Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    DE ROSNAY, Tatiana

    Partagez

    Elspeth
    LEH
    LEH

    DE ROSNAY, Tatiana

    Message  Elspeth le Jeu 27 Jan 2011 - 20:47

    Elle s'appelait Sarah


    Quel roman! Je dois dire qu'au départ, j'avais peur des émotions que j'allais vivre. Je lis beaucoup avant d'aller au lit et je ne voulais pas que ma lecture me suivre dans mes rêves, voire cauchemars. Finalement, j'ai tellement appris dans ce roman. Je ne connaissais pas le vél d'hiv. J'ai même fait des recherches sur Internet pour en savoir plus.

    Bref, un roman très fort... et essentiel!

    askya
    M
    M

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  askya le Jeu 27 Jan 2011 - 22:50

    La mémoire des murs



    L'appartement correspondait exactement à ce que Pascaline, une informaticienne de 40 ans, imaginait pour sa nouvelle vie de femme divorcée, sans enfants. Un deux-pièces calme et clair qui donne sur une rue animée. Mais à peine installée, Pascaline apprend par une voisine qu'un drame s'est déroulé dans ces lieux. Comment vivre dans des murs marqués par l'horreur ? Comment continuer à dormir là comme si de rien était ? Et pourquoi Pascaline ne cesse-t-elle d'y penser ? Lentement mais sûrement, par touches infimes, cette tragédie fera ressurgir chez Pascaline une ancienne douleur, une fragilité secrète restée trop longtemps enfouie. Seule face à la mémoire des murs, elle devra affronter son passé.

    Je le pensais mieux que cela a entendre les echos sur ce livre. Cependant il se lit très rapidement.

    Pinky
    M
    M

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  Pinky le Lun 7 Fév 2011 - 21:06

    Mon ressenti

    Que dire de ce livre, de cette histoire ? un
    grand wwwhaooooo ! Je suis encore dans l’émotion de cette lecture. C’est une
    histoire magnifique, tragique qui évoque sans jugement, sans fioriture, avec
    justesse, un épisode immonde, atroce de notre histoire, la rafle du vel d’hiv.




    Si je connaissais cet épisode, j’ai découvert
    d’autres moments, d’autres lieux… comment en sommes nous arrivés à
    cela ? Mes parents avaient 20 ans
    au démarrage de la guerre n’ont pas été témoins de cette rafle, mais de
    certains autres évènements qu’ils gardent en mémoire … oui, souvenons nous, ne
    perdons pas la mémoire de cela, même si les mots, les images sont
    insoutenables… il ne faut pas que cela recommence .




    C’est un livre qui m’a bouleversée, mais cette
    émotion parle de quoi ? du fait que je sois mère et de la peur de
    perdre ? de la culpabilité de ne pouvoir rien faire ? de la
    culpabilité de notre pays qui ne reconnaît cet acte depuis peu :
    1995 ! Je me suis demandée ce que je faisais à cette époque et pourquoi,
    le discours des politiques de l’époque, je ne l’avais pas en mémoire… On peut
    oublier vite, parfois !!! Je me
    souviens de Simone Veil et de ses mots sur les camps d’ Auschwitz,
    je me souviens d’images…




    Au delà de l’histoire de Sarah que le lecteur suit
    assidûment, de manière intelligente les chapitres s’intercalent entre le passé
    et le présent… le lecteur est le point de jonction, est le présent entre deux
    destins qui vont se télescoper de plein fouet. Il représente l’espoir du
    présent et la promesse que cela ne se reproduira pas….




