Au Fil des lignes

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !

-48%
Le deal à ne pas rater :
-48% sur Logitech G935 Casque Gamer Sans Fil – PC/Mac/Xbox ...
99 € 189 €
Voir le deal

    D'ESTIENNE D'ORVES, Nicolas

    caro
    caro
    ML
    ML

    D'ESTIENNE D'ORVES, Nicolas Empty D'ESTIENNE D'ORVES, Nicolas

    Message  caro Jeu 22 Déc 2011 - 12:52

    D'ESTIENNE D'ORVES, Nicolas 7lNUtyaGARDiH3d

    "Les Derniers jours de Paris"

    Editeur : Xo - 2009

    Pages : 426 p.

    Genre : thriller fantastique



    Résumé quatrième de couverture :

    Un spectaculaire thriller fantastique sur l histoire de Paris et de ses rivières perdues

    En ce soir de printemps, dans la célèbre ménagerie du Jardin des Plantes, les animaux sont nerveux. Ils crient, heurtent les barreaux de leur cage. Ils pressentent quelque chose.
    À deux heures du matin, la police reçoit un appel affolé. Un bébé vient d être enlevé. Puis le téléphone sonne encore, et encore.
    Cette nuit-là, à Paris, ce sont 5 bébés qui disparaissent.
    Au lever du jour, la ville est en état d alerte. Tandis que les forces de l ordre cherchent les nourrissons, la Seine déborde subitement, une crue géante et inexplicable. En quelques heures, le centre de la ville a les pieds dans l eau. Paris se noie.
    Un seul homme a une piste pour comprendre ce chaos : Sylvain Masson, jeune professeur à la Sorbonne, sait que sa mère, la très renommée conservatrice du Jardin des Plantes, lui cache quelque chose. Est-elle liée au fléau qui s abat sur la ville ?
    Avec Trinité, une petite surdouée de 14 ans témoin d un des kidnappings, Sylvain va se lancer sur les traces des enfants. Plongeant au c ur des mystères de Paris, dans ses carrières, dans ses catacombes, et plus loin encore, les deux jeunes gens découvrent LE secret. Devant cette vérité si incroyable, si inimaginable, si... irréelle, il leur reste moins de vingt-quatre heures pour sauver la ville.



    Avis :

    J’ai été assez déçue par ce roman. Autant j’ai été happée par « Les Orphelins du Mal » du même auteur, autant j’ai trouvé celui-ci long à se mettre en place avec une fin trop abracadabrante. L’idée de départ était excellente mais l’histoire ne tient pas vraiment ses promesses. Je conseillerai plutôt de lire « Les Orphelins du mal » très bon roman de suspense sur fond de Seconde Guerre Mondiale.

    D'ESTIENNE D'ORVES, Nicolas 978366
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    D'ESTIENNE D'ORVES, Nicolas Empty Re: D'ESTIENNE D'ORVES, Nicolas

    Message  Nina Sam 14 Jan 2012 - 22:41

    Merci de cet avis Caro.
    Je suis en train de lire un livre de cet auteur, dans un tout autre genre.
    caro
    caro
    ML
    ML

    D'ESTIENNE D'ORVES, Nicolas Empty Re: D'ESTIENNE D'ORVES, Nicolas

    Message  caro Lun 16 Jan 2012 - 19:10

    Un essai ?
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    D'ESTIENNE D'ORVES, Nicolas Empty Re: D'ESTIENNE D'ORVES, Nicolas

    Message  Nina Lun 16 Jan 2012 - 19:44

    Une lettre écrite à Nicolas, un ami qui s'est suicidé.
    caro
    caro
    ML
    ML

    D'ESTIENNE D'ORVES, Nicolas Empty Re: D'ESTIENNE D'ORVES, Nicolas

    Message  caro Lun 16 Jan 2012 - 19:47

    OK, j'ai vu le résumé sur internet. merci Nina Very Happy
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    D'ESTIENNE D'ORVES, Nicolas Empty Re: D'ESTIENNE D'ORVES, Nicolas

    Message  Nina Dim 22 Jan 2012 - 19:05

    D'ESTIENNE D'ORVES, Nicolas 97828410

    édition Nil - 64 pages.

    J'aime beaucoup cette collection de livres. Je voulais découvrir ce titre si parlant. Celui qui est parti à l'entracte, c'est Nicolas, ami d'enfance de l'auteur. Leurs proches avaient "Deux Nicolas pour le prix d'un". Aujourd'hui, il n'y a plus que Nicolas, l'auteur, qui écrit à Nicolas le suicidé.

    Quel beau texte. Quel courage aussi d'écrire cette lettre. Parce que rien n'est plaintif dans cette lettre. Pas de jugement moral. Pas de complaisance. Pas de colère non plus. Nicolas Estienne d'Orves ne cède à aucune facilité.

    Ecrire, c'est ressusciter leur adolescente commune. C'est, pour l'auteur, se raconter avec lucidité. C'est rendre l'autre vivant pour toujours. C'est ne rien cacher de ce qu'il était tout en respectant ses non-dits. Les mots qu'il n'a pas dit, les confidences qu'il n'a pas faites ne seront pas révélées.

    Le texte est très littéraire, comme l'aurait aimé son destinataire. Il a maintenu constamment mon attention, jusqu'aux deux dernières phrases, magistrales.

    A lire absolument.
    caro
    caro
    ML
    ML

    D'ESTIENNE D'ORVES, Nicolas Empty Re: D'ESTIENNE D'ORVES, Nicolas

    Message  caro Mar 24 Jan 2012 - 11:57

    Merci Nina, je le note pour ma part Very Happy
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    D'ESTIENNE D'ORVES, Nicolas Empty Re: D'ESTIENNE D'ORVES, Nicolas

    Message  Nina Mar 24 Jan 2012 - 16:01

    Merci pour ta visite Caro.

    Contenu sponsorisé

    D'ESTIENNE D'ORVES, Nicolas Empty Re: D'ESTIENNE D'ORVES, Nicolas

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 20 Avr 2021 - 13:20