Au Fil des lignes

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !

Le Deal du moment : -25%
Promo sur APPLE Airpods 2 avec boitier de charge
Voir le deal
135 €

    CHRISTIE, Agatha

    Pinky
    Pinky
    M
    M

    CHRISTIE,  Agatha - Page 19 Empty Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  Pinky Sam 19 Déc 2015 - 9:26

    merci Rhiannon pour ces présentations
    Keana
    Keana
    ML
    ML

    CHRISTIE,  Agatha - Page 19 Empty Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  Keana Jeu 18 Fév 2016 - 18:42

    CHRISTIE,  Agatha - Page 19 Couver10

    Rendez-vous avec la mort

    Auteur
    : Agatha Christie
    Edition: France Loisirs
    Pages: 287

    Policier

    Quatrième de couverture

    « Hercule Poirot est en vacances au Moyen-Orient. Dans son hôtel, il côtoie une famille terrorisée par une mère tyrannique. Du balcon de sa chambre, il surprend une conversation entre deux membres du clan : « Tu vois bien qu’il faut qu’on la tue… » Quelques jours plus tard, la « harpie » est retrouvée morte. Qui a eu assez d’audace pour mettre l’effroyable complot à exécution ? »

    Mon avis

    Cette phrase, Poirot va s’en souvenir quand il est appelé pour découvrir la vérité sur la mort de la vieille Boynton. C’est un des fils qui parlait avec sa sœur de leur belle-mère, cet être qui est le mal incarné, qui depuis leur enfance a privé ses enfants de tous, les tyrannisant à tout bout de champ, et les voulant toujours auprès d’elle, sous sa coupole.
    Pourtant, le jour de sa mort, elle va proposer à quasiment tous ces enfants de partir faire une balade sans elle, alors pourquoi ?

    J’ai beaucoup aimé, j’ai plus ou moins deviné le mobile, mais je ne pensais pas à cette personne, j’en avais une autre en tête. Je ne suis pas déçue, les petites cellules grises de Poirot tournent toujours à plein régime et c’est au bout d’un – long – monologue que la vérité finira par exploser.

    Alors quantité réduite de possibles meurtriers (ères), mais il en reste quand même un petit groupe, et quant au mobile n’en parlons pas, ils en ont quasiment tous un. Et c’est d’un mobile ingénieux dont la reine du crime va se servir. Donc 4 etoile jaune .
    Pinky
    Pinky
    M
    M

    CHRISTIE,  Agatha - Page 19 Empty Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  Pinky Ven 19 Fév 2016 - 12:10

    merci Keana pour cette nouvelle présentation
    Keana
    Keana
    ML
    ML

    CHRISTIE,  Agatha - Page 19 Empty Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  Keana Ven 19 Fév 2016 - 14:24

    Merci Pinky.
    C'est quasiment à chaque fois une bonne lecture avec Agatha Christie !
    Keana
    Keana
    ML
    ML

    CHRISTIE,  Agatha - Page 19 Empty Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  Keana Sam 10 Sep 2016 - 18:55

    La mystérieuse affaire de Styles

    Auteur: Agatha Christie
    Edition: France Loisirs
    Pages: 288

    Policier

    Quatrième de couverture

    « Qui a tué Mrs Inglethorp, riche maitresse de la propriété de Styles ? Alfred, son jeune mari ? Ses beaux-enfants, financièrement dépendants ? Cynthia, sa protégée ? Tous aurait pu se procurer l’arme du crime, la strychnine. Mais pourquoi Hercule Poirot s’oppose t-il tant à l’arrestation d’Alfred, que tous les soupçons accusent ? Il est aussi vrai qu’on n’a trouvé aucun indice. Et pourtant il y en a… »

    Mon avis

    Une relecture des plus agréables– je compte lire ou relire les livres où Porot est présent dans l’ordre chronologique. Je n’avais que de vagues, très vagues, souvenirs, et je dois dire que je ne suis pas déçue, loin de là.

