Au Fil des lignes

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !

Le deal à ne pas rater :
-60% sur Écouteurs sans Fil Dudios Tic Bluetooth – 12€
12 €
Voir le deal

    CRAIS, Robert

    Nina
    Nina
    ML
    ML

    CRAIS, Robert Empty CRAIS, Robert

    Message  Nina Mer 12 Sep 2018 - 19:49

    CRAIS, Robert Couv4610

    L'homme sans passé.
    édition Belfond – 389 pages

    Présentation de l’éditeur :

    À Los Angeles, un homme agonise dans une ruelle. Aux policiers dépêchés sur place, il murmure quelques mots : il cherche son fils… Elvis Cole. Quand le célèbre détective arrive sur les lieux, il est trop tard, l’inconnu vient de rendre son dernier souffle. Cet homme mystérieux serait donc son père ? Les souvenirs affluent alors : sa mère, mentalement fragile ; lui, enfant livré à lui-même ; et ce père, désespérément inconnu.

    Mon avis :


    Elvis est le meilleur détective qui soit – oui, le meilleur. Cependant, être appelé par une policière au beau milieu de la nuit parce qu’un homme a été retrouvé mort et que ces derniers mots ont été pour dire qu’Elvis (le détective) était son fils; Problème : Cole ne peut pas le certifier puisqu’il n’a pas connu son père, et ne sait pas vraiment qui il était. De là à être accusé de la mort de cet inconnu, il n’y a qu’un pas que la police a très envie de franchir, en dépit de l’excellente réputation du détective. La seule chose qui lui reste à faire ? Enquêter.
    J’ai beaucoup aimé la façon dont les différents points de vue s’imbriquaient, la manière dont le déroulement de l’intrigue est, malgré tout, facile à suivre. J’ai vraiment passé un très bon moment en leur compagnie, surtout avec Joe Pike – charismatique parce que peu présent, au final. Elvis doit aussi gérer une vie sentimentale plus compliquée qu’il ne le pense, à croire qu’il ne parvient pas à voir ce qui est sous ses yeux.
    Une lecture très agréable qui me donne envie de découvrir d’autres romans de cet auteur.
    Pinky
    Pinky
    M
    M

    CRAIS, Robert Empty Re: CRAIS, Robert

    Message  Pinky Jeu 13 Sep 2018 - 8:34

    merci Nina pour cette présentation
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    CRAIS, Robert Empty Re: CRAIS, Robert

    Message  Nina Jeu 13 Sep 2018 - 9:03

    Merci Pinky pour ta visite.
    Ventenpoupe
    Ventenpoupe
    LH
    LH

    CRAIS, Robert Empty Re: CRAIS, Robert

    Message  Ventenpoupe Ven 14 Sep 2018 - 15:00

    Merci Nina, sympa.

    B
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    CRAIS, Robert Empty Re: CRAIS, Robert

    Message  Nina Ven 14 Sep 2018 - 20:17

    Merci Ventenpoupe pour ta visite.
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    CRAIS, Robert Empty Re: CRAIS, Robert

    Message  Nina Mer 26 Sep 2018 - 12:51

    CRAIS, Robert 41j3ft10

    L'ange traqué
    Edition Points - 250 pages.

    Présentation de l’éditeur :

    Détective privé à Los Angeles, Elvis Cole reçoit un jour la visite de la belle Jillian Becker et de son patron, Bradley Warren : le manuscrit de l’Hagakure, ou Code du samouraï, que Warren s’apprêtait à exposer dans l’un de ses hôtels de luxe, a disparu. Cole comprend vite que son employeur n’est pas aussi innocent qu’il y paraît. Il y a trop de yakuzas parmi ses amis et le FBI les a tous, depuis longtemps, sous surveillance. Pas assez pourtant : la fille de Bradley Warren, Mimi, est enlevée au nez et à la barbe du détective…

    Mon avis :

