Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    BINET, Laurent

    Partagez

    caro
    ML
    ML

    BINET, Laurent

    Message  caro le Ven 28 Jan 2011 - 19:03



    "HhHH"

    Editeur : Grasset - 2010
    Pages : 442 p.
    Genre : historique

    Résumé quatrième de couverture :

    "A Prague, en 1942, deux hommes doivent en tuer un troisième.
    C'est l'opération " Anthropoïde " : deux parachutistes tchécoslovaques envoyés par Londres sont chargés d'assassiner Reinhard Heydrich, chef de la Gestapo, chef des services secrets nazis, planificateur de la solution finale, " le bourreau de Prague ", " la bête blonde ", " l'homme le plus dangereux du IIIe Reich ". Heydrich était le chef d'Eichmann et le bras droit d'Himmler, mais chez les SS, on disait : " HHhH ".
    Himmlers Hirn heisst Heydrich - le cerveau d'Himmler s'appelle Heydrich. Tous les personnages de ce livre ont existé ou existent encore. Tous les faits relatés sont authentiques. Mais derrière les préparatifs de l'attentat, une autre guerre se fait jour, celle que livre la fiction romanesque à la vérité historique. L'auteur, emporté par son sujet, doit résister à la tentation de romancer. Il faut bien, pourtant, mener l'histoire à son terme."

    Avis :

    Je ne connaissais pas cette partie de l'histoire de la Seconde guerre mondiale et c'est vraiment stupéfiant. Oui, Heydrich était bien un cerveau, hélas ! On côtoie dans ce roman Hitler, Himmler mais surtout les courageux résistants tchécoslovaques, exilés à l'étranger ou obligés de supporter l'envahisseur, abandonnés par leurs "alliés" français et anglais.
    Par contre les passages où l'auteur se pose des questions sur son travail d'écrivain, voulant à tout prix retranscrire un événement historique sans y ajouter trop d'émotionnel ou d'imagination peuvent parfois agacés. Sauf qu'on sent chez lui la volonté de rendre hommage à ces héros de la Résistance. D'ailleurs, il ne peut pas s'empêcher d'être ému et nous donc ! Impossible de rester insensible lorsqu'il raconte l'attentat et le sacrifice des résistants.
    Ce roman est un formidable hommage aux petites gens qui ont pris des risques et sacrifiés leur vie pour défendre leur pays contre les nazis. Une belle leçon de courage !

    4,5 etoile jaune

    Jo19lyne
    ML
    ML

    BINET Laurent

    Message  Jo19lyne le Sam 10 Oct 2015 - 20:35

    La septième fonction du langage
    Laurent Binet, aux éditions Grasset, 496 pages.
     
    Présentation éditeur
    « A Bologne, il couche avec Bianca dans un amphithéâtre du XVIIe et il échappe à un attentat à la bombe. Ici, il manque de se faire poignarder dans une bibliothèque de nuit par un philosophe du langage et il assiste à une scène de levrette plus ou moins mythologique sur une photocopieuse. Il a rencontré Giscard à l’Elysée, a croisé Foucault dans un sauna gay, a participé à une poursuite en voiture à l’issue de laquelle il a échappé à une tentative d’assassinat, a vu un homme en tuer un autre avec un parapluie empoisonné, a découvert une société secrète où on coupe les doigts des perdants, a traversé l’Atlantique pour récupérer un mystérieux document. Il a vécu en quelques mois plus d’événements extraordinaires qu’il aurait pensé en vivre durant toute sa vie. Simon sait reconnaître du romanesque quand il en rencontre. Il repense aux surnuméraires d’Umberto Eco. Il tire sur le joint. »
    Le point de départ de ce roman est la mort de Roland Barthes, renversé par une camionnette de blanchisserie le 25 février 1980. L'hypothèse est qu'il s'agit d'un assassinat. Dans les milieux intellectuels et politiques de l'époque, tout le monde est suspect...
     
    Mon avis
    Nous sommes le 25 février 1980, l’éminent linguiste, sémiologue Roland Barthes et non Barthès est victime d’un accident de la circulation, après un déjeuner avec  Mitterrand. Il détenait un manuscrit expliquant le principe de la septième fonction du langage. Ses compagnons Foucault, B H L, Sollers sont à son chevet. Giscard alors président, délègue l’inspecteur  Bayard et Simon Herzog, prof d’université pour retrouver ces écrits. De Paris, à Venise en passant par Ithaca, les deux compères  vont mener une enquête très singulière, pourchassés par deux hommes de mains bulgares dans une DS noire et deux japonais dans une Fuego bleue.
    Dans ce roman complètement… loufoque, le lecteur croise les intellectuels et hommes politiques du moment, les dessous d’une année qui conduit Mitterrand au pouvoir…

    Un excellent moment de lecture !

    Pinky
    M
    M

    Re: BINET, Laurent

    Message  Pinky le Dim 11 Oct 2015 - 9:23

    merci Jo19lyne pour cette présentation. Il se classe dans quel genre littéraire ? Comment est traitée l'intrigue dans le livre ?

    Pinky
    M
    M

    Re: BINET, Laurent

    Message  Pinky le Dim 11 Oct 2015 - 9:25

    merci Caro pour cette présentation, livre que je voulais lire aussi à sa sortie et qui est toujours dans mon petit carnet.

    Jo19lyne
    ML
    ML

    Re: BINET, Laurent

    Message  Jo19lyne le Dim 11 Oct 2015 - 13:49

    La septième fonction du langage

    C'est avant tout un roman policier. Si parfois il y a quelques digressions autour de la linguistique principalement, ces quelques passages restent très abordables. Le lecteur pénètre dans l'univers quelque peu déjanté de ces intellectuels.

    Pinky
    M
    M

    Re: BINET, Laurent

    Message  Pinky le Dim 11 Oct 2015 - 20:18

    OK Jo19lyne merci à toi

    Contenu sponsorisé

    Re: BINET, Laurent

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:59


      La date/heure actuelle est Dim 4 Déc 2016 - 4:59