Au Fil des lignes

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !

Le Deal du moment : -52%
Promo sur les baskets Nike React Miler
Voir le deal
63 €

    DESCOSSE, Olivier

    Cyndie
    Cyndie
    A
    A

    DESCOSSE, Olivier Empty DESCOSSE, Olivier

    Message  Cyndie Sam 19 Fév 2011 - 13:00

    Miroir de sang

    [img]DESCOSSE, Olivier Miroir10[/img]

    Auteur : Olivier Descosse
    Genre : Thriller
    N°pages : 535

    4ème de couverture

    Le corps d'une enfant est découvert atrocement mutilé dans les calanques de Marseille. Deux lics hors norme se lancent sur la piste du tueur. Riad Kellal, le limier de la brigade criminelle aux origines algériennes et Paul Cabrera, le policier aux allures de loubard régnant sur la BAC nord. Chacun de leur côté, les deux hommes ont une raison personelle d'être le premier à arrêter le monstre. De Marseille à Lyon en passant par la Camargue, de l'univers des Hell's Angels à celui des gitans, les pistes courent en parallèle alors qu'un autre crime se prépare.

    Mon avis :

    Bon j'ai eu beaucoup de mal à me plonger dans ce livre. Je ne sais pas si c'est du à ma vie parson ou au fait que j'ai eu du mal plonger à fond dans ce livre.
    Cependant mantenant qu'il est fini l'histoire est pas mal, j'ai même plutôt bien aimé. Les chapitres sont court et s'enchaînent bien. Je n'avais pas complétement vu venir le dénouement de l'histoire et j'aime ben être surprise à la fin d'un livre. Pour finir le livre est bien mais j'ai manqué de concentration.

    3,5 etoile jaune


    _________________
    Contente Invité que tu sois parmi nous
    Le temps de lire, comme le temps d'aimer, dilate le temps de vivre. Daniel Pennac
    askya
    askya
    M
    M

    DESCOSSE, Olivier Empty Re: DESCOSSE, Olivier

    Message  askya Sam 19 Fév 2011 - 19:41

    merci pour cet avis pour le moment je passe mon tour
    Atti'
    Atti'
    M
    M

    DESCOSSE, Olivier Empty Re: DESCOSSE, Olivier

    Message  Atti' Sam 19 Fév 2011 - 20:58

    Merci Cyndie pour cet avis, à voir...
    Ventenpoupe
    Ventenpoupe
    LH
    LH

    DESCOSSE, Olivier Empty Re: DESCOSSE, Olivier

    Message  Ventenpoupe Mer 23 Jan 2019 - 14:13

    MIROIR DE SANG

    Mon avis :

