Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    LECAYE, Alexis

    Partagez

    Nina
    ML
    ML

    LECAYE, Alexis

    Message  Nina le Mer 15 Jan 2014 - 10:46



    Présentation de l’oeuvre :

    Une jeune femme est découverte à l’agonie en bas d’un pont de Paris, baignant dans une mare de sang qui n’est pas le sien. A peine sortie du coma, elle ne délivre qu’un message : sauvez les enfants ! Chargé de l’enquête, Martin va tenter de comprendre qui a voulu éliminer la jeune femme, pour quelle raison et surtout qui et où sont ces fameux enfants dont le sort la plonge dans une telle inquiétude.

    Mon avis :


    Oyez ! Oyez ! Ce livre est parfait pour vous si vous avez un fort mal de tête ou des soucis dentaires (comme moi) : il se lit vraiment tout seul. Il peut remplacer aisément le visionnage d’un épisode d’une série télévisée de type "Les experts" – il est aussi facile à comprendre, et comporte encore plus d’invraisemblance.

    Je reconnais que l’auteur s’est donné beaucoup de mal pour construire une intrigue dans laquelle toutes les péripéties, tous les "hasards et coïncidence" se ligueraient pour empêcher la résolution de cette enquête – et la préservation des victimes. La police en prend pour son grade, car entre les policiers qui oublient de vérifier si la victime respire encore, le flic qui met en garde à vue la jeune femme venue témoigner, et Martin, le anti-héros, qui manque de massacrer un collègue et se retrouve convoquer par l’IGS (pour une toute autre affaire, je vous rassure), les meurtriers, violeurs et autres kidnappeurs doivent véritablement faire de gros efforts pour être mis hors d’état de nuire.

    Heureusement, il est des rencontres sympas – je dis bien "rencontres" car les personnages secondaires apparaissent et disparaissent à une vitesse phénoménale. Il est aussi des enquêteurs fortement caractérisés et… c’est tout. Beaucoup de violence aussi. Les thèmes graves, lourds, sordides abordés dans ce livre ne sont malheureusement qu’effleurés et semblent prétextes aux multiples rebondissements et autres "leçons de vie" – ou comment se remettre d’abus sexuels et pardonner à ceux qui n’ont pas voulu voir croire. Il était pourtant beaucoup de choses à dire sur les sectes et leurs ramifications. Tess Gerritsen l’a superbement fait avec La disparition de Maura.

    Dame de trèfle est un roman aussi facile à lire qu’à oublier.

    Pinky
    M
    M

    Re: LECAYE, Alexis

    Message  Pinky le Mer 15 Jan 2014 - 11:08

    le message est clair, c'est un policier que je ne noterai pas sur mon petit carnet
    merci Nina pour cette présentation

    et ta rage de dent est-elle passée ?

    Nina
    ML
    ML

    Re: LECAYE, Alexis

    Message  Nina le Mer 15 Jan 2014 - 11:18

    Merci Pinky pour ta visite.
    Le message du livre est aussi clair car, parfois, la "justice individuelle" est préférée à la Justice.
    Hélas non : rdv chez le dentiste sous huit jours.

    Cyndie
    A
    A

    Re: LECAYE, Alexis

    Message  Cyndie le Mer 15 Jan 2014 - 11:52

    Merci Nina je vais passer mon tour aussi
    Aïe pour la rage de dent et 8 jours pour un rendez vous c'est pas cool bon courage d'ici la


    _________________
    Contente Invité que tu sois parmi nous
    Le temps de lire, comme le temps d'aimer, dilate le temps de vivre. Daniel Pennac

    Nina
    ML
    ML

    Re: LECAYE, Alexis

    Message  Nina le Mer 15 Jan 2014 - 11:57

    Merci Cyndie pour ta visite.
    Je ne me plains pas trop pour le dentiste : certains prennent en urgence... dans un délais de deux mois. Là, il me prend sur l'heure de son déjeuner.

    Jo19lyne
    ML
    ML

    Re: LECAYE, Alexis

    Message  Jo19lyne le Mer 15 Jan 2014 - 16:03

    Zut alors, je pensais faire une partie de cartes (ses 3 autres bouquins La Dame de Pique, La Dame de Trèfle et La Dame de Carreau). 
    Dommage, je vais me rattraper avec une partie de jeu de 7 familles avec, pour sa sœur Nadja et pour son Frère Grégoire Solotareff.
    Pas de carte en main, je passe mon tour, merci Nina. Arrow

    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    Re: LECAYE, Alexis

    Message  Ratdebibliotheque le Mer 15 Jan 2014 - 18:25

    Merci Nina, je passe mon tour.

    Nina
    ML
    ML

    Re: LECAYE, Alexis

    Message  Nina le Mer 15 Jan 2014 - 18:29

    Merci Jo19lyne et Ratdebibliothèque pour votre visite.

    Pinky
    M
    M

    Re: LECAYE, Alexis

    Message  Pinky le Jeu 16 Jan 2014 - 0:47

    Jo19lyne a écrit:Zut alors, je pensais faire une partie de cartes (ses 3 autres bouquins La Dame de Pique, La Dame de Trèfle et La Dame de Carreau). 
    Dommage, je vais me rattraper avec une partie de jeu de 7 familles avec, pour sa sœur Nadja et pour son Frère Grégoire Solotareff.
    Pas de carte en main, je passe mon tour, merci Nina. Arrow
    très joli Jo19lyne, j'aime beaucoup

    Nina
    ML
    ML

    Re: LECAYE, Alexis

    Message  Nina le Ven 17 Jan 2014 - 21:07



    Dame de carreau.
    Edition Le masque.

