Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    SPRINGER, Nancy

    Partagez

    Nina
    ML
    ML

    SPRINGER, Nancy

    Message  Nina le Lun 6 Jan 2014 - 22:56


    Titre : Les enquêtes d'Enola Holmes, tome 3 : le mystères des pavots blancs.
    Editeur : Nathan. Nombre de pages : 216 pages.

    Mon résumé :

    Enola est parvenue, une fois de plus, à échapper à la vigilance de ses frères. Mais, en ce matin de mars 1889, une nouvelle retient son attention : le docteur Watson a disparu. Sa femme et Sherlock le recherchent – et Enola aussi.

    Mon avis :

    Enola enquête et pas sur n’importe quelle disparition, sur celle du docteur Watson. Si la police manque de motivation – il n’est pas rare qu’un homme déserte son foyer une nuit ou deux sans conséquence – ce n’est le cas ni pour Sherlock, ni pour Enola. Celle-ci progresse dans son apprentissage du métier de détective, étoffe sa galerie de personnages et découvre une charmante boutique, tenue par une femme cultivée (elle a tiré son pseudo des contes de Chaucer) et mystérieuse. Ce magasin lui offre d’infinies possibilités de transformation – à condition, toutefois, qu’elle puisse y retourner.

    La condition de la femme est toujours aussi cruelle, dans une société pourtant gouvernée par une reine. Il suffit d’un rien pour qu’elle soit internée, sur ordre d’un mari ou d’un frère. Les médecins complaisants ne manquent pas.

    Enola, à qui sa mère manque de plus en plus, découvre d’autres aspects de la société britannique – comme les mutilés des guerres successives, ou pire encore. Jeune fille, elle ne peut se permettre certains comportements (suivre une personne dans la rue, grimper aux arbres ou aux murs), elle maîtrise cependant le langage des fleurs, comme le devrait son frère Sherock, s’il s’intéressait un peu aux femmes et aux moyens de leur plaire – n’est pas Irène Adler qui veut. Il est tout à fait conscient de la dette qu’il a envers sa sœur. Changera-t-il d’avis au sujet de son avenir ?

    Pinky
    M
    M

    Re: SPRINGER, Nancy

    Message  Pinky le Mar 7 Jan 2014 - 11:52

    merci Nina pour cette présentation

    Nina
    ML
    ML

    Re: SPRINGER, Nancy

    Message  Nina le Mar 7 Jan 2014 - 12:09

    Merci Pinky pour ta visite.

    Nina
    ML
    ML

    Re: SPRINGER, Nancy

    Message  Nina le Mar 7 Jan 2014 - 22:15


    Le secret de l'éventail.
    Edition Nathan - 230 pages.

    Présentation de l’oeuvre :

    Voilà déjà plus de huit mois que j’ai échappé à la vigilance de mes aînés, Mycroft et Sherlock Holmes, qui s’étaient mis en tête de m expédier en pension pour faire de moi une lady. Je m’emploie depuis, par l’intermédiaire de mon cabinet de « Spécialiste en recherches — Toutes disparitions », à résoudre des enquêtes — parfois même plus efficacement que mon détective de frère ! Or voici qu’en ce jour de mai 1889 mon chemin croise une ancienne connaissance, lady Cecily Alistair. Il est clair qu’elle est en plein désarroi ! Juste avant de disparaître, encadrée de deux sévères chaperonnes, elle me glisse furtivement un éventail rose, qui recèle un mystérieux message. Décidée à porter secours à ma jeune amie en détresse, je m’efforce d’en percer le secret.

    Mon avis :

    Nancy Springer tisse des liens avec un précédent opus dans ce quatrième tome. En effet, nous retrouvons l’héroïne de la disparition de lady Alistair, encadrée par deux duègnes. Sa situation est malheureusement simple : déshonorée par son enlèvement, gauchère contrariée, Cecily n’est pas mariable, et son père s’est chargé de lui trouver un mari qui veuille bien d’elle, moyennant finance. Sa mère, lady Theodora est partie à la campagne avec sa vaste progéniture, elle tente d’empêcher ce mariage arrangé, ce qui est loin d’être facile dans cette société où le père avait toute puissance sur sa femme et sur sa progéniture.

    Fort heureusement, Enola a pris confiance en elle lors de cette enquête. Elle s’aventure de nuit dans des quartiers éloignés, de son port d’attache, l’East End. Elle approfondit sa connaissance d’un monde de misère, qu’elle tente de soulager avec ses propres moyens.

    L’éventail est un roman de contraste. D’un côté, les aristocrates sont très occupés à protéger leurs biens, à organiser des bals excentriques, dans le but de percer enfin dans le monde. De l’autre côté, les très pauvres trouvent dans le meilleur (ou le pire) des cas refuge dans les orphelinats, aux règles stricts. Avec encore plus de chance, elles seront embauchées comme bonnes dans une des splendides demeures… des aristocrates rencontrés ci-dessus.

    Mycroft et Sherlock ont désormais des avis divergents sur l’avenir de leur petite sœur. Qui l’emportera ?

    Pinky
    M
    M

    Re: SPRINGER, Nancy

    Message  Pinky le Mer 8 Jan 2014 - 9:51

    merci Nina pour cette nouvelle présentation, le personnage évolue

    Nina
    ML
    ML

    Re: SPRINGER, Nancy

    Message  Nina le Mer 8 Jan 2014 - 10:54

    Merci Pinky pour ta visite.
    Oui, le personnage évolue, et le tome 5 est particulièrement sombre, il évoque la guerre de Crimée. Certaines scènes sont même un peu dures à mes yeux pour de jeunes lecteurs
    Spoiler:
    comme celle où le bébé de sa logeuse meurt et où le corps est jeté sans ménagement à la mer.

    Pinky
    M
    M

    Re: SPRINGER, Nancy

    Message  Pinky le Mer 8 Jan 2014 - 21:31

    en effet pour de jeunes gens, pas toujours simple de trouver un juste milieu dans les images ou représentations

    Contenu sponsorisé

    Re: SPRINGER, Nancy

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:50


      La date/heure actuelle est Ven 2 Déc 2016 - 22:50