    Poirot, dans sa première apparition, est déjà un sacré personnage. On sent la patte de l’auteur, qui est devenue aujourd’hui culte.

    J’ai beaucoup aimé, autant l’intrigue, que les personnages, que ce dénouement final ! Mais quel dénouement, je ne m’en souvenais plus du tout. Une belle entrée en matière de la part de Poirot dans cette enquête policière complexe, mais pas difficile à suivre. Tout se lit très bien.
    Pinky
    Pinky
    M
    M

    CHRISTIE,  Agatha - Page 19 Empty Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  Pinky Dim 11 Sep 2016 - 9:15

    merci keana pour cette présentation
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    CHRISTIE,  Agatha - Page 19 Empty Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  Nina Dim 11 Sep 2016 - 10:21

    Merci Keana pour cet avis.
    Keana
    Keana
    ML
    ML

    CHRISTIE,  Agatha - Page 19 Empty Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  Keana Mar 13 Sep 2016 - 16:02

    Merci Pinky et Nina.

    Cette lecture, je ne dirai pas qu'elle a été une redécouverte, mais pas loin, car je l'ai lu il y a 5 ans ou plus je crois.
    rhiannon
    rhiannon
    ML
    ML

    CHRISTIE,  Agatha - Page 19 Empty Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  rhiannon Ven 23 Sep 2016 - 12:25

    J'aime beaucoup aussi ce roman, surtout pour le comportement curieux de Poirot qu'on ne comprend qu'à la fin.
    Keana
    Keana
    ML
    ML

    CHRISTIE,  Agatha - Page 19 Empty Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  Keana Mar 28 Fév 2017 - 14:07

    CHRISTIE,  Agatha - Page 19 Couver13

    Cinq petits cochons

    Auteur: Agatha Christie
    Edition: France Loisirs
    Pages: 291

    Policier

    Résumé:

    "Carla va se marier. Mais avant d'aborder sereinement sa nouvelle vie, elle souhaite faire son deuil d'un passé douloureux : il y a peu, sa mère est morte en prison, seize ans après avoir été condamnée, pour le meurtre de son mari, alors qu'elle clamait son innocence. Carla demande à Hercule Poirot de rouvrir l'enquête. Il va alors faire éclater une vérité à laquelle personne ne s'attend..."

    Mon avis:

    Poirot va revoir toute l’affaire Crale, en passant par les avocats de l’époque jusqu’aux cinq témoins directs du meurtre d’Amyas Crale. A ces derniers d’ailleurs il va leur demander une note écrite des événements, et là, alors que nous ne voyons rien qui cloche, lui, le détective aux moustaches légendaires, va mettre le doigt sur des petits détails qui ne vont pas avec l’ensemble des récits, et quand on croit avoir compris, on croit savoir qui est le (la) meurtrier(ère), qu’on se dit que là, tout colle enfin, arrive un coup de théâtre, de Poirot bien évidemment.

    J’ai trouvé le début un peu longuet, Hercule Poirot ne parle quasiment pas, je me suis même surprise à l’oublier et j’ai eu du mal à me mettre dans cette enquête, mais avec l’arrivée des récits je me suis prise au jeu. Et de là à la fin, ça a été un plaisir, pour un final digne du détective belge.

    Pas le meilleur Agatha Christie, mais une fois dans l’enquête c’est une bonne lecture.
    Pinky
    Pinky
    M
    M

    CHRISTIE,  Agatha - Page 19 Empty Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  Pinky Mer 1 Mar 2017 - 9:43

    merci Keana pour cette nouvelle présentation
    Keana
    Keana
    ML
    ML

    CHRISTIE,  Agatha - Page 19 Empty Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  Keana Mer 1 Mar 2017 - 13:54

    Merci Pinky. J'ai profité que ce livre faisait partie de mes divers défis et challenges, d'ailleurs il faut que j'aille faire les liens vers cette présentation pour mes challenges  clin d\'oeil.
    Keana
    Keana
    ML
    ML

    CHRISTIE,  Agatha - Page 19 Empty Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  Keana Jeu 25 Mai 2017 - 21:37

    CHRISTIE,  Agatha - Page 19 Couv6410

    Pension Vanilos

    Auteur: Agatha Chrtistie
    Edition: France Loisirs
    Pages: 297



    Policier

    Résumé:

    Un escarpin, un bâton de rouge, un stéthoscope, une boîte de chocolats, des sels de bain... La liste des larcins de la pension Vanilos gérée par la sœur de Miss Lemon est bien étrange... Hercule enquête mais des cadavres s’ajoutent à la liste...

