Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    COBEN, Harlan

    Partagez

    GeRo
    CI
    CI

    COBEN, Harlan

    Message  GeRo le Lun 17 Jan 2011 - 19:59

    NE LE DIS À PERSONNE


    Éditions: France Loisirs
    Pages: 438

    Thriller

    Quatrième de couverture

    Ne le dis à personne…

    Imaginez…

    Votre femme a été tuée par un sérial killer.

    Huit ans plus tard, vous recevez un e-mail anonyme.

    Vous cliquez: une image…

    C'est son visage, au milieu d'une foule, filmé en temps réel.

    Impossible, pensez-vous ?

    Et si vous lisiez Ne le dis à personne… ?

    Mon avis

    Un très bon thriller, beaucoup de personnages, j'ai trouvé à la fin une petite longueur mais avec des rebondissements jusqu'à la dernière page.

    Pas de description macabre mais une intrigue très bien soutenue.

    J'ai bien aimé comme tous les autres Harlan Coben que j'ai lu et je vous le conseille.

    Ma note: 4 etoile jaune


    _________________
    GeRo
    Bienvenue Invité dans ce superbe forum convivial.

    GeRo
    CI
    CI

    Re: COBEN, Harlan

    Message  GeRo le Lun 17 Jan 2011 - 20:06

    SANS UN MOT


    Éditions: France Loisirs
    Pages: 543
    ISB.: 978-2-298-01430-3

    Suspense

    Deuxième de couverture

    - Il a des ennuis Mike. Tu ne vois pas ? Ton fils a des ennuis. Si ça se trouve, il boit ou se drogue, que sais-je. Cesse donc d'enfouir ta tête dans le sable.

    - Je n'enfouis ma tête nulle part. On n'a pas besoin de connaître toutes les pensées de quelqu'un. Il y a des choses qui relèvent de l'intimité.

    - Mais il faut choisir entre protéger mon fils et respecter son intimité, j'aime encore mieux le protéger.

    Troisième de couverture

    Pour son quinzième roman, Harlan Coben, l'auteur de suspenses au succès mondial, a choisi de disséquer les relations filiales en posant la question, à la fois provocatrice et terrifiante, dont tous les parents craignent la réponse. Jusqu'à quel point connaît-on réellement son enfant et jusqu'où pourrions-nous aller pour le protéger ?

    Un chef-d'œuvre… angoissant !

    Mon avis

    J'ai tout simplement dévoré ce livre. Du Coben comme j'aime. Une histoire qui pourrait arriver « en partie » à bien des parents avec leurs ados. En effet, que savons-nous d'eux, juste ce qu'ils veulent bien nous dire et que nous arrivons à détecter s'il y a changement d'attitude de leurs parts.

    O.K., nous nous disons que c'est un roman, c'est exagéré, l'auteur a beurré épais comme on dit mais ce qu'il faut voir, c'est le message tout court, celui de base, celui du « mal-être » de nos ados.

    Il y a également une autre histoire entremêlée à celle d'Adam et de Spencer; y a-t-il un lien entre les deux ?

    Han, han… je ne vous le dis pas, lisez ce livre, je l'ai adoré et malgré une fin qui m'a, je ne dirai pas déçue mais plutôt tirée par les cheveux, je vous recommande ce livre.

    Ma note: 4 etoile jaune (à cause justement de la fin)


    _________________
    GeRo
    Bienvenue Invité dans ce superbe forum convivial.

    GeRo
    CI
    CI

    Re: COBEN, Harlan

    Message  GeRo le Lun 17 Jan 2011 - 20:11

    DANS LES BOIS


    Éditions: France Loisirs
    Pages: 557
    ISBN: 978-2-298-00405-2

    Suspense

    Deuxième de couverture

    Je revois mon père avec sa pelle. Son visage est baigné de larmes. Un horrible sanglot guttural monte de ses poumons et s'échappe de ses lèvres. Il lève la pelle et attaque le sol. Elle s'enfonce dans la terre comme dans de la chair humide. Jamais encore je n'avais vu mon père pleurer... ni à la mort de son propre père, ni après que ma mère est partie en nous abandonnant, ni même quand il a appris la nouvelle pour ma soeur Camille. Mais là, il pleure. Il pleure sans retenue. Les larmes ruissellent en cascade sur son visage. Les sanglots résonnent sous les arbres.

    Une larme solitaire perle de sous ses paupières. Je la regarde glisser lentement sur sa joue.

