Au Fil des lignes

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !

Le Deal du moment : -25%
Promo sur APPLE Airpods 2 avec boitier de charge
Voir le deal
135 €

    CAMILLERI, Andrea

    Nina
    Nina
    ML
    ML

    CAMILLERI, Andrea - Page 2 Empty Re: CAMILLERI, Andrea

    Message  Nina Dim 7 Fév 2016 - 12:19

    Merci Pinky pour ta visite.
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    CAMILLERI, Andrea - Page 2 Empty Re: CAMILLERI, Andrea

    Message  Nina Mer 3 Oct 2018 - 22:06

    CAMILLERI, Andrea - Page 2 Cvt_un11

    Une lame de lumière
    Edition Fleuve noir - 230 pages

    Présentation de l’éditeur :

    Entre crimes, regrets et trahisons, Montalbano cherche un peu de lumière dans un monde voué aux ténèbres… C’est un bien étrange rêve de cadavre dans un cercueil qui obsède Montalbano, confronté par ailleurs à une affaire de faux viol et de vrai viol – sans oublier trois terroristes présents dans la campagne environnante. Somme toute, rien d’inhabituel au commissariat de Vigàta si une troisième affaire ne venait perturber le commissaire comme jamais : cette fois, il est vraiment amoureux.

    Mon avis :

    Ce livre n’est pas le plus joyeux des enquêtes de Montalbano. Et pourtant, pour la première fois depuis longtemps, Salvo est amoureux, et s’interroge sur sa relation longue durée et longue distance avec Livia. Pour la première fois aussi, leurs entretiens téléphoniques ne sont pas uniquement constitués de longues disputes.
    Mais il y a les enquêtes, aussi. Une jeune femme est agressée, en portant la recette des magasins de son mari. Des faits étranges surviennent, sur lesquels la brigade anti-terroriste enquête à son tour. Un cadavre est également retrouvé – brûlé dans une voiture. Trois enquêtes pas aussi simples qu’il n’y paraît. Les conséquences sont pour le moins inattendues, et clôturent une page de la vie de Montalbano.
    Heureusement, Fazio, Mimi Augello et Catarella sont là et toujours fidèles au poste – avec, toujours, les approximations de Catarella. Je n’ai garde d’oublier le médecin légiste, toujours aussi fulminant et délicat. Il est question aussi de l’actualité, brûlante, entre terrorisme et accueil des réfugiés. Il est question de bien d’autres choses aussi, quand on a fait pour le mieux mais que cela n’a pas suffi.
    Une citation, pour terminer : En théorie, il n’aurait dû se trouver personne au commissariat, à l’exception du standardiste, vu que ce serait ‘ne journée spéciale pour Vigàta.
    Spéciale du fait que, de retour d’une visite dans l’île de Lampedusa où les centres d’accueil (oh que oui, messieurs-dames, ils avaient le courage de les appeler comme ça !) pour les migrants n’étaient plus en état de contenir ne fût-ce qu’un minot d’un mois en plus – les sardines salées avaient plus d’espace -, Môssieur le ministre de l’intérieur avait manifesté l’intention d’inspecter les camps d’urgence mis en place à Vigatà. Lesquels, de leur côté, étaient déjà plein comme un œuf, avec la circonstance aggravante que ces malheureux étaient contraints de dormir par terre et de faire leurs besoins dehors.
    Pinky
    Pinky
    M
    M

    CAMILLERI, Andrea - Page 2 Empty Re: CAMILLERI, Andrea

    Message  Pinky Jeu 4 Oct 2018 - 10:51

    merci Nina pour cette présentation
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    CAMILLERI, Andrea - Page 2 Empty Re: CAMILLERI, Andrea

    Message  Nina Sam 6 Oct 2018 - 9:04

    Merci Pinky pour ta visite.
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    CAMILLERI, Andrea - Page 2 Empty Re: CAMILLERI, Andrea

    Message  Nina Jeu 1 Nov 2018 - 11:12

    CAMILLERI, Andrea - Page 2 Cvt_ni10

    Nid de vipères
    édition Fleuve noir – 240 pages.

    Présentation de l’éditeur :

    Malgré sa longue expérience en terre sicilienne, le commissaire Montalbano doit reconnaître que jamais il n’a été confronté à pareille affaire: un homme tué deux fois.
    Barletta, affairiste détesté, usurier qui a ruiné bien des malheureux, don juan compulsif qui n’hésite pas à recourir au chantage pour parvenir à ses fins libidineuses, a d’abord été empoisonné par une femme qui a passé la nuit avec lui, puis a reçu une balle dans la tête par quelqu’un qui le croyait encore vivant.

