Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    KALLENTOFT, Mons

    Partagez

    caro
    ML
    ML

    KALLENTOFT, Mons

    Message  caro le Sam 5 Fév 2011 - 12:32



    coup de coeur "Malin Fors T.1 : Hiver"

    Editeur : Serpent noir - 2009
    Pages : 483 p.
    Genre : Policier

    Résumé Fnac :

    Mardi 31 janvier, 7 h 22. Il fait encore nuit à Ôstergôtland. Cet hiver est l'un des plus froids que l'on ait connus en Suède. Ce matin-là, Malin Fors et ses collègues de la criminelle découvrent un cadavre, nu et gelé, pendu à une branche d'arbre. Mais comment diable cet homme a-t-il atterri ici ? Meurtre ? Suicide ? Et d'où viennent ces étranges blessures qui recouvrent son corps ? D'indice en indice, de nouveaux personnages apparaissent : les trois frères d'une certaine Maria, suspectés de viol ; Joakim et Markus, deux adolescents pas très nets ; Valkyria et Rickard Skoglôf, deux marginaux adeptes de cultes vikings. Les policiers sont perplexes. Pour la première fois en France, le public est invité à faire la connaissance de la célèbre Malin Fors, qui compte déjà des millions de fans en Scandinavie.

    Avis :

    Coup de coeur pour ce roman : je craignais d'être déçue à cause de la mode des auteurs "venus du froid" mais pas du tout, c'est une très agréable surprise. On y trouve toujours des crime sodieux, une enquête policière et une atmosphère lourde et sombre mais j'ai trouvé le style de c eroman différent d'Indridason, de Läckberg ou encore de Stieg Larson. C'est pour moi un des meilleurs parmis tous ceux que j'ai lu dans ce style. La grosse différence est dans la grande introspection des personnages : on sait ce à quoi ils pensent, c equ'ils ressentent et on vit leurs souvenirs. L'auteur nous montre des tranches de vie qui permettent de situer les personnages dans leur vie quotidienne et dans leur ressenti. On apprend à les connaître et à les aimer. Et surtout, la victime nous accompagne tout au long du roman : elle suit l'enquête, a des flash-back , parle d'elle-même et ça, c'est fait d efaçon époustouflante. Ca donne un ton spécial au récit !
    Flash-back, introspection, mort qui erre parmi nous, pensées prises sur le vif, un excellent polar !

    5 etoile jaune

    Pinky
    M
    M

    Re: KALLENTOFT, Mons

    Message  Pinky le Dim 6 Fév 2011 - 13:27

    merci Caro, il y a combien de tomes ?

    Valou
    LA
    LA

    Re: KALLENTOFT, Mons

    Message  Valou le Dim 6 Fév 2011 - 14:17

    Je me le note! Merci Caro!

    askya
    M
    M

    Re: KALLENTOFT, Mons

    Message  askya le Dim 6 Fév 2011 - 21:00

    Moi aussi je le note, effectivement comme le demande Pinky combien de tomes de prévus ?

    caro
    ML
    ML

    Re: KALLENTOFT, Mons

    Message  caro le Dim 6 Fév 2011 - 22:02

    Merci à toutes ! Normalement 4 tomes de prévu (un par saison), "Eté" est déjà sorti et "Automne" est prévu en début d'année Smile

    Atti'
    M
    M

    Re: KALLENTOFT, Mons

    Message  Atti' le Dim 6 Fév 2011 - 23:52

    Intéressant cet avis, merci Caro. Wink

    askya
    M
    M

    Re: KALLENTOFT, Mons

    Message  askya le Lun 7 Fév 2011 - 0:55

    Merci Caro

    Pinky
    M
    M

    Re: KALLENTOFT, Mons

    Message  Pinky le Lun 7 Fév 2011 - 1:57

    un par saison, merci Caro

    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    Re: KALLENTOFT, Mons

    Message  Ratdebibliotheque le Lun 7 Fév 2011 - 18:52

    J'ai beaucoup de mal avec les auteurs scandinaves. L'écriture est aussi lente que les auteurs comme Indrasson ou Mankell ou pas du tout ?

    caro
    ML
    ML

    Re: KALLENTOFT, Mons

    Message  caro le Lun 7 Fév 2011 - 21:31

    Comme il y a beaucoup d'introspection ça pourrait te paraître lent et c'est vrai que ça se rapproche d'Indridason. Ca n'est pas un thriller où les actions s'enchaînent très rapidement mais c'est franchement un très bon polar, un coup de coeur !

