Au Fil des lignes

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !

Le Deal du moment : -64%
HARPER SM200 White – Appareil à ...
Voir le deal
12.54 €

    VILLAIN, Isabelle

    Nina
    Nina
    ML
    ML

    VILLAIN, Isabelle Empty VILLAIN, Isabelle

    Message  Nina Dim 17 Jan 2021 - 23:47

    VILLAIN, Isabelle Cvt_pa11

    A pas de loups
    Edition Taurnada - 256 pages

    Présentation de l’éditeur :

    Lorsque Rosalie, Philippe et leur petit Martin, âgé de six mois, décident de s’installer à La Barberie, un éco-hameau niché en plein cœur des Alpes-de-Haute-Provence, c’est bien pour fuir un quotidien devenu trop pesant. Pour tenter une expérience audacieuse. Vivre autrement. En communion avec la terre et en harmonie avec les saisons.
    Mais l’équilibre de cette nouvelle vie va un jour se fissurer. Un grain de sable va s’infiltrer, déstabiliser et enrayer cette belle mécanique.
    Et ce très beau rêve va se transformer peu à peu en un véritable cauchemar.
    Votre pire cauchemar…

    Mon avis :

    Jusqu’où iriez-vous pour vos enfants ? Cela dépend de ce que vous souhaitez pour eux. Rosalie et Philippe ont tous les deux une bonne situation, ils auraient pu offrir à leur fils une bonne école privé, des loisirs à gogo, et les meilleurs soins. Ils ont préféré un choix autre, plus sécurisant à leurs yeux : sous l’égide de Michel, ils ont rejoint un éco-hameau dans les Alpes-de-Haute-Provence. Ils vivent ainsi loin de tout, retirés de tout, dans une parfaite sécurité, ou presque. Oui, Toby, le patou, a été dressé pour les avertir du danger, de la présence d’un intrus. Aussi, s’il n’aboie pas, c’est que tout va bien, ou presque. Mais quel intrus, ai-je envie de dire ? Qui peut avoir envie de pénétrer dans cette petite communauté, qui se suffit quasiment à elle-même, qui vend quelques produits, assurant ainsi à ses membres une (petite) source de revenue ? A moins qu’il ne s’agisse de ce loup qui prête son nom au titre du roman. Oui, le loup est là, non loin. Le loup, ou plutôt les loups, qui ont été réintroduits en France, et qui posent problèmes à la petite communauté. J’ai trouvé que les arguments des uns et des autres étaient intéressants, j’ai trouvé plus intéressant encore la plongée parmi les militants pro-loups, leurs arguments particulièrement pesés, documentés, leurs comparaisons avec nos voisins européens. Oui, la douleur d’un éleveur qui doit achever une bête agonisante est bien réelle, et il est difficile d’argumenter face à elle.

    Et si le loup n’était qu’un prétexte, qu’il était déjà là, dans la bergerie ? Au matin, c’est Martin, le fils de Rosalie, qui a disparu. Qui l’a enlevé, nous le saurons très vite, puisqu’il s’agit de son propre père. Depuis deux ans, Philippe avait été exclu de la communauté. Depuis deux ans, il n’avait vu son fils qu’une seule fois. Ce qui s’est passé deux ans plus tôt, ce qui s’est passé dans cette communauté, c’est tout le roman qui nous l’apprendra, en un récit tissé serré, entre aller-retour dans le passé, pour nous apprendre aussi comment les différentes familles sont arrivées au hameau puis ont décidé d’y rester – oui, il est des familles qui sont venues, puis qui sont reparties, parce qu’elles ne se sont pas faites à ce mode de vie. Je parle bien de familles, parce que c’est le point commun entre tous ceux qui sont restés : un couple, des enfants. Une exception : Vladimir et Nadia, qui n’ont pas pu avoir d’enfants, mais qui reportent leur amour pour les enfants sur ceux de la communauté. Tous ces couples ont un autre point commun : bien connaître la société moderne et ne plus vouloir d’elle pour leur progéniture. Oui, c’est un beau projet que celui de cet éco-hameau. Alors comment a-t-il pu dévier de sa voie ? J’avais écrit « déraper » au début, mais c’est bien plus profond que cela.

    Parce que Rosalie et les autres sont dans l’air du temps, finalement. Tout plaqué, oui, mais en gardant le plus souvent un immense filet de sécurité. Tout plaquer, mais utiliser les ressources juridiques, judiciaires qui sont disponibles. Tout plaquer, et s’en remettre à d’autres pour prendre les décisions les plus importantes, afin de… De quoi au juste ? De pouvoir se consacrer véritablement à sa vie de famille et à ses activités éco-professionnelles ? Oui, l’inquiétude a pour moi grandi au milieu du roman, et même si j’ai (comme souvent) tardé entre le moment de la lecture (j’ai fini le roman le 2 janvier) et le moment de l’écriture, je revis cette émotion tout en tapant ses lignes. Rosalie est un personnage qu’il est difficile d’oublier.
    louloute
    louloute
    LH
    LH

    VILLAIN, Isabelle Empty Re: VILLAIN, Isabelle

    Message  louloute Lun 18 Jan 2021 - 10:28

    Merci Nina pour ta critique, j'adore cette maison d'édition mais ta critique m'a déstabilisé  Shocked


    Dernière édition par louloute le Lun 18 Jan 2021 - 14:30, édité 1 fois
    Pinky
    Pinky
    M
    M

