Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    Sartre, Jean-Paul

    Partagez

    Pinky
    M
    M

    Re: Sartre, Jean-Paul

    Message  Pinky le Jeu 10 Fév 2011 - 9:51

    Sartre pensait avoir fait un livre drôle... c'est peut être cela le glissement vers l'absurde

    pour ma part je n'adhère pas pleinement à l'affirmation de cette phrase, l'enfer c'est les autres, cela impliquerait aimer vivre complètement seule pour avoir la paix... mais sans les autres, pas de reconnaissance ou d'existence, pour ma part, les autres participent tout autant à mon bien être

    any
    LC
    LC

    Re: Sartre, Jean-Paul

    Message  any le Jeu 10 Fév 2011 - 10:25

    Disons que cette phrase est un peu circulaire:
    L'enfer, c'est les autres, mais ce sont les autres qui nous permettent d'exister.

    Je crois que j'ai lu aussi que Sartre n'entendait pas cette phrase de la même manière que nous l'interprétons. Malheureusement, j'ai oublié la vision de Sartre...
    Je vais faire des recherches Wink

    Atti'
    M
    M

    Re: Sartre, Jean-Paul

    Message  Atti' le Jeu 10 Fév 2011 - 11:35

    Ça ne m'étonne pas Any. Cette phrase qui parait sans équivoque représente sans doute pour l'auteur tout un flot d'idées, de pensées.

    On vit à travers le regard des autres : les notions d'estime, de reconnaissance, etc.

    Mais je suis d'accord avec toi Pinky, les autres génèrent tout autant notre bien-être que notre mal-être. L'enfer est généré par les autres mais les autres ne génèrent pas nécessairement l'enfer et heureusement d'ailleurs...

    Pour vivre heureux, vivons cachés... Tout dépend de ta propre notion du bonheur après tout.

    lilou57
    LEH
    LEH

    Re: Sartre, Jean-Paul

    Message  lilou57 le Jeu 10 Fév 2011 - 12:39

    Je me permets d'ajouter mon grain de sel dans le débat en faisant appel à mes vieux souvenirs de cours de philo...
    D'après ce que j'ai compris, on n'est jamais seul. On a toujours sa propre idée de soi-même mais on se voit surtout par le regard et le jugement des autres. Or, dépendre de ce jugement c'est vivre l'enfer. Pour être libre et heureux, l'individu doit se démarquer des autres et ne pas se soucier continuellement du jugement que les autres porteront sur ses actes et ses pensées.

    Je ne sais pas si j'ai été claire....

    any
    LC
    LC

    Re: Sartre, Jean-Paul

    Message  any le Jeu 10 Fév 2011 - 18:23

    Ça, c'est ce qu'on appelle (en psychologie sociale Razz) l'indépendance, mais cela n'a pas que des avantages. On est libre (oui!), nous de dépendons plus des autres (d'accord!), mais en même temps, nous nous excluons volontairement de la société, en étant marginal. Or, la solitude ne fait pas le bonheur...


    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    Re: Sartre, Jean-Paul

    Message  Ratdebibliotheque le Jeu 10 Fév 2011 - 19:31

    Vous devriez ouvrir une rubrique Café philo pour partager vos avis sur cette citation !

    Atti'
    M
    M

    Re: Sartre, Jean-Paul

    Message  Atti' le Jeu 10 Fév 2011 - 19:45

    Et pourquoi pas RdB ? Bonne idée. Smile

    Pinky
    M
    M

    Re: Sartre, Jean-Paul

    Message  Pinky le Jeu 10 Fév 2011 - 20:14

    lilou57 a écrit:Je me permets d'ajouter mon grain de sel dans le débat en faisant appel à mes vieux souvenirs de cours de philo...
    D'après ce que j'ai compris, on n'est jamais seul. On a toujours sa propre idée de soi-même mais on se voit surtout par le regard et le jugement des autres. Or, dépendre de ce jugement c'est vivre l'enfer. Pour être libre et heureux, l'individu doit se démarquer des autres et ne pas se soucier continuellement du jugement que les autres porteront sur ses actes et ses pensées.

    Je ne sais pas si j'ai été claire....

    tout à fait Lilou, c'est une autre dimension, mais pour s'affranchir du regard de l'autre, il faut avoir une bonne estime de soi et confiance en soi... j'aime bien le terme d'interdépendance... nous sommes des gens libres et indépendants (en règle générale, on le vit ainsi ) mais nous avons des différentes attaches qui nous relient aux autres d'où une certain dépendance à ... l'interdépendance relie bien les deux...

    any
    LC
    LC

    Re: Sartre, Jean-Paul

    Message  any le Ven 11 Fév 2011 - 10:18

    Pinky a écrit:
    tout à fait Lilou, c'est une autre dimension, mais pour s'affranchir du regard de l'autre, il faut avoir une bonne estime de soi et confiance en soi... j'aime bien le terme d'interdépendance... nous sommes des gens libres et indépendants (en règle générale, on le vit ainsi ) mais nous avons des différentes attaches qui nous relient aux autres d'où une certain dépendance à ... l'interdépendance relie bien les deux...

    d\'accord

    Invité
    Invité

    Re: Sartre, Jean-Paul

    Message  Invité le Mar 7 Juin 2011 - 9:55

    .