    « Cinquante ans après, fidèle à sa loi, mais
    sans esprit de haine ou de vengeance, la Communauté juive se souvient, et toute
    la France avec elle. Pour que vivent les six millions de martyrs de la Shoah.
    Pour que de telles atrocités ne se reproduisent jamais plus. Pour que le sang
    de l'holocauste devienne, selon le mot de Samuel Pisar, le "sang de l'espoir"……





    Certes, il y a les erreurs commises, il y a les
    fautes, il y a une faute collective. Mais il y a aussi la France, une certaine
    idée de la France, droite, généreuse, fidèle à ses traditions, à son génie.
    Cette France n'a jamais été à Vichy. Elle n'est plus, et depuis longtemps, à
    Paris. Elle est dans les sables libyens et partout où se battent des Français
    libres. Elle est à Londres, incarnée par le Général de Gaulle. Elle est
    présente, une et indivisible, dans le coeur de ces Français, ces "Justes
    parmi les nations" qui, au plus noir de la tourmente, en sauvant au péril
    de leur vie, comme l'écrit Serge Klarsfeld, les trois-quarts de la communauté
    juive résidant en France, ont donné vie à ce qu'elle a de meilleur. Les valeurs
    humanistes, les valeurs de liberté, de justice, de tolérance qui fondent
    l'identité française et nous obligent pour l'avenir.



    Ces valeurs, celles qui fondent nos démocraties,
    sont aujourd'hui bafouées en Europe même, sous nos yeux, par les adeptes de la
    "purification ethnique". Sachons tirer les leçons de l'Histoire.
    N'acceptons pas d'être les témoins passifs, ou les complices, de
    l'inacceptable….. » Extrait du
    discours de Chirac lors des commémorations de la Rafle du Vel'd'Hiv' - 16
    juillet 1995


    A découvrir absolument…

    thereadeuse
    LC
    LC

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  thereadeuse le Mar 8 Fév 2011 - 0:39

    Mon ressenti de Elle s'appelait Sarah

    Très beau livre, très bien écrit! Il m'a beaucoup marqué! D'ailleurs j'avais aussi été le voir au cinéma!! Mais je l'ai préféré en livre, il est plus détaillé!
    Donc pour moi 5 etoile jaune

    Titi
    LEH
    LEH

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  Titi le Mar 8 Fév 2011 - 13:17

    Il va rejoindre bientôt ma PAL.
    Merci encore à toi Pinky

    Pinky
    M
    M

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  Pinky le Mar 8 Fév 2011 - 15:40

    merci de ton passage Titi, nous en parlerons quand tu l'auras lu, il me semble que ta belle aimerait le lire aussi

    Titi
    LEH
    LEH

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  Titi le Mar 8 Fév 2011 - 16:27

    J'attendais ton avis avec impatience pour le coup.

    Oui, Pïnky, tu as raison.
    On va l'amortir du coup.
    Pour le reste, elle t'en reparlera elle-même.

    Tu sais ça va pas être facile pour moi dans le sens où je considére Cédille ici non pas comme ma femme mais comme quelqu'un du forum à part entière.
    Challenge : ne pas répondre à sa place. C'est ça qui va être difficile autant pour l'un comme pour l'autre.

    Tu pourras "papoter" avec elle tout de go

    Pinky
    M
    M

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  Pinky le Mar 8 Fév 2011 - 19:08

    tout à fait Titi, à nous aussi de le faire

    cédille
    LEH
    LEH

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  cédille le Mar 8 Fév 2011 - 23:14

    Pinky,
    Ma collègue de travail lit aussi ce livre et comme tu le dis, il prend vraiment aux tripes.

    Pinky
    M
    M

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  Pinky le Mar 8 Fév 2011 - 23:32

    texte et paroles de Jean-Jacques Goldman : elle s'appelait Sarah


    Elle avait les yeux clairs et la robe en velours
    À côté de sa mère et la famille autour
    Elle pose un peu distraite au doux soleil de la fin du jour
    La photo n'est pas bonne mais l'on peut y voir
    Le bonheur en personne et la douceur d'un soir
    Elle aimait la musique surtout Schumann et puis Mozart



    Comme toi comme toi comme toi comme toi
    Comme toi comme toi comme toi comme toi
    Comme toi que je regarde tout bas
    Comme toi qui dort en rêvant à quoi
    Comme toi comme toi comme toi comme toi



