Au Fil des lignes

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !

Le deal à ne pas rater :
Dates stocks PS5 : consoles en vente sur Carrefour et Cdiscount le 8 ...
Voir le deal

    COLOMBANI Laetitia

    Pinky
    Pinky
    M
    M

    COLOMBANI  Laetitia Empty COLOMBANI Laetitia

    Message  Pinky Ven 5 Jan 2018 - 22:10

    LA TRESSE

    COLOMBANI  Laetitia 71ftuy10

    Roman édité chez Grasset en mai 2017

    224 pages

    Résumé

    Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.
    Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école.
    Sicile. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée.
    Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade.
    Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est destiné et décident de se battre. Vibrantes d’humanité, leurs histoires tissent une tresse d’espoir et de solidarité.

    Mon ressenti

    C’est un livre magnifique et époustouflant. Trois femmes différentes mais unies sur une même chose, le livre tisse mais dans une tresse, de nombreux cheveux y sont et représentent toutes les femmes.

    Un roman choral qui touche au cœur et ouvre de multiples champs du possible, remplis d’espoir, d’amour et d’humanité.

    Quoi dire d’autre, rien. Lisez ce livre et vibrez avec ses trois femmes, leurs choix répondront aux vôtres… La tresse, une très belle métaphore du bonheur dans la vie.

    Un coup de cœur
    A découvrir

    peyrelong
    peyrelong
    ML
    ML

    COLOMBANI  Laetitia Empty COLOMBANI Laetitia

    Message  peyrelong Dim 28 Jan 2018 - 20:33

    La tresse

    Laetitia Colombani

    Mon ressenti
    Une Indienne, une Sicilienne, une Canadienne, trois femmes, trois battantes. Toutes les trois sont confrontées à de graves difficultés et combattent chacune à sa manière. On ne saura pas si elles réussissent pleinement, qu'importe : elles AGISSENT et se battent, unies sans le savoir par une tresse de cheveux.
    Un livre qu'on ne peut lâcher une fois commencé et qu'on regrette de terminer

    5 etoile jaune
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    COLOMBANI  Laetitia Empty Re: COLOMBANI Laetitia

    Message  Nina Dim 28 Jan 2018 - 23:24

    Merci Pinky et Peyrelong pour vos avis.
    Pinky
    Pinky
    M
    M

    COLOMBANI  Laetitia Empty Re: COLOMBANI Laetitia

    Message  Pinky Lun 29 Jan 2018 - 11:10

    merci Peyrelong pour cette présentation, la tresse un très beau symbole (la trinité) montre combien nous sommes tous liés. Je suis très heureuse de voir que le livre t'a plu
    peyrelong
    peyrelong
    ML
    ML

    COLOMBANI  Laetitia Empty Re: COLOMBANI Laetitia

    Message  peyrelong Lun 29 Jan 2018 - 11:38

    Merci de ta visite Pinky
    Pinky
    Pinky
    M
    M

    COLOMBANI  Laetitia Empty Re: COLOMBANI Laetitia

    Message  Pinky Mer 22 Jan 2020 - 11:53

    LES VICTORIEUSES

    COLOMBANI  Laetitia 71sauj10

    Roman édité chez Grasset en mai 2019

    224 pages

    Résumé

    À 40 ans, Solène a tout sacrifié à sa carrière d’avocate : ses rêves, ses amis, ses amours. Un jour, elle craque, s’effondre. C’est la dépression, le burn-out. Pour l'aider à reprendre pied, son médecin lui conseille de se tourner vers le bénévolat. Peu convaincue, Solène tombe sur une petite annonce qui éveille sa curiosité : « cherche volontaire pour mission d’écrivain public ». Elle décide d'y répondre.
    Envoyée dans un foyer pour femmes en difficulté, elle ne tarde pas à déchanter. Dans le vaste Palais de la Femme, elle a du mal à trouver ses marques. Les résidentes se montrent distantes, méfiantes, insaisissables. A la faveur d'une tasse de thé, d'une lettre à la Reine Elizabeth ou d'un cours de zumba, Solène découvre des personnalités singulières, venues du monde entier. Auprès de Binta, Sumeya, Cynthia, Iris, Salma, Viviane, La Renée et les autres, elle va peu à peu gagner sa place, et se révéler étonnamment vivante. Elle va aussi comprendre le sens de sa vocation : l’écriture.
    Près d’un siècle plus tôt, Blanche Peyron a un combat. Cheffe de l'Armée du Salut en France, elle rêve d'offrir un toit à toutes les exclues de la société. Elle se lance dans un projet fou : leur construire un Palais.
    Le Palais de la Femme existe. Laetitia Colombani nous invite à y entrer pour découvrir ses habitantes, leurs drames et leur misère, mais aussi leurs passions, leur puissance de vie, leur générosité.

    Mon ressenti


    Un très beau portrait de femme sorti de l’ombre qui vient croiser celles de notre époque. Un siècle sépare les deux personnages principaux et force est de constater que peu de chose ont changé dans le quotidien de la misère sociale. En parallèle de notre monde de consommation, des gens ne vivent avec rien, attendent, patientent, espèrent, transmettent. Car beaucoup d’entre eux sont des femmes avec enfants.

    Un milieu que je connais bien, un gouffre sans fin… mais chaque petit pas est un espoir pour réussir à se hausser vers ce monde qui semble tout offrir. Donner ce n’est pas seulement des pièces au fond de notre porte-monnaie ou un chèque, c’est un sourire, une main tendue, une oreille attentive, s’apprivoiser un peu tous les jours, attendre que le bon moment surgisse pour l’autre, se saisir, croire… trouver cet équilibre fragile de la confiance pour ces vies emplie de souffrances qui se sont arrêtées à un moment clé de l’existence.

    Jamais simple pour personne, le livre ne vient pas parler de pitié mais d’humanité et nous rappelle qu’à tout moment tout peut changer dans un sens comme dans l’autre.

    Un coup de cœur
    A découvrir

    peyrelong
    peyrelong
    ML
    ML

    COLOMBANI  Laetitia Empty Re: COLOMBANI Laetitia

    Message  peyrelong Mer 22 Jan 2020 - 13:13

    Merci Pinky. J'ai été très touchée par ce roman, comme je l'avais été par La tresse. A noter : alors que dans La tresse les héroïnes étaient séparées dans l'espace, dans Les victorieuses, elles sont séparées dans le temps. Dans chaque roman l'une des héroïnes est avocate...Beaux portraits de femmes
    Pinky
    Pinky
    M
    M

    COLOMBANI  Laetitia Empty Re: COLOMBANI Laetitia

    Message  Pinky Jeu 23 Jan 2020 - 12:41

    merci Peyrelong, je n'avais pas fait ce lien de séparation entre les deux livres...

    Contenu sponsorisé

    COLOMBANI  Laetitia Empty Re: COLOMBANI Laetitia

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 20 Avr 2021 - 13:50