celle de Versailles!!!!
    Il est vrai que j'ai eu de la peine pour le Marquis, amoureux inconditionnel de sa femme. Il a dû supporter pas mal de calomnies, mais peu lui importait, " il n'avait rien à se reprocher "!! Il aurait été plus facile pour lui d'accepter les cadeaux du Roi, mais non, il ne voulait pas vendre sa femme!!
    Il est vrai que certains passages sont crus, mais bon, ça fait partie de la mentalité de l'époque!!!
    J'ai lu là, une autre partie de la vie de La Montespan, et celà m'a bien plu!!!
    Agréable et facile à lire, je n'ai pas été déçue!!! Je le conseille!!




    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    Re: TEULE, Jean

    Message  Ratdebibliotheque le Dim 12 Juin 2011 - 18:02

    Je pense le lire ces prochains jours mais le côté historique me rebute. J'espère qu'il y a de l'humour pour faire passer le côté historique, qui rime avec ennuyeux, pour moi !

    Valou
    LA
    LA

    Re: TEULE, Jean

    Message  Valou le Dim 12 Juin 2011 - 18:08

    c'est clair qu'il y a des moments rigolos!! Tu peux y aller sans soucis RdB!!

    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    Re: TEULE, Jean

    Message  Ratdebibliotheque le Dim 12 Juin 2011 - 18:13

    Je vais le commencer ce soir alors, tu m'as convaincue, Valou !

    caro
    ML
    ML

    Re: TEULE, Jean

    Message  caro le Lun 13 Juin 2011 - 22:04

    Dans ma LAL celui-là !

    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    Re: TEULE, Jean

    Message  Ratdebibliotheque le Mar 14 Juin 2011 - 17:06

    Je l'ai commencé, c'est un peu plus drôle maintenant que j'ai avancé mais un calvaire à lire pour moi !

    Valou
    LA
    LA

    Re: TEULE, Jean

    Message  Valou le Mar 14 Juin 2011 - 18:49

    Vraiment désolée pour toi RdB!

    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    Re: TEULE, Jean

    Message  Ratdebibliotheque le Mer 15 Juin 2011 - 18:08

    Le Montespan
    Mon avis :
    Ouf, enfin fini ! Quel calvaire, ce livre, à lire ! En plus, certaines tournures de phrases sont compliquées à comprendre. Beaucoup trop historique pour moi et trop vulgaire ! J'aime bien cet auteur, mais dans le domaine de l'histoire, non merci !

    caro
    ML
    ML

    Re: TEULE, Jean

    Message  caro le Jeu 21 Juil 2011 - 11:34



    "Charly 9"

    Editeur : Julliard - 2011
    Pages : 232 p.
    Genre : roman historique/humour

    Résumé quatrième de couverture :

    Charles IX fut de tous nos rois de France l’un des plus calamiteux.
    A 22 ans, pour faire plaisir à sa mère, il ordonna le massacre de la Saint Barthélemy qui épouvanta l’Europe entière. Abasourdi par l’énormité de son crime, il sombra dans la folie. Courant le lapin et le cerf dans les salles du Louvre, fabriquant de la fausse monnaie pour remplir les caisses désespérément vides du royaume, il accumula les initiatives désastreuses.
    Transpirant le sang par tous les pores de son pauvre corps décharné, Charles IX mourut à 23 ans, haï de tous.
    Pourtant, il avait un bon fond.

    Avis :

    Truculent et osé sont les adjectifs que j'emploierai pour ce roman ! Faire rire avec un sujet si grave que la St Barthélémy et un règne catastrophique, il faut le faire. Mais c'est plutôt un rire ironique voire même inconscient tant il est difficile de croire que de telles choses ont pu se passer. Et pourtant, tout est vrai dans l'histoire de cet homme certainement trop sensible pour régner, cherchant l'affection d'une mère, la terrible Catherine de Médicis, qui lui préférera toujours son frère, totalement influençable et qui aurait préféré faire des rimes auprès de jolies femmes. En même temps, il passe pour un véritable bouffon psychopate capable de massacrer des animaux et même de raser un village entier.

    En quelques mots Teulé nous décrit des personnages historiques hauts en couleur durant une période politique très troublée mais sans alourdir le récit. Je me repassais souvent des images du film "La Reine Margot" de Patrice Chereau en lisant ce roman même si le traitement est très différent pour le film, plus solennel et épique.

    Que vous soyez amateur d'histoire ou non ce roman vous ravira tant il est écrit de façon moderne et dynamique.