    VILLAIN, Isabelle Empty Re: VILLAIN, Isabelle

    Message  Pinky Lun 18 Jan 2021 - 11:32

    merci Nina pour cette présentation
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    VILLAIN, Isabelle Empty Re: VILLAIN, Isabelle

    Message  Nina Mer 20 Jan 2021 - 9:22

    Merci Louloute et Pinky pour votre visite.
    @Louloute : qu'est-ce qui t'a déstabilisé dans ma critique, si ce n'est pas indiscret ?
    louloute
    louloute
    LH
    LH

    VILLAIN, Isabelle Empty Re: VILLAIN, Isabelle

    Message  louloute Mer 20 Jan 2021 - 9:43

    Je ne sais pas c'est bizarre, ils partent à 3 dans ce village eco, le petit se fait enlevé il a 6 mois et tu dit que c'est le père car il ne l'a vu que 2 fois en 2 ans  scratch  j'ai un soucis avec les comptes  lol!  et y a les loups ca fait un peu livre surréaliste ou je me trompe  study   Bon j'ai compris qu'on remonte 2 ans avant avec le père pour comprendre le pourquoi du comment mais très bizarre, j'arrive pas à savoir si c'est un policier, un huis-clos, fantastique ... et se que j'écris je ne suis pas sur que tu comprennes où je veux en venir  lol!
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    VILLAIN, Isabelle Empty Re: VILLAIN, Isabelle

    Message  Nina Mer 20 Jan 2021 - 16:38

    Ah, je comprends mieux.
    Non, le souci, c'est le quatrième de couverture : ils partent à trois, leur bébé a six mois mais l'action proprement dite commence presque dix ans plus tard. Martin a donc dix ans, et son père ne l'a pas vu depuis qu'il a huit ans.
    Le village comporte de plus plusieurs familles, qui ont deux à trois enfants chacune (sauf une, qui n'en a pas).
    louloute
    louloute
    LH
    LH

    VILLAIN, Isabelle Empty Re: VILLAIN, Isabelle

    Message  louloute Mer 20 Jan 2021 - 23:01

    Ah merci Nina je comprends mieux   cheers
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    VILLAIN, Isabelle Empty Re: VILLAIN, Isabelle

    Message  Nina Jeu 21 Jan 2021 - 21:10

    Je t'en prie Louloute.
    louloute
    louloute
    LH
    LH

    VILLAIN, Isabelle Empty Re: VILLAIN, Isabelle

    Message  louloute Dim 7 Fév 2021 - 21:30

    " A pas de loup "

    Le livre commence par l'enlèvement du petit Martin par son père qui n'a pas vu son fils depuis 2 ans, mais pas de soucis Rosalie est confiante, Philippe lui ramènera son fils en fin de semaine, c'est pas possible autrement.

    La vie est belle dans ce joli hameau des Alpes de Haute-Provence, la Barberie, hameau abandonné depuis de nombreuses années. Michel décide de s'y installer, suivi d'autres familles, voulant vivre en osmose avec la nature aux rythme des saisons, un eco-village, sans le confort des grandes villes, sans ordi, sans téléphones.
    Philippe et Rosalie, et leur petit Martin à leur tour tombent sous le charme. Suivent d'autres familles.
    Au fil de notre lecture on fait connaissance avec chaque famille qui viennent de différents horizons, on a même un couple russe Nadia et Vladimir.
    Dans ce village, tout le monde discute des différents travaux à effectuer, et qui va le faire, chacun son tour. Certains sujets sont plus délicats que d'autres, comme le sujet du loup, doit on le protéger ou le chasser.  
    A la Barberie on soigne par les plantes, et ça fonctionne, enfin ... 
    Puis Michel, le pilier de cet écovillage décède, mais il laisse son village dans les mains de Rosalie la plus apte à gérer. Et pour ca elle gère, elle protège ses familles telle une louve ... gaffe à qui s'oppose à elle, elle ne se laisse pas faire la douce Rosalie. Tout problème a sa solution.

    L'écriture d'Isabelle Villain est envoutante, comme son écovillage on a envie d'y aller.
    De suite on se dit oulala le père n'est pas clair, kidnapper son fils en pleine nuit c'est un peu violent.
    Puis elle nous présente toutes ces familles qui tombent sous le charme de ce village et j'ai plongé.
    Puis il y a ce chapitre ... et là on se dit mais quoi .... où Isabelle nous mène-t-elle ? Et tout s'enchaine, et on s'aperçoit qu'on avait rien vu venir, c'est violent, angoissant ...

    Chaque chapitre correspond soit à la présentation d'une nouvelle famille, soit à la vie avant le kidnapping, soit après le kidnapping. C'est un peu ça qui m'a dérangée, par moment j'étais un peu perdue, il fallait que je me re situe dans l'action. Peut être ce détail m'empêche d'en faire un coup de cœur, mais j'ai beaucoup apprécié ce roman. 
    Pinky
    Pinky
    M
    M

    VILLAIN, Isabelle Empty Re: VILLAIN, Isabelle

    Message  Pinky Lun 8 Fév 2021 - 9:31

    merci Louloute pour cette présentation

    Contenu sponsorisé

    VILLAIN, Isabelle Empty Re: VILLAIN, Isabelle

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 8 Mar 2021 - 13:05