Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    EXBRAYAT Charles

    Partagez

    armorick
    ML
    ML

    EXBRAYAT Charles

    Message  armorick le Mar 25 Jan 2011 - 18:07

    EXBRAYAT
    armorick le 19th Janvier 2009, 09:02

    LA LUMIERE DU MATIN


    1 tome : Les bonheurs courts


    De la mort de Louis XV à la chute de Napoléon 1er, il ne s’écoila que quarante ans.

    Le passage de la royauté à la révolution, la venue de Napoléon et ensuite le retour du roi ne fut pas facile pour cette société campagnarde et soumise.

    Nous revivons ces années à travers, le destin d’un jeune provincial idéaliste, bâtard et roturier.

    A 14 ans Honoré rêvait de devenir hussard ou dragon, mais l’amour de Marion lui fit changer d’idée, quand malgré lui, il dût s’engagé dans la tourmente napoléonienne . Il y vivra d’exploits martiaux, d’aventures amoureuses et luttes pour le bonheur ou la simple survie. C’est à quarante ans qu’il pense avoir enfin avoir trouver le bonheur, un bonheur qui hélas ne sera que de courte durée

    Retrouver cette période de notre histoire un peu trop méconnue et qui nous paraît peut-être lointaine, nous laisse réfléchir sur celle que nous vivons actuellement

    J’ai beaucoup aimé cette histoire sensible et émouvante.

    armorick
    ML
    ML

    Re: EXBRAYAT Charles

    Message  armorick le Mar 25 Jan 2011 - 18:08

    Re: EXBRAYAT
    armorick le 20th Février 2009, 12:02

    LE CHEMIN PERDU

    2ème tome : LES BONHEURS COURTS

    Ce tome raconte l’enfance et la jeunesse d’Armandine, la fille d’Honoré, dont le caractère est aussi entier, aussi résolu que celui de son père qui a été lâchement assassiné, pour n’avoir pas voulu crier “Vive le Roi.

    Elévée jusqu'à 22 ans à la campagne, elle découvre à cet âge la ville et ses avantages frivoles, elle quittera les siens et fera tout pour gravir l'échelle sociale qu'elle convoite.

    Amitiés, amours, déceptions, elle vivra 14 ans dans l'atmosphère de révolte qui monte chez les canuts de Lyon et les passementiers de St Etienne.

    Entre son désir de fidélité à la mémoire des siens et la promesse d’un autre avenir, entre sa volonté de réussite sociale et ses aspiations amoureuses les plus profondes, la jeune Armandine trouvera sa voie, malgré un certain chemin perdu. Elle reste veuve à 34 ans avec Charlotte sa fille de 6 ans

    J'aime cette saga et maintenant je me plonge dans

    le 3ème tome : LES SOLEILS DE L'AUTOMNE

    armorick
    ML
    ML

    Re: EXBRAYAT Charles

    Message  armorick le Mar 25 Jan 2011 - 18:09

    Re: EXBRAYAT
    armorick le 16th Mars 2009, 07:20

    LES SOLEILS DE L'AUTOMNE

    3ème tome : LES BONHEURS COURTS


    Armandine veuve d’Honoré reste seule avec leur fille Charlotte. Entre sa réussite sociale au milieu de l’agitation de l’époque, et l’accomplissement d’un rêve d’enracinement dans une terre qui serait enfin la sienne, tels sont les choix contraires au nom desquels s’affrontent Armandine et sa fille.

    Un affrontement d’autant plus implacable que les deux femmes ont en elles la même forte énergie et sont aussi obstinées l’une que l’autre, d’un caractère aussi entier.

    Adolescence de Charlotte est une continuelle révolte contre sa mère, jusqu’au jour où enfin elles se décident de revenir au pays.L’affrontement continue entre les deux femmes, la vie citadine n’est plus qu’un souvenir. Malheureusement à son tour Charlotte devient veuve ..

    4ème tome : LA DESIRADE

    armorick
    ML
    ML

    Re: EXBRAYAT Charles

    Message  armorick le Mar 25 Jan 2011 - 18:10

    Re: EXBRAYAT
    armorick le 3rd Avril 2009, 08:50

    LA DESIRADE

    4ème Tome : LES BONHEURS COURTS

    Charlotte ne supporte ni son veuvage, ni la vie trop simple de la campagne. Elle se soucie peu de son fils, elle se retire dans des pieuseries loin du monde qui l'environne.