    Mon avis:

    Quand la sœur de sa secrétaire remarque des vols étranges, cela interpelle Poirot sur le champ. Même si il n’y a quasiment rien de valeurs, beaucoup de petites babioles, et surtout aucuns meurtres, le célèbre moustachu va trouver quelque chose de louche dans cette liste d’objets volés. Et il n’aura pas tort. S’ensuivent bien des rebondissements…

    J’avais déjà commencé à lire se livre et puis – pour je ne sais quelle raisons – je l’avais arrêter. Je me suis rendu compte que j’avais lu plus de la moitié.

    Les suspects sont les pensionnaires de la maison Vanilos, cela ressemble donc à un huit clos. De la tension, donc. L’auteur sait aussi nous mener sur de fausses pistes pour mieux nous perdre en chemin.

    Si je devais dire une petite chose négative, c’est qu’à la fin tout s’accélère, tout va vite. Mais je pense que cela vient aussi du fait que je me souvenais de plus de la moitié du livre, j’ai donc eu l’impression de lire un « nouveau roman » qu’avec les 100 dernières pages.

    Sinon un très bon roman d’Agatha Christie, qu’on peut décidemment appeler « La reine du crime » !
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    CHRISTIE,  Agatha - Page 19 Empty Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  Nina Jeu 25 Mai 2017 - 22:22

    Merci Keana pour cet avis.
    Keana
    Keana
    ML
    ML

    CHRISTIE,  Agatha - Page 19 Empty Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  Keana Sam 27 Mai 2017 - 14:57

    Merci de ta visite Nina !
    Pinky
    Pinky
    M
    M

    CHRISTIE,  Agatha - Page 19 Empty Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  Pinky Dim 28 Mai 2017 - 11:14

    Merci Keana pour cette présentation
    Keana
    Keana
    ML
    ML

    CHRISTIE,  Agatha - Page 19 Empty Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  Keana Dim 28 Mai 2017 - 23:33

    Merci Pinky.
    Keana
    Keana
    ML
    ML

    CHRISTIE,  Agatha - Page 19 Empty Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  Keana Dim 5 Nov 2017 - 17:53

    CHRISTIE,  Agatha - Page 19 Couv6410

    Les pendules


    Auteur: Agatha Christie
    Edtion: France Loisirs
    Pages: 374

    Policier

    Quatrième de couverture:

    "Le cadavre d’un inconnu gît derrière le canapé de Miss Penbarsch, et des pendules – toutes en avance d’une heure – encombrent les meubles de son salon. Mais le témoin n’a rien vu : elle est aveugle. Poirot parviendra, du fond de son fauteuil, à dénouer les fils de cette affaire."

    Mon avis:

    J'ai adoré les 200 et quelques premières pages, l'intrigue est bien ficelée et pour le moins rocambolesque, mais au bout d'un moment il y a presque trop de suspects, beaucoup d'interrogatoire, ça je ne suis pas contre, mais je les ai trouvés plan-plan, surtout parce que ce n'était pas Hercule Poirot qui les menait. En effet on ne le voit quasiment pas, il est loin du lieu du crime, ne venant qu'à la fin pour mettre à jour ses révélations sur l'affaire. Résolution tiré par les cheveux j'ai trouvé, il fallait vraiment chercher.