    Merci à tous d'être passés Very Happy

    cédille
    LEH
    LEH

    Re: KALLENTOFT, Mons

    Message  cédille le Mer 9 Fév 2011 - 23:06

    Moi aussi ce livre m'intéresse Wink
    Merci

    lilou57
    LEH
    LEH

    Re: KALLENTOFT, Mons

    Message  lilou57 le Mer 9 Fév 2011 - 23:16



    Hiver
    polar suédois

    Mardi 31 janvier, 7 h 22. Il fait encore nuit à Ôstergôtland. Cet hiver est l'un des plus froids que l'on ait connus en Suède. Ce matin-là, Malin Fors et ses collègues de la criminelle découvrent un cadavre, nu et gelé, pendu à une branche d'arbre. Mais comment diable cet homme a-t-il atterri ici ? Meurtre ? Suicide ? Et d'où viennent ces étranges blessures qui recouvrent son corps ? D'indice en indice, de nouveaux personnages apparaissent : les trois frères d'une certaine Maria, suspectés de viol ; Joakim et Markus, deux adolescents pas très nets ; Valkyria et Rickard Skoglôf, deux marginaux adeptes de cultes vikings. Les policiers sont perplexes. Pour la première fois en France, le public est invité à faire la connaissance de la célèbre Malin Fors, qui compte déjà des millions de fans en Scandinavie.

    Difficile d'être original pour un auteur de polar suédois...Pour se démarquer un peu de ses illustres confrères, KALLENTOFT a choisi pour héroïne une femme policier: Malin Fors. Trentenaire, elle élève seule sa fille adolescente, a tendance à boire, est douée dans son travail et malgré une liaison avec un journaliste reste encore très attachée à son ex-mari. Son équipier, Zecke, est quant à lui marié et père d'un champion de hockey sur glace, sport que d'ailleurs il déteste. Pour oublier ses enquêtes, il chante dans une chorale.
    Autre originalité du roman: les morts parlent! Enfin ils pensent, suivent l'enquête et nous font partager leurs états d'âme. Cela ne m'a pas gênée excessivement mais, outre le fait que cela n'apporte rien au récit, je n'adhère pas au principe...sans doute parce que je ne crois pas du tout au concept d'une vie après la mort.
    Sorti decela, Hiver est un polar scandinave traditionnel. On cherche, on fouille, on creuse,on suit des pistes qui ne mènent à rien, le tout dans une ambiance polaire. Mais l'histoire tient en haleine jusqu'au bout où finalement tout s'accélère jusqu'à la résolution de certaines énigmes...mais pas de toutes!
    En résumé, c'est un bon polar avec une intrigue qui tient la route et des personnages attachants qu'on a envie de retrouver. Ce sera le cas dans Été qui est déjà paru.

    lilou57
    LEH
    LEH

    Re: KALLENTOFT, Mons

    Message  lilou57 le Mer 9 Fév 2011 - 23:18



    Été
    polar suédois

    C’est l’été le plus chaud que Linköping ait jamais connu. La forêt qui borde la ville s’embrase, les nuages de fumée planent dans le ciel obscurci et menacent les citadins. Les incendies n’empêchent pas un pervers sexuel particulièrement sordide et cruel de faire régner la terreur dans la ville. L’enfer brûlant des flammes crée une sorte de solidarité parmi les gens, alors que la peur et l’angoisse face aux meurtres horribles du tueur font émerger des soupçons et des préjugés envers celles et ceux qui semblent différents. L’horreur devient totale, quand la propre fille de Malin Fors — l'enquêtrice des romans de Kallentoft — se fait enlever. Chaque minute compte, et Malin n’a plus que son instinct de policier et de mère pour l’aider à sauver l’être qui lui est le plus cher au monde.