    -Paul, dit mon père avec son fort accent russe. Il faut absolument qu'on la retrouve.

    -On la retrouvera, papa.

    Quatrième de couverture

    Paul, jeune procureur, a connu bien des drames dans sa vie, mais sa douleur la plus vive reste la disparition de sa soeur adolescente, 20 ans plus tôt, dans les bois où a sévi un tueur en série. Lorsqu'il est appelé pour l'identification d'un corps, le passé - ses questions, ses secrets, ses menaces - ressurgit. La victime n'est autre qu'un des garçons qui avaient disparu à l'époque. S'il était en vie tout ce temps, sa soeur l'est-elle aussi ?

    Mon avis

    Paul Copeland, veuf, procureur suppléant et père d'une petite fille de 5 ans, voit son passé ressurgir quand deux policiers viennent le chercher lors d'un spectacle de sa fille afin qu'il aille avec eux à la morgue pour identifier un corps.

    Manolo Santiago a des objets le reliant à Paul Copeland mais ce nom ne dit rien à Copeland. Il se rend avec les policiers à la morgue, ne le reconnaît pas tout de suite, mais une cicatrice à son bras lui fait dire que c'est Gil Perez et que Santiago n'est pas son vrai nom.

    Perez est un des deux garçons disparus avec sa soeur Camille et la trop jolie Margot. Il est vrai que son corps n'a jamais été retrouvé ainsi que celui de Camille. Alors, si Perez s'en est sorti, peut-être que Camille est encore vivante aussi.

    Alors que nous croyons découvrir à chaque chapitre ce qui s'est passé cet été-là au camp de vacances, l'auteur nous revient avec une intrigue qui nous fait changer constamment d'idée.

    Il ne faut pas croire que tout le monde, il est beau; tout le monde, il est gentil. Dans les bois nous prouve le contraire.

    Comme Coben est un de mes auteurs préférés, j'ai peut-être un petit parti pris à l'avance, mais je vous conseille fortement la lecture de ce livre et je lui donne une note de 4,5 etoile jaune


    _________________
    GeRo
    Bienvenue Invité dans ce superbe forum convivial.

    Atti'
    M
    M

    Re: COBEN, Harlan

    Message  Atti' le Lun 24 Jan 2011 - 16:36

    Merci Géro pour ces avis. Je ne connais pas encore cet auteur que je vais découvrir sans doute avec Ne le dis à personne dans le cadre du mini-défi de cette année. d\'accord

    askya
    M
    M

    Re: COBEN, Harlan

    Message  askya le Mer 26 Jan 2011 - 21:01

    J'ai lu ces trois livres que j'ai littérallement dévorés... study

    Atti'
    M
    M

    Re: COBEN, Harlan

    Message  Atti' le Jeu 27 Jan 2011 - 16:51

    Une préférence parmi les trois Askya ? Je ne suis pas encore fixé à 100% pour mon mini-défi...

    Pinky
    M
    M

    Re: COBEN, Harlan

    Message  Pinky le Jeu 27 Jan 2011 - 19:05

    merci pour ces avis...

    askya
    M
    M

    Re: COBEN, Harlan

    Message  askya le Jeu 27 Jan 2011 - 22:32

    Atti je dirai "ne le dis a personne" puis "sans un mot" et enfin "dans les bois" meme si le choix est difficile ..

    Atti'
    M
    M

    Re: COBEN, Harlan

    Message  Atti' le Ven 28 Jan 2011 - 13:11

    D'accord Askya, ça me conforte dans mon premier choix. Je lirai donc Ne le dis à personne. Merci !

    askya
    M
    M

    Re: COBEN, Harlan

    Message  askya le Ven 28 Jan 2011 - 16:23

    avec plaisir, bonne lecture alors Very Happy

    Mazza
    ML
    ML

    Re: COBEN, Harlan

    Message  Mazza le Ven 28 Jan 2011 - 23:57

    Sans un mot


    Quatrième de couverture :


    Jusqu'à quel point
    connaît-on vraiment son enfant ? Mike et Tia ne cessent de se poser la
    question : leur fils Adam, seize ans, a changé. Réfugié dans sa chambre,
    il ne quitte plus son ordinateur. Malgré leurs réticences, ils se
    décident à installer un logiciel de contrôle. Un jour, un mail
    inquiétant. Et Adam disparaît. Sans un mot... C'est alors que tout
    bascule.


