Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    OLIVIER Lionel

    Partagez
    avatar
    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    OLIVIER Lionel

    Message  Ratdebibliotheque le Lun 26 Sep 2016 - 16:15

    Lionel OLIVIER
    Le crime était signé
    352 pages

    Résumé :
    À peine seize ans, cette gamine retrouvée nue, étranglée près du cimetière... Et ces pervers qui s'exhibent entre les tombes... Et ce fumier qui croit séquestrer l'innocence qu'il a perdue...
    Morte d'avoir trop ou mal aimé ? 
    Des halls de banlieue, zones de non-droit, à la propriété somptueuse d'aristocrates au-dessus des lois, la Crim' est malmenée, impuissante à répondre au drame des parents ! Alors que l'ADN reste muet, un témoin "signe" une vérité singulièrement humaine...
     
    Auteur de plusieurs romans policiers, Lionel OLIVIER excelle à révéler les coulisses d'une enquête, à mettre en scène avec émotion les doutes des policiers comme l'énergie recouvrée du "36". 
    Prix du Quai des orfèvres 2016
    Mon avis :
    Un roman policier qui nous fait découvrir le 36, quai des Orfèvres et ses enquêteurs. 
    Qui a tué cette gamine de 16 ans ? Va s'ensuivre une enquête très mouvementée, non sans risque.
    Un très bon roman policier. 
    avatar
    Pinky
    M
    M

    Re: OLIVIER Lionel

    Message  Pinky le Mar 27 Sep 2016 - 9:08

    merci Ratdebibliothèque pour cette présentation
    avatar
    Nina
    ML
    ML

    Re: OLIVIER Lionel

    Message  Nina le Mar 27 Sep 2016 - 21:33

    Merci Ratdebibliothèque pour cet avis : je ne suis pas très tentée.
    avatar
    Nina
    ML
    ML

    OLIVIER, Lionel

    Message  Nina le Mer 7 Fév 2018 - 11:22



    Le crime était signé
    Edition Fayard - 360 pages

    Mon résumé :
    Une jeune femme de seize ans est retrouvée assassinée dans le coffre d'une voiture, en région parisienne. Sa meilleure amie, chez qui elle devait séjourner, a disparu elle aussi. Est-il trop tard pour la retrouver vivante ?
    Mon avis :
    Je commencerai par les points positifs : ce livre est facile à lire. Les pages se tournent toute seule, le style est vivant avec des dialogues vifs. Les procédures sont bien intégrées dans le récit, précises sans alourdir ou ralentir le déroulement de l'enquête. Pas besoin de rappeler que l'on n'est pas dans une série télévisée, les analyses ne se font pas en deux temps, trois mouvements.
    C'est là, à ce moment de ma chronique, que tout se gâte. Je n'ai pas réussi à visualiser un seul membre de l'équipe d'enquêteurs, j'ai d'ailleurs à peine retenu leur nom. Ce n'est pas qu'ils soient si compliqués que cela, c'est simplement que je n'ai pas senti qu'ils formaient une équipe. Ils ont beau être unis, ils ont beau passer des moments ensemble, j'ai tout de même l'impression qu'ils ignorent beaucoup de choses les uns des autres. Bien sûr, c'est possible, sans que je ressente cette impression de vide - voir Mehrlicht, qui reconnaître lui même dans De cauchemar et de feu, à quel point il s'est leurré sur ses adjoints !
    L'enquête, maintenant. Elle partait bien, puis je constate que beaucoup de personnages sont laissés au bord de la route, des personnages que j'aurai bien voulu revoir, ne serait-ce que pour approfondir leur motivation. Je ne parle pas seulement du coupable, non, mais bien de tous ceux qui seront suspects ou qui seront simplement témoins. Certes, lors d'une vraie enquête, les policiers n'ont peut-être pas la possibilité de trop approfondir certains faits. Mais, en temps que lectrice, j'aurai vraiment aimé que le narrateur omniscient nous en dise un peu plus. Idem pour les victimes. Au risque de me répéter, là aussi, j'aurai aimé les connaître un peu mieux. Je ne parle pas non plus des motivations du coupable. J'ai eu l'impression que tous les ingrédients pour faire un bon roman policier étaient là, mais qu'il manquait du liant entre eux. J'ai eu aussi l'impression que certains ingrédients s'ajoutaient et que cela n'apportait rien à l'intrigue, un peu comme ce professeur qui enseigne la théorie du genre, en tombant comme un cheveu sur la soupe. Ou ce policier tragiquement marqué par une tragédie familiale. Même les moments où les policiers se retrouvent entre eux, pour "souffler" autour d'un bon repas m'ont semblé très artificiels.
    Le crime était signé est un roman qui m'a laissé sur ma faim.
    avatar
    Pinky
    M
    M

    Re: OLIVIER Lionel

    Message  Pinky le Jeu 8 Fév 2018 - 9:53

    merci Nina pour cette présentation
    avatar
    Pinky
    M
    M

    Re: OLIVIER Lionel

    Message  Pinky le Jeu 8 Fév 2018 - 9:56

    j'ai fusionné ton sujet Nina
    avatar
    Nina
    ML
    ML

    Re: OLIVIER Lionel

    Message  Nina le Jeu 8 Fév 2018 - 11:46

    Merci Pinky.
    J'avais pourtant lancé une recherche....
    avatar
    Pinky
    M
    M

    Re: OLIVIER Lionel

    Message  Pinky le Ven 9 Fév 2018 - 9:24

    c'est des choses qui arrivent, les voies de l'informatique sont impénétrables rire très fort

    Contenu sponsorisé

    Re: OLIVIER Lionel

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 16 Nov 2018 - 0:48