    J'aurais envie de dire:"On prend les mêmes et on recommence" tant ce deuxième roman de Mons KALLENTOFT m'a fait pensé à Hiver. La même lenteur, les mêmes fausses pistes et un coupable qui en est arrivé là en raison d'une enfance brisée et bien sûr toujours les morts qui parlent. A mon sens l'auteur n'a pas su se renouveler et c'est dommage. Cependant, il a su créer des personnages d'enquêteurs suffisamment attachants pour que je prenne plaisir à les retrouver et à partager leur quotidien. Malin Fors, sa fille, son ex-mari, son équipier Zecke, j'ai envie de savoir comment ce petit monde va évoluer mais je me demande si c'est une raison suffisante pour lire un polar...

    caro
    ML
    ML

    Re: KALLENTOFT, Mons

    Message  caro le Jeu 10 Fév 2011 - 11:58

    Le premier "Hiver" a été un coup de coeur pour moi et j'attends d'avoir "Eté" à la bib pour le lire !

    Nina
    ML
    ML

    Re: KALLENTOFT, Mons

    Message  Nina le Dim 24 Juin 2012 - 18:54

    Un cinquième tome est prévu pour bientôt : c'est ce que Mon Kallentoft a dit hier au salon du livre de Saint-Maur-des-fossés.

    Nina
    ML
    ML

    Re: KALLENTOFT, Mons

    Message  Nina le Dim 24 Juin 2012 - 19:57


    Titre : Eté.
    Auteur : Mons Kallentoft.
    Editeur : Points.
    Nombre de pages : 446.

    Mon résumé (le quatrième de couverture révèle les 350 premières pages :

    Linköping, ville de Suède. L'été du siècle endort la ville, les incendies ravagent les bois alentours, les pompiers sont sur les dents, et bientôt la police avec elle : une jeune fille est retrouvée nue, hagarde, dans le parc. Elle n'a aucun souvenir des violences qu'elle a subies. Peu après une autre jeune fille est portée disparue. Les deux affaires sont-elles liées ? Malin Fors enquête.

    Mon avis :

    Mons Kallentoft est un auteur que j'aurai dû lire beaucoup plus tôt. Je ne compte pas le nombre de fois où Eté (en grand format, certes) m'est passé dans les mains, y compris chez le bouquiniste. J'aurai dû, maintenant, il est lu.
    J'ai trouvé que le ton, déjà, était unique, différent des polars suédois que j'ai lu jusqu'à présent, avec, tout de même, des points communs avec les héros de Sjöwall et Wahlöö. En effet, les enquêteurs sont des personnages normaux, ni meilleur ni pire que la normal, avec une vie de famille comme le commun des mortels. L'enquêteur n'est pas un baroudeur solitaire qui part sans se retourner, ni un alcoolique fini, non, il est un être humain confronté aux pires horreurs et tente de tenir le coup. Certes, la vie personnelle de Malin n'est pas une réussite. Certes, elle a, comme tout enquêteur qui se respecte, une fille unique, Tove. Certes, elle a un penchant pour la téquila. Cependant, jamais ses états d'âme ne viennent prendre le pas sur l'enquête.
    Autant vous le dire : elle n'est pas facile à lire, encore plus quand on est une femme, encore plus, à mon sens, si l'on a des enfants. Mons Kallentoft, à la manière d'Alice Sebold, donne la parole aux morts, de manière bien plus fine, et rend crédible ces voix d'outre-tombe qui ne peuvent plus rien faire, pas même aider les vivants, comme une touche de fantastique bien maîtrisée et surtout très émouvante.
    Comme d'autres auteurs nordiques, il pointe du doigt les dysfonctionnements de cette société suédoise idéale. Les adolescents grandissent très vite, sont rapidement très autonomes. Reste à définir la frontière assez flou entre cette autonomie et l'indifférence. Après l'indifférence, nous retrouvons la maltraitance et l'abandon. Il y a quelque chose de pourri dans le royaume de Suède. La violence faite aux femmes et aux jeunes filles est terrifiante, assourdissante comme le silence qui l'entoure, nous entraînant vers un incroyable dénouement.
    Si vous ne connaissez pas encore cet auteur, lisez-le sans tarder.

    Pinky
    M
    M

    Re: KALLENTOFT, Mons

    Message  Pinky le Lun 25 Juin 2012 - 9:38

    merci Nina pour cette présentation, mais je passe mon tour

    Nina
    ML
    ML

    Re: KALLENTOFT, Mons

    Message  Nina le Lun 25 Juin 2012 - 9:54

    Merci Pinky pour ta visite.