    C’est sa mère qui prendra en main l’éducation du garçon, c’est elle aussi qui veillera sur ses amours avec la jeune Thélise. En cette fin du XIX° siècle, la vieille femme n’a pas renoncé au rêve de son père Honoré. C’est devenu son rêve : avoir une terre et une belle ferme à soi. Et elle luttera jusqu’au bout pour que cette DESIRADE devienne réalité.

    Le fils de Charlotte adolescent fera son tour de France en qualité d’apprenti charpentier. pendant deux ans nous le suivons de cayenne en cayenne. Tourmenté entre son pays rude qui au fond de lui l’appelle, sa fiancée qui l’attend désespérément et les facilités que lui offre la ville,

    Ce 4ème tome nous fait sentir le rythme des saisons, retrouver les parfums et les couleurs des bois et des champs.

    Hymne à la nature c’est aussi un hymne à la femme : comme dans les précédents tomes, on y raconte la patience et la force de ces femmes qui demeurées seules, savaient que la vie doit continuer coûte coûte.

    Histoire réaliste et émouvante de 4 générations, j'ai beaucoup aimé retrouver la vie, parfois cruelle, mais tellement forte de ces humbles personnages de la campagne d'autrefois...

    askya
    M
    M

    Re: EXBRAYAT Charles

    Message  askya le Mar 25 Jan 2011 - 19:12

    super tous tes resumés de lecture. Merci Wink

    Pinky
    M
    M

    Re: EXBRAYAT Charles

    Message  Pinky le Mar 25 Jan 2011 - 19:22

    merci Armorick pour ces présetnations

    Valou
    LA
    LA

    Re: EXBRAYAT Charles

    Message  Valou le Mar 25 Jan 2011 - 19:23

    Merci Armorick! J'aime bien Exbrayat!!!

    Nina
    ML
    ML

    Re: EXBRAYAT Charles

    Message  Nina le Jeu 14 Mai 2015 - 14:35


    Imogène, vous êtes impossible !
    Edition Le Masque - 232 pages.

    Mon résumé :

    Il existe deux clans dans le beau village de Callander : ceux qui sont amis avec Imogène, prient avec ferveur tous les soirs pour sa protection, et ceux qui la détestent, priant tous les soirs pour sa disparition. Sans Imogène, le village vivrait en paix, et s’ennuierait ferme. Quand un meurtre a lieu au village, Londres dépêche sur place un enquêteur, certes, mais un enquêteur né dans les Highlands : il comprend vite qu’il vaut mieux être ami avec Imogène.

    Mon avis :

    A la grande douleur de la moitié des habitants de Callander, Imogène est bien décidée à rester ici. Parmi ceux qui se réjouissent, c’est à dire l’autre moitié, se trouve l’entrepreneur de pompes funèbres, qui a trop de cercueil en stock : avec Imogène, ils finiront bien par trouver preneur ! Justement, une de ses amies, une des rares femmes du village suffisamment douce et charmante pour supporter la présence de la fière écossaise à ses côtés, a été assassinée. Imogène a son idée sur la question, et cela ne plaira pas à tout le monde, surtout pas au sergent McClostaugh.
    Disons-le tout de suite : ce n’est pas l’intrigue policière qui est au premier plan, c’est le conflit permanent entre les deux clans rivaux. Nous ne sommes pas en Écosse, nous sommes dans le village des irréductibles gaulois ! Et si personne ne crie « il n’est pas frais, mon poisson ? », en revanche, les pruneaux, les marrons, les pèches sont distribuées avec équité, aux hommes comme aux femmes. Lire à ce sujet la somptueuse bagarre qui a lieu dans le pub du village – et ses conséquences. De quoi défriser le malheureux enquêteur venu de Londres. Heureusement, il sait s’y prendre avec les femmes, du moins avec une femme : Imogène. Un galant homme, de bout en bout, et un excellent enquêteur, ce qui ne gâte rien.
    Je précise « galant homme », car tous ne sont pas ainsi dans le village, et bien des maris n’hésitent pas à corriger leur femme, parfois même en public, sans que personne ne s’en offusque. Le divorce existe, il semble que ces écossais n’en aient pas entendu parler – non plus que de la possibilité de porter plainte auprès du sergent. D’un autre côté, quand on voit dans quel était le sergent est capable de se mettre, presque tout seul comme un grand…. on comprend que l’idée ne traverse l’esprit de personne ! Le pauvre sergent est d’ailleurs au centre d’un quiproquo dont il se passerait bien, il suffit de voir la violence des réactions de ceux qu’il côtoie. Je ne vous parle même pas des réactions un peu exagérées de ceux qu’il interroge après le meurtre avec son tact légendaire : il a failli se faire tuer une demi-douzaine de fois. La vie est vraiment rude, en Ecosse.
    Imogène, vous êtes impossible ! LE Parfait roman pour se détendre.