    Elle allait à l'école au village d'en bas
    Elle apprenait les livres elle apprenait les lois
    Elle chantait les grenouilles et les princesses qui dorment au bois
    Elle aimait sa poupée elle aimait ses amis
    Surtout Ruth et Anna et surtout Jérémie
    Et ils se marieraient un jour peut-être à Varsovie



    Elle s'appelait Sarah elle n'avait pas huit ans
    Sa vie c'était douceur rêves et nuages blancs
    Mais d'autres gens en avaient décidé autrement
    Elle avait tes yeux clairs et elle avait ton âge
    C'était une petite fille sans histoires et très sage
    Mais elle n'est pas née comme toi ici et maintenant



    Comme toi comme toi comme toi comme toi
    Comme toi comme toi comme toi comme toi
    Comme toi que je regarde tout bas
    Comme toi qui dort en rêvant à quoi
    Comme toi comme toi comme toi comme toi



    "Pinky,
    Ma collègue de travail lit aussi ce livre et comme tu le dis, il prend vraiment aux tripes." C'est pour cela, je ne sais pas si tu arriveras à le lire dans le bus ou le métro...

    Pinky
    M
    M

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  Pinky le Mer 4 Mai 2011 - 15:48

    BOOMERANG



    Thriller psychologique

    375 pages édité chez Pocket en avril 2010

    Résumé

    Sa soeur était sur le point de lui révéler un secret... et c’est l’accident. Elle est grièvement blessée. Seul, l’angoisse au ventre, alors qu’il attend qu’elle sorte du bloc opératoire, Antoine fait le bilan de son existence : sa femme l’a quitté, ses ados lui échappent, son métier l’ennuie et son vieux père le tyrannise. Comment en est-il arrivé là ? Et surtout, quelle terrible confidence sa cadette s’apprêtait-elle à lui faire ? Entre suspense, comédie et émotion, Boomerang brosse le portrait d’un homme bouleversant, qui nous fait rire et nous serre le coeur. Déjà traduit en plusieurs langues, ce roman connaît le même succès international que Elle s’appelait Sarah.
    L’auteur s’inscrit dans la lignée des romancières à succès, les Anna Gavalda, Katherine Pancol et Muriel Barbery dont les histoires vous tiennent en haleine. Françoise Dargent, Le Figaro littéraire.
    Un roman qui se lit d’une traite tant Tatiana de Rosnay a le sens de la narration et du suspense, même si le thriller s’accompagne toujours chez l’auteur de profondeur psychologique. Émilie Grangeray, Le Monde des livres.

    Mon ressenti

    Encore un grand moment de lecture pour moi, décidément avec cette auteure, c’est un régal à chaque page.

    Antoine faire part de ses questionnements, de ses doutes, de ses souffrances, de ses envies… il fait son auto-critique et je le vois grandir au fil des pages… Ce qui n’est pas coutume, c’est un homme qui évoque son ressenti, alors que d’habitude, c’est une femme qui joue l’introspection… Antoine nous donne sa réalité, sa sensibilité…

    Au rythme des rebondissements, des allés retours entre passé et présent, entre accident, maladie, rencontres… et suspense, c’est la vie de tout un chacun qui est dévoilé, l’histoire d’une famille, d’une complicité… c’est un thriller psychologique.

    Happée par l’histoire, j’ai ressenti ce qu’Antoine à pu ressentir et vivre, ses souffrances, ses joies. C’est un père qui a deux adolescents et un pré-adolescent, séparé depuis peu, il va se révéler à lui-même et se découvrir autre après son divorce qu’il subit.

    D’un ton soutenu et vif, tatiana poursuit son travail d’analyse au travers le passé d’une famille et le poids de ses secrets. Des personnages décrit avec leurs forces et leurs faiblesses, leurs qualités et leurs défauts fait que je me les suis appropriée, qu’ils faisaient partis de mon environnement. Elle sait rendre ses personnages tellement réels et vivants. C’est avec beaucoup d’émotions que j’ai lu ce livre et c’est encore avec talent que Tatiana a attisé ma curiosité tout au long de ce livre : l’envie de savoir, de se faire des idées et la vie de tous les jours… c’est ce que nous vivons tous, tous les jours….