    Mon avis :


    très très bon
    livre d'Harlan coben, le suspence est prenant, l'histoire bien déroulée,
    on le lit d'une traite. Je suis, encore une fois, pas déçue par
    l'auteur !


    ce livre faisait parti de mon Mini défi 2011... un de moins !

    Atti'
    M
    M

    Re: COBEN, Harlan

    Message  Atti' le Sam 29 Jan 2011 - 0:36

    askya a écrit:avec plaisir, bonne lecture alors Very Happy
    Merci ! Smile

    Merci Mazza pour cet avis, j'ai hâte de découvrir cet auteur...

    Nina
    ML
    ML

    Re: COBEN, Harlan

    Message  Nina le Dim 30 Jan 2011 - 1:21

    Titre : Sans un mot.
    Auteur : Harlan Coben.
    Editeur : Belfond.
    Nombre de pages : 410.

    Mon avis :

    Le roman prend racine dans un milieu huppé, sans histoire. Un peu plus, je me croirai dans un épisode de Desperates housewifes. Mike est chirurgien, Tia est avocate, ils ont deux beaux enfants. Leurs voisins, leurs amis, ne sont pas très différents : belle carrière, superbe famille.

    La belle façade se fissure rapidement. Le suicide d’un fils, et le lent désagrégement d’un couple. Un père divorcé qui tente de soigner les blessures de sa fille et les siennes. Des drames intimes trop longtemps tus. Des maris et des femmes qui se sont écartés l‘un de l‘autre, sans s’en rendre compte. Pour tous, surtout depuis le suicide du jeune Spencer, la peur de tout perdre.

    La mort qui plane et le désir de protéger son enfant, coûte que coûte entraîne l’obsession de tout contrôler, afin d’être des parents parfaits. Harlan Coben nous interroge ainsi, indirectement. Est-il bon que les parents sachent tout sur leurs enfants ? Est-il bon que les parents cachent des évenements à leurs enfants ? Le but est toujours de les protéger mais comment les enfants peuvent-ils grandir si les parents ne leur accordent aucune confiance ?

    Les nouvelles technologies jouent un rôle prépondérant dans l‘intrigue. Sans elles, le roman et ses multiples rebondissements n’auraient pas été possible. Sans elles, le roman n’aurait même pas existé.

    A chaque problème, sa solution. Le paradoxe de ce roman est que la solution envisagée par le criminel et celle choisie par les victimes en devenir ne sont pas différentes : se faire justice soi-même. Seule la manière change, elle est très rarement exempte de violence, même latente. La police est là pourtant, efficace, mais avec des failles - comme chacun des personnages du récit.

    Le dénouement laisse derrière lui l'impression d'un immense gâchis, semé par le tueur et par des personnes animées d'intentions moins funestes. L'intrigue n'en reste pas moins extrêmement efficace.

    Nina
    ML
    ML

    Re: COBEN, Harlan

    Message  Nina le Jeu 17 Fév 2011 - 12:16


    Titre : Faute de preuves.
    Auteur : Harlan Coben.
    Editeur : France Loisirs.
    Nombre de pages : 439

    Quatrième de couverture :

    Wendy, célèbre journaliste dans une émission de télé-réalité, piège en direct des prédateurs sexuels. Quand elle coince Dan Mercer, tous les faits accablent cet assistant social responsable d’adolescentes en difficulté. Pire encore, il est même soupçonné de meurtre.

    Pourtant, Wendy le sent, quelque chose cloche. Et si elle s’était trompée ? Si Dan était innocent ? Elle décide alors de mener sa propre enquête. Peu à peu, ses investigations m’entraînent dans le passé de Dan, à l’université de Princeton, lorsqu’il partageait sa chambre avec quatre copains inséparables…

    Secrets du passé, disparitions, complots machiavéliques, manipulations sur le Net : Wendy n’aurait jamais pu imaginer tout ce qu’elle s’apprête à découvrir. Mais elle est allée trop loin. Bientôt, le danger rôde et se rapproche, inexorablement.

