Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    CHRISTIE, Agatha

    Partagez

    Nina
    ML
    ML

    Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  Nina le Sam 14 Juin 2014 - 9:28

    Merci Pinky pour ta visite.

    Keana
    ML
    ML

    Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  Keana le Ven 20 Juin 2014 - 15:07

    Le titre me disait quelque chose, et je viens de vérifier je l'ai lu en 2011 et bien je ne me rappelle de plus rien. Merci Nina pour ce rappel, qui me donne envie de le relire.

    rhiannon
    ML
    ML

    Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  rhiannon le Mer 30 Juil 2014 - 0:47

    Les indiscrétions d'Hercule Poirot



    Quatrième de couverture :
    " Richard Abernethie est décédé brusquement chez lui d'une crise cardiaque. " a-t-on pu lire dans les journaux. Tous les proches sont accourus pour les obsèques et tout se serait passé très correctement si cette écervelée de Cora n'avait pas demandé bêtement : " Il a bien été assassiné, n'est-ce pas ? "
    Cette question incongrue jette, évidemment, un froid dans la réunion de famille. Six coups de hache assenés, dès le lendemain, sur le crâne de la bavarde justifieront l'intervention d'Hercule Poirot.

    Mon avis :
    Cette histoire ne fait pas partie de mes préférées, elle est plutôt compliquée et moins crédible (à mon avis) que la plupart des autres enquêtes d'Hercule Poirot, mais il faut reconnaître que ce n'est pas facile de trouver le coupable ...

    rhiannon
    ML
    ML

    Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  rhiannon le Mer 30 Juil 2014 - 0:56

    La maison du péril



    Quatrième de couverture :
    Un lourd tableau se décroche et tombe à la tête du lit ... Un rocher dévale une falaise et s'écrase sur le sentier en contrebas ... Les freins d'une voiture lâchent dans une descente ... Des accidents malencontreux comme il en survient chaque jour. Ces peccadilles n'intéressent pas l'inégalable Hercule Poirot. A moins que la victime de tes désagréments ne soit toujours la même personne. Poirot n'aime pas les coïncidences de ce genre. 

    Mon avis :
    Une histoire où Hastings suit Poirot partout, heureusement car c'est encore une fois une de ses remarques un peu "nunuches" qui va mettre Poirot sur la piste du meurtrier. J'aime bien cette histoire, car le coupable est vraiment très machiavélique ...

    rhiannon
    ML
    ML

    Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  rhiannon le Mer 30 Juil 2014 - 1:07

    Le crime de l'Orient-Express



    Quatrième de couverture :
    Rappelé d'urgence à Londres alors qu'il séjourne à Istanbul, Hercule Poirot trouve in-extremis une place à bord du mythique Orient-Express. Mais dès la première nuit, un richissime homme d'affaires est retrouvé poignardé, et tous les passagers, immobilisés par la neige, sont de potentiels suspects. 

    Mon avis :
    Je pense que nous connaissons tous l'histoire, pour l'avoir lue ou bien vue en film (la longue liste de grands acteurs présents dans ce film rend vraiment justice au roman). C'est déjà la troisième fois que je lis ce livre, et je prends toujours autant de plaisir à voir Poirot se débattre avec tous les alibis et indices ...

    rhiannon
    ML
    ML

    Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  rhiannon le Mer 30 Juil 2014 - 1:27

    Drame en trois actes



    Quatrième de couverture :
    Le populaire pasteur Babbington s'écroule après avoir trempé ses lèvres dans un cocktail? Hercule Poirot refuse de croire à un meurtre jusqu'à ce qu'un témoin de la scène succombe à son tour dans les mêmes circonstances. Il faudra une troisième disparition pour que le détective commence à y voir clair. 

    Mon avis :
    Je n'avais jamais lu ce livre, mais je me souvenais bien du film, avec Tony Curtis et Peter Ustinov ... et j'ai encore plus apprécié le livre que le film !

    Keana
    ML
    ML

    Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  Keana le Ven 1 Aoû 2014 - 12:46

    On reconnait les accros de la plume de la reine du crime, et tu en fais partie  clin d\'oeil !