    Cyndie
    A
    A

    Re: KALLENTOFT, Mons

    Message  Cyndie le Lun 25 Juin 2012 - 13:18

    Merci Nina je vais pouvoir le lire il est dans ma bibliothèque


    _________________
    Contente Invité que tu sois parmi nous
    Le temps de lire, comme le temps d'aimer, dilate le temps de vivre. Daniel Pennac

    binou
    ML
    ML

    Re: KALLENTOFT, Mons

    Message  binou le Lun 25 Juin 2012 - 13:50

    merci Nina, j'essaierais bien réfléchir

    Nina
    ML
    ML

    Re: KALLENTOFT, Mons

    Message  Nina le Lun 25 Juin 2012 - 14:20

    Merci Cyndie et Binou pour votre visite.

    Nina
    ML
    ML

    Re: KALLENTOFT, Mons

    Message  Nina le Lun 25 Juin 2012 - 14:45

    Hiver.
    édition Points - 478 pages

    Mon résumé :

    L'hiver est froid en Suède, il est encore plus froid cette année-là. Un cadavre, nu, gelé est retrouvé pendu à un arbre. Qui est-il ? Qui pouvait lui en vouloir à ce point ? Malin Fors enquête.

    Mon avis :

    Hiver est un très bon roman policier, même si Eté est meilleur encore.
    En le lisant, j'ai pensé à la femme en vert d'Arnaldur Indridason. Les crimes du présent ont leur source dans les souffrances et les secrets du passé. Les mobiles sont les plus vieux du monde : la cupidité et la vengeance. Si vous y ajoutez l'art de la manipulation la plus perverse, et une grande habilité à contourner les lois, vous comprendrez pourquoi le ton est sombre, et les enquêteurs toujours sur le qui-vive. Ils nous sont habilement présentés en début du libre, en des vignettes évocatrices de leur vie quotidienne.
    Celle qui a la plus grande place est Malin Fors, confrontée à sa fille unique Tove. J'aimerai vous dire qu'elle est en pleine crise d'adolescence, ce serait faux. Tove paraît très sure pour son âge, et pas seulement par ses choix de lecture. Elle est parfois obligée de mettre son inspectrice de mère devant le fait accompli - inspectrice qui aurait bon besoin de faire un peu plus confiance à sa fille. Lucide, la petite Tove. Quant à Jan, son père, il est un héros par son métier, un héros ambivalent car ces prises de risque, inhérentes à son métier, font de lui un homme incapable d'avoir une vie de famille posée - celle dont rêvait Malin.
    Je me suis attachée à cette enquêtrice, j'ai envie d'en savoir plus sur elle et sur la cause de cette indifférence que ses parents éprouvent pour elle et leur unique petite-fille. L'absence de regard bienveillant de ses parents à son égard est sans doute cause de ce mal-être qu'éprouve l'enquêtrice de façon diffuse, qui la pousse à chercher du réconfort dans l'alcool ou dans les bras de son compagnon de couette. Fort heureusement, elle reste une enquêtrice responsable, qui prend le temps qu'il faut mais ne passe pas à côté des faits essentiels.
    Mais ce que je retiens surtout de cette lecture est la voix du mort, plus intense que dans Eté. Bengt est curieusement apaisé, lui que plus rien ne peut atteindre. En dehors de toute croyance (les "esprits" ne parlent pas de religion), cette présence, au milieu d'une intrigue particulièrement noire, apporte des respirations bienvenues.
    Hiver est encore un très bon polar scandinave.

    caro
    ML
    ML

    Re: KALLENTOFT, Mons

    Message  caro le Mar 26 Juin 2012 - 15:33

    C'est ce que j'avais adoré aussi dans ce roman, le fait que la victime nous parle par-delà la mort.

    Nina
    ML
    ML

    Re: KALLENTOFT, Mons

    Message  Nina le Mar 26 Juin 2012 - 15:38

    Le fait est qu'ici, le procédé est utilisé à bon escient. Dans Eté, il est plus difficile à comprendre
    Spoiler:
    car la victime n'a pas conscience d'être morte au début.

    caro
    ML
    ML

    Re: KALLENTOFT, Mons

    Message  caro le Mar 26 Juin 2012 - 16:10

    Comme je ne l'ai pas lu je vais éviter ce spoiler bien tentant Very Happy

    Contenu sponsorisé

    Re: KALLENTOFT, Mons

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:24


      La date/heure actuelle est Mer 7 Déc 2016 - 15:24