Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    FERNEY Alice

    Partagez

    Pinky
    M
    M

    FERNEY Alice

    Message  Pinky le Dim 16 Jan 2011 - 20:19

    Paradis conjugal



    Roman
    389 pages édité chez actes sud en janvier 2010

    Résumé

    Quelle
    alchimie installe un couple dans la durée ? Aime-t-on toujours comme on
    le devrait ? Par quels doutes, quels regrets, quelles fêlures, quelles
    peurs le lien conjugal est-il quotidiennement menacé ? En attendant son
    mari, qui ne rentrera peut-être pas, Elsa Platte regarde avec ses
    enfants le film de Joseph L. Mankiewicz Chaînes conjugales, qui met en
    scène comme en miroir trois femmes confrontées à la crainte de perdre
    l'amour de leur vie. Son anxieuse rêverie se mêle à l'émotion
    cinématographique, sa réflexion se nourrit des aventures des héroïnes...
    Une oeuvre d'art peut-elle apporter du réconfort plus sûrement qu'une
    personne ? Dans une mise en abyme remarquable de sensibilité et de
    finesse psychologique, Alice Ferney rend hommage au pouvoir évocatoire
    du cinéma mais prouve magistralement que seule la littérature sait
    capter dans toutes ses nuances la vérité intime d'un être.

    Mon avis

    C’est
    un petit bijou, avec de nombreuses facettes autour d’histoire de
    couples. De miroir en miroir, je ne peux que m’interroger sur mon propre
    couple et ses méandres qui parfois nous cache ce pourquoi nous sommes
    ensemble : le quotidien, les règles que l’on tisse implicitement, nos
    interprétations, l’usure…. Qu’est-ce qui fait un couple ? Pourquoi je
    suis avec toi et pourquoi je t’ai choisi entre tous… ?

    Au travers
    d’un film « chaînes conjugales », le lecteur découvre trois histoires
    de couples, par une femme ancrée dans son quotidien et dont on prend
    connaissance de son couple à elle… et puis le lecteur y ajoute le sien….
    Oui de question ou de réponse en miroir, il n’y a pas de bien ou de
    mal, seulement des histoires que chacun choisit pour maintenir un
    équilibre.

    Autopsie de couples, décortiquée, Alice nous entraîne
    sur le devenir d’un couple avec la séduction, la jeunesse qui les a
    réuni, puis les enfants peut être ou la vie professionnelle, l’usure, le
    temps qui passe, le vieillissement du couple et son regard mature sur
    sa séduction…

    J’ai acheté le DVD de chaînes conjugales, même si
    l’époque n’est plus la même, les comportements restent les même,
    attentes, faiblesses, obligations… ce sont autant de chaînes que nous
    portons…

    Nanou
    LEH
    LEH

    Re: FERNEY Alice

    Message  Nanou le Mar 25 Jan 2011 - 11:06

    Dans la guerre

    auteur Alice ferney
    édition J'ai lu
    roman

    résumé

    La grande guerre vue de l'intérieur, depuis l'ordre de mobilisation jusqu'à l'armistice. Entre ces deux dates, l'itinéraire de jules, paysan landais et de son chien Prince plongés dans les méandres du conflit.Vont se succéder les jours de marches harassantes, les refuges, le feu, l'amitié de compagnons d'infortune,les champs de batailles, le replis dans des petits villages, la fidélité des animaux, tout ce qui fait le quotidien d'un homme au front et des femmes restées à la terre dans l'attente

    mon avis :

    un livre inoubliable avec de magnifiques personnages. J'ai aimé la beauté des attachements des êtres les uns pour les autres (humains ou animaux), la justesse des mots et des sentiments ressentis!
    ce livre est un plaidoyer contre la guerre mais c'est aussi un hymne à l'amour d'une femme pour son homme, pour ses enfants et d'un homme pour son chien.l'écriture est précise et rigoureuse.
    pour moi c'est un très beau coup de cœur et j'ai envie de découvrir d'autres livres de Ferney qui a également écrit "les autres"(un film en a été tiré) et "Grâce et dénuement "