    4 etoile jaune


    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    Re: TEULE, Jean

    Message  Ratdebibliotheque le Dim 7 Aoû 2011 - 20:08

    Je dois être maso, mais j'ai réservé ce livre à la bibliothèque, histoire de ne pas rester sur un échec !

    caro
    ML
    ML

    Re: TEULE, Jean

    Message  caro le Sam 20 Aoû 2011 - 15:21

    Laughing J'espère que celui-là te plaira davantage !

    Céline72
    LEH
    LEH

    Re: TEULE, Jean

    Message  Céline72 le Ven 16 Sep 2011 - 12:36

    Le magasin des suicides

    Éditions Julliard de 2007, 157 pages


    Quatrième de couverture :

    Imaginez un magasin où l'on vend depuis dix générations tous les ingrédients possibles pour se suicider. Cette petite entreprise familiale prospère dans la tristesse et l'humeur sombre jusqu'au jour abominable où surgit un adversaire impitoyable : la joie de vivre.

    Mon avis :

    Le sujet, il faut bien le reconnaître, est d'une originalité absolument séduisante. C'est un livre décalé de la première lettre au point final. Un conte métaphorique, avec un humour grinçant et un second degré omniprésent.
    Les personnages sont à la fois très extravagants qui pourraient nous révulser mais qui apparaissent si humains, qu'on s'y attache très vite .
    Un livre que j'ai beaucoup aimé, qui se lit vite et qui fait du bien au moral.

    (cause réédition : rajout de la couverture)


    Dernière édition par Céline72 le Dim 25 Sep 2011 - 16:23, édité 1 fois

    Céline72
    LEH
    LEH

    Re: TEULE, Jean

    Message  Céline72 le Ven 16 Sep 2011 - 12:37

    Le Montespan

    Mon avis :


    L'écriture de Jean Teulé est vraiment ironique et pleine d'humour, avec de jolies tournures de phrases, à la fois cru et drôle, qui fait que l'on ne s'ennuie jamais du début à la fin.
    De plus, l'auteur nous plonge très bien dans l'époque de Louis XIV et quel plaisir aussi qu'il ait consacré ce roman au mari de La Montespan qui en fait un personnage passionnant et attachant, je l'ai même trouvé émouvant à bien des moments, car ce cocu est aveuglé par la passion qu'il éprouve envers sa femme. Comme on dit : "l'amour rend aveugle."
    Pour conclure, ce livre est un vrai régal avec pleins de détails croustillants sur les lieux, les personnages, et bien entendu sur l'époque. Comme vous l'aurez deviné, c'est un coup de coeur pour moi dont j'en recommande vivement sa lecture.

    binou
    ML
    ML

    Re: TEULE, Jean

    Message  binou le Jeu 10 Mai 2012 - 15:57

    LE MAGASIN DES SUICIDES

    Petit livre bien sympathique avec un humour effectivement grinçant mais tellement délicieux ! Un bon moment de détente.

    Volodia
    LA
    LA

    O Verlaine

    Message  Volodia le Dim 15 Juil 2012 - 9:45



    Quatrième de couverture :

    Alcoolique, amant frénétique et désordonné, bigame maltraité par ses deux compagnes, Paul Verlaine oscilla jusqu'au tombeau entre l'ignoble et le sublime. C'est à la toute fin de sa vie, au moment de la pire déchéance morale et matérielle, au moment où les gloires de l'époque l'acccablaient de leur mépris, qu'une soudaine vague de sympathie naquit en sa faveur parmi les étudiants et la jeunesse du Quartier Latin. En quelques semaines, il devint leur idole.

    Fol amoureux de ce personnage magnifique et terrifiant, Jean Teulé a choisi de raconter cette période extravagante à travers le regard du jeune Henri-Albert Cornuty - un adolescent de Béziers qui monta à pied à Paris dans le seul but de rencontrer Verlaine...

    Editions : Pocket (poche) - ISBN 9 782266 157308 - Prix : 7 euros - 338 pages



    Mon avis : Volodia

    Ne vous attendez pas en lisant ce livre à trouver une biographie telle qu'elle serait écrite par un historien.

    Jean Teulé nous fait rencontrer Verlaine à travers les yeux d'un jeune garçon fraichement débarqué de sa province, dont les premières oeuvres lui ont été offertes par son oncle, anarchiste. Nous y voyons à travers ses yeux, un homme perclus de maux divers et arrivé au dernier stage de la déchéance se partageant entre ses deux maitressses qui lui font les poches pour récupérer, les quelques sous que lui envoyent ses admirateurs pour animer des conférences, mais, surtout ses poêmes qu'elles s'empressent de vendre pour l'une, assumer le quotidien, pour l'autre donner à son souteneur, le poursuivant jusque sur son lit d'hôpital.