    A découvrir absolument

    askya
    M
    M

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  askya le Mer 4 Mai 2011 - 18:07

    ca tombe bien je l'attend d'un echange....

    Pinky
    M
    M

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  Pinky le Mer 4 Mai 2011 - 19:18

    bonne découverte Askya, j'espère qu'il te plaira

    Mazza
    ML
    ML

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  Mazza le Dim 8 Mai 2011 - 11:42

    Je vois souvent les livres de Tatiana de ROSNAY dans les librairies, mais j'avous qu'à chaque fois, je ne franchit pas l'achat d'un de ses livres, je ne sais pas ce qui me freine, pourtant, ils ont l'air vraiment bien d'après ce que vous nous dites...
    Je vais peut être tenter le coup alors !

    Pinky
    M
    M

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  Pinky le Dim 8 Mai 2011 - 11:50

    à chacun son nez Mazza, il y a des auteurs qui comme cela sont devant notre nez et qui ne nous parlent pas et qui un jour, paf, va savoir pourquoi, c'est le moment d'en lire un .... clin d\'oeil

    Neheteni
    LEH
    LEH

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  Neheteni le Dim 17 Juil 2011 - 12:31

    Elspeth a écrit:Elle s'appelait Sarah


    Quel roman! Je dois dire qu'au départ, j'avais peur des émotions que j'allais vivre. Je lis beaucoup avant d'aller au lit et je ne voulais pas que ma lecture me suivre dans mes rêves, voire cauchemars. Finalement, j'ai tellement appris dans ce roman. Je ne connaissais pas le vél d'hiv. J'ai même fait des recherches sur Internet pour en savoir plus.

    Bref, un roman très fort... et essentiel!

    J'ai trouvé ce livre très prenant au début. Les passages où l'on découvre l'histoire de Sarah sont très émouvants. J'ai découvert ce qui s'est passé au Vél d'hiv. Lorsque l'on quitte ces passages je trouve que le livre perd de la consistance. Je trouve que l'histoire s'étire sans vraiment apporter grand chose au récit. J'ai même trouvé des longueurs. Je n'ai pas compris les motivations du personnage principal.
    Bref, j'ai trouvé le début très touchant mais je n'ai pas trop aimé la suite. Un bon livre tout même pour découvrir les atrocités de la guerre sous un angle différent.


    Pinky
    M
    M

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  Pinky le Ven 9 Sep 2011 - 0:15

    LE VOISIN



    Roman

    285 pages édité au livre de poche en mars 2011

    Résumé

    Un mari souvent absent. Un métier qui ne l'épanouit guère. Un quotidien banal. Colombe Barou est une femme sans histoires. Comment imaginer ce qui l'attend dans le charmant appartement où elle vient d'emménager ? À l'étage supérieur, un inconnu lui a déclaré la guerre. Seule l'épaisseur d'un plancher la sépare désormais de son pire ennemi... Quel prix est-elle prête à payer pour retrouver sommeil et sérénité ? Grâce à un scénario implacable, Tatiana de Rosnay installe une tension psychologique extrême. Situant le danger à notre porte, elle réveille nos terreurs intimes.
    Rien ne se passe comme le lecteur habitué aux films d’horreur ou aux comédies romantiques pourrait s’y attendre : entre thriller domestique, conflit intime et roman initiatique, l’auteure brouille les cartes et conduit son histoire vers une issue aussi subtile qu’inattendue. Karine Papillaud, Le Point.

    Mon ressenti

    SI j’ai bien aimé l’idée, j’ai eu du mal à accrocher avec l’héroïne de l’histoire… j’ai du mal à comprendre son attitude et sa non réaction, comme si tout passait pour de la normalité, comme si tout allait passer… le début est lent, ceci explique peut être cela !

