Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    ISHIGURO, Kazuo

    Partagez

    caro
    ML
    ML

    ISHIGURO, Kazuo

    Message  caro le Sam 5 Fév 2011 - 14:13



    "Auprès de moi toujours"

    Édition: Folio
    Pages:
    441 p.
    Roman moderne

    quatrième de couverture

    Kath, Ruth et Tommy ont été élèves à Hailsham dans les années quatre-vingt-dix ; une école idyllique, nichée dans la campagne anglaise, où les enfants étaient protégés du monde extérieur et élevés dans l’idée qu’ils étaient des êtres à part, que leur bien-être personnel était essentiel, non seulement pour eux-mêmes, mais pour la société dans laquelle ils entreraient un jour. Mais pour quelles raisons les avait-on réunis là ? Bien des années plus tard, Kath s’autorise enfin à céder aux appels de la mémoire et tente de trouver un sens à leur passé commun. Avec Ruth et Tommy, elle prend peu à peu conscience que leur enfance apparemment heureuse n’a cessé de les hanter, au point de frelater leurs vies d’adultes.
    Kazuo Ishiguro traite de sujets qui nous touchent de près aujourd’hui : la perte de l’innocence, l’importance de la mémoire, ce qu’une personne est prête à donner, la valeur qu’elle accorde à autrui, la marque qu’elle pourra laisser.
    Ce roman vertigineux, porté par la grâce, raconte une histoire d’humanité, de conscience et d’amour dans l’Angleterre contemporaine. Ce chef-d’oeuvre d’anticipation est appelé à devenir le classique de nos vies fragiles.

    Mon appréciation

    L'enfance, l'amitié, l'amour... L'héroïne se remémore son enfance qui a fait d'elle l'adulte qu'elle est. Mais là où l'on pourrait s'attendre à une simple histoire de nostalgie le contexte dans lequel elle se déroule est effrayant. Je n'en dit pas plus pour ne pas dévoiler tout le mystère du livre. Mais quelle lecture prenante, j'ai encore du mal à prendre du recul pour en faire le résumé ! C'est un livre qui m'aura marqué !

    4,5 etoile jaune

    Keana
    ML
    ML

    Re: ISHIGURO, Kazuo

    Message  Keana le Sam 5 Fév 2011 - 16:05



    Les vestiges du jour

    Auteur: Kazuo Ishiguro
    Edition: 10_18
    Pages: 267

    Quatrième de couverture

    "L'Histoire d'un vrai butler anglais, un de ces majordomes de grande
    maison qui, parce qu'ils commandent aux valets de pied, gouvernantes,
    femmes de chambre, et autres domestiques, se prennent pour une autre
    sorte d'aristocratie dans une société strictement hiérarchisée, qui
    reproduit en miroir celle des maîtres. Ishiguro prouve qu'il a réussi
    son examen de passage ès britannités et qu'il est un des écrivains les
    plus doués de sa génération. "

    Mon avis

    Monsieur
    Stevens, majordome -tout comme son père- décide après avoir reçu une
    lettre de Miss Kenton de traverser la campagne Anglaise pour aller la
    retrouver.

    Stevens va faire appel à sa mémoire pour retrouver des
    souvenirs du temps où il était au service de Sir Darligton. A t'il
    toujours agit en conséquence? Et avec Miss Kenton à t'il toujours fait
    comme son cœur le lui dictait? Serait t'il plus heureux si sa vie aurait
    prit un tournant différent?

    Un rythme lent où l'on a tout le
    temps d'apprécier les paysages -qui sont bien décrit- les pensées et les
    ressentis de Stevens. Comme dans "Auprès de moi toujours" on est
    balader dans la mémoire du personnage principal, d'un souvenir à l'autre
    pas toujours dans le bon ordre et sans vraiment de transition.
    Pas
    du tout de science fiction, pour ce deuxième livre que je lis de Kazuo
    Ishiguro, je me suis laissée transporter par la mémoire de Stevens, je
    me suis laissé émouvoir par ses sentiments tellement retenue. Même si je
    l'admets j'ai eu un tout petit peu du mal à me mettre dans l'histoire -
    peut être à cause des détails?- mais après un ou deux chapitres j'ai lu
    le livre facilement.

    Je dirais que j'ai un peu moins bien
    apprécié que "Auprès de moi toujours" qui avait été un coup de cœur. Là
    pas de science fiction, juste des émotions. On a un peu l'impression de
    "planer" sur l'histoire, tant le temps est suspendu. Tout est dans le
    non dit, les émotions sont retenues. donc un

    Pinky
    M
    M

    Re: ISHIGURO, Kazuo

    Message  Pinky le Dim 6 Fév 2011 - 13:45

    merci Caro et Keana, je ne connais pas cet auteur, je me le note

    Valou
    LA
    LA

    Re: ISHIGURO, Kazuo

    Message  Valou le Dim 6 Fév 2011 - 14:11

    Merci à vous les filles, je le note aussi!

