Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    DE ROSNAY, Tatiana

    Partagez

    caro
    ML
    ML

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  caro le Dim 26 Fév 2012 - 17:20

    Merci Pinky !

    Ahotep
    LA
    LA

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  Ahotep le Ven 1 Mar 2013 - 21:37

    Le Voisin

    Mon avis :
    Ce livre est un coup de coeur pour moi!! J'ai eu du suspense et de l'angoisse tout le long du livre, je n'arrivais pas à relever la tête de cette histoire passionnante. J'étais Colombe et j'avais peur de mon voisin.
    Les chapitres sont très bien découpés. J'ai beaucoup aimé le personnage de Colombe, même si on n'aimerait bien la secouer de temps en temps. Moi, çà ferait longtemps que je serai aller voir le voisin pou l'engueuler et que j'aurai quitté mon mari. J'ai aussi cru un moment qu'elle avait des hallucinations et que son voisin n'était pas vraiment réel.
    J'ai bien la façon qu'a Colombe de se transformer en femme libre et qui s'affirme!! La fin m'a un peu pertubé aussi, j'aurai bien aimé en apprendre un peu plus sur la vie de Colombe et de son voisin, après toute cette histoire. Que sont - ils devenus?
    Mais, cela reste un gros coup de coeur quand même. J'avais aussi eu un coup de coeur pour Elle s'appelait Sarah, je vais poursuivre avec cette auteure, car j'adore son style. J'ai Boomerang qui m'attend... Affaire à suivre...

    armorick
    ML
    ML

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  armorick le Mer 13 Mar 2013 - 19:38

    J'ai bien apprécié "Elle s'appelait Sarah" sur le même sujet j'avais beaucoup aimé " Le peigne en écaille " de Jean Pierre Angel

    Pinky
    M
    M

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  Pinky le Mar 16 Juil 2013 - 11:07

    A L'ENCRE RUSSE



    Roman, édité chez Héloise d’Ormesson en mars 2013

    348 pages

    Résumé

    2006. Nicolas Duhamel souhaite renouveler son passeport. La démarche va se révéler aussi éprouvante que périlleuse. Ses parents étant nés à l’étranger, il doit prouver qu’il est bel et bien français. En prime, une stupéfiante découverte l’attend : son père n’est pas le fils de Lionel Duhamel, mais se nomme en fait Koltchine. Depuis vingt-quatre ans, Nicolas vit dans le mensonge. Pourquoi avoir savamment entretenu le secret ? Son père, surfeur hors pair, disparu au large de Guéthary quand il était encore enfant, n’est plus là pour lui répondre. Que savait-il d’ailleurs, ce père intrépide, des circonstances de sa naissance ? Quoi qu’il en soit, celles de sa mort en mer restent auréolées de mystère. Profondément secoué par ces révélations, qui ravivent la douleur de la perte, Nicolas se lance sur la piste de ses origines jusqu’à Saint-Pétersbourg. Contre toute attente, de cette enquête personnelle découlera un roman, publié sous le pseudo de Kolt, qui rencontrera un succès phénoménal et propulsera son auteur en tête des meilleures ventes. 2011. Un brin plus arrogant, un poil plus égoïste après trois ans sous les projecteurs, de Hollywood à Singapour, Nicolas Kolt a choisi de fêter l’anniversaire de sa fiancée au Gallo Nero, villégiature de rêve sur la côte toscane. Il espère y trouver l’inspiration pour son second roman, tant attendu (par ses parents, amis, lecteurs, éditeurs). Pendant trois jours où il croyait trouver luxe, calme et volupté, dans ce paradis pour happy few, Nicolas verra s’accumuler orages et périls, défiler sa vie et se jouer son avenir. Clients inénarrables (du couple ostentatoire à la famille glamour), coulisses de l’édition (enchères et transferts), foire aux vanités (duel sur Facebook et Instagram du succès), jeux de séduction (professionnelle autant que sexuelle), Tatiana de Rosnay jongle avec les registres et les intrigues pour nous offrir le plus affriolants des romans à tiroirs. Réflexion sur l’identité mais aussi sur l’écriture, À l’encre russe démontre la puissance et la virtuosité de la romancière. Son spectaculaire roman gigogne marque le sacre de la reine du secret.