    Il s'agit, ici, d'un roman noir, très foncé, dont l'intrigue se passe dans une ville appropriée : Marseille. Marseille et ses calanques, Marseille et ses quartiers, Marseille et sa diversité, son soleil, la Méditerranée, ses bistrots, sa différence, bref, son attrait.
    Entre caïds de douze ans dans les quartiers, parrain maffieux croquant à tous les râteliers, gitans, Hell's Angels locaux, schizophrènes, policiers, gendarmes et même l'armée, Descosse nous emmène dans une histoire de folie, d'un rythme effréné et endiablé au possible, sans répit ni repos.
    Il n'y a pas la place pour les enfants de choeur, ce n'est pas une partie de plaisir, c'est du sérieux.
    L'un cherche un cinglé, sans pitié, par tous les moyens, avec des méthodes empruntées aux voyous de bas étage, peu importe la manière, seul le résultat compte, l'autre, habitué de la rue, défie, affronte, enquête, lutte et se heurte à des communautés rejetées, sur la défensive où seule la violence à voix au chapitre.
    Kellal a perdu son âme en perdant sa fille, aussi que lui reste-t-il ? Des états d'âme, des illusions, la justice ? Pour quoi faire ? C'est en rouleau compresseur qu'il avance. Il abat les obstacles, ne les contournent pas, la ligne droite est la plus courte, c'est bien connu.
    Cabrera doit sauver son ami, lui conserver sa dignité malgré sa douleur. Flic à la BAC, c'est dans la rue que ça se passe. Il entre dans les cités, les quartiers, affronte les gitans, les péons, fait jouer ses relations. C'est un déménageur, un ancien boxeur, c'est aussi un flic hiérarchisé, avec des nerfs en acier suédois et ça aide, mais une gamine et dans quel état, peut-on avoir pitié ? Juste comprendre...
    Je le reconnais j'aime l'ambiance marseillaise, ses odeurs, ses couleurs, ses embruns, sa diversité, Saint-Charles, la Bonne Mère, David, la Canebière. J'aime Descosse, comme j'ai apprécié, le trop tôt disparu, Jean-Claude Izzo et son Fabio Montale (mais sans Delon, les livres !).
    Descosse c'est un auteur au style clair, simple, direct, sans fioriture. Des descriptions au cordeau, pas d'embellissement inutile. Un portrait en trois coups de pinceau, c'est suffisant, je l'ai dans la tête, je suis.
    Marseille, Lyon, Villeurbanne, Aix, les Saintes-Marie, Toulon, Arles, que des villes dont le paysage et l'ambiance sont tournés en quelques phrases courtes, essentielles et qui claquent dans l'esprit du lecteur.
    "La salle transpirait la haine". Rien à ajouter, on a compris, sujet, verbe, complément et baste.
    L'histoire est bonne, noire, dure, insoutenable parfois, irréaliste -peut-être -, haletante.
    L'intrigue s'installe en continu dans un livre qui, s'il effraie, par moments, ne s'éloigne jamais hors limite de l'esprit humain dans sa plus totale vilénie. Un roman à la limite du supportable, dont certaine scène peuvent évoquer Grangé.
    Certains actes dépassent l'entendement. Certaines explications ne s'intègrent pas dans le cartésianisme de nos pensées, de nos gestes. L'irréalité des actes pour des raisons cliniques ou de recherches est démontrée avec justesse dans ce roman. de la à l'admettre, c'est un autre débat !

    4 etoile jaune 

    B
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    DESCOSSE, Olivier Empty Re: DESCOSSE, Olivier

    Message  Nina Mer 23 Jan 2019 - 22:31

    Merci Ventenpoupe pour cet avis.
    Pinky
    Pinky
    M
    M

    DESCOSSE, Olivier Empty Re: DESCOSSE, Olivier

    Message  Pinky Jeu 24 Jan 2019 - 9:52

    Merci Ventenpoupe pour cette présentation
    Ventenpoupe
    Ventenpoupe
    LH
    LH

    DESCOSSE, Olivier Empty Re: DESCOSSE, Olivier

    Message  Ventenpoupe Ven 25 Jan 2019 - 14:00

    Merci Mesdames de votre visite :-) (j'aime bien faire ce petit dessin, ça fait djeune).

    B
    Ventenpoupe
    Ventenpoupe
    LH
    LH

    DESCOSSE, Olivier Empty Re: DESCOSSE, Olivier

    Message  Ventenpoupe Mar 16 Avr 2019 - 13:35

    DESCOSSE, Olivier Descos10

    L'ORDRE NOIR

    J'ai lu - 2008

    Résumé éditeur :

    Luc Vernon est avocat d'affaires dans le prestigieux cabinet fondé par son père, Charles, auquel il rêve de faire payer le mépris dont il l'accable depuis l'enfance. Mais Charles sombre brutalement dans un coma inexplicable, son majordome est victime d'un crime rituel, et le jeune avocat se fait lacérer le torse au scalpel au cours d'une nuit d'amour dont il ne se souvient pas. Quels liens unissent ces faits ? Du monde des marchands d'art à celui des banquiers internationaux, de Paris à New York et de Berlin jusqu'au cœur de l'Amazonie, Luc va remonter la piste d'une mystérieuse esquisse réalisée au XVe siècle et tenter de rester en vie. Son père ne lui avait pas tout dit. Maintenant, il est la cible.