    Présentation de l’éditeur :            

    À Paris, une jeune femme est agressée dans la cour de son immeuble. Bâillonnée et jetée dans le coffre d’une voiture, elle se retrouve attachée sur un lit, nue, à la merci d’un cinglé cagoulé qui lui fait écouter du Mozart. Elle croit sa dernière heure arrivée et pourtant, au milieu de la nuit, elle est libérée, saine et sauve et n’a subi aucun sévice. C’est avec une perplexité grandissante que le commissaire Martin écoute le récit de cette jeune femme, qui, bien que fragilisée nerveusement, n’a rien de l’affabulatrice type. Jeannette, l’adjointe du commissaire, part rapidement sur la piste de disparitions de jeunes femmes jamais élucidées. Les similitudes entre les différentes affaires sont minces mais Jeannette a maintes fois prouvé que son instinct était infaillible. Martin et elle partent alors sur la trace d’un criminel récidiviste. Malgré le manque d’indices, ils ont l’avantage d’avoir un témoin de premier choix en la personne de la victime qu’ils espèrent bien être la dernière.

    Mon avis :

    J’écris mon avis presque aussitôt après avoir terminé sa lecture, non parce que ce fut un coup de cœur, mais parce que je sens que si je ne l’écris pas tout de suite, les qualités que j’ai trouvées à ce roman risquent de s’effacer au profit de ses défauts.
    Je commencerai par ces qualités, donc. Dame de carreau est un polar qui se lit tout seul. Le style est fluide, l’intrigue est prenante, et j’ai tourné les pages très rapidement car j’avais envie de connaître la suite. Bien que nous ayons à faire à un tueur en série, le récit n’est jamais exagérément violente, ou sanguinolent. Les victimes sont avant tout des personnes, qui manquent (ou pas) à leurs proches, et c’est le vide crée par leur disparition qui est évoqué, non leur autopsie. Certes, il reste quelques scènes sanglantes ou éprouvantes mais leur rareté leur permet de faire sens à l’intérieur de cette intrigue.
    Le récit s’étale sur presque une année entière – et c’est tant mieux. Résoudre en un épisode télévisée ou deux jours des disparitions qui s’échelonnent sur huit ans n’auraient pas été crédibles. J’aime aussi que l’auteur passe au présent de narration au moment le plus intense (la traque ultime du meurtrier), lui qui a toujours scrupuleusement utilisé l’imparfait et le passé simple jusqu’ici. La technique pour rendre un récit plus vivant, déjà utilisé dans les Fables de La Fontaine, fonctionne toujours.
    Je passerai maintenant à ce qui m’a gêné dans le récit, et comme toujours, cela touche à un point de mon histoire familiale. Je ne crains pas tant de le révéler (ce n’est pas un secret de famille) que de m’entendre répondre : "et, oh, je m’y connais en blessure par balles dans le cerveau, et l’on peut très bien se remettre sans séquelles et très rapidement d’une balle prise en pleine tête". Soit. Néanmoins, je trouve que Véronique, l’un des personnages, se remet fort bien de cette blessure par balles à la tête. J’aimerai que ce soit le cas pour tout le monde.
    Ensuite, je n’ai pas aimé l’une des enquêteurs. Passe pour Martin, son passé explique peut-être son comportement dans le présent (même si un jour son fils lui demandera des comptes). Quant à Jeannette… non, je n’ai aucune sympathie pour elle, je ne suis pas assez midinette pour cela.
    Dame de carreau m’a apporté un bon moment de lecture, mais c'est tout.

    Jo19lyne
    ML
    ML

    Re: LECAYE, Alexis

    Message  Jo19lyne le Ven 17 Jan 2014 - 22:42

    Merci Nina pour ton avis. 
    La série de ce soir sur la deux "dame de carreau" est réalisée par cet auteur. Je n'ai jamais accroché, une nouvelle fois, pour la lecture je passe.

    Nina
    ML
    ML

    Re: LECAYE, Alexis

    Message  Nina le Ven 17 Jan 2014 - 23:14

    Merci Jo19lyne pour ta visite.
    Je ne regarde pas la série non plus, car mon plaisir de lecture n'a pas été suffisant pour que je sois tentée de regarder la version télé.

    Cyndie
    A
    A

    Re: LECAYE, Alexis

    Message  Cyndie le Sam 18 Jan 2014 - 10:40

    Merci Nina pour ton avis heureusement que je ne les avait pas acheté il y a quelques années voila quelques dizaines d'euros économiser


    _________________
    Contente Invité que tu sois parmi nous
    Le temps de lire, comme le temps d'aimer, dilate le temps de vivre. Daniel Pennac

    Nina
    ML
    ML

    Re: LECAYE, Alexis

    Message  Nina le Sam 18 Jan 2014 - 11:17

    Merci Cyndie pour ta visite.
    Je n'ai acheté qu'un tome (chez le bouquiniste) mais j'avais aussi été tentée par la série complète, il y a quelques temps. Je ne regrette pas de ne pas avoir investi.

    Pinky
    M
    M

    Re: LECAYE, Alexis

    Message  Pinky le Sam 18 Jan 2014 - 11:18

    merci Nina pour cette présentation, je ne le note pas sur mon carnet celui-là  clin d\'oeil 

    Nina
    ML
    ML

    Re: LECAYE, Alexis

    Message  Nina le Sam 18 Jan 2014 - 12:00

    Merci Pinky pour ta visite.

    Contenu sponsorisé

    Re: LECAYE, Alexis

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 14:35


      La date/heure actuelle est Ven 9 Déc 2016 - 14:35