    Mon avis :

    J’ai lu ce livre hier soir, d’une traite, et j’ai voulu laisser passer la nuit, afin de mieux cerner mon ressenti.
    Je reconnais des qualités à ce roman : l’intrigue nous tient constamment en haleine, les rebondissements sont très nombreux et l’épilogue est pour le moins surprenant (ne le lisez surtout pas avant de commencer le livre). Il parle d’un sujet d’actualité : la traque des pédophiles. Il montre aussi les conséquences de la crise aux Etats-Unis via les membres du club des pères. Les personnages sont relativement intéressants car ils ont chacun leur part d’ombre, plus ou moins importante. J’aurai aimé que certains personnages secondaires soient davantage approfondis, comme Ariana Nasbro, au lieu de la voir simplement à travers le regard rempli de haine de Wendy.
    Les personnages sont nuancés, donc, mais les nuances n’existent pas pour Wendy, la narratrice. Les gens sont bons ou mauvais, point, ils n‘ont aucune possibilité de changer, de se racheter. Au début du roman, elle est incapable d‘aller au-delà des apparences. Elle sera bien forcée d‘évoluer.

    Maintenant, je trouve qu’Harlan Coben exploite toujours les mêmes thèmes. Les secrets du passé reviennent hanter notre présent (voir toute la série des Myron Bolitar) Que savons-nous réellement de nos enfants ? (Sans un mot et Promets-moi, ou encore la plupart des romans de Myron Bolitar) Après les pharm party, c’est l’alcoolisation des jeunes, parfois avec la bénédiction de leurs parents, que décrit ce roman. Il parle aussi de la vengeance (comme dans Temps mort) ou des conséquences à se faire justice soi-même (Sans un mot).

    Avec la vengeance, nous trouvons son contraire, le pardon. Je n'aime pas ce concept dans un roman policier, car, dans un premier temps, il substitue un concept religieux à celui de justice. Harlan Coben nous montre comment ces personnages s'accommodent de cette notion. Pour Christa, pardonner est le résultat d‘un cheminement intime; Elle montre sa capacité à dépasser sa colère, sa haine, pour ramener les faits à leur juste mesure. Elle est le contraire des personnages vindicatifs des romans traditionnels, et ce personnage, en une seule apparition magistrale, est remarquable. Dan, lui, a cherché avant tout à se racheter et à donner un sens à sa vie.
    Spoiler:
    Sa dernière phrase (un peu pontifiante ? est d'ailleurs : je vous pardonne).
    Pour d’autres, pardonner revient à fermer les yeux sur l’innommable. A ce compte, chacun pourrait régler ses petites affaires entre eux, et ne pas avoir recours à la justice. Attention danger.

    C’est également ce que j’ai ressenti avec Wendy, journaliste d’investigation. Je ne pense pas que ce genre de reportage serait possible en France. Wendy se substitue littéralement à la police et traque les pédophiles avec des preuves bien minces. Naïve, Wendy ? Oui, elle est tellement certaine de son bon droit qu’elle se fit à un mail anonyme, des rumeurs sur internet, et n’hésite pas à mettre en lumière un soi-disant pédophile sans que la police (la vraie) ait fait son enquête et sans que le tribunal ait rendu son jugement. C’est l’occasion pour l’auteur de montrer à nouveau les dangers d’internet, en de longues explications pesantes, comme si ces lecteurs ne savaient pas se servir des réseaux sociaux (autre point commun avec Sans un mot).

    Clin d’œil à l’ensemble de son œuvre, quelques personnages phares de la série Myron Bolitar font leur apparition : Win, ex-amant de Wendy, Big Cindy, Terese Collins ou encore Hester Crimstein.
    Faute de preuves reste un thriller solide, capable de tenir son lecteur en haleine, mais comme j’aimerai qu’Harlan Coben renouvèle son inspiration !

    Atti'
    M
    M

    Re: COBEN, Harlan

    Message  Atti' le Jeu 17 Fév 2011 - 13:41

    Merci Nina pour cette analyse exhaustive. Wink

    Nina
    ML
    ML

    Re: COBEN, Harlan

    Message  Nina le Jeu 17 Fév 2011 - 14:56

    Merci Atti.
    J'ai pourtant l'impression d'être passée à côté de certains aspects du roman.

    Pinky
    M
    M

    Re: COBEN, Harlan

    Message  Pinky le Jeu 17 Fév 2011 - 22:25

    intéressant Nina, pourquoi pas, merci à toi

    cédille
    LEH
    LEH

    Re: COBEN, Harlan

    Message  cédille le Jeu 17 Fév 2011 - 22:54

    J'aime particulièrement cet auteur mais je n'ai pas encore lu "Faute de preuve" qui viendra sans aucun doute enrichir ma PAL
    Merci Nina pour cette analyse

    any
    LC
    LC

    Re: COBEN, Harlan

    Message  any le Jeu 17 Fév 2011 - 23:54

    Bel avis Nina! d\'accord

    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    Re: COBEN, Harlan

    Message  Ratdebibliotheque le Ven 18 Fév 2011 - 19:08

    Merci pour ton avis, Nina, je le note, étant fan de cet auteur.

