Au Fil des lignes

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !

-16%
Le deal à ne pas rater :
Promotion sur le kit d’entretien K&N pour filtre à air voiture et ...
15.37 € 18.40 €
Voir le deal

    DOLE, Antoine

    Nina
    Nina
    ML
    ML

    DOLE, Antoine Empty DOLE, Antoine

    Message  Nina Jeu 30 Aoû 2018 - 10:43

    DOLE, Antoine Cover114

    Uneo Park
    Edition Actes Sud Junior - 128 pages

    Présentation de l’éditeur :

    Ueno Park, immense étendue de verdure en plein coeur de Tokyo. On y découvre Ayumi, une hikikomori, qui sort pour la première fois de chez elle après plus de deux ans de réclusion. Haruto, un jeune lycéen qui tente de reconstruire sa vie après l’expérience du tsunami de 2011. Noriyuki, un adolescent qui a dû abandonner le domicile familial. Sora, qui affiche son look extrême et asexué de genderless kei et doit résister aux insultes ; Aïri, fan obsessionnelle, qui s’égare dans son fantasme avec son idole… Ces adolescents ne se connaissent pas mais ont en commun de ne pas se conformer, de rejeter les codes traditionnels de la société japonaise et d’affirmer un style de vie, un furieux désir de liberté. À Ueno Park, ils vont se trouver réunis pour Hanami, le spectacle de l’éclosion des cerisiers. Ce moment de renaissance va permettre à chacun d’explorer sa propre solitude.

    Mon avis :

    Huit adolescents, huit vies très différentes, dans le parc des cerisiers en fleurs pour le rituel de l’Hanami. Huit destins très différents, saisis dans un moment particulier, en cette unité de temps et de lieu. On pourra se demander quel seront leur devenir, leurs forces, leurs faiblesses. Ils semblent tous seuls, très seuls, même s’ils ont un point commun : ils rejettent la société telle qu’elle est. Auront-ils la force de s’affirmer, de ne pas faire ce que l’on attend d’eux ? Pour certains, c’est quasiment sûr. Pour d’autres, le chemin vers eux-mêmes sera long, si tant est qu’ils le suivent. Affronter les morts, leurs souvenirs est plus difficile que de se confronter aux vivants.
    L’on découvre ainsi, dans ce parc, ceux que la société exclut, méprise, selon un système de valeurs qui n’est pas le nôtre – même si, pour certains points, elles se recoupent quand même. En France, la débrouillardise, l’art de s’en sortir en faisant des petits boulots, la faculté à en changer si nécessaire est plutôt valorisé. Pas ici.
    Nous avons huit points de vue différents, ou plutôt sept, puisque le dernier nous ouvre à la fois un point de vue sur lui-même et sur les autres qu’il voit sans que les autres l’aperçoivent. Il est des êtres invisibles. Ce qui manque, dans ce Japon qui fait tant rêver, la solidarité. Être une femme, plus encore qu’un homme, est avoir un avenir tut tracé, identiques pour toutes – mariage, maternité, éducation des enfants dans le respects des traditions.
    Mon personnage préféré est Sora, parce que même s’il subit des attaques bien réelles, même si le négatif est bien présent dans la vie qu’il s’est choisie, il se raccroche à ce qui peut lui arriver de positif dans sa vie hors-norme.
    Pinky
    Pinky
    M
    M

    DOLE, Antoine Empty Re: DOLE, Antoine

    Message  Pinky Ven 31 Aoû 2018 - 8:58

    merci NIna pour cette présentation, cela me rappelle les livres d'Ishida Ira (west gate park), livres que nous avons lus
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    DOLE, Antoine Empty Re: DOLE, Antoine

    Message  Nina Ven 31 Aoû 2018 - 18:49

    Merci Pinky pour ta visite.
    Oui, c'est un peu le même principe sauf que là, nous saisissons vraiment un instant de vie, non des vies sur la durée.

    Contenu sponsorisé

    DOLE, Antoine Empty Re: DOLE, Antoine

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 10 Avr 2021 - 14:44