Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    SHARPE, Tom

    Partagez

    caro
    ML
    ML

    SHARPE, Tom

    Message  caro le Jeu 21 Fév 2013 - 12:36



    « Le Gang des mégères inapprivoisées ou Comment kidnapper un mari quand on n’a rien pour plaire »



    Editeur : Belfond - 2010

    Pages : 231 p.

    Genre : Humour



    Résumé quatrième de couverture :

    Par l'un des maîtres de l'humour british, une nouvelle farce échevelée, explosive et hilarante. Les aventures rocambolesques d'une lignée d'Amazones infréquentables, kidnappeuses hors pair, prêtes à tout pour se perpétuer... Dans le Northumberland, depuis des générations, les dames Grope font régner la terreur autour d'elles. Signes distinctifs : un physique ingrat, une nature antipathique et des pulsions castratrices inversement proportionnelles à leur volonté de se reproduire. Qu'à cela ne tienne ! Chez les Grope, on kidnappe les hommes de mère en fille. Une coutume familiale dont le jeune Esmond Burnes va faire les frais... Fils unique d'une toquée de romans à l'eau de rose et d'un petit banquier terne et disgracieux, Esmond est forcé de se réfugier chez son oncle suite à une agression alcoolisée de son père. C'est là que l'innocent garçon va tomber entre les griffes de sa tante Belinda, née Grope, épouse frustrée et ménagère forcenée... Disparitions suspectes, soûleries aggravées, accès de folie, torrides parties de jambes en l'air... Même la police va perdre le fil. Mais y aura-t-il quelqu'un pour sauver Esmond Burnes ?


    Avis :

    Je reste un peu déçue par cette lecture, je ne suis pas une fan absolue de l’humour anglais mais là je trouvais qu’il n’y avait pas vraiment d’intrigue solide. C’est très ironique, il y a de l’humour second degré mais il manque une certaine solidité à l’histoire qui reste très décousue.

    Celui qui m’a le plus fait rire c’est encore le père d’Esmond ainsi que ses tribulations. Les personnages féminins eux restent un peu en berne.

    Une lecture agréable sans plus. Pas sûr que je relirai du Tom Sharpe sauf s’il m’est conseillé par d’autres lecteurs.


    Nina
    ML
    ML

    Re: SHARPE, Tom

    Message  Nina le Jeu 21 Fév 2013 - 12:46

    Merci pour cette présentation Caro.
    J'ai croisé ce livre plusieurs fois, mais je ne me suis pas laissée tenter.

    caro
    ML
    ML

    Re: SHARPE, Tom

    Message  caro le Ven 22 Fév 2013 - 12:11

    Tu as bien je crois Nina. Peut-être faut-il en lire un autre ? Merci de ton passage !

    Keana
    ML
    ML

    Re: SHARPE, Tom

    Message  Keana le Ven 22 Fév 2013 - 14:09

    Pour ma part l'humour british ne me dérange pas du tout, mais juste en lisant le résumé, ça ne m'a pas donné envie de le lire, alors en plus ton avis mitigé, je ne le lirai pas pour ma part.

    Merci Caro pour ce résumé.

    caro
    ML
    ML

    Re: SHARPE, Tom

    Message  caro le Ven 22 Fév 2013 - 19:20

    D'habitude j'aime bien l'humour anglais, sans non plus en rafoler, mais là, bof bof. Merci de ton passage Keana Very Happy

    Pinky
    M
    M

    Re: SHARPE, Tom

    Message  Pinky le Ven 22 Fév 2013 - 19:54

    merci Caro pour cette présentation, le nom de l'auteur me dit quel que chose mais ce livre ne vient pas faire tilt

    caro
    ML
    ML

    Re: SHARPE, Tom

    Message  caro le Sam 23 Fév 2013 - 11:52

    Merci de ton passage Pinky !

    peyrelong
    ML
    ML

    Tom Sharpe

    Message  peyrelong le Dim 19 Mai 2013 - 14:29

    Panique à Porterhouse

    Résumé Après plusieurs années passées à utiliser sa plume ou plutôt son sabre à décapiter quelques mauvais principes et personnages peu ragoûtants, Tom le Futé revient à Porterhouse, le délirant collège de Cambridge. Là, quelques vieilles barbes essayent à tout prix de perpétuer les traditions de l'enseignement britannique. Lesdites vieilles barbes (doyen, chef tuteur et maître du collège) étant complètement allumées, le résultat est le plus souvent dramatique et hilarant. Mais les extravagants de Porterhouse ont parfois affaire à encore plus dérangés. En premier lieu, Lady Mary, veuve de Sir Godber, un ancien maître du collège, disparu dans d'étranges conditions. Une cohorte d'individus peu recommandables, ensuite, dont un truand spécialisé dans la mise en scène de haute voltige. Le tout servi, à la sauce Sharpe, relevée d'une volée de bois
    vert contre les institutions les plus rigides de son pays.

    Mon avis : Dans ce collège ( = université) de seconde zone de Cambridge, on assiste aux luttes intestines entre les professeurs, mais aussi à la tentative de mainmise par un truand américain, qui voit là une occasion de blanchir de l'argent bien mal acquis et de s'acheter une réputation. Les quiproquos donnent lieu à des situations complètement loufoques. J'ai bien ri et souri à la lecture de ce roman, mais il faut dire que j'aime beaucoup Tom Sharpe et son genre d'humour. Toutefois ce livre n'atteint pas le délire de la série des Witt, du même auteur

    Pinky
    M
    M

    Re: SHARPE, Tom

    Message  Pinky le Lun 20 Mai 2013 - 11:13

    merci Peyrelong pour cette présentation. Il me semble que c'est celui-ci que j'ai lu... les vieux professeurs sont aussi loufoques que les professeurs (mages) chez Pratchett

    Contenu sponsorisé

    Re: SHARPE, Tom

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:39


      La date/heure actuelle est Ven 9 Déc 2016 - 12:39