    Merci pour tous ces avis !

    Nina
    ML
    ML

    Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  Nina le Ven 1 Aoû 2014 - 23:08


    Les travaux d'Hercule.

    Présentation de l'éditeur :

    Hercule, le héros grec, avait accompli douze travaux. Cependant, ce n'est pas du héros grec dont il s'agit ici mais tout bonnement d'Hercule Poirot. Le célèbre détective belge est loin d'avoir le physique avantageux du fils de Zeus, mais il possède des petites cellules grises en assez bon état pour résoudre ces douze énigmes particulièrement ardues. Dans " L'Hydre de Lerne " par exemple, il est face au monstre le plus redoutable qui soit : la calomnie et cette calomnie susurre que le docteur Olfield a assassiné sa femme pour épouser sa garde-malade. De quoi envoyer à la potence un homme et une jeune fille... Douze nouvelles, douze mystères brillamment élucidés.

    Mon avis :

    Poirot souhaitait se consacrer à la culture des courges, à l’amélioration de leur goût. Il suffit d’une charmante discussion avec le professeur Burton pour qu’il décide de se confronter à un nouveau défi : les travaux d’Hercule. En effet, le professeur lui reproche son manque de culture et lui vante les mérites d’Hercule, le demi-dieu. Du coup, Hercule se documente, et il ne lui plaît pas du tout, ce malabar ! D’ailleurs, aucune divinité antique, qu’il compare à des délinquants, ne trouve grâce à ses yeux. « Ils » vont voir ce qu’ils vont voir.

    Du lion de Némée à la capture de Cerbère, en passant par la ceinture d’Hippolyte, Agatha Christie revisite les thèmes antiques dans ses nouvelles, en les adaptant à la société anglaise. Elle en prend d’ailleurs pour son grade, la société anglaise et ses traditions. Les jeunes anglais sont des gentlemen – et un peu naïfs, et un peu xénophobes aussi. Les pensionnats sont irréprochables, leurs réputations traversent les frontières. Les vieilles familles cachent parfois des secrets sordides, les militaires ont des filles indisciplinées, les vieilles dames fondent devant les enfants.

    Mais surtout, surtout, il ne faut pas se fier aux apparences. Surtout pas. Tel un magicien, Hercule Poirot dissipe les illusions, quitte à faire un peu mal à certains. Il n’est pas toujours facile de regarder la vérité en face. Certains ne le veulent pas, à leurs risques et périls. La plupart, heureusement, éprouve un profond soulagement quand elle apparaît.

    Hercule Poirot excelle dans un rôle : rendre les couples heureux ! Il l’avait fait dès La mystérieuse affaire de Styles, il avait continué dans Le crime du golf. Il s’en donne à cœur joie dans « La biche au pied d’airain », la plus atypique des nouvelles, énonçant des principes de bons sens hilarants :

    - Ça n’a vraiment rien d’indispensable ! Ce n’est pas une fatalité. Quel besoin avez-vous de mourir ? Vous devez bien être après tout capable de vous battre pour la vie aussi bien qu’un autre, non ?

    Il s’en donne à cœur joie dans d’autres nouvelles, comme si, finalement, les véritables travaux d’Hercule consistaient à retirer tout ce qui empêche ses clients d’être heureux.

    Pinky
    M
    M

    Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  Pinky le Mar 5 Aoû 2014 - 11:10

    merci Rhiannon pour toutes ces présentations, je garde aussi un bon souvenir de la maison en péril et le crime de l'Orient Express est une de mes histoires préférées de la grande dame

    merci Nina pour cette présentation

    Nina
    ML
    ML

    Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  Nina le Mer 3 Sep 2014 - 18:53


    The ABC murder.

    Mon résumé :

    Hercule Poirot reçoit une lettre signé ABC. Ce dernier, agacé par la fatuité du détective belge, le met au défi de l'empêcher de commettre un meurtre.