    Mazza
    ML
    ML

    Re: COBEN, Harlan

    Message  Mazza le Sam 19 Fév 2011 - 0:41

    Moi aussi je suis fan d'Harlan ! lol! J'aime ses romans qui sont agréables à lire. Je vais essayer de tous me les procurer... pour l'instant j'ai dans ma bibliothèque Sans un mot, Une chance de trop et Ne le dit à personne... j'en ai lu d'autres mais ils se trouvent dans la bibliothèque de mes parents...

    yunayuna
    LH
    LH

    Re: COBEN, Harlan

    Message  yunayuna le Mer 16 Mar 2011 - 21:47

    alors moi jai toujours voulu le lire et jamais fait helas! je sens que je vais bientot y remedier
    jai vu le film ne le dit a personne donc je ne le lirai pas car je connais trop bien la fin Wink
    par contre les auters me tentent bien dont " sans un mot " & " mauvaise base " & " rupture de contrat "

    Lau1307
    LC
    LC

    Re: COBEN, Harlan

    Message  Lau1307 le Jeu 17 Mar 2011 - 0:58

    Harlan Coben est un excellent auteur de policier, thriller !
    J'ai lu quelques-uns de ses livres et celui que j'ai préféré de loin, c'est Ne le dis à personne.
    Dommage que tu aies vu le film avant, même si celui-ci est excellent !

    yunayuna
    LH
    LH

    Re: COBEN, Harlan

    Message  yunayuna le Jeu 31 Mar 2011 - 12:14


    SANS UN MOT
    harlan coben
    resumé :

    Jusqu'à quel point connaît-on vraiment son enfant ? Mike et Tia ne cessent de se poser la question : leur fils Adam, seize ans, a changé. Réfugié dans sa chambre, il ne quitte plus son ordinateur. Malgré leurs réticences, ils se décident à installer un logiciel de contrôle.

    Un jour, un mail inquiétant. Et Adam disparaît. Sans un mot…

    C'est alors que tout bascule.

    Mon avis :

    j'ai eu du mal avec le debut du livre mais j'ai trouve l histoire sortant de l'ordinaire !
    ca manque un peu de coup de theatre...adam le personnage est un peu immature je trouve...une histoire entre des parents et leur enfant assez interessante a suivre !

    une fîn plutot simple pas grand suspens, jai ete decu par les dernieres pages a mon gout mais que j'ai lu avec plaisir !

    je renouvelle l'experience coben avec son livre " dans les bois "
    ma note

    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    Re: COBEN, Harlan

    Message  Ratdebibliotheque le Sam 2 Avr 2011 - 17:10

    Sans laisser d'adresse
    400 pages

    Résumé :
    De Paris à New York en passant par Londres et la Nouvelle-Angleterre, entre services secrets, réseaux terroristes et scientifiques corrompus, une machination infernale orchestrée par un Harlan Coben au sommet de son art. Ancien sportif reconverti dans les relations publiques, Myron tombe des nues quand il reçoit l'appel de Terese, dont il est sans nouvelles depuis sept ans. " Rejoins-moi. Fais vite... ". À peine arrivé à Paris, le cauchemar commence... Qui en veut à la vie de Terese ? Quels secrets lui a-t-elle cachés ? Pourquoi le Mossad, Interpol et la CIA les traquent-ils sans relâche ? Enlèvements, meurtres, menace islamiste, manipulations génétiques, complots internationaux... Un suspense au coeur d'une actualité brûlante, par le maître de vos nuits blanches. (source Ama***)

    Mon avis :
    Il faut avoir lu les anciens livres de Harlan COBEN pour comprendre car ça reprend le personnage de Thérèse, Myron Bolitar, Esperanza et big mamma. C'est un roman très bien ficelé où le suspense est à son comble jusqu'à la fin encore une fois ! On lit cela très vite, sans difficultés. Je l'ai dévoré en 2 jours. Une fois pris dans l'histoire, difficile de le lâcher !
    Un coup de coeur me concernant !

    Contenu sponsorisé

    Re: COBEN, Harlan

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:48


      La date/heure actuelle est Dim 4 Déc 2016 - 0:48