    Pinky
    M
    M

    Re: EXBRAYAT Charles

    Message  Pinky le Ven 15 Mai 2015 - 10:43

    merci NIna pour cette présentation. Je me disais que le titre me disait quelque chose : est-ce la même Imogène que les films avec Catherine Frot ?

    Nina
    ML
    ML

    Re: EXBRAYAT Charles

    Message  Nina le Ven 15 Mai 2015 - 11:26

    Merci Pinky pour ta visite.
    Oui, c'est la même Imogène - qui provoque encore plus de catastrophe que dans le film.

    Pinky
    M
    M

    Re: EXBRAYAT Charles

    Message  Pinky le Sam 16 Mai 2015 - 10:36

    merci Nina, l'auteur a écrit plusieurs livres avec ce personnage principal ?

    Nina
    ML
    ML

    Re: EXBRAYAT Charles

    Message  Nina le Sam 16 Mai 2015 - 12:28

    A ma connaissance, sept : Ne vous fâchez pas Imogène, Imogène est de retour, Encore vous Imogène, Imogène vous êtes impossible, Notre Imogène, les fiançailles d'Imogène et Imogène et la veuve blanche.

    Keana
    ML
    ML

    Re: EXBRAYAT Charles

    Message  Keana le Sam 16 Mai 2015 - 13:56

    Merci Nina pour cet avis et ces renseignements supplémentaires.
    Il me semble connaître le film, je ne pense pas l'avoir vu dans son intégralité, mais des bouts où il était question d'Imogène qui doit transporter des documents classés secrets, mais je ne sais plus si c'était Imogène ou alors une autre héroine tout aussi loufoque !

    Nina
    ML
    ML

    Re: EXBRAYAT Charles

    Message  Nina le Sam 16 Mai 2015 - 15:03

    Keana a écrit:Merci Nina pour cet avis et ces renseignements supplémentaires.
    Il me semble connaître le film, je ne pense pas l'avoir vu dans son intégralité, mais des bouts où il était question d'Imogène qui doit transporter des documents classés secrets, mais je ne sais plus si c'était Imogène ou alors une autre héroine tout aussi loufoque !
    Merci de ta visite Keana.
    Oui, c'est bien d'Imogène dont il s'agit. Je garde en mémoire une scène du film, dans laquelle un troupeau de moutons sauve littéralement Imogène -mais pas l'espion qui la menaçait.

    Keana
    ML
    ML

    Re: EXBRAYAT Charles

    Message  Keana le Sam 16 Mai 2015 - 18:31

    C'est bien ce qui me semblait, j'ai vue la fin, et des passages, je ne peux donc pas t'en dire plus.

    Nina
    ML
    ML

    Re: EXBRAYAT Charles

    Message  Nina le Sam 16 Mai 2015 - 18:55

    J'ai vu le film plusieurs fois... J'ai le DVD, aucun mérite. Very Happy

    Keana
    ML
    ML

    Re: EXBRAYAT Charles

    Message  Keana le Sam 16 Mai 2015 - 18:59

    Ha oui, je n'ai aucune chance alors rire tout bas !

    Sycele
    ML
    ML

    Re: EXBRAYAT Charles

    Message  Sycele le Dim 17 Mai 2015 - 9:28

    La série de romans " Tarchinini " avec le commissaire Roméo est savoureuse !

    Nina
    ML
    ML

    Re: EXBRAYAT Charles

    Message  Nina le Dim 2 Aoû 2015 - 14:10

    Merci Sycele : je ne connaissais pas du tout.

    Imogène est de retour.
    Edition Le Masque - 220 pages.