    En plongeant dans le passé fangeux de Barletta, le commissaire va se trouver face à ses deux enfants, Arturo, que l’usurier voulait déshériter, et la très belle Giovanna.

    Mon avis :

    Attention ! Fait suffisamment rare dans l’histoire des enquêtes de Salvo Montalbano : Livia lui rend visite et restera avec lui pendant presque toute la durée de l’enquête. Ils pourront ainsi se disputer autrement que par téléphone. Nous assisterons aussi à la quintessence de la rivalité entre Adelina, la cuisinière de Salvo, et Livia, qui ne peut absolument pas supporter sa rivale culinaire. Montalbano expérimente ainsi toutes les joies de la vie à deux, que ce soit pour esquiver le fait de partager un repas ensemble autrement qu’au restaurant – Livia est une piète cuisinière aux yeux de Salvo puisqu’elle ne sait pas faire cuire des pâtes – ou le fait de zigzaguer entre les mensonges qu’il a parfois proférés pour couvrir son adjoint préféré, j’ai nommé le tombeur de ses dames, Mimi Augello – ou comment esquiver à nouveau un repas familial avec Mimi et Bebba, son épouse.
    Il expérimente aussi, douloureusement, la solitude, distinguant le besoin d’être seul et le fait de se retrouver seul, comme le sans domicile fixe qui s’est installé dans une grotte, non loin de chez lui. Un homme charmant, au demeurant, qui rappelle au commissaire certaines vérités qu’il avait un peu oubliées : – Vous savez, il arrive qu’une longue fréquentation brouille un peu la vision des qualités de la personne qu’on a près de soi depuis longtemps. Rien de mieux qu’un regard extérieur pour vous montrer la chance que vous avez.
    Quant au meurtre sur lequel il enquête, il fait figure d’inédit dans la carrière de Montalbano : un double meurtre ! L’homme en question avait deux maisons, deux enfants, deux petits-fils. Mais surtout, il a été tué de deux manières différentes, ce qui veut dire que deux personnes, au moins, lui en voulaient suffisamment pou l’empoisonner ou lui tirer dessus. IL faut quand même contenir une sacré dose de détestation pour ne pas se rendre compte que sa future victime est déjà morte, et lui tirer dessus ! Barletta avait fait des victimes à la pelle, et des conquêtes tout aussi nombreuses. L’une des victimes se détache pourtant, Pace, non par la solidité de son mobile, mais par la manière dont il analyse le comportement de Barletta et le plaint : un homme qui n’est jamais satisfait de ce qu’il a, argent ou femme, ne sera jamais en paix. Pace, lui, a trouvé cette paix, même si le chemin fut douloureux, même si sa femme est souffrante – elle est près de lui et la guérison est toujours possible. Un suspect de moins – plus qu’une bonne vingtaine.
    Comme d’habitude, l’enquête est l’occasion pour Montalbano de passe d’armes avec le légiste, au langage toujours aussi fleuri, et de supporter les convocations du questeur, aux idées bien arrêtées sur les manières de mener l’enquête – il n’aura même pas le temps de s’en mordre les doigts, on lui fera regretter très rapidement ses décisions.
    A la fin du roman, l’auteur, dans une courte postface, explique le choix de la construction de son intrigue – et de son dénouement. Pour ne pas vous en dévoiler plus que je n’en ai déjà fait, je vous dirai que Camilleri plonge dans les méandres d’une vie insatisfaite, d’une vie qui n’a pas été menée comme elle aurait dû l’être – avec des conséquences pour toutes les personnes qui l’approchaient. Pas facile d’aller au bout des choses. Reste à savoir ce que signifie « au bout » – tous ne seraient pas d’accord avec le choix de Montalbano.
    Nid de vipères, un opus particulièrement sombre dans les enquêtes de Montalbano.
    Ventenpoupe
    Ventenpoupe
    LH
    LH

    CAMILLERI, Andrea - Page 2 Empty Re: CAMILLERI, Andrea

    Message  Ventenpoupe Jeu 1 Nov 2018 - 16:59

    Ah, ce cher Montalbano!
    Merci de cet avis, Nina.