    Mon avis (livre lu en VO) :

    Agatha Christie, bien avant d’autres auteurs, a mis en scène un tueur en série dans The ABC murders : il a un but, mettre au défi Hercule Poirot de l’arrêter. Il est vraiment très gentil, ce tueur en série : il envoie des lettres pour prévenir de ses forfaits. Il a aussi une particularité : il tue selon l’ordre alphabétique. Aurait-il un complexe de l’alphabet ? S’amuserait-il ?
    Une lourde tâche incombe à Poirot, qui laisse encore échapper quelques mots en français : découvrir son mobile et arriver à temps. Les autres meurtriers étaient des meurtres « de l’intérieur », et connaître la victime permettait de découvrir son assassin, c’était un « crime intime » (en français dans le texte). Ici, le meurtrier vient de l’extérieur, il n’en est que plus difficile à arrêter. D’ailleurs, les crimes ont eux-mêmes lieu hors du cadre intime : une plage, la campagne, un cinéma. N’importe qui pouvait se trouver là, victime comme assassin. Nous ne sommes pas dans un salon, une chambre ou une bibliothèque.
    Les commentaires d’Hastings montrent à quel point lui aussi est préoccupé par cette histoire. Vous éprouvez trop d’émotions, Hastings, lui dit en français Poirot, lui aussi très ému finalement, au point de récréer un cadre intime, en associant les proches des victimes, qui ont un privilège, grâce à « The amazing magnanimity » de l’assassin. Celui-ci met tout en œuvre pour que les proches des victimes ne soient pas soupçonnés. Pourtant, certains avaient bel et bien des mobiles, vieux comme le monde : jalousie, argent… Et bien non, il faudra chercher ailleurs, même si la chance (faut-il vraiment l’appeler ainsi ?) le favorise.
    Mais la chance tourne, Hercule Poirot vous le dira (en français également). Il croit en l’intuition. Pour lui, il s’agit de retrouver ce qui a généré cette intuition, quelle phrase, quelle chose vue a entraîné cette découverte. Ce n’est pas que rien n’échappe au détective belge, c’est qu’il s’intéresse à tout, réfute les idées reçues, les jugements à l’emporte-pièce. Il ne travaille pas sur un « cas », il s’intéresse à l’homme qui est derrière ces meurtres. Et Agatha Christie ne refusera pas à ces lecteurs LA grande scène attendue : la confrontation entre le détective et ABC. Elle prendra aussi les risques de transgresser les codes – n’est-ce pas aussi ce que le lecteur attend de la reine du crime ?
    La recherche du bonheur est un thème récurrent dans les romans policiers mettant en scène Hercule Poirot. Il aime voir les gens autour de lui heu-reux. Un seul chemin est possible : celui de la vérité, même si elle fait peur, même si elle n’est pas agréable à entendre. Il réserve sa compassion aux vieilles femmes malades, à ceux que la vie a brisé, non aux belles jeunes femmes pleines d’assurance et d’ambition – il les laisse à Hastings.

    Pinky
    M
    M

    Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  Pinky le Jeu 4 Sep 2014 - 10:07

    merci pour cette belle présentation Nina, j'ai bien aimé cette enquête

    Nina
    ML
    ML

    Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  Nina le Jeu 4 Sep 2014 - 17:45

    Merci Pinky pour ta visite.

    Nina
    ML
    ML

    Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  Nina le Dim 7 Sep 2014 - 1:18



    And then, there were none.

    Mon résumé :

    Dix personnes sont conviées sur une île. Aucune ne reviendra vivante. Que s'est-il passé ?