    Mon ressenti

    Je n’ai pas été touché par ce personnage. J’ai été déçue par l’histoire que propose Tatiana, pourtant le résumé est venu me chercher, m’a questionnée… mais voilà la mayonnaise n’a pas pris et je n’ai pas trouvé le petit truc qui fait que je suis accro ou que les pages se tournent à une vitesse phénoménale… Les décors sont beaux, j’ai même été voir (sur internet !) le lieu, le site… mais au-delà de cela : le rythme est lent et le personnage est en pleine introspection ; les propos sont proches du comptoir… bref, je n’ai pas ressenti d’intensité et d’émotion à lire ce livre que j’ai fini par survolé en diagonale… alors que j’avais été emportée par d’autres de ses livres…

    A vous de voir

    armorick
    ML
    ML

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  armorick le Jeu 18 Juil 2013 - 14:43

    C'est tout vu Pinky !!! pour ma part, c'est un véritable "navet" Tatania de Rosnay ne nous avait pas habitué à ce genre d'écriture aussi insipide, en plus à certains passages, je me suis demandée si je n'avais pas en main un livre "X"

    Pinky
    M
    M

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  Pinky le Jeu 18 Juil 2013 - 21:16

    je te rejoins tout à fait Armorick tope là 

    Mazza
    ML
    ML

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  Mazza le Dim 22 Sep 2013 - 13:23

    Spirales
    Tatiana de Rosnay



    Quatrième de couverture :



    Mon avis :


    Magnifique livre plein de suspens, haletant et très très bien écrit. C'est le premier livre de tatiana de Rosnay que je lis et je suis ravie ! L'héroine Hélène, est une bourgeoise très propre sur elle avec sa vie réglée à la minute. Chaque jour c'est le même rituel, tout le monde l'a connait, la trouve parfaite... jusqu'au jour où elle trompe son maris avec un parfait inconnu, en quelques minutes cette vie tout à fait lisse se fissure. 
    Il n'y a qu'à oublier, continuer sa vie parfaite... seulement son amant meurt d'une crise cardiaque pendant leurs ébats... la vie d'Hélène devient très compliqué après cet évènement, car elle s'enfuit du lieu du drame sans aider le malheureux...

    Pinky
    M
    M

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  Pinky le Dim 22 Sep 2013 - 13:29

    merci Keana pour cette présentation

    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  Ratdebibliotheque le Dim 22 Sep 2013 - 19:08

    Merci pour ton avis, je le note, étant une inconditionnelle de cet auteur découverte sur ce forum d'ailleurs.

    Mazza
    ML
    ML

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  Mazza le Dim 1 Juin 2014 - 20:03

    Le coeur d'une autre




    Mon avis :
    coup de coeur du mois, j'ai adoré ce livre pleins d'émotions. Une histoire attachante autour du don d'organes et les conséquences de celui ci. Un homme aigri, méchant greffé avec un coeur de femme, le métamorphose... S'en suit la recherche de l'histoire de la donneuse, et à travers cela une reflexion sur soi.
    J'ai passé un super moment.
    Tatiana de Rosnay est une auteur que j'apprécie de plus en plus. Ce qui est bien c'est que ces romans sont courts et d'une grande qualité

    Pinky
    M
    M

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  Pinky le Lun 2 Juin 2014 - 16:02

    c'est une belle histoire d'actualité et qui nous touche tous, l'histoire pose les bonnes questions et nous amène à avancer sur une certaine réflexion

    merci Mazza

    Céline 37
    LA
    LA

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  Céline 37 le Mer 5 Nov 2014 - 12:36

    Spirales



    L'histoire :

    Hélène est une femme sans histoires à la vie lisse. Un jour, sur un coup de tête, elle trompe son mari pour la première fois avec un inconnu. L’adultère vire au cauchemar quand, au lit, l’amant sans nom meurt d’une crise cardiaque.
    Hélène s’enfuit, décidée à ne jamais en parler, et surtout, à tout oublier.
    Mais dans l’affolement, elle laisse son sac à main avec ses papiers dans la chambre de l'inconnu…
    Happée par une spirale infernale, Hélène ira très loin pour sauver les apparences à tout prix.
    Jusque où ?



