Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    BARBERY, Muriel

    Partagez

    lilou57
    LEH
    LEH

    BARBERY, Muriel

    Message  lilou57 le Lun 7 Fév 2011 - 22:37



    Je m'appelle Renée, j'ai cinquante-quatre ans et je suis la concierge du 7 rue de Grenelle, un immeuble bourgeois. Je suis veuve, petite, laide, grassouillette, j'ai des oignons aux pieds et, à en croire certains matins auto-incommodants, une haleine de mammouth. Mais surtout, je suis si conforme à l'image que l'on se fait des concierges qu'il ne viendrait à l'idée de personne que je suis plus lettrée que tous ces riches suffisants. Je m'appelle Paloma, j'ai douze ans, j'habite au 7 rue de Grenelle dans un appartement de riches. Mais depuis très longtemps, je sais que la destination finale, c'est le bocal à poissons, la vacuité et l'ineptie de l'existence adulte. Comment est-ce que je le sais ? Il se trouve que je suis très intelligente. Exceptionnellement intelligente, même. C'est pour ça que j'ai pris ma décision : à la fin de cette année scolaire, le jour de mes treize ans, je me suiciderai. "

    Mon avis est mitigé après la lecture de ce livre. Je ne peux pas dire que j'ai détesté mais je lui ai trouvé bien des défauts.
    -Renée et Paloma sont tellement caricaturales qu'elles en perdent toute crédibilité. Et les bourgeois bobo de l'immeuble ne sont guère mieux lotis.
    -Les longs passages pseudo philosophiques sont d'un ennui mortel et viennent alourdir le récit. Ils sont d'autant plus indigestes qu'ils viennent se poser comme un cheveu sur la soupe dans une histoire par ailleurs plutôt axée "conte de fées". La phénoménologie d'Husserl se marie très mal avec "un monsieur m'a invitée à dîner et j'ai rien à me mettre".
    -Et que dire de la fin? A quoi bon toutes ces thèses sur la vie qui vaut la peine d'être vécue, sur le dépassement de soi et de ses préjugés si c'est pour faire
    Spoiler:
    mourir Renée à cinq minutes de la fin?

    Et pourtant, les pages se tournent d'elles-mêmes...Je me suis laissée facilement embarquée dans cette histoires de deux solitudes qui finissent par se trouver. Renée et Paloma sont certes exaspérantes mais elles réussissent heureusement aussi à être touchantes Et l'apparition du locataire japonais donne un coup de fouet au récit en faisant sortir les héroïnes de leurs coquilles.
    En bref, j'ai aimé cette histoire même si je me serais bien passée de toutes les considérations philosophiques qui émaillent le récit.


    Dernière édition par lilou57 le Lun 7 Fév 2011 - 22:56, édité 2 fois

    Majuscule
    LH
    LH

    Re: BARBERY, Muriel

    Message  Majuscule le Lun 7 Fév 2011 - 22:45

    Heu... pas très sympa de dire la fin quand même !

    lilou57
    LEH
    LEH

    Re: BARBERY, Muriel

    Message  lilou57 le Lun 7 Fév 2011 - 22:48

    Je suis sincèrement désolée Embarassed J'ai édité.
    Je ne sais pas à quoi j'ai pensé! C'est typiquement le genre de choses que je déteste. J'espère Majuscule que je ne t'ai pas gâché une future lecture...

    any
    LC
    LC

    Re: BARBERY, Muriel

    Message  any le Lun 7 Fév 2011 - 22:51

    Si tu veux, tu peux la mettre en spoiler
    Spoiler:
    comme ça on est prévenu!
    Smile

    lilou57
    LEH
    LEH

    Re: BARBERY, Muriel

    Message  lilou57 le Lun 7 Fév 2011 - 22:54

    Oui merci Any, je vais faire ça.

    Majuscule
    LH
    LH

    Re: BARBERY, Muriel

    Message  Majuscule le Mar 8 Fév 2011 - 9:24

    Non tu n'as rien gâché en ce qui me concerne car je l'ai déjà lu. Mais c'était pour les futurs lecteurs. Il n'y a pas de mal ! tu as corrigé !

    Pinky
    M
    M

    Re: BARBERY, Muriel

    Message  Pinky le Mar 8 Fév 2011 - 11:50

    Balasko est excellente dans le rôle....

    Marion
    LEH
    LEH

    Re: BARBERY, Muriel

    Message  Marion le Mar 16 Avr 2013 - 20:37

    L'élégance du hérisson

    J'ai adoré ce livre, réflexion sur la société, l'art, la vie, tout en restant émouvant. Je vous le conseille !

    Volodia
    LA
    LA

    Re: BARBERY, Muriel

    Message  Volodia le Mar 16 Avr 2013 - 21:44

    Hum, j'ai lu le livre si j'y ai trouvé par moments un certain plaisir, à d'autres je me suis demandé pourquoi les critiques ont été si dithyiambiques en faisant de ce livre, "le livre" à lire impérativement.

    J'ai trouvé le livre intéressant par certains aspects, mais la fin incongrue.

    Jo19lyne
    ML
    ML

    Re: BARBERY, Muriel

    Message  Jo19lyne le Ven 10 Jan 2014 - 15:58

    L'Elegance du Hérisson.
    Je viens à mon tour apporter une glose (mot très employé par Renée), sans vouloir faire, redondance.(deux virgules c'est peut-être une de trop pour Renée). J'ai adoré ce personnage, en y mettant le visage et la silhouette de Balasko, c'est du pur plaisir. Un petit bémol cependant, les pensées de la petite Paloma sont parfois un peu ennuyeuses au sens propre du terme.   3,5 etoile jaune

    Nina
    ML
    ML

    Re: BARBERY, Muriel

    Message  Nina le Ven 10 Jan 2014 - 19:16

    Merci Jo19lyne pour ce partage.
    Je songe à faire lire ce livre à mes élèves.

    Jo19lyne
    ML
    ML

    Re: BARBERY, Muriel

    Message  Jo19lyne le Ven 10 Jan 2014 - 21:13

    Les réflexions de Paloma vont leur parler, c'est sûr. La richesse du personnage ordinaire qu'est Renée devrait aussi évoquer chez les jeunes une certaine émotion et susciter la réflexion. Je trouve que c'est une très bonne idée Nina, c'est la maman de 3 enfants déjà adultes, qui parle.

    Pinky
    M
    M

    Re: BARBERY, Muriel

    Message  Pinky le Sam 11 Jan 2014 - 9:27

    merci Jo19lyne

    Des vies qui se côtoient en s'ignorant, deux personnes dans leur isolement... j'ai beaucoup aimé cette rencontre et la métamorphose que cela a entrainé...

    Contenu sponsorisé

    Re: BARBERY, Muriel

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:28


      La date/heure actuelle est Ven 9 Déc 2016 - 16:28