    Passé ce détail, je me suis laissée prendre par le rythme que Tatiana met dans ses lignes, dans son histoire. Au fur et à mesure, que les pages se tournent, la lecture s’accélère et le cœur s’emballe.

    NE rien dire, ne rien faire…. Il y a des êtres qui réagissent ainsi, tellement englués dans une morale, dans une peur de l’autre, dans ne pas faire de vague, de bruit… ne rien dire et subir toujours et encore… mais jusqu’où, quelle est la limite de ce que je peux supporter sans réagir ? et jusqu’où suis-prête à aller pour me protéger ou me défendre ?

    Le voisinage est un thème que nous connaissons tous, des livres, des films y font régulièrement référence et nous sommes nombreux à le vivre en direct. Quand le voisin devient cauchemar, quand le voisin devient nocif… nous sommes aussi nous même le voisin pour l’autre… entre manipulation, perversité, folie, amour… De révélations en rebondissements, de remises en cause jusqu’à la liberté, j’ai été transportés par l’écriture et par une fin que j’ai adoré.

    Attention, un voisin peut bousculer votre équilibre, votre vie… plongez vous dans ce thriller sans cadavre !

    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  Ratdebibliotheque le Mar 4 Oct 2011 - 17:03

    Moka

    Une mystérieuse berline couleur moka lancée à toute allure sur un boulevard, à Paris. Un accident de la circulation, un enfant dans le coma, et un chauffard qui prend la fuite. Une enquête qui piétine et une mère prête à tout pour découvrir la vérité.

    Mon avis :

    J'ai bien aimé ce roman, il est très émouvant, je vous le conseille vivement !

    Pinky
    M
    M

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  Pinky le Mar 4 Oct 2011 - 18:56

    il est dans ma pile, merci Ratdebibliothèque

    Pinky
    M
    M

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  Pinky le Dim 16 Oct 2011 - 19:06

    LE CŒUR D'UNE AUTRE



    Roman

    280 pages édité au livre de poche en 2009

    résumé

    Bruce, un quadragénaire divorcé, un peu ours, un rien misogyne, est sauvé in extremis par une greffe cardiaque. Après l’opération, sa personnalité, son comportement, ses goûts changent de façon surprenante. Il ignore encore que son nouveau cœur est celui d’une femme. Mais quand ce cœur s’emballe avec frénésie devant les tableaux d’un maître de la Renaissance italienne, Bruce veut comprendre. Qui était son donneur ? Quelle avait été sa vie ? Des palais austères de Toscane aux sommets laiteux des Grisons, Bruce mène l’enquête. Lorsqu’il découvrira la vérité, il ne sera plus jamais le même…

    Mon ressenti


    Une belle découverte ! C’est d’actualité : le don d’organe ! Que se passe-t-il lorsque je suis le receveur ? Y a –t-il des modifications de ma personnalité ? La personnalité du donneur va –t-elle me « parasiter », me changer ? La famille du donneur, comment vit-elle cela ?
    Quoi de plus symbolique que le cœur : un organe vital mais siège (dit-on) de toutes nos émotions, de nombreuses expressions émaillent notre relation au cœur : j’ai le cœur brisé ; je te donne mon cœur ; j’ai le cœur coupé en deux ; cœur gonflé d'espoir, de chagrin, d'enthousiasme ; cœur de pierre, d'or, de marbre ; cœur de laitue, d'artichaut, de palmier, du bois….

    C’est une histoire qui touche forcément et qui questionne ma position, notre position sur ce don d’organe et la nécessité d’y répondre.
    L’histoire fait la part belle à la renaissance du receveur mais pas seulement physiquement, mais aussi psychiquement et relationnellement. C’est un changement en profondeur. Dois-je y croire, je ne sais pas, chacun apportera sa réponse et son sentiment.
    Des personnages attachants, une écriture fluide, c’est un livre qui se lit vite et qui nous fait voyager un peu au travers de l’Italie et de la peinture…

    A découvrir


    Ahotep
    LA
    LA

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  Ahotep le Mer 9 Nov 2011 - 16:17

    Elle s'appelait Sarah

    Mon avis :

    C'est un livre fantastique!! Un vrai de coup de coeur!! Ce livre parle d'un événement dont on a peu parlé; Certes, beaucoup ont parlé de la 2nde guerre mondiale, mais très peu parlent du Vel d'hiv'. Il est intéressant de voir l'opinion des français à ce moment - là et surtout de voir leur culpabilité et le prise de responsabilité de chacun.