    Nanou
    LEH
    LEH

    Re: FERNEY Alice

    Message  Nanou le Mar 25 Jan 2011 - 11:07

    titre: Grâce et dénuement
    auteur: Alice Ferney
    edition :j'ai lu
    roman
    pages 187

    résumé
    un clan de gitans s'est sédentarisée serré dans un terrain vague. Ils vivent de presque rien, sans papiers, sans travail, sans eau courante, sans essence, à l'écart d'une société qui menace en dépit des lois de les expulser. Esther, une gadjé, bibliothécaire, arrive petit à petit à pénétrer cet univers car elle veut faire découvrir les joies de la lecture à ces enfants illettrés. Les gitans l'accueillent avec méfiance, mais comme les enfants prennent plaisir à écouter ses histoires, ils finissent par l'adopter.


    Mon avis:
    Alice Ferney nous dépeint ici avec beaucoup de sensibilité mais sans complaisance une confrontation entre deux mondes complètement différents tant par leur culture , que par leur façon de vivre.
    le seul lien entre ces deux civilisation c'est la lecture et la magie des mots!
    ce livre nous invite à connaitre avant de juger.
    c'est beau , bouleversant et si bien écrit

    Pinky
    M
    M

    Re: FERNEY Alice

    Message  Pinky le Mar 25 Jan 2011 - 11:14

    j'adore cette auteure, j'ai beaucoup aimé grâce et dénuement... les autres m'attendent quelque part en voie d'achat

    merci Nanou, pour ces avis

    Pinky
    M
    M

    Re: FERNEY Alice

    Message  Pinky le Dim 8 Jan 2012 - 13:34

    LES AUTRES



    Roman

    384 pages édité chez j’ai lu en mai 2009

    Résumé

    Lors d'une soirée d'anniversaire, un jeu de société destiné à mieux se connaître devient le révélateur de secrets de famille jusqu'ici soigneusement occultés par la honte, la déception ou la souffrance. Avec délicatesse et cruauté, ce roman d'une rare finesse psychologique interroge la féminité, l'amour et les relations entre les hommes et les femmes.

    Mon ressenti

    Ce beau roman met en scène un repas réunissant deux frères et leur mère, leurs amis et femmes. La constitution du roman m’a surprise et enchantée à la fois. Les trois parties sont distinctes et présentent le même évènement mais sous des angles différents, un rapport différent à soi et à l’autre.

    La première est en « je » comment je suis avec ce que dise les autres de moi, ce que dise les autres sur les autres, comment je perçois les interactions entre les uns et les autres et comment je ressens et vis mes émotions, mes souvenirs, mes secrets… Moi, le lecteur, je peux à la fois être spectateur comme étant acteur : des repas, j’en ai vécu et il y a forcément des résonances !
    La deuxième partie ouvre le champ à la dualité, au « tu » : je verbalise ce que je pense de toi mais c’est de moi que je parle et tu réagis par rapport à cette parole, de toi à moi, de toi à nous.
    La dernière partie est narrative, c’est l’auteur qui nous parle et qui ouvre encore plus le champ du visuel et de la compréhension de l’histoire : le mouvement de cette soirée, de sa dynamique, de ses effets, de ses conséquences.

    Il y a ensuite, d’autres parallèles que je me suis amusée à faire : il y a aussi trois évènements qui viennent ponctuer cette soirée : l'anniversaire de Théo (20 ans, rite de passage, de la fin de l’adolescence à l’adulte : révélation, désillusion, connaissance…), le jeu (il va être le révélateur apportant fascination et peur) et la mort de la grand-mère (passage de relai, changement de place dans les générations).

    Encore une fois, beaucoup d’émotions à lire cette histoire, c’est avec sensibilité et finesse qu’Alice Ferney pose ses thèmes de prédilection : de la féminité, de la maternité, des sentiments amoureux, du couple, de la famille et du secret…

    Trois étapes mises en scène magistralement : les ressentis pensés, les ressentis dits, et les ressentis rapportés par chacun… Cela pose la question de mes interactions avec toi, avec nous, avec vous… bref comment je communique… comment je vis avec moi-même et avec les autres.

    A découvrir absolument


    caro
    ML
    ML

    Re: FERNEY Alice

    Message  caro le Mar 10 Jan 2012 - 13:05

    A noter ! merci Pinky !

