Au Fil des lignes

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !

Le Deal du moment : -37%
Nike – Débardeur de running pour Femme ...
Voir le deal
25 €

    CHABANEL, Sophie

    Nina
    Nina
    ML
    ML

    CHABANEL, Sophie Empty CHABANEL, Sophie

    Message  Nina Sam 30 Mar 2019 - 10:51

    CHABANEL, Sophie 51yphm10

    La griffe du chat
    Edition Seuil - 272 pages.

    Présentation de l’éditeur :

    Une étude américaine a prouvé que caresser un chat diminuait le risque d’infarctus, mais il n’est pas encore dit que cela arrêtait les balles : le propriétaire d’un bar à chats lillois est retrouvé gisant dans une mare de sang au milieu de ses matous. Comble de l’infamie, le chat star du commerce, Ruru, manque à l’appel. La commissaire Romano est mise sur le coup, assistée de son adjoint Tellier aussi terre à terre qu’elle est spirituelle et borderline. Étrangement, ce duo insensé fait des étincelles sur le terrain, et l’assassin voleur de chat (si tant est que ce soit une seule et même personne) va devoir user de mille ruses s’il compte échapper à ces deux enquêteurs de choc…

    Mon avis :

    Les bars à chats, ce sont de bonnes idées. Cela dépend ce que l’on en fait. A Rouen, le bar à chats sert à socialiser les chats qui appartiennent à une association et à les faire adopter, selon des règles très précises. Le règlement est très strict également – pour le plus grand bien des chats. Ici, à Lille, le but est surtout de surfer sur une vague marketing juteuse, en proposant avant tout de magnifiques chats de race à caresser. D’ailleurs, le propriétaire du bar ne cache pas tout le bien qu’il pense de son entreprise, alors ???
    Il ne peut plus protester, il a été assassiné. Le plus beau chat du bar a également disparu ! Le voleur et le meurtrier sont-ils une seule et même personne ?
    Je ne veux pas trop en dévoiler sur ce roman très plaisant à lire, roman de la solitude et de la difficulté à se construire, à assumer ses actes. Sur fond de magouilles politiques, l’enquête nous montre qu’il n’existe pas de petits profits : tous les coups sont permis. Toutes les bassesses sont possibles pour parvenir à ses fins, toutes les petites lâchetés aussi.
    Pessimiste ce roman ? Sous des couleurs humoristiques, oui : assumer ses actes est important, on ne le redira jamais assez, oser parler aussi, même si c’est facile à dire, derrière son bureau, en tapant un article de blog.
    Tendresse particulière pour l’enquêtrice, qui assume son mode de vie. Tendresse aussi pour la solitude du voleur de chats. Oui, même quand son identité est connue. Il n’est pas le pire individu de cette histoire.
    Combien de temps tiendrai-je sans lire la suite ?
    Pinky
    Pinky
    M
    M

    CHABANEL, Sophie Empty Re: CHABANEL, Sophie

    Message  Pinky Sam 30 Mar 2019 - 12:47

    merci Nina pour cette présentation
    Ratdebibliotheque
    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    CHABANEL, Sophie Empty Re: CHABANEL, Sophie

    Message  Ratdebibliotheque Sam 30 Mar 2019 - 13:30

    Merci Nina pour cet avis, je le note.
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    CHABANEL, Sophie Empty Re: CHABANEL, Sophie

    Message  Nina Sam 30 Mar 2019 - 13:33

    Merci Pinky et Ratdebibliothèque pour votre visite.
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    CHABANEL, Sophie Empty Re: CHABANEL, Sophie

    Message  Nina Jeu 30 Mai 2019 - 11:31

    CHABANEL, Sophie Cvt_le17

    Le blues du chat
    Edition Seuil - 304 pages

    Présentation de l’éditeur :

    Un chat dépressif, des crevettes roses, une cérémonie qui tourne au drame, des fours solaires et un curé bien trop séduisant : autant d’ingrédients pour une enquête-cocktail menée par l’étonnante commissaire Romano et son fidèle adjoint Tellier. Duo aussi improbable qu’efficace. Qui a tué l’ancien banquier véreux en pleine remise de Légion d’honneur ? Ce ne sont pas les suspects qui manquent, mais il s’agira quand même de mettre la main sur le bon.

    Ma chronique :

    Le blues du chat, je l’ai lu le week-end dernier, et j’ai attendu pour rédiger mon avis. Mon actualité personnelle influence-t-elle mon jugement ? Peut-être. Il n’empêche : Ruru, le chat recueilli par la commissaire, est peut-être dépressif, mais c’est certainement une certaine catégorie de vétérinaire qui a trouvé le moyen de s’en mettre plein les poches pour des problèmes qui n’en sont pas réellement. Remontée, moi ? Oui, mais ce n’est pas contre l’autrice, elle ne fait qu’exposer un phénomène de société (spéciale dédicace à mon vétérinaire qui a passé beaucoup beaucoup de temps à soigner mes chats réellement malades).
    Le commissaire Romano enquête, et doit gérer aussi un supérieur qui a des idées très arrêtées sur le management, et elle des idées très arrêtées sur les manières de contourner les choses. La mort du banquier en plein cocktail ? Le pauvre. Il meurt de la manière la pire qui soit pour quelqu’un qui souffre d’allergie : son traitement n’a pas fait effet, parce qu’on l’a remplacé par un placebo. Le pauvre. Non, ne pensons pas à toutes les personnes qu’il a ruinées, à son associé qui est parti en prison à sa place, à sa femme pas si heureuse que cela. Non, pensons à ce pauvre homme riche parti trop tôt et qu’il s’apprêtait à inonder le marché avec des fours solaires. L’écologie, c’est cool, surtout si cela rapporte et permet de redorer son blason très très terni.
    Oui, j’ai passé un moment très agréable grâce au commissaire, à ses hommes, et à ce pauvre Ruru contraint de maigrir.
    Pinky
    Pinky
    M
    M

    CHABANEL, Sophie Empty Re: CHABANEL, Sophie

    Message  Pinky Dim 2 Juin 2019 - 11:20

    merci Nina pour cette présentation
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    CHABANEL, Sophie Empty Re: CHABANEL, Sophie

    Message  Nina Dim 2 Juin 2019 - 23:33

    Merci Pinky pour ta visite.

    Contenu sponsorisé

    CHABANEL, Sophie Empty Re: CHABANEL, Sophie

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 11 Avr 2021 - 6:43