Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    SARAMAGO José

    Partagez

    Pinky
    M
    M

    SARAMAGO José

    Message  Pinky le Mer 19 Jan 2011 - 21:02

    Les intermittences de la mort



    Roman

    261 pages édité en février 2009 chez points

    Résumé

    Dans
    un pays inconnu, plus personne ne meurt. Les hôpitaux regorgent de
    malades, les entreprises de pompes funèbres et les compagnies
    d'assurance font faillite, les familles conduisent les membres les plus
    encombrants aux frontières, l'Eglise est menacée de disparition : sans
    mort, pas de purgatoire, de Paradis ni d'Enfer... Mais un beau jour la
    mort revient sauver les hommes.

    Biographie de l'auteur
    Né en
    1922, José Saramago est un journaliste et écrivain portugais dont
    l'œuvre est traduite dans le monde entier. Il a reçu le prix Camoens
    pour l'ensemble de son œuvre en 1995. Son roman L'Aveuglement a été
    adapté au cinéma par Fernando Meirelles en 2008, sous le titre
    Blindness. Ses romans sont disponibles en Points.


    Mon avis

    D'abord
    il y a le style : il n'y a très peu de ponctuations, les dialogues ne
    sont pas décallés du texte, il n'y a pas de paragraphe,... bref passé ce
    temps d'adaptation, je suis rentrée dans cette histoire sans aucune
    difficulté.

    C'est avec beaucoup de délectation que j'ai suivi
    les aventures de ce pays où la mort a décidé de faire une pause et
    quelle pause ! Avec beaucoup d'ironie, l'auteur nous décrit l'envers de
    la médaille de l'immortalité, ce que beaucoup d'homme recherche : bien
    sûr l'immortalité, on se rêve tous beau, jeune, riche... mais voilà, la
    mort a décidé maintenant et tous ne sont pas beaux, riches... et voilà
    des questions très triviales qui sont portées à notre intérêt : que
    fait-on de ces vieux qui sont pratiquement morts mais pas morts ? , que
    fait-on de ces malades ? , que deviennent les hopitaux ?; les pompes
    funèbres ? les notaires ? que deviennent nos institutions : l'état, les
    assurances, l'église avec son paradis et son enfer ? Comment gérer cette
    population qui ne cessent de croitre mais qui ne meurt pas ?

    Si
    le lecteur n'a pas encore conscience de la nécessité de la mort, il en
    prend pleinement conscience. D'autant plus que le lecteur est pris à
    partie par les apartés, les digressions de l'auteur.
    Par contre, je
    n'ai moins aimé la dernière partie, où il y a comme une valse entre la
    mort (qui ne cesse de se poser de nombreuses questions sur elle-même) et
    un musicien... Je trouve qu'il y a alors des longueurs... Ou bien, il
    faut bien le dire, j'ai été parasitée par un livre que j'ai lu de
    Pratchett et qui traite exactement du même sujet : la mort qui se met en
    grève...

    J'ai beaucoup aimé ce livre plein d'ironie et qui
    révèle un grand écrivain, journaliste qui a reçu le prix nobel de
    littérature en 1998.

    A découvrir absolument

    Pinky
    M
    M

    Re: SARAMAGO José

    Message  Pinky le Dim 3 Juil 2011 - 12:43

    L'AVEUGLEMENT



    SF – Cinéma

    365 pages édité chez points en février 2009

    Résumé

    Un homme devient soudain aveugle. C'est le début d'une épidémie qui se propage à une vitesse fulgurante à travers tout le pays. Mis en quarantaine, privés de tout repère, les hordes d'aveugles tentent de survivre à n'importe quel prix. Seule une femme n'a pas été frappée par la "blancheur lumineuse ". Saura-t-elle les guider hors de ces ténèbres désertées par l'humanité?

    Mon ressenti

    Comme dans « les intermittences de la mort », l’auteur signe un livre dense, sans ponctuation (il faut du temps pour s’y habituer), sans nom : personne n’est nommé, pas de sentimentalisme, cela renforce c’est impression de masse, de « grouillonnement ». LA peur est omniprésente et l’histoire montre et démontre combien l’humain est vulnérable.

    Ici, c’est la cécité qui frappe notre civilisation et du jour au lendemain, tous les gestes de la vie quotidienne deviennent un calvaire d’autant que pour protéger ceux qui n’ont pas été atteint par ce mal et pour juguler l’épidémie, le gouvernement enferme les « aveugles », les parquent surveillés par l’armée. Imaginez, il suffit de croiser un aveugle pour le devenir… c’est la panique générale !

    Quand tout lieu d’enfermement, les êtres humains vont s’attribuer des rôles et des fonctions et mettre en place une hiérarchie : se nourrir et boire deviennent des moyens de pression, de pouvoir où la loi du plus fort est la seule qui existe.