    Keana
    ML
    ML

    Re: ISHIGURO, Kazuo

    Message  Keana le Dim 6 Fév 2011 - 17:15

    Moi aussi j'ai lu "Auprès de moi toujours" et ça avait été un coup de cœur, je conseille de commencer par ce livre là de cet auteur.

    Pinky
    M
    M

    Re: ISHIGURO, Kazuo

    Message  Pinky le Dim 6 Fév 2011 - 17:38

    c'est noté Keana

    Pinky
    M
    M

    Re: ISHIGURO, Kazuo

    Message  Pinky le Sam 23 Juil 2011 - 19:26

    AUPRES DE MOI TOUJOURS



    Roman

    440 pages édité chez folio en janvier 2008

    résumé

    Kath, Ruth et Tommy ont été élèves à Hailsham dans les années quatre-vingt-dix ; une école idyllique, nichée dans la campagne anglaise, où les enfants étaient protégés du monde extérieur et élevés dans l'idée qu'ils étaient des êtres à part, que leur bien-être personnel était essentiel, non seulement pour eux-mêmes, mais pour la société dans laquelle ils entreraient un jour. Mais pour quelles raisons les avait-on réunis là ? Bien des années plus tard, Kath s'autorise enfin à céder aux appels de la mémoire et tente de trouver un sens à leur passé commun. Avec Ruth et Tommy, elle prend peu à peu conscience que leur enfance apparemment heureuse n'a cessé de les hanter, au point de frelater leurs vies d'adultes. Kazuo Ishiguro traite de sujets qui nous touchent de près aujourd'hui : la perte de l'innocence, l'importance de la mémoire, ce qu'une personne est prête à donner, la valeur qu'elle accorde à autrui, la marque qu'elle pourra laisser. Ce roman vertigineux, porté par la grâce, raconte une histoire d'humanité, de conscience et d'amour dans l'Angleterre contemporaine. Ce chef-d'œuvre d'anticipation est appelé à devenir le classique de nos vies fragiles.
    Je ne sais pas si tu l'as aimé, mais on m'a dit beaucoup de bien de ce livre.


    Mon ressenti


    C’est un livre que j’ai trouvé lent et particulier. Une impression de lourdeur et en même temps une certaine fluidité qui fait que j’ai eu envie de poursuivre ma lecture. Une jeune femme raconte ses souvenirs d’enfance au hasard des personnes qu’elle accompagne pour son travail. Travail très particulier, de plus. J’ai mis du temps à comprendre ce qu’il était… Le lecteur sait peu de chose sur les personnages, à part ce qu’ils veulent bien dire ou se souvenir.

    En fait ce qui me restera de ce roman, c’est la passivité maladive, l’enfermement des ces hommes ou femmes tant physique que psychique, la non rébellion de ces humains. Ils sont élevés dans le seul but de donner leurs organes à un moment donné de leur vie, entraînant parfois la mort. Pas d’état d’âme, une ambiance bizarre et déconcertante, qui m’est mal à l’aise.

    L’auteur attire l’attention sur le clonage thérapeutique, la vie de ses hommes ou femmes créés uniquement pour donner leurs organes vitaux : ils sont nés pour mourir… bien sûr nous aussi. Mais il y a une différence et une dimension qui nous séparent, nous sommes maîtres de notre destin, de notre vie. J’ai eu l’image à un moment donné d’une casse… où il m’est arrivée d’aller chercher une pièce détachée pour ma voiture, l’image est peut être forte mais c’est cette impression que j’ai ressenti « OK, un cœur, prenez celui de Chero, bon état, peu servi… » !

    Loin d’être contre le don d’organe pour ma part, de nombreuses questions restent en suspend dans ce livre, le sujet reste ouvert et entraîne d’autres connections avec d’autres sujets de notre société : l’euthanasie décidé, la fin de vie, … mais c’est aussi un regard vers la vie et notre condition d’humain.

    Déconcertant , à découvrir




    Mazza
    ML
    ML

    Re: ISHIGURO, Kazuo

    Message  Mazza le Lun 25 Juil 2011 - 14:50

    Ca me rassure ton résumé Pinky car moi j'ai abandonné ce livre car je l'ai aussi trouvé lent... j'ai pas du tout accroché et je suis déçue

    Contenu sponsorisé

    Re: ISHIGURO, Kazuo

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:46


      La date/heure actuelle est Ven 9 Déc 2016 - 6:46