    Mon avis :

    Dix petits nègres est l’un des romans les plus connus d’Agatha Christie, et il n’est pas une enquête d’Hercule Poirot (contrairement à ce que croient certains libraires). Il a longtemps été étudié au collège comme modèle du genre policier. Il ne l’est plus : la littérature non francophone n’a plus vraiment droit de cité dans les nouveaux programmes, et les romans policiers non plus.
    And then there were none est un modèle parce qu’Agatha Christie parvient à nous faire croire à cette histoire, si incroyable soit-elle.
    Dix personnes sont réunis sur une île, pour passer des vacances avec des amis perdus de vue, pour soigner la propriétaire de l'île, pour assurer sa protection, ou, plus simplement, pour être domestiques ou secrétaire. Mais les hôtes ne sont pas là, et lors de la première soirée se noue les noeuds de l'intrigue policière.
    Tous, sans exception, sont accusés d'avoir tué. Aucun n'a été condamné pour meurtre, seul le jeune Marston a reçu une condamnation (légère) pour avoir renversé et tué deux enfants. Presque tous nient être coupables, à l'exception de Lombard, qui revendique la mort des indigènes. Après tout, ce n'était que des indigènes, ils n'ont pas la même conception de la vie que les généreux et courageux anglais, partis avec l'ensemble des réserves de nourriture. Abject ? Il n'est pas le seul.
    Dans ce roman - et c'est sans doute une des raisons de la fascination qu'il exerce des années après sa parution, Agatha Christie parle de ces meurtres qui ne seront jamais jugés, de ces meurtres qui ne portent pas leur nom, de ces meurtres "par omission". Une négligence, un oubli, un acte insensé que sa profession, que les circonstances autorisent. Moralement, la culpabilité est la même. Légalement, c'est très différent.
    Un à un, les personnages sont tués - il faut moins d'une semaine pour que les dix visiteurs passent de vie à trépas. Poison, arme à feu, usage d'un "objet contondant", le tueur sait varier les méthodes. Tueur en série ? Il ne répond pas aux critères chers aux romanciers américains contemporains : il a une liste de victimes, il s'y tient, le point commun de ces dix victimes n'est pas dans leur physique ou leur origine et il varie les modes opératoires. De quoi s'arracher les cheveux si l'on est profiler - mais la profession n'avait pas encore été inventée.
    En fait, chacun est venu accompagné par le souvenir de sa victime, plus présent que les autres convives, même s'il ne s'avoue pas éprouver des remords ou des regrets. Et c'est Véra Claythorne, sans doute la plus représentative des convives, qui s’apercevra du lien entre la comptine et les morts successives. Dix petits nègres, ou la dimension ludique de la justice.

    Pinky
    M
    M

    Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  Pinky le Dim 7 Sep 2014 - 9:50

    merci Nina pour cette intéressante présentation, j'adore

    Nina
    ML
    ML

    Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  Nina le Dim 7 Sep 2014 - 10:58

    Merci Pinky !

    Keana
    ML
    ML

    Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  Keana le Dim 7 Sep 2014 - 19:56

    Un classique du genre policier à lire absolument ! Merci pour ce petit rappel de mémoire que j'ai eu en te lisant Nina.

    Nina
    ML
    ML

    Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  Nina le Dim 7 Sep 2014 - 21:33

    Merci Keana pour ta visite !

    Keana
    ML
    ML

    Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  Keana le Sam 4 Oct 2014 - 17:39



    Les sept cadrans

    Auteur: Agatha Christie
    Edition: France Loisirs
    Pages: 315

    Policier

    Quatrième de couverture

    « En week-end à la campagne, une bande d’amis décident de jouer un tour à l’un d’entre eux, incorrigible lève-tard. Ils placent huit réveils autour de sa chambre. Mais le lendemain, le jeune homme est retrouvé mort dans son lit et des huit réveils, il n’en reste que sept… Un lien avec le célèbre night club de la région, « Les sept cadrans » ? »

    Mon avis

    Dans ce livre il y a Bundle, Jimmy, Bill, Lorraine et l’agent Battle qui vont enquêter. Alors bien sur il n’y a pas Poirot, au début ça ne m’a pas vraiment déçue, il faut dire que j’ai lu le début du roman assez vite, mais après beaucoup plus lentement. En effet l’intrigue, qui était épaisse, s’amincit au fil des pages, dommage. Jusqu’au dénouement final.

