Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    LAVACHERY, Thomas

    Partagez

    Nina
    ML
    ML

    LAVACHERY, Thomas

    Message  Nina le Ven 28 Jan 2011 - 17:33


    Titre : La colère des Macgregor.
    Auteur : Thomas Lavachery.
    Editeur : Bayard jeunesse.
    Nombre de page : 294.

    Quatrième de couverture :

    A peine arrivé chez sa grand-mère pour les vacances, Nelson se voit remettre la clé du grenier avec ces simples mots : «Le moment est venu ». Le garçon est loin de se douter que derrière la porte, il a rendez-vous avec son histoire familiale; Il va devoir délivrer ses ancêtres de la terrible malédiction qui pèse sur eux depuis des centaines d’années.


    Mon avis :

    Thomas Lavachery est un auteur de littérature jeunesse, surtout connu pour avoir écrit la série Bjorn le Morphir. Je ne l’ai pas lu, en revanche certaines de mes élèves l’ont appréciée. La colère des MacGregor est un roman est particulier car il a été écrit en collaboration avec des élèves d’une classe de cinquième primaire, à Bruxelles. Cette écriture aura pris deux ans. Le sujet de départ et les développements auront été fournis, au cours de longues séances de réflexion, par les élèves.

    Son sujet tranche avec les livres que j’ai lu récemment. Je l’ai trouvé très léger, et j’avoue avoir du mal à compatir à la douleur des âmes prisonnières d’objets familiers, surtout que les ancêtres sont tous insupportables, pour des raisons diverses. J’excepterai tout de même Christine, jeune artiste dont l’âme est prisonnière de sa boite de peinture.

    L’intrigue est remplie de rebondissements, pas toujours très bien amenés, pas toujours très vraisemblables. Néanmoins, certains sont fort drôles. Revers de la médaille : les péripéties s’enchaînent si rapidement que les personnages manquent de substance, surtout les adultes. La mère de Nelson est particulièrement inconséquente, quant au père, très «sensible», son irréalité lui confère un aura poétique.

    En dépit de mes réticences, je dois dire que ce roman est très facile à lire, tout en étant écrit dans un style correct et soigné. Je déteste les romans de littérature jeunesse qui s’autorisent à utiliser un style relâché. Ce n’est pas du tout le cas ici et la lecture reste aisée et agréable.

    Pinky
    M
    M

    Re: LAVACHERY, Thomas

    Message  Pinky le Dim 15 Mai 2016 - 10:13

    merci Nina pour cette présentation

    Nina
    ML
    ML

    Re: LAVACHERY, Thomas

    Message  Nina le Dim 15 Mai 2016 - 10:40

    Merci Pinky pour ta visite.
    J'en profite pour ajouter un autre titre de l'auteur.

    Bjorn le Morphir
    L'école des loisirs.

    Présentation de l’éditeur :

    La neige est méchante en cet hiver 1065, elle a décidé de s’en prendre aux hommes. Elle envoie ses légions de flocons de la taille d’un roc sur le Fizzland, avec pour mission d’engloutir les villages vikings et tous leurs habitants. Afin d’échapper à la Démone blanche, Bjorn et sa famille se claquemurent dans la salle commune de la maison de son père, Erik, le colosse sans peur. Tous se préparent à supporter un siège qui risque de durer de longs mois. Lors de cette épreuve exceptionnelle, chacun va dévoiler son cœur et son courage. À l’exception de Bjorn. Lui ne se révèle pas, il se métamorphose. Ce jeune garçon timide et craintif, dont le nez coule comme une source, maigre comme un oisillon et pas très doué pour les armes va brusquement se transformer en un combattant redoutable. Par quel miracle ? Bjorn serait-il un morphir ? Lui-même en doute.

    Mon avis :

    Ce roman de littérature jeunesse est vraiment excellent.
    L’action se passe chez les Vikings, en l’an de grâce 1065. Certains pratiquent encore les cultes païens. La mère de Bjorn est catholique, prie Jésus et la Vierge Marie, ce que ne conçoit guère le chef Erik, son mari. Björn tente de concilier les deux. Second fils de la famille, après le très costaud et très belliqueux Gunnar, il a douze ans et n’a rien de vraiment remarquable. Il est même plutôt contemplatif. La maisonnée comporte également deux jeunes filles muettes, une vieille servante, un berger et, cerise sur le gâteau, un demi-Troll à la bonne odeur de demi-Troll.
    Seulement, il fait froid, en cet hiver 1065, très froid, et la neige gagne du terrain. En fait, il neige quasiment sans discontinuer depuis des jours et des jours, qui deviennent des semaines. Il n’a jamais autant neigé. Il devient bientôt impossible de sortir de la maison – il est nécessaire de rationner les provisions, les boissons, et de lutter contre la Neige, divinité maléfique qui réclame son dû. Elle a déjà tué, par morte lente, ou par mort brutale (des toits se sont effondrés sous son poids). Erik et les siens luttent, pied à pied.
    Ce huis-clos révèle les caractères – faiblesses et qualités de chacun. La lutte est quotidienne, pas seulement contre le froid et la faim, mais contre la folie qui gagne lentement certains. La Neige est vivante, rusée, et cherche toutes les failles, dans les choses comme dans les êtres. En fait, ce n’est pas une lutte, c’est véritablement un combat perpétuel que mène Bjorn, se révélant lui aussi, sans abaisser la valeur et le courage des siens.
    Thomas Lavachery a réussi, avec des éléments simples, à créer un récit fantastique, rempli de péripéties.

    Pinky
    M
    M

    Re: LAVACHERY, Thomas

    Message  Pinky le Dim 15 Mai 2016 - 14:07

    merci Nina pour cette intéressante présentation,

    Nina
    ML
    ML

    Re: LAVACHERY, Thomas

    Message  Nina le Dim 15 Mai 2016 - 14:52

    Merci Pinky !
    Je compte lire la suite pendant mes vacances.

    Contenu sponsorisé

    Re: LAVACHERY, Thomas

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:12


      La date/heure actuelle est Dim 4 Déc 2016 - 19:12