    Elvis Cole est un très bon détective, c’est à dire qu’il n’a pas besoin nécessairement d’un client en plus pour boucler sa fin de mois. Tout va très bien, je vous remercie. Aussi quad Bradley Warren le prend de haut, de très haut, d’encore plus haut quand il l’engage, et bien Cole met les choses au point très vite. Détective, oui, larbin, non. Précisons que l’affaire concerne un vol, et qu’il n’y a pas mort d’homme – pas encore, suis-je tentée de dire.
    En effet, les menaces s’accumulent, et elles se trouvent mises à exécution. Je n’irai pas jusqu’à dire que personne n’avait rien vu venir, du moins rien de ce qui se passe pour Elvis Cole et pour la famille Warren. Cole ne va alors plus seulement enquêter, il va chercher à comprendre comment il a pu être dupé ainsi – si j’ose dire.
    Ce n’est que la deuxième enquête que je lis, j’ai l’impression que ce n’est pas la meilleure, justement parce que certains rebondissements arrivent un peu comme un cheveu sur la soupe. Certains personnage se réfugient dans leur passé, en oubliant justement qu’il est derrière eux et qu’ils ne peuvent le recréer – même s’ils essaient. Ils sont là, personnages secondaires à la périphérie de l’intrigue principale.
    Que nous raconte-t-elle, d’ailleurs, cette intrigue principale ? L’histoire du vol d’un code de samouraï ? Une histoire d’amour contrarié ? L’histoire d’une famille en train de se déliter sous le coup de secrets qui n’en sont peut-être pas ? Où se trouve la vérité ? Beaucoup de questions pour ce titre, et pas toujours les réponses attendues – comme Cole, le lecteur reste un peu dans l’attente, sur sa faim. Je tiens tout de même à préciser que j’aime toujours autant le personnage de Pike, qui comprend, dans cette enquête, plus finement les motivations d’un des protagonistes que Cole.
    Une lecture agréable, certes, mais pas inoubliable.
    Pinky
    Pinky
    M
    M

    CRAIS, Robert Empty Re: CRAIS, Robert

    Message  Pinky Jeu 27 Sep 2018 - 8:37

    merci Nina pour cette présentation
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    CRAIS, Robert Empty Re: CRAIS, Robert

    Message  Nina Jeu 27 Sep 2018 - 21:52

    Merci Pinky pour ta visite.
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    CRAIS, Robert Empty Re: CRAIS, Robert

    Message  Nina Ven 19 Oct 2018 - 19:56

    CRAIS, Robert Couv4710
    Coyote
    Edition Belfond - 350 pages.

    Présentation de l’éditeur :

    Dans le désert qui borde le Mexique et la Californie, tout a un prix. Cela, Nita Morales le sait mieux que personne : depuis six jours, cette femme d’affaires verse une rançon à un homme qui prétend détenir sa fille Krista en otage. Mais que faisaient cette étudiante américaine et son petit ami dans un lieu aussi dangereux ? Pour justifier son tout récent titre de « Meilleur détective du monde », Elvis Cole prend l’enquête en charge et s’aventure dans la tanière des coyotes et des bajadores, les tortionnaires de la frontière… Mais si cette fois, le célèbre privé était allé trop loin ?

    Mon avis ;

    Nous pouvons voir, dans cette enquête, Elvis Cole en pleine action. Il doit enquêter sur une disparition, peut-être même un double enlèvement. Il n’avait pas prévu qu’il sera enlevé à son tour. Je spoile à peine, la chronologie du roman est entièrement bouleversée. Nous revenons en arrière, nous faisons un bond dans l’avenir – il faut attendre quasiment le dénouement pour retrouver une chronologie apaisée.
    Il faut dire que l’intrigue ne l’est pas vraiment. Il aurait pu s’agir d’une simple fugue amoureuse, la maman de Nita n’appréciant pas vraiment le petit ami de sa fille. Le roman touche à un sujet toujours sensible, celui de l’immigration clandestine, et la manière dont celle-ci peut être exploitée. Les passeurs de la frontière mexicaine ne manquent ni d’imagination, ni de cruauté pour cela. Autant vous dire que ce n’est pas que Krista Morales qui est en danger, sans oublier son petit ami, ce sont toutes les personnes qui ont été en contact avec les trafiquants d’humain – Elvis Cole a bien du travail.
    Bien sûr, il fait appel à Joe Pike, mais même lui a besoin de soutien. On découvre le bien nommé Stone qui semble totalement barré. Il fallait au moins cela.
    Coyotes, un roman policier presque classique.
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    CRAIS, Robert Empty Re: CRAIS, Robert

    Message  Nina Ven 19 Oct 2018 - 20:06

    CRAIS, Robert 51fqz810

    Meurtres à la sauce cajun
    Edition Pocket - 454 pages.