    Ce que j'en ai pensé :

    Le titre ne pouvait pas être mieux choisi, l'intrigue se déroule comme une spirale, une fois entrée dedans je n'en suis pas ressortie, et il me tardait d'en connaitre le dénouement.
    L'histoire est bien construite, j'ai aimé mais je trouve que la fin reste en suspens..... Rêve ou réalité sur l'épilogue???
    Je pense que je relirai le tout début et la toute fin de l'histoire pour me fixer là dessus.



    A relire sur mon blog : http://le-monde-de-celine.over-blog.com/2014/11/spirales-tatiana-de-rosnay.html

    Pinky
    M
    M

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  Pinky le Jeu 6 Nov 2014 - 9:44

    merci Céline pour cette présentation

    Céline 37
    LA
    LA

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  Céline 37 le Mer 3 Déc 2014 - 11:52

    Elle s'appelait Sarah





    L'histoire :

    Paris, mai 2002. Julia Jarmond, journaliste pour un magazine américain, est chargée de couvrir la commémoration de la rafle du Vel' d'Hiv. Au cours de ses recherches, elle est confrontée au silence et à la honte qui entourent le sujet. Au fil des témoignages, elle découvre, avec horreur, le calvaire des familles juives raflées, et en particulier celui de Sarah. Contre l'avis des siens, Julia décide d'enquêter sur le destin de la fillette et de son frère. Soixante ans après, cela lui coûtera ce qu'elle a de plus cher.
    Paris, le 16 juillet 1942 : la rafle du Vel' d'Hiv'. La police française fait irruption dans un appartement du Marais. Le petit Michel, paniqué, se cache dans un placard, et sa grande soeur Sarah, dix ans, l'enferme et emporte la clef en lui promettant de revenir. Mais elle est arrêtée et emmenée avec ses parents.


    Ce que j'en ai pensé :

    Ce livre c'est l'Histoire dans l'histoire. Le passé et le présent se mèlent au fil des pages. Pour autant la lecture est très fluide, car les passages d'une période à l'autre s'alternent très judicieusement.
     
    Je me suis plongée dans la vie de Sarah. Ce qui y est décrit est terrible et émouvant à la fois. 
    En dépit de son aspect épouvantable, j'ai préféré le récit historique que la partie contemporaine un peu cousue de fil blanc.
    Ce livre devrait être lu par tous. C'est un bouleversant témoignage sur ce que fût entre autre la rafle du Vél' d'hiv', et j'espère une leçon sur ce qui ne doit plus jamais arriver. Je le recommande vivement.



    A relire sur mon blog : ici

    Pinky
    M
    M

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  Pinky le Jeu 4 Déc 2014 - 9:59

    merci Céline pour cette présentation, j'ai beaucoup aimé ce livre comme le film d'ailleurs (moins puissant peut être) : beaucoup d'émotions et de force...

    Hesperide
    ML
    ML

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  Hesperide le Lun 29 Déc 2014 - 11:26

    J'ai lu trois livres de Tatiana de Rosnay et je n'ai aime que "Sarah..." et pas assez. "L'encre russe" et l'autre ou il etait question d'une jeune femme qui s'installe dans un appartement ou il y a des revanants, c'etait vraiment nul.

    Pinky
    M
    M

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  Pinky le Mar 30 Déc 2014 - 10:32

    comme toi, je n'ai pas aimé du tout l'encre russe, le dernier dont tu parles ne me dit rien du tout.