    Présentation de l’éditeur :
    Imogène est de retour ! En apprenant la nouvelle, Mrs Elroy a frôlé l’infarctus, Mr Boolit a vidé une demi-bouteille de gin et la solide Mrs Boolit a réclamé un verre elle aussi. Quant à Fiona Campbell, qui ne quittait pas son lit depuis des semaines, elle s’est levée, tel Lazare, et s’est remise à marcher. De son côté, le conseil municipal a expédié les affaires courantes pour étudier les mesures d’urgence, et le sergent Archibald McClostaugh en a même abandonné sa partie d’échecs… Imogène, l’amazone à la chevelure de feu, celle-là même qui avait mis Callender sens dessus dessous, laissant derrière elle une terre jonchée de morts, le sergent l’a prévenue : « Au moindre cadavre, je vous boucle. » Imogène l’a giflé et s’est empressée de s’intéresser à une histoire de fantôme poursuivant sans relâche un certain Morton. Et ça n’a pas raté : le lendemain Morton était mort…

    Mon avis :
    Trois ans se sont écoulés depuis « Ne vous fâchez pas Imogène », où elle avait déjoué un complot et, il faut bien le dire, semer quelques cadavres derrière elle. Là, c’est terminé, après plusieurs années de bons et loyaux services, Imogène a pris sa retraite et revient définitivement à Callender. Certaines personnes se réjouissent, sont folles de joie même, d’autres, dont Archibald McClostaugh qui est étonné qu’un cadavre n’ait pas déjà fait son apparition. Après tout, Imogène vient de descendre du train, il est étonnant qu’aucun meurtre ne soit signalé.
    Courage, courage, il n’aura que quelques heures à attendre avant qu’un premier cadavre, suivi d’un second ne fasse son apparition. Et le cadavre, il le connaît, McClostaugh : Morton, un anglais, avec lequel il s’est disputé quelques heures plus tôt :  » ce n’est pas parce qu’ils sont sous terre au lieu d’être au-dessus que les défunts écossais ont perdu leur citoyenneté britannique ! Sommes-nous d’accord, Mr Morton ? » Ces anglais, il faut tout leur apprendre ! Restent, quand même, deux gros problèmes :
    – Morton affirme avoir vu un fantôme c’est à dire une personne dont il a assisté à l’enterrement.
    – Morton est assassiné – et personne ne se pose de question sur l’apparition, ou non de son fantôme.
    Détail qui a son importance : c’est Imogène qui a trouvé le cadavre ! Autant dire que l’enquête ne s’annonce pas difficile, non, elle s’annonce douloureuse pour Archibald. Très douloureuse.
    L’intérêt du roman, ce n’est pas tant l’intrigue policière, même si elle est réelle et remplie les codes du genre (meurtre, indices, fausse piste, mobile, résolution de l’énigme), non, ce sont les situations plus rocambolesques les unes que les autres, opposant le plus souvent Imogène à Archibald, mais aussi à la population féminine de Callender, mais aussi au révérend, qui n’avait pas mesuré l’étendu de ses capacités à ne surtout pas écouter les leçons de morale de ses charmantes personnes qui croient tout savoir mieux que personne !
    Imogène est de retour, livre où le comique est omniprésent, est une lecture parfaite pour se détendre.

    Keana
    ML
    ML

    Re: EXBRAYAT Charles

    Message  Keana le Dim 2 Aoû 2015 - 15:33

    Merci pour ton résumé qui me donne de plus en plus envie de lire les aventures d'Imogène. D'ailleurs combien de livres lui sont consacrés ?

    Nina
    ML
    ML

    Re: EXBRAYAT Charles

    Message  Nina le Dim 2 Aoû 2015 - 16:27

    Merci Keana pour ta visite.
    A ma connaissance, sept titres ont Imogène pour héroïne, mais il est difficile de se les procurer pour les trois derniers (Notre Imogène, Imogène et la veuve blanche, Les fiançailles d'Imogène).

    Keana
    ML
    ML

    Re: EXBRAYAT Charles

    Message  Keana le Dim 2 Aoû 2015 - 18:36

    D'accord c'est noté, si l'occasion se présente d\'accord !

    Nina
    ML
    ML

    Re: EXBRAYAT Charles

    Message  Nina le Dim 2 Aoû 2015 - 19:21

    Merci Keana !

    Pinky
    M
    M

    Re: EXBRAYAT Charles

    Message  Pinky le Lun 3 Aoû 2015 - 9:32

    merci Nina pour cette présentation

    Nina
    ML
    ML

    Re: EXBRAYAT Charles

    Message  Nina le Lun 3 Aoû 2015 - 9:33

    Merci Pinky pour ta visite.

    Contenu sponsorisé

    Re: EXBRAYAT Charles

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:46


      La date/heure actuelle est Jeu 8 Déc 2016 - 12:46