    Présentation de l’éditeur :

    Nouvelle enquête délicate pour Elvis Cole. Jodi Taylor, actrice préférée des Américains, vient de le charger de retrouver ses parents. La jeune femme née sous X n'a qu'une angoisse : que les tabloïds découvrent ses origines avant elle. Aussitôt, Cole s'envole pour la Louisiane et entreprend d'éclaircir l'affaire avec l'aide de la séduisante avocate Lucy Chenier. Problème : ils ne sont pas seuls. Un autre privé est sur le coup.

    Mon avis :

    L’intrigue, au départ, semble simple : Elvis doit retrouver les parents biologiques d’une actrice en vue, une star de série télévisée. Pas très compliqué, il l’a déjà fait. Elle ne veut pas grand chose, simplement connaître leur identité, et aussi ses antécédents médicaux. J’ouvre une parenthèse : ceux qui vantent les vertus de l’accouchement sous x et du secret, du droit de la mère, oublie que les enfants sont ainsi privés d’éléments importants pour se construire. Ce n’est pas glamour, ce n’est pas romantique, mais c’est une réalité à laquelle Jodi (telle est son prénom) est confrontée.

    Elvis Cole part donc enquêter en Louisiane – état dont est originaire Robert Crais. Il découvre le Sud, sa chaleur, ses spécialités culinaires. Il rencontre aussi une charmante avocate, engagée par Jodi, qui a déjà entrepris des démarches pour elle et passe maintenant le relais à Elvis – c’est ce qui se passe quand les voies légales ne sont plus envisageables.

    Ce qu’il découvre ? La charmante hospitalité des gens du Sud. Surtout, il découvre qu’un autre détective est déjà sur l’affaire, qu’il est discret comme un éléphant dans une bourgade de Louisiane et qu’il est bien plus avancé que lui sur l’affaire. Oui, Elvis Cole ne s’embarrasse pas toujours avec la légalité, mais visiter sans son accord le bureau d’un confrère, n’est-ce pas une collaboration professionnelle d’un autre genre ?

    Nous sommes déjà presque à la moitié du roman, nous avons eu des révélations, certaines franchement inattendues et… toujours pas de Joe Pike à l’horizon ! Oui, il commençait à me manquer sérieusement, d’autant plus que les adversaires d’Elvis Cole sont assez particuliers ! C’est avec bonheur que je l’ai vu arriver – et avec lui, les choses bien plus sérieuses, bien plus dures. Nous sommes en Louisiane, et si le passé de certains personnages n’est pas glorieux (vous avez dit racisme ?) le présent d’autres résidents est bien douloureux. On n’est plus simplement dans la recherche des origines, mais dans l’exploitation qui peut en être faites… Un classique, que le chantage – ce que le maître chanteur cherchait à cacher l’est moins.

    Oui, meurtre à la sauce cajun est un polar bien ficelé, qui fait passer, à nouveau, de bons moments de lecture tout en montrant une réalité douloureuse. Il s’agit aussi pour le lecteur de se rappeler aussi que ce qui nous est montré dans ce livre est malheureusement tout à fait crédible.
    Pinky
    Pinky
    M
    M

    CRAIS, Robert Empty Re: CRAIS, Robert

    Message  Pinky Sam 20 Oct 2018 - 8:46

    merci Nina pour ces présentations
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    CRAIS, Robert Empty Re: CRAIS, Robert

    Message  Nina Sam 20 Oct 2018 - 8:52

    Merci Pinky pour ta visite.

    Contenu sponsorisé

    CRAIS, Robert Empty Re: CRAIS, Robert

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 11 Avr 2021 - 7:02