    Partagé sur ce roman, car j'ai adoré la première partie mais pas le final. Mais reste quand même l'ingéniosité et la plume d'Agatha Christie.
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    CHRISTIE,  Agatha - Page 19 Empty Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  Nina Dim 5 Nov 2017 - 22:10

    Merci Keana pour cette présentation.
    Pinky
    Pinky
    M
    M

    CHRISTIE,  Agatha - Page 19 Empty Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  Pinky Lun 6 Nov 2017 - 9:30

    Merci Keana pour cette présentation, je ne connais pas ce roman d'Agatha
    Keana
    Keana
    ML
    ML

    CHRISTIE,  Agatha - Page 19 Empty Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  Keana Mar 7 Nov 2017 - 20:17

    Merci à vous deux.
    Pinky ce n'est pas le roman d'Agatha Christie que j'ai préféré, mais ça reste un bon livre.
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    CHRISTIE,  Agatha - Page 19 Empty Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  Nina Jeu 17 Oct 2019 - 15:11

    CHRISTIE,  Agatha - Page 19 Couv2310

    Hercule Poirot quitte le jeu
    édition du Masque – 253 pages

    Présentation de l’éditeur :

    Ramolli, Hercule Poirot ? Allons donc ! Il a beau être cloué par l’arthrite dans une chaise roulante, son brillantissime cerveau n’en reste pas moins en pleine forme.
    D’ailleurs, n’est-ce pas dans un fauteuil qu’il a l’habitude de mener l’enquête ? Et puis, les lieux lui sont familiers. Le manoir de Styles… Poirot s’est illustré ici même, naguère. Il pourrait presque s’y trouver en pèlerinage. Mais non. Il est venu affronter un meurtrier particulièrement coriace. Lié à cinq affaires criminelles, déjà – bigre, joli tableau de chasse ! – et déterminé à récidiver. C’est compter sans les increvables petites cellules grises.
    Et la volonté de Poirot de quitter la scène sur un coup de maître…

    Mon avis :

    L’idée me vint pourtant, bien qu’elle ne parût pas venir à Poirot, que même un meurtrier peut prendre des jours de congé.

    Revoici Hastings, Hastings que l’on avait quitté après Témoin muet, qui a vécu en Argentine avec sa belle Cendrillon, et qui a eu quatre enfants avec elle, tous adultes, tous indépendants. Hastings est veuf, il pense que les plus beaux jours de sa vie sont derrière lui, et voilà que son meilleur ami Hercule Poirot, le seul, l’unique, l’invite à le rejoindre au domaine de Styles, là où tout a commencé, là où ils sont partis en chasse ensemble pour la première fois.
    C’est un choc pour Hastings. Pas de voir ce qu’est devenu le domaine, que son ami John Cavendish, divorcé de Mary, a vendu : il est devenu une pension de famille pour des personnes moyennement fortunés. Non : il ne peut que constater que son vieil ami n’est plus celui qu’il était. Ses petits cellules grises sont intactes, son corps ne suit plus : l’arthrite le condamne à la chaise roulante, le coeur ne suit plus, et le récent séjour en Egypte n’a pas apporté le mieux escompté. Pourtant, Hercule Poirot l’a fait venir pour une affaire d’importance : un meurtre va être commis, il en est sûr et il a besoin d’Hastings pour être ses yeux, ses oreilles, pour empêcher le mystérieux X d’agir. Oui, Poirot connaît l’identité de cette personne, liée cinq affaires criminelles. Oui, cinq, c’est au moins trois de trop. Cinq affaires, qui ont eu lieu pas si loin que cela de la région où Poirot a invité Arthur Hastings à le rejoindre, cinq affaires très différentes, avec des mobiles très différents, avec cependant un point commun : le coupable n’a jamais fait aucun doute, une seule piste a été explorée.
    Roman policier ? Oui, bien sûr, et Agatha Christie met en scène un personnage pas si fréquent que cela dans le roman policier de ces années-là : le pervers manipulateur. Cela fonctionna aussi au féminin, je vous rassure. Celui qui sait manipuler les autres, qui sait utiliser le pouvoir de la parole, qui sait écouter, observer, voir ce qui doit être vu, taire juste ce qu’il faut, doser ses effets. Oui, un personnage rare, qui remplit pourtant tous les critères pour être un adversaire intéressant – celui auquel on ne fait pas attention.
    C’est une société en pleine mutation que nous montre Agatha Christie, où l’on s’interroge sur l’euthanasie, par exemple, où le divorce existe, mais certains ne veulent pourtant pas en entendre parler, alors qu’Hastings, qui a toujours été heureux en mariage, ne voit pas pourquoi le divorce ne serait pas possible. Il est des femmes qui ont fait des études, qui savent ce qu’elles veulent dans la vie, exemple de ses femmes fortes qui parcourent l’oeuvre d’Agatha Christie. Il est aussi des femmes qui attendent tout du mariage, surtout la position sociale et l’argent, qui n’hésitent pas à jouer non de leur charme, mais de leur faiblesse. Je disais bien que les femmes pouvaient être manipulatrices.
    Hastings reste Hastings, pour le plus grand bonheur du lecteur, et c’est lui qui conclut cette ultime enquête : « Pourtant, il avait raison. J’aurais dû comprendre" .
    Pinky
    Pinky
    M
    M