    Le parallèle entre les deux époques et la recherche de cette petite fille est passionnant. Le fait d'alterner chaque chapitre avec chaque personnage m'a beaucoup intéressé.

    J'essayais de ralentir ma lecture pour ne pas le finir trop vite!! C'est un livre passionnant et j'ai envie de voir le film qui a l'air très bien aussi et surtout assez fidèle au livre. Je le conseille vivement!!!

    Pinky
    M
    M

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  Pinky le Mer 9 Nov 2011 - 22:12

    difficile en effet de ralentir sa lecture tellement tu es pris dedans, le rythme s’accélère au fur et à mesure...

    Ahotep
    LA
    LA

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  Ahotep le Mar 15 Nov 2011 - 16:09

    Oui, tout à fait, mais je prennais tellement de plaisir en le lisant que je voulais pas que le livre se finisse. Mais, comme tu dis, c'était très difficile, car tout s'accélère et il se lit très vite!!

    armorick
    ML
    ML

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  armorick le Jeu 15 Déc 2011 - 15:07

    Le Voisin de Tatiana de Rosnay

    Je suis contente de ne pas avoir un tel voisin au dessus de mon appartement. Je n’aurai certainement pas eu la patience de Colombe....
    J'ai lu ce livre d’une traite, car au fur et à mesure que l’on tourne les pages on se demande jusqu’où
    cela va aller, la tension monte doucement. Enfin les dernières pages arrivent avec une certaine satisfaction et surprise. Un bon moment de lecture...comme dit Pinky "un triller sans cadavre"

    Pinky
    M
    M

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  Pinky le Sam 25 Fév 2012 - 21:04

    MOKA



    Roman

    281 pages, édité au livre de poche en avril 2009

    Résumé

    Justine mène une petite vie tranquille entre son mari, ses deux enfants et son boulot de traductrice free-lance. Mais un mercredi après-midi, tout bascule. Un chauffard renverse son fils en plein Paris, et prend la fuite, à bord d'une berline couleur moka. Malcolm sombre dans le coma, l'enquête piétine... Seule contre tous - ou presque, Justine veut découvrir la vérité. Jusqu'au bout. Et à n'importe quel prix. " Franglaise " comme son héroïne, Tatiana de Rosnay, auteur du best-seller international Elle s'appelait Sarah, entraîne le lecteur dans un étourdissant suspense psychologique.

    Mon ressenti

    Je suis très partagée face à ce livre. Comme à son habitude, c’est bien écrit, il y a du rythme, des émotions… mais je ne suis pas entièrement convaincue. Ce qui ne m’a pas empêché de le lire en une journée, comme quoi.

    La vision de la perte de son enfant est quelque chose d’innommable car impensable par tous parents du monde entier… et pourtant, bons nombre de parents sont touchés par cela et il y a autant de manière de se relever qu’il y a de parents ou de familles.

    Dans Moka, je pense que ce qui m’a « gênée » ce n’est pas que cette mère essaye de connaître la vérité (beaucoup en ont besoin pour entamer une autre étape…) c’est la manière invraisemblable qu’elle met en place pour y arriver, délaissant ainsi son enfant ou sa famille. C’est ce combat décalé qui fait que parfois j’ai eu envie de secouer cette mère…
    Voilà, je n’ai pas été emportée par ce livre comme cela a été le cas pour Boomerang ou elle s’appelait Sarah.

    A vous de voir

    Contenu sponsorisé

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:43


      La date/heure actuelle est Mar 6 Déc 2016 - 8:43