Au Fil des lignes

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !

-27%
Le deal à ne pas rater :
XIAOMI POCO X3 64Go – Gris
176 € 240 €
Voir le deal

    BEINSTINGEL Thierry

    Pinky
    Pinky
    M
    M

    BEINSTINGEL  Thierry Empty BEINSTINGEL Thierry

    Message  Pinky Mer 17 Oct 2012 - 8:18

    RETOUR AUX MOTS SAUVAGES

    BEINSTINGEL  Thierry 51zif710

    Roman

    240 pages édité au livre de poche en août 2012

    Résumé

    Il a 50 ans et vient d’être licencié. Electricien, il a retrouvé du travail dans un groupe de télécommunications. Devenu téléopérateur, il s’appelle désormais Eric : un sans-visage, un anonyme, une voix... Jusqu’au jour où des suicides rappellent que l’homme n’est pas une machine. Alors, peu à peu, Eric s’évade : la course à pied, l’écriture… Enfin, il décide de transgresser les consignes et rappelle, de sa propre initiative, un client…
    Regard clinique, précision méthodique, utilisation, contre toute attente, d’un humour dévastateur, le livre est un formidable révélateur de la violence du monde du travail contemporain. Michel Abescat, Télérama.
    Un roman saisissant, impressionnant, acéré, percutant, mélancolique, sans révolte sur l’individu dissous dans le collectif anonyme, interchangeable, qui, peu à peu, perd pied. Sans bruit. Jean-Claude Raspiengeas, La Croix.

    Mon ressenti

    Un livre qui à mon sens est froid, je m’explique. Un homme est embauché comme télépopérateur (vous savez bien ceux qui ont remplacé les représentants en tout genre et qui vous propose par téléphone de nombreuses combines plus intéressantes les unes que les autres…). L’auteur montre bien l’enfer de ce boulot, l’envers du décor, que l’homme ou la femme ne sont plus que des numéros placés là pour prendre toute l’agressivité du client à l’autre bout du fil… OK, cela j’en ai bien conscience et le déplore au plus haut point…
    Mais au travers de cette grosse entreprise qui détruit des salariés, je n’ai pas plus éprouvé d’empathie pour les personnages car même eux sont pratiquement décrit comme sans profondeur, ils sont eux-mêmes dans leur vie ainsi… Cela renforce l’idée du monde du travail qui écrase inéluctablement de la main d’œuvre à qui on ne demande plus de réfléchir !
    Autre côté qui penche du côté négatif : le monde du travail, ses codes et ses lois, est le crédo de l’auteur. Ayant lu un autre livre de cet auteur, j’ai l’impression d’avoir lu le même…
    A vous de voir

    caro
    caro
    ML
    ML

    BEINSTINGEL  Thierry Empty Re: BEINSTINGEL Thierry

    Message  caro Mer 17 Oct 2012 - 20:44

    Merci Pinky, je vais passer mon tour je pense Very Happy
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    BEINSTINGEL  Thierry Empty Re: BEINSTINGEL Thierry

    Message  Nina Mer 17 Oct 2012 - 21:41

    Merci Pinky pour cet avis.
    Je passe également mon tour.
    Pinky
    Pinky
    M
    M

    BEINSTINGEL  Thierry Empty Re: BEINSTINGEL Thierry

    Message  Pinky Jeu 18 Oct 2012 - 8:27

    merci de votre visite Caro et Nina, oui vous ne perdez pas grand chose, je pense...
    Mississipi
    Mississipi
    LEH
    LEH

    BEINSTINGEL  Thierry Empty Re: BEINSTINGEL Thierry

    Message  Mississipi Dim 4 Nov 2012 - 15:49

    Un roman un peu trop manichéen pour moi et dont le syle m'a vite lassé : trop simple, monotone, répétitif.

    Quant à l'histoire, elle est un peu pauvre et souffre d'une véritable analyse psychologique, voire sociologique. Dommage, car le problème aurait mérité un traitement plus subtil.
    Pinky
    Pinky
    M
    M

    BEINSTINGEL  Thierry Empty Re: BEINSTINGEL Thierry

    Message  Pinky Lun 5 Nov 2012 - 12:05

    merci Mississippi pour cet avis

    Contenu sponsorisé

    BEINSTINGEL  Thierry Empty Re: BEINSTINGEL Thierry

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 10 Avr 2021 - 22:17