    Alors je suis partagée sur ce livre, car j’ai apprécié le début et jusqu’à la moitié un peu près, j’ai bien aimé que ces jeunes gens de bonne famille qui n’ont pas l’âme d’un détective se mettent en quête de trouver le tueur. J’avais un coupable en tête mais il s’est avéré – comme souvent – que ce n’était pas lui, ce qui m’a le plus déplu c’est le mobile du tueur. Sinon ça se lit facilement, les chapitres sont très bien découpés, mais il manque un petit truc. Donc 3 etoile jaune .


    Dernière édition par Keana le Lun 6 Oct 2014 - 12:24, édité 1 fois

    Pinky
    M
    M

    Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  Pinky le Dim 5 Oct 2014 - 11:14

    merci Keana pour cette nouvelle présentation, je ne connais pas cette histoire

    Keana
    ML
    ML

    Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  Keana le Lun 6 Oct 2014 - 12:22

    Ce n'est pas un des meilleurs livre d'Agatha Christie selon moi toujours, ça se lit très bien, il y a de l'intrigue au début et jusqu'à la moitié, puis vers la fin le suspense revient un peu, mais j'ai trouvé dommage le mobile du(de la) tueur(euse).

    Sinon ça n'a absolument rien à avoir, mais quand j'ai posté mon avis je ne pouvais pas mettre d'images, apparemment le problème est résolu, je vais voir si je peux mettre la quatrième de couverture.

    rhiannon
    ML
    ML

    Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  rhiannon le Mar 4 Nov 2014 - 14:32

    LE CHEVAL A BASCULE



    Quatrième de couverture :
    Dans le grenier, un livre de Stevenson ... Quelques lettres soulignées forment une phrase mystérieuse. Tommy et Tuppence Beresford cherchent à en savoir plus, à leurs risques et périls ... 

    Mon avis :
    C'est la première fois que je lis un Agatha Christie avec les Beresford comme enquêteurs ... et ça ne me donne pas envie de lire les autres. C'est la première fois que je me dis que je vais abandonner un livre d'Agatha !!!
    L'histoire se traîne en longueur et rabâche tout autant que les divers personnages du livre, pour au final ne rien révéler du tout.
    Il est vrai que c'est le dernier livre qu'elle a écrit ... ceci explique peut-être cela ?


    Dernière édition par rhiannon le Mer 5 Nov 2014 - 12:57, édité 1 fois (Raison : erreur dans le titre !)

    Pinky
    M
    M

    Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  Pinky le Mer 5 Nov 2014 - 9:43

    je ne connais pas du tout ce livre, merci Rhiannon pour cette présentation

    Keana
    ML
    ML

    Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  Keana le Dim 9 Nov 2014 - 16:14

    Il me semble que j'ai déjà lu un livre avec ces deux personnages principaux, c'étaient des nouvelles, j'avais, dans l'ensemble, assez bien aimé.
    Je ne connais pas ce titre, merci Rhiannon de me l'avoir fait découvrir.

    rhiannon
    ML
    ML

    Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  rhiannon le Mar 20 Jan 2015 - 18:45

    LES SEPT CADRANS



    Quatrième de couverture :
    La plaisanterie a mal tourné !
    De la petite bande de jeunes gens invités à la campagne, Gerry Wade est toujours le dernier à descendre pour le petit déjeuner et les autres décident de le réveiller en fanfare avec huit pendulettes achetées au bazar du village... Mais le lendemain à midi, Gerry dort encore... de son dernier sommeil : on l'a assassiné avec une forte dose de chloral.
    Dans la chambre, on ne retrouvera que sept des huit réveils déposés sur le lit.
    Le huitième ? Il a été jeté par la fenêtre...


    Mon avis :
    J'ai beaucoup aimé ce livre : bien rythmé, avec des personnages principaux jeunes et qui prennent plein de risques, plein de rebondissements et une fin vraiment surprenante.
    Bref, je le mets dans la liste de mes préférés.


    Nina
    ML
    ML

    Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  Nina le Mar 20 Jan 2015 - 19:28

    Merci Rhiannon pour cet avis.
    J'ai beaucoup aimé cet opus moi aussi.

    Contenu sponsorisé

    Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:26


      La date/heure actuelle est Ven 9 Déc 2016 - 16:26