    Pinky
    M
    M

    Re: FERNEY Alice

    Message  Pinky le Mar 10 Jan 2012 - 13:31

    merci de ton passage Caro, j'espère que tu aimeras

    Majuscule
    LH
    LH

    Re: FERNEY Alice

    Message  Majuscule le Dim 15 Jan 2012 - 11:53

    Raaaa Pinky ! vile tentateuse !

    j'ai essayé cet auteur avec "la conversation amoureuse" et je n'ai pas du tout aimé ! mais là je vais retenter sa chance avec "Grâce et dénuement" et mettre en souhait dans un coin d'un carnet : "Les autres"... je ne te remercie plus la panthère !

    Pinky
    M
    M

    Re: FERNEY Alice

    Message  Pinky le Dim 15 Jan 2012 - 11:58

    c'est ça Majuscule... ne me remercie pas !!!

    bizarrement la conversation amoureuse ne me tente pas trop non plus ! Tu peux aussi lire paradis conjugal, il est extra AUSSI !!!!

    Mississipi
    LEH
    LEH

    Re: FERNEY Alice

    Message  Mississipi le Dim 15 Jan 2012 - 19:14

    Je suis très sensible à son écriture.

    Pinky
    M
    M

    Re: FERNEY Alice

    Message  Pinky le Lun 16 Jan 2012 - 10:00

    j'en suis ravie Mississipi

    Pinky
    M
    M

    Re: FERNEY Alice

    Message  Pinky le Mar 25 Oct 2016 - 15:21

    PASSE SOUS SILENCE



    Roman édité chez Acte Sud en août 2010

    204 pages

    Résumé

    "Passé sous silence" est le récit, en forme de conte historique, d'un événement réel de la seconde moitié du XXe siècle. Les dates, lieux, noms de personnes ont été effacés, mais les choses dites l'ont été et les faits sont authentiques : dans un moment décisif de notre histoire s'affrontent deux visions de l'honneur et du service de l'Etat.
    Entre la Terre du Sud et le Vieux Pays, une guerre d'indépendance s'éternise. Pour la finir, le Vieux Pays rappelle au pouvoir son chef le plus prestigieux. Une fois investi, le souverain n'agit pas comme on l'attendait. Contre ce pouvoir, un jeune officier mène une conjuration jusqu'à l'attentat. Sain et sauf,le chef de l'Etat accordera-t-il sa grâce ?
    Pour raconter ce moment singulier où un héros s'est retrouvé juge et partie, Alice Ferney convoque tour à tour les pensées des deux protagonistes. Une documentation méticuleuse et une précieuse prise en compte des mécanismes psychologiques lui donnent l'audace de soulever la chape du silence. Avec la volonté ardente d'exhumer une injustice, et sans jamais juger, Alice Ferney essaie de comprendre ce qui, dans des temps troublés, a pu mener un homme à mourir et un autre à condamner.
    Elle touche en vérité le point focal d'un drame national qui irradie encore. Et fait entendre, avec une efficacité saisissante, la voix du romancier face à l'Histoire.

    Mon ressenti

    J’ai eu du mal à entrer dans ce livre parce que l’écriture est descriptive, parfois narrative et avec une certaine rigidité. Ce n’est pas fluide. Il faut faire l’effort de…, pour entrer dans l’Histoire. Le lecteur suit deux personnages principalement.

    Au travers de ce livre, l’attentat du petit Clamart est mis en lumière pour tenter de comprendre la guerre d’Algérie. Grâce à un jeu subtil d’indices semés, le lecteur reconnait facilement ceux qui étaient là à ce moment-là.

    C’est l’histoire du pouvoir en place. Comment chacun à sa place, légitimise sa prise de position et ses actions ? La focale de l’auteur, personne en retrait, dresse un portrait sans équivoque sur ce pouvoir qui peut tout autant entraîner débordements, abus si il n’y a pas de contre-pouvoir. Les bonnes actions sont-elles toujours aussi bonnes ou nécessaires ?

    A lire


    Contenu sponsorisé

    Re: FERNEY Alice

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:23


      La date/heure actuelle est Dim 4 Déc 2016 - 21:23