    B
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    CAMILLERI, Andrea - Page 2 Empty Re: CAMILLERI, Andrea

    Message  Nina Jeu 1 Nov 2018 - 19:49

    Merci Ventenpoupe pour ta visite.
    Pinky
    Pinky
    M
    M

    CAMILLERI, Andrea - Page 2 Empty Re: CAMILLERI, Andrea

    Message  Pinky Dim 4 Nov 2018 - 11:08

    merci Nina pour cette présentation
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    CAMILLERI, Andrea - Page 2 Empty Re: CAMILLERI, Andrea

    Message  Nina Dim 4 Nov 2018 - 18:43

    Merci Pinky pour ta visite.
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    CAMILLERI, Andrea - Page 2 Empty Re: CAMILLERI, Andrea

    Message  Nina Ven 24 Mai 2019 - 7:03

    CAMILLERI, Andrea - Page 2 513p5q10

    La pyramide de boue
    Fleuve éditions - 240 pages

    Présentation de l’éditeur :

    Il pleut depuis une semaine à Vigàta et ce matin, le commissaire Montalbano doit se rendre sur un chantier boueux où l’on a retrouvé le corps sans vie de Giugiu Nicotra.
    La victime, expert-comptable, vivait avec Inge, une Allemande de 25 ans qui, malgré le drame, reste introuvable. Autre particularité, le cadavre a été découvert en caleçon et un mystérieux vélo a été abandonné sur les lieux du crime. Voilà de quoi attiser la curiosité du commissaire.

    Mon avis :

    Après Une voix dans l’ombre, rien ne pouvait être comme avant pour Salvo, pour Livia, c’est impossible, quoi que certains puissent en penser – je ne parle pas des personnages du roman, non, je parle de scénaristes ou de romanciers qui du passé font table rase, par manque de mémoire et de sensibilité. Livia ne va pas bien du tout, elle ne travaille plus – elle a pris un congé sans soldes – elle ne sort plus de chez elle, et forcément, Salvo s’en ressent et il se demande comment sortir Livia de sa prostration.

    En même temps, survient un meurtre, un de plus, mais il survient dans d’étranges circonstances. Pourquoi cet honnête comptable, marié à une femme superbe a-t-il été assassiné ? Surtout, pourquoi, ayant eu la force de s’échapper, a-t-il mené les enquêteurs sur un chantier abandonné – un de plus en Italie, devrait-on dire ?

    Oui, certains croient que tout va bien sous le ciel italien – qui est en train de se déchaîner, d’ailleurs. Pas vraiment. La Mafia, c’est du passé ? Bienvenue dans le joli monde de la corruption, de la prévarication, de l’argent détourné, du travail « au noir », payé avec de l’argent dont la provenance est un peu inconnue, des accidents dont personne n’est responsable. Des meurtres et des enlèvements encore moins.

    Salvo ne parvient pas à se consacrer pleinement à son enquête. La cause n’est pas seulement son vieillissement – pour une fois, il s’inquiète pour rien – mais son désarroi face à Livia. la solution survient parfois de manière inattendue, non pour l’enquête mais pour tirer Livia de son marasme. Ce n’est qu’après avoir constaté que sa fiancée de toujours commençait à remonter la pente qu’il a enfin l’esprit libéré pour laisser toutes les idées fuser dans son esprit.

    Bien sûr, il n’est pas seul, et ses rapports sont parfois tendus avec Mimi Augello, cependant, Salvo sait reconnaître ses erreurs – au point que Mimi a franchement du mal à s’en remettre. Dans une nouvelle (j’ai oublié son titre), Camilleri s’était mis en scène, dialoguant avec salvo, parce que certains lui reprochent son manque de violence dans ses récits. Ici, la violence est proche, très proche, et frappe trop souvent des personnes innocentes – des « dommages collatéraux ». L’empêcher ? Difficile, voire impossible, par manque de moyens – ou parce que les personnes visées ne veulent vraiment rien entendre ! Constat alarmant ? Oui, un peu. Il faut toujours se montrer plus rusé, plus prudent, et ne pas hésiter à contourner les obstacles.

    La pyramide de boue est un roman sombre, comme Une voix dans l’ombre. L’humour, la bonne chair, sont pourtant toujours présents – et l’inénarrable Catarella !
    Pinky
    Pinky
    M
    M

    CAMILLERI, Andrea - Page 2 Empty Re: CAMILLERI, Andrea

    Message  Pinky Ven 24 Mai 2019 - 9:27

    merci Nina pour cette présentation
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    CAMILLERI, Andrea - Page 2 Empty Re: CAMILLERI, Andrea

    Message  Nina Ven 24 Mai 2019 - 10:37

    Merci Pinky pour ta visite.
    Ventenpoupe
    Ventenpoupe
    LH
    LH

    CAMILLERI, Andrea - Page 2 Empty Re: CAMILLERI, Andrea

    Message  Ventenpoupe Lun 24 Juin 2019 - 12:12

    Joli billet, Nina Very Happy 

    B
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    CAMILLERI, Andrea - Page 2 Empty Re: CAMILLERI, Andrea

    Message  Nina Lun 24 Juin 2019 - 20:43

    Merci Ventenpoupe !

    Contenu sponsorisé

    CAMILLERI, Andrea - Page 2 Empty Re: CAMILLERI, Andrea

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 11 Avr 2021 - 7:23