    Céline 37
    LA
    LA

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  Céline 37 le Mar 30 Déc 2014 - 11:52

    C'est vrai que tout n'est pas génial. Je viens de finir "Le voisin", je l'imaginais plus oppressant qu'il n'est, je suis un peu déçue. J'en ferai une critique plus complète bientôt.

    Hesperide
    ML
    ML

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  Hesperide le Mar 30 Déc 2014 - 12:26

    Pinky a écrit:le dernier dont tu parles ne me dit rien du tout.
     J'ai un peu fouille sur Internet, c'est La memoire des murs.

    Pinky
    M
    M

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  Pinky le Mer 31 Déc 2014 - 11:40

    merci Hesperide, je ne l'ai pas lu

    Céline 37
    LA
    LA

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  Céline 37 le Mer 19 Aoû 2015 - 15:12

    Le Voisin




    L'histoire :
     
    Un mari souvent absent. Un métier qui ne l'épanouit guère. Un quotidien banal. Colombe Barou est une femme sans histoires. Comment imaginer ce qui l'attend dans le charmant appartement où elle vient d'emménager ? À l'étage supérieur, un inconnu lui a déclaré la guerre. Seule l'épaisseur d'un plancher la sépare désormais de son pire ennemi ... Quel prix est-elle prête à payer pour retrouver sommeil et sérénité ?
    Grâce à un scénario implacable, Tatiana installe une tension psychologique extrême.
    En situant le danger à notre porte, elle réveille nos terreurs intimes.

     
    Ce que j'en ai pensé :
     
    Ce qui m'a donné envie de lire ce livre c'est l'aspect thriller psychologique qui en était dit.
    J'aime ces atmosphères oppressantes et dérangeantes, en cela je n'ai pas été déçue.
     
    Le voisin est bien mystérieux, existe-t-il vraiment? ou alors, est-ce Colombe qui est hantée par ce nouvel appartement pour lequel elle a eu un coup de foudre? Ne serait-elle pas plus inquiétante que lui?
    Ce sont toutes ces questions qui m'ont tenue en haleine.
     
    Ce roman est plein de suspens, et je l'ai littéralement dévoré impatiente de trouver les réponses à mes questions.
    Petit bémol tout de même, je trouve que la fin n'est pas à la hauteur du reste.
     



    A relire sur mon blog ici

    Pinky
    M
    M

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  Pinky le Jeu 20 Aoû 2015 - 9:20

    merci Céline pour cette présentation, moi j'ai eu du mal avec l'héroïne pour ma part

    Pinky
    M
    M

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  Pinky le Jeu 27 Aoû 2015 - 10:50

    MENDERLEY FOR EVER



    Biographie éditée chez Albin Michel en février 2015

    457 pages

    Résumé

    «La nuit dernière, j’ai rêvé que je retournais à Manderley…» : la phrase qui ouvre le roman Rébecca a fait rêver des générations de lecteurs. Tout le monde connait L’Auberge de la Jamaïque, Rebecca ou Les Oiseaux d’Alfred Hitchcock, mais l’auteur des oeuvres qui l’ont inspiré, Daphné du Maurier (vendue pourtant à des millions d’exemplaires et traduite en une quarantaine de langues), est aujourd’hui tombé dans l’oubli. Pourquoi Daphné du Maurier est-elle considérée comme un auteur de romans féminins, alors que ses histoires sont souvent noires et dérangeantes ? Que sait-on vraiment de son lien étroit avec la France, de ses liaisons longtemps tenues secrètes, des correspondances ténues que son oeuvre entretient avec sa vie, et dans laquelle elle parle beaucoup de son histoire familiale ? Portrait d’un écrivain par un autre écrivain, Manderley décrit minutieusement une vie aussi mystérieuse que l’oeuvre qu’elle sous-tend – toute de suspense psychologique –, et met en lumière l’amour fou de cette femme pour son manoir de Cornouailles. Un portrait tout en nuances de la plus énigmatique des romancières britanniques, mais davantage encore : un voyage littéraire sur les traces d’un des plus grands auteurs de best-sellers de son époque, méprisé par la critique mais adulé du public.