    CHRISTIE,  Agatha - Page 19 Empty Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  Pinky Ven 18 Oct 2019 - 11:07

    merci Nina pour cette présentation, un classique du genre, un bilan sur une carrière aussi mouvementée que réjouissante
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    CHRISTIE,  Agatha - Page 19 Empty Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  Nina Ven 18 Oct 2019 - 12:12

    Merci Pinky pour ta visite.
    Oui, une bien belle dernière enquête - et certains n'ont pas tenu compte du souhait d'Agatha Christie, en reprenant malgré tout le personnage d'Hercule Poirot et en créant de nouvelles enquêtes.
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    CHRISTIE,  Agatha - Page 19 Empty Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  Nina Mer 30 Déc 2020 - 22:31

    CHRISTIE,  Agatha - Page 19 Couv6114

    Le flux et le reflux
    édition Le livre de poche - 248 pages

    Présentation de l’éditeur :

    Gordon Cloade est mort fort à propos sous les décombres de sa villa ravagée par le Blitz. Il laisse à sa jeune veuve, Rosaleen, une fortune colossale et cela, évidemment, ne fait pas l'affaire du clan Cloade qui se voit, d'un seul coup, spolié par l'intruse. Or, le bruit court que le premier mari de Rosaleen ne serait pas mort, ce qui, bien entendu, aurait pour effet d'annuler le second mariage... Ces situations troubles sont pain bénit pour les maîtres chanteurs. En voici justement un qui fait chanter la jeune femme. Pas très longtemps : en lui portant son breakfast, la petite bonne de l'auberge où l'individu est descendu trouvera, dans sa chambre, un bien vilain spectacle...