    La plupart de ses amis sont morts, ses autres connaissances ont trouvé le succès et ne voit plus qu'en lui qu'un homme fini se noyant dans l'absinthe et la débauche. Lui même reconnait avoir brûlé sa vie par les deux bouts et accepte avec fatalisme les dégâts causés par ses excès.

    Ce livre est avant tout une reconstitution fidèle de l'atmosphère au 19ème siècle, noir, sombre pour qui n'a pas la chance d'être bien nés. Un Paris bruyant, avec ses fumées, sa puanteur, ses ouvriers, ses putains au langage "fleuri".

    Jean Teulé nous livre une biographie romancée de ce qu'a pu être la vie du poête quelques mois avant sa mort. Ce livre comporte Quelques croquis de Jean Teulé et quelques poêmes y sont mis en avant. Difficile de ne pas être touché par ce portrait de verlaine et de reposer ce livre avant de l'avoir lu en totalité.


    Dernière édition par Volodia le Dim 15 Juil 2012 - 10:21, édité 2 fois

    any
    LC
    LC

    Re: TEULE, Jean

    Message  any le Dim 15 Juil 2012 - 10:08

    Des avis partagés sur ce livre qui me donnent envie de tester...
    Merci pour ton avis Volodia !

    Pinky
    M
    M

    Re: TEULE, Jean

    Message  Pinky le Dim 15 Juil 2012 - 12:00

    merci Volodia pour cette présentation, un beau texte à la rencontre de Verlaine et de son époque, Jean Teulé sait planter le décor et nous faire ressentir ses personnages....

    caro
    ML
    ML

    Re: TEULE, Jean

    Message  caro le Mar 17 Juil 2012 - 11:07

    Merci Volodia Very Happy J'ai beaucoup aimé "Charly 9" du même auteur et je lirai bien un autre roman de lui.

    Volodia
    LA
    LA

    Re: TEULE, Jean

    Message  Volodia le Mar 17 Juil 2012 - 12:38

    Hum pour ma part, j'ai lu Charly 9 et je n'ai pas apprécié plus que cela eu égard aux autres livres que j'ai lu de cet auteur :

    Le magasin des suicides, O Verlaine, Mangez le si vous voulez, Je François Villon que je recommande particulièrement, d'ailleurs je vais le proposer à la lecture

    Volodia
    LA
    LA

    Re: TEULE, Jean

    Message  Volodia le Mar 17 Juil 2012 - 12:43



    Quatrième de Couverture :

    Il est peut être né le jour de la mort de Jeanne-d'Arc. On a pendu son père et supplicié sa mère. Il a étudié à l'université de Paris. Il a joui, menti, volé dès son plus jeune âge. Il a fréquenté les miséreux et les nantis, les curés, les assassins les poètes et les rois. Aucun sentiment humain ne lui était étranger. Des plus sublimes, aux plus atroces, il a commis tous les actes qu'un homme peut commettre. Il a traversé comme une météore trente années de l'histoire de son temps. Il a ouvert cette voie somptueuse qu'emprunteront à sa suite tous les autres poètes : l'absolue liberté.

    Après Rimbaud et Verlaine, Jean Teulé ne pouvait mieux clore son voyage en Poésie qu'en endossant avec orgueil et humilité les haillons magnifiques de François Villon.

    Editions : Pocket - ISBN : 978 2 266 16653 9 - Prix : 7,40 € - Poche 433 pages.



    Mon avis :

    J'aime beaucoup la façon d'écrire de Jean Teulé, oscillant entre faits véridiques ? et humour noir. Dans ce livre, j'ai découvert un peu de la vie imaginée qui aurait pu être celle de ce célèbre poète. Son parcours particulièrement riche mais surtout cruel, indifférent à la douleur causée à autrui et par autrui, mais l'époque était ainsi je suppose. Toutefois, si le quart des faits évoqués étaient prouvés de façon historique, je n'éprouve aucune sympathie pour le personnage, qui n'a pas la bêtise de l'inculture et de la pauvreté pour justifier ses excès et sa cruauté.

    Une fort bonne idée également de Jean Teulé de nous traduire les poèmes de Villon en Français, car pour moi le français médiéval conjugué à l'argot de la Cour des Miracles me les rendaient hermétiques, hormis quelques mots saisis au hasard d'une phrase.

    Ce livre est très agréable et se lit très facilement, comme un roman, et non comme une étude de de Société, de moeurs, et/ou une véritable recherche historique (euh à mon sens). Bref j'ai beaucoup aimé n'y trouvant aucune lenteur, j'ai été en haleine pendant toute la lecture ayant hâte de découvrir la suite de ce qui a composé sa vie.

    Contenu sponsorisé

    Re: TEULE, Jean

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:12


      La date/heure actuelle est Dim 4 Déc 2016 - 11:12