    Mon ressenti

    Que dire de cette biographie : c’est du talent. Lorsqu’une écrivaine raconte une autre écrivaine, lorsque l’élève narre le maître à penser, il y a comme un choc de titan. Elle a su recréer l’ambiance, l’atmosphère des romans de Daphné autour de cette biographie non romancée.

    Comme Tatiana, je suis une fan de Daphné. Ces livres ont bercé mon adolescence. Je continue à les redécouvrir aujourd’hui sous un jour nouveau. Sans fioriture, sans édulcorer, Tatiana livre aux lecteurs l’histoire sans phare de Daphné : son évolution de jeune fille à femme, sa vie de jeune femme et de femme et familiale, sa construction psychique, sa volonté d’être autonome ; c’est aussi le long parcours d’un écrivain au travail, qui se cherche qui se trouve, l’apparition d’une idée jusqu’à la construction d’un livre, le processus d’aboutissement ; son parcours semé d’embuche vers la gloire, la reconnaissance.

    Au travers de ses deux femmes de l’écrit, c’est un même chemin qui les mène vers la réalisation d’elles-mêmes par l’écriture.

    Un récit captivant et un bel hommage

    Un coup de cœur

    Céline 37
    LA
    LA

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  Céline 37 le Dim 11 Oct 2015 - 20:41



    L'histoire :
     
    Bruce, un quadragénaire divorcé, un peu ours, un rien misogyne, est sauvé in extremis par une greffe cardiaque.
    Après l’opération, sa personnalité, son comportement, ses goûts changent de façon surprenante. Il ignore encore que le cœur greffé est celui d’une femme. Mais quand ce cœur s’emballe avec frénésie devant les tableaux d’un maître de la Renaissance italienne, Bruce veut comprendre.
    Qui était son donneur ? Quelle avait été sa vie ? 
    Des palais austères de Toscane aux sommets laiteux des Grisons, Bruce mène l’enquête. Lorsqu’il découvrira la vérité, il ne sera plus jamais le même…

     
     
    Ce que j'en ai pensé :
     
    Ce roman c'est l'histoire de Bruce Boutard à qui l'on greffe le coeur d'une femme. Vu que tout est déjà dit dans le titre je ne trahis pas l'intrigue.
     
    Dès lors sa personnalité change du tout au tout, il devient gaucher, maniaque, et sensible à la peinture. Il va vouloir comprendre ce qui lui arrive et chercher à identifier sa donneuse. Les organes auraient-ils une mémoire? 
     
    Ce livre c'est son parcours dans cette quête et l'histoire de sa donneuse.
    C'est un très joli récit qui nous fait voyager en France, en Italie et en Suisse.
     
    L'écriture est fluide, du coup la lecture est très rapide d'autant que l'intrigue est prenante. Les personnages, comme les situations sont réalistes, il est facile de s'identifier aux protagonistes.
     
    Si je devais émettre un petit bémol, c'est l'aspect un peu trop caricatural dépeint par le caractère masculin, renfrogné, bordélique, abusant d'alcool et de cigarettes, et féminin, chaleureux, adepte du ménage et tout en sagesse. Tout cela est un peu trop cliché à mon goût.
     
    Il n'empêche que j'ai beaucoup aimé ce roman qui offre une belle palette d'émotions, et qui aborde le sujet du don d'organe avec beaucoup de simplicité, comme une évidence, sans pour autant être démagogique.
     
     
    A relire sur mon blog ici

    Pinky
    M
    M

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  Pinky le Lun 12 Oct 2015 - 9:55

    merci Céline pour cette présentation, je rejoins ton ressenti sur le côté parfois caricatural. As-tu vu le film ?

    Contenu sponsorisé

    Re: DE ROSNAY, Tatiana

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:38


      La date/heure actuelle est Ven 9 Déc 2016 - 12:38