Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    DURAS, Marguerite

    Partagez

    Neheteni
    LEH
    LEH

    DURAS, Marguerite

    Message  Neheteni le Ven 28 Jan 2011 - 18:03

    L'amant

    Nombre de pages : 142

    Résumé :
    Roman autobiographique mis en image par Jean-Jacques Annaud, L'amant
    est l'un des récits d'initiation amoureuse parmi les plus troublants
    qui soit. Dans une langue pure comme son sourire de jeune fille,
    Marguerite Duras confie sa rencontre et sa relation avec un rentier
    chinois de Saigon. Dans l'Indochine coloniale de l'entre deux-guerres,
    la relation amoureuse entre cette jeune bachelière et cet homme déjà
    mûr est sublimée par un environnement extraordinaire. Dès leur
    rencontre sur le bac qui traverse le Mékong, on ressent l'attirance
    physique et la relation passionnée qui s'ensuivra, à la fois rapide
    comme le mouvement permanent propre au sud de l'Asie et lente comme les
    eaux d'un fleuve de désir. Histoire d'amour aussi improbable que
    magnifique, L'amant est une peinture des sentiments amoureux,
    ces pages sont remplies d'un amour pur et entier. Ce roman vaudra un
    succès conséquent à Marguerite Duras. --Florent Mazzoleni

    Mon avis :
    J'avais
    déjà vu le film avant de lire le livre. C'est le premier que je lisais
    de cette auteure et je dois dire que j'ai apprécié son style d'écriture
    simple. Mais j'ai trouvé que les informations venées d'un coup comme
    cela sans transition, j'ai trouvé cela un peu brouillon et difficile à
    suivre. Et puis, pour moi, l'histoire d'amour est reléguée au second
    plan par rapport à ses histoires de famille. C'est un livre court et
    peut être pas assez approfondi.


    any
    LC
    LC

    Re: DURAS, Marguerite

    Message  any le Dim 30 Jan 2011 - 14:51

    Hiroshima mon amour
    Marguerite Duras
    Edition Folio
    Sénario + Dialogue du film d'Alain Resnais, Hiroshima mon amour.

    Quatrième de couverture:
    LUI : Tu n’as rien vu à Hiroshima. Rien.
    ELLE : J’ai tout vu. Tout.
    Ainsi l’hôpital, je l’ai vu. J’en suis sûre. L’hôpital existe à Hiroshima. Comment aurais-je pu éviter de le voir ?
    LUI : Tu n’as pas vu d’hôpital à Hiroshima. Tu n’as rien vu à Hiroshima.
    ELLE: Je n'ai rien inventé.
    LUI: Tu as tout inventé.
    ELLE: Rien. De même que dans l'amour cette illusion de pouvoir ne jamais oublier, de même j'ai eu l'illusion devant Hiroshima que jamais je n'oublierai. De même que dans l'amour.


    Mon appréciation:

    Ce livre m'a été conseillé par ma mère. Mais je ne savais pas que c'était le sénario d'un film. C'était donc inattendu et assez déroutant.
    C'est une belle histoire, assez triste, mais j'ai eu un peu de mal à l'apprécier à cause de ça...
    Je pense le relire quand j'aurai quelques années de plus, afin de mieux comprendre les messages du livre...
    Je n'ai pas eu la motivation nécessaire pour lire les appendices, peut-être que quelque part ce livre m'ennuyait, mais c'est dûre à dire...
    Je conseillerais peut-être plutôt de voir le film que de le lire...

      La date/heure actuelle est Ven 9 Déc 2016 - 18:29