    Dans ce huis clos, la morale disparaît seule la notion de survie est forte et tout est permis dans ce sens. Un régime de terreur qui n’est pas sans rappeler certaines pages de notre histoire.

    Au travers de cette histoire, l’auteur démontre notre vulnérabilité, amène une réflexion autour de notre déshumanisation rapide et y dénonce le cynisme gouvernemental qui préfèrent sauvegarder la masse que plutôt d’essayer de soigner et comprendre comment ce mal se propage… une allégorie sur la société qui devient aveugle face aux valeurs humaines

    Ce livre est inspiré d’un autre livre de SF, le jour des triffides de John Wyndham

    Lau1307
    LC
    LC

    Re: SARAMAGO José

    Message  Lau1307 le Dim 3 Juil 2011 - 19:34

    Je n'ai pas lu le livre, mais j'ai vu le film et je n'ai pas vraiment aimé, je me suis ennuyée une bonne partie... Je ne pense donc pas lire le livre.

    Merci de ton avis Pinky. Smile

    Pinky
    M
    M

    Re: SARAMAGO José

    Message  Pinky le Dim 3 Juil 2011 - 20:46

    je n'ai pas vu le film...

    merci de ton passage Lau

    caro
    ML
    ML

    Re: SARAMAGO José

    Message  caro le Dim 3 Juil 2011 - 22:59

    Le film m'avait beaucoup, une ambiance particulière, dure avec cette femme qui essaie d'aider tous les aveugles. Je ne savais pas que c'était tiré d'un roman, merci Pinky !

    Pinky
    M
    M

    Re: SARAMAGO José

    Message  Pinky le Lun 4 Juil 2011 - 8:20

    merci de ton passage Caro

    Marion
    LEH
    LEH

    Re: SARAMAGO José

    Message  Marion le Lun 5 Nov 2012 - 22:58

    Les intermittences de la mort

    Le livre est original, tant pour l'histoire que pour son style. Il faut parfois soutenir son attention pour saisir toutes les subtilités, mais j'ai bien aimé.
    Ma note :

    peyrelong
    ML
    ML

    SARAMAGO José

    Message  peyrelong le Mer 22 Juil 2015 - 12:43



    Histoire du siège de Lisbonne

    José SARAMAGO

    Résumé :
    Raimundo Silva est un quinquagénaire à la vie bien réglée, correcteur exemplaire dans une maison d'édition, jusqu'au jour où, saisi par quelque démon, il apporte une modification à un manuscrit. D'un mot, un non à la place d'un oui, il change le sens du livre en même temps que l'histoire du Portugal. Suite à cet incident, l'existence de Raimundo va à son tour être bouleversée. Tout en se découvrant une passion pour sa nouvelle chef de service, et influencé par celle-ci, il va entrer en littérature. Dès lors, mêlant récit amoureux et fresque historique, deux histoires s'interpénètrent et mettent en relief, non sans humour, un Portugal superbe et une Lisbonne atemporelle où la fiction se fait réel et vice versa.

    Mon ressenti :
    J'ai été déroutée puis rebutée par le style et l'écriture : comme écrivait Pinky à propos d'un autre roman, peu de ponctuation, pas de décalage pour les dialogues ce qui oblige le lecteur à deviner le changement d'interlocuteur, nombreuses références littéraires et historiques qui nécessitent quelques recherches.
    Ce n'est pas une lecture d'été ni de vacances. J'ai assez vite abandonné mais je le reprendrai sûrement quand je me sentirai d'humeur plus studieuse..

    Keana
    ML
    ML

    Re: SARAMAGO José

    Message  Keana le Mer 22 Juil 2015 - 13:10

    Le résumé me disait bien, mais ce que tu en dis, pas du tout, en effet je n'aime pas quand les dialogues ne sont pas séparés.
    Merci pour ton avis.

    peyrelong
    ML
    ML

    Re: SARAMAGO José

    Message  peyrelong le Mer 22 Juil 2015 - 14:30

    Merci à toi Keana

    Pinky
    M
    M

    Re: SARAMAGO José

    Message  Pinky le Sam 1 Aoû 2015 - 8:49

    merci Peyrelong pour cette présentation. C'est en effet la signature de l'auteur, peu de ponctuation.Pour certain livre cela donne un effet pour d'autre, cela devient très pénible !

    peyrelong
    ML
    ML

    Re: SARAMAGO José

    Message  peyrelong le Sam 1 Aoû 2015 - 11:03

    Merci de ta visite Pinky

    Contenu sponsorisé

    Re: SARAMAGO José

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:50


      La date/heure actuelle est Jeu 8 Déc 2016 - 12:50