    Mon avis :

    ndiana Jones !
    Déçu, oui, un peu. Depuis le temps que je voulais lire ce livre, j'ai
    sûrement trop attendu, est-ce ma faute ? Peut-être. Il faut dire que Miroir sanglant du même auteur m'avait comblé.
    On tombe, ici, dans le récurrent, quand ce n'est pas la Sainte Famille, ce
    sont les nazis, les illuminati, les roses croix et ou trouve-t-on ces
    braves gens ? En Amérique du sud. Donc voyage là-bas.
    Pour voyager le lecteur voyage, Paris, Manhattan, Zürich,
    Davos, Amsterdam et l'Amazonie. Encore, ce n'est pas là que le bât
    blesse, après tout les voyages forment la jeunesse, non, on s'y perd.
    Entre les kabbalistes et les nazis (l'ordre noir), le trésor de Cortès
    (le fameux Eldorado), les commissaires priseurs, les experts en art et
    une Rambo en jupon, cela fait beaucoup.
    Descosse essaie de nous intéresser avec sa description, rabattue, du Brésil. Il tente de nous faire toucher du doigt la façon dont les indiens sont traités par les défricheurs de forêt, de nous expliquer la nuit
    amazonienne, la faune et la flore, ce que peut ressentir un rapporté
    dont le métier n'est pas l'aventure. Ce n'est pas mal ! Cela manque un
    peu de conviction. Disons, surtout que, vu de mon fauteuil, j'ai eu du
    mal à suivre et j'ai eu des doutes sur ce couple hétéroclite qui s'ouvre
    toutes les portes sur sa bonne mine pour arriver à ses fins. C'est vrai
    qu'avec une compagne "canon", ça aide.
    Le périple et ce qui amène au périple est bien rendu, bien écrit, mais je savais que Descosse savait écrire. Ecriture puissante, directe, façon uppercut. On aime ou on aime pas, moi j'aime, bien ! Alors où est le problème ? A vrai dire je n'ai pas été subjugué et je me suis douté, un peu vite, de l'identité du faux cul, du méchant trop poli pour être honnête. Et bing, dans le mille. Bon, là, je n'aime pas ! C'est vrai, chacun son boulot, le
    lecteur lit et ne détective pas, ne cherche pas, c'est à l'auteur de
    démontrer, s'pas ?
    Vous dites frustration ou réaction de midinette, les deux mon colonel, peut-être !
    Sinon les bons, sont aimables. le principal protagoniste est un peu trop
    surentraîné à mon goût pour un type habitué aux prétoires, enfin
    pourquoi pas. Les méchants, sont très méchants, champions du scalpel et
    peu respectueux de la vie humaine, c'est leur rôle. L'intrigue est bien
    ficelée, l'histoire romanesque et l'écriture valable.
    Je suppose que l'histoire une fois dénouée, Luc a fait de la pirogue-stop pour rentrer à Paris ? Bon, j'exagère et n'en veux pas à Descosse, sinon il lui aurait fallu 400 pages de plus pour le retour.
    J'ai ouvert ces colonnes avec Indiana Jones et c'est mon sentiment sur ce
    que je viens de lire : une aventure d'un Jones parisien. Ce qui n'est
    pas forcément désagréable, quand on aime.



    3,5 etoile jaune



    B
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    DESCOSSE, Olivier Empty Re: DESCOSSE, Olivier

    Message  Nina Mar 16 Avr 2019 - 21:39

    Merci Ventenpoupe pour cet avis.
    Pinky
    Pinky
    M
    M

    DESCOSSE, Olivier Empty Re: DESCOSSE, Olivier

    Message  Pinky Mer 17 Avr 2019 - 10:37

    Merci Ventenpoupe pour cette présentation
    Ratdebibliotheque
    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    DESCOSSE, Olivier Empty Re: DESCOSSE, Olivier

    Message  Ratdebibliotheque Mer 17 Avr 2019 - 15:02

    Merci Ventenpoupe pour cet avis.
    Ventenpoupe
    Ventenpoupe
    LH
    LH

    DESCOSSE, Olivier Empty Re: DESCOSSE, Olivier

    Message  Ventenpoupe Sam 27 Avr 2019 - 12:00

    Merci à vous, Mesdames, pour votre visite.

    Contenu sponsorisé

    DESCOSSE, Olivier Empty Re: DESCOSSE, Olivier

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 10 Avr 2021 - 22:51