    Mon avis :
    Au début du roman, nous sommes en 1944 - pas pour longtemps. Nous sommes à Londres, et nous croisons un personnage déjà croisé dans des romans d'Agatha Christie : le major qui a toujours quelque chose à raconter sur des personnes que l'on ne connaît, le major que personne ou presque n'écoute d'ailleurs. Ce major est aussi un peu raciste, et déplore que les étrangers soient accueillis aussi bien en Angleterre, comme cette étranger, là, avec sa "big moustache" - non, je n'ai pas fait un détour par la grande vadrouille. Quelqu'un pour lui dire que cet étranger est en Angleterre depuis presque trente ans ? Non ?
    Fondu et enchaîné. Deux ans ont passé et Hercule Poirot n'a pas envie de recevoir la cliente qui se présente à lui. Il la reçoit - malgré tout - cependant, il refuse l'affaire qui lui est proposée. Il note cependant au passage l'inculture et/ou le racisme à peine dissimulé de Mrs Cloade, pour qui l'Afrique est un pays, non un continent (note : il en est encore qui le disent en 2020. On n'est pas rendu).
    Et justement, nous allons la découvrir, cette famille Cloade. Jeremy et Frances ont perdu leur fils Anthony à la guerre et se sont soutenus mutuellement. Lynn, la fille d'Adela, revient après avoir servi son pays, tandis que Rowley, son cousin, prenait soin de la ferme qu'il avait bâti avec un ami - engagé, celui-ci est mort au combat. Lionel est médecin, Kathy, sa femme, est celle qui a consulté Hercule Poirot : elle est aussi passionnée d'occultisme. Leurs points communs ? Non, pas seulement le fait d'être liés par les liens du sang. Ils sont liés plus sûrement par le décès de Gordon, leur frère, "oncle Gordon". Quel homme bienveillant. il a toujours veillé à tout de son vivant, leur promettant que jamais ils n'auraient de soucis - en cas de dettes, de manque d'argent, il était là. Oui, il les a empêchés, sous couverts de bienveillance, d'être pleinement indépendant, ou, pour faire court, pleinement adulte - et il n'est guère que Lynn pour en faire le constat, amer et lucide. Aujourd'hui, Gordon est mort, tué dans les bombardements. C'est triste, je vous l'accorde. Ce qui est encore plus triste du point de vue de sa famille, c'est qu'il s'était mariée (!) avec une jeune femme bien plus jeune que lui (forcément) et qu'elle a hérité de ses biens, puisqu'il n'a pas eu le temps de changer son testament. La famille ne fait même pas semblant de ne pas apprécier Rosaleen, la belle Rosaleen, la pauvre Rosaleen qui a eu bien des malheurs dans sa vie. Oui, Gordon est en effet son second mari, le premier ayant succombé quelques années plus tôt. Surtout, Rosaleen ne brille pas par son intelligence, et c'est souvent un fait qui vous transforme très rapidement en future victime, dans les romans d'Agatha Christie. Heureusement, elle peut compter sur son frère, David, un jeune homme qui ne veut plaire à personne et se moque bien de ce qu'on pense de lui.
    Bref, tout irait pour le mieux dans l'Angleterre d'après-guerre, si ... oui, si un meurtre n'était pas commis.
    Rien ne sera simple dans cette enquête, et Hercule Poirot expliquera parfaitement pourquoi à la fin. L'après-guerre, c'est aussi le temps pour se réhabituer à la vie civile, pour regretter aussi ce que l'on a fait, ou ce que l'on n'a pas fait. C'est faire face à une situation - financière, sociale - que l'on n'a jamais vécu, dans une Angleterre qui se reconstruit lentement. Ce sont les coupons, pour le tissu, pour sa robe de mariée ou celles des demoiselles d'honneur. C'est faire la queue, longtemps, devant le poissonnier, ou le boulanger, pour avoir quelque chose d'assez bon à manger. C'est la blanchisserie, qui ne passe pas, si bien qu'il faut laver les chemises à la main. C'est aussi se demander pourquoi, pour qui l'on a fait la guerre, et la réponse donnée n'est pas forcément la réponse attendue. Il est une composante aussi, du crime, que l'on voit rarement : le remords. Rare, dans les romans policiers, sont les coupables qui ont des remords. J'emploie le terme "coupables" parce que c'est ainsi qu'eux se voient, qu'eux vivent, avec la peur aussi, parfois, de craquer.
    Je me dis, en refermant ce livre, que beaucoup de personnes vont devoir vivre "avec". Avec ce qu'ils ont fait, sans scrupule parfois. Avec ce qu'ils ne peuvent plus se cacher à eux-mêmes. Avec le fait que la personne dont ils étaient dépendants n'est plus, et qu'il faut vivre en étant indépendants.
    Il est aussi deux personnages qui ne "passeraient" certainement plus à notre époque, du moins, je l'espère. Ils m'ont laissé perplexe, même si j'avais déjà lu une telle intrigue, liée aux séquelles de la guerre, dans une nouvelle d'Agatha Christie. Disons... qu'il était possible de penser comme Lynn. J'espère que ce n'est plus le cas aujourd'hui.

    Contenu sponsorisé

    CHRISTIE,  Agatha - Page 19 Empty Re: CHRISTIE, Agatha

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 10 Avr 2021 - 14:54