    Dernière édition par Plume le Mar 6 Sep 2011 - 11:26, édité 1 fois

    caro
    ML
    ML

    Re: Sartre, Jean-Paul

    Message  caro le Mar 7 Juin 2011 - 11:26

    Un classique à lire d\'accord

    Atti'
    M
    M

    Re: Sartre, Jean-Paul

    Message  Atti' le Mar 7 Juin 2011 - 13:49

    Merci Plume pour cet avis, un souvenir récent...

    Pinky
    M
    M

    Re: Sartre, Jean-Paul

    Message  Pinky le Ven 10 Juin 2011 - 8:58

    merci Plume, très bon classique à lire

    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    Re: Sartre, Jean-Paul

    Message  Ratdebibliotheque le Sam 18 Jan 2014 - 17:33

    Huis clos

    Mon avis :
    Une pièce qui fait réfléchir. Ca développe les notions d'indépendance en effet, de ne pas se soucier de l'avis des autres. L'essentiel, c'est de n'avoir rien à se reprocher et ne pas critiquer alors qu'on l'est aussi. Bref, balayer devant sa porte avant de porter un jugement sur les autres, philosophie de vie que je trouve plutôt juste. 
    Par contre, la fin m'a laissée un peu dubitative, c'est une fin ouverte.
     4,5 etoile jaune

    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    Re: Sartre, Jean-Paul

    Message  Ratdebibliotheque le Sam 18 Jan 2014 - 17:38

    Je viens de trouver la réponse de Sartre sur cette fameuse phrase : "L'enfer c'est les autres" :
    « « L'enfer c'est les autres » a été toujours mal compris. On a cru que je voulais dire par là que nos rapports avec les autres étaient toujours empoisonnés, que c'était toujours des rapports infernaux. Or, c'est tout autre chose que je veux dire. Je veux dire que si les rapports avec autrui sont tordus, viciés, alors l'autre ne peut être que l'enfer. Pourquoi ? Parce que les autres sont, au fond, ce qu'il y a de plus important en nous-mêmes, pour notre propre connaissance de nous-mêmes. Quand nous pensons sur nous, quand nous essayons de nous connaître, au fond nous usons des connaissances que les autres ont déjà sur nous, nous nous jugeons avec les moyens que les autres ont, nous ont donné, de nous juger. Quoi que je dise sur moi, toujours le jugement d'autrui entre dedans. Quoi que je sente de moi, le jugement d'autrui entre dedans. Ce qui veut dire que, si mes rapports sont mauvais, je me mets dans la totale dépendance d'autrui et alors, en effet, je suis en enfer. Et il existe une quantité de gens dans le monde qui sont en enfer parce qu'ils dépendent trop du jugement d'autrui. Mais cela ne veut nullement dire qu'on ne puisse avoir d'autres rapports avec les autres, ça marque simplement l'importance capitale de tous les autres pour chacun de nous".

    Raphaèle
    LEH
    LEH

    Re: Sartre, Jean-Paul

    Message  Raphaèle le Dim 19 Jan 2014 - 9:34

    merci Rat de bibliothèque pour tes impressions et surtout pour l'explication qu'en donne l'auteur.
    J'ai lu ce livre plusieurs fois et la dernière lecture  date d'il y a ........très longtemps ;à chaque fois le livre m'a laissé une impression étrange et un peu dérangeante : est ce que l'âge auquel on le lit influence? surement aussi je vais l'ajouter à ma LAL 2014.

    Pinky
    M
    M

    Re: Sartre, Jean-Paul

    Message  Pinky le Dim 19 Jan 2014 - 11:14

    merci Ratdebibliothèque pour ce nouveau complément autour de cette présentation

    notre vison du monde change avec l'âge et évolue

    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    Re: Sartre, Jean-Paul

    Message  Ratdebibliotheque le Dim 17 Mai 2015 - 16:14

    Les mouches
    148 pages

    Résumé :
    Oreste rentre à Argos, sa ville natale envahie par les mouches. Il se fait appeler Philèbe et est accompagné de son précepteur, Le Pédagogue. Il y rencontre un peuple torturé : chacun est rongé par le repentir de ses crimes, jusqu'aux souverains, Clytemnestre et Égisthe, mère et beau-père d'Oreste qui ont assassiné son père Agamemnon à son retour de la guerre de Troie.


    Mon avis :
    C'est la mythologie, et plus particulièrement, l'histoire d'Oreste et Electre, le frère et la soeur, qui est développée par Sartre, dans un langage courant, qui a pour effet qu'on comprend aisément l'histoire.
    Les mouches jouent un rôle prépondérant dans cette intrigue, elles tournent autour de Jupiter, dieu de la mort, et ont toute une symbolique dans cette pièce, jusqu'à en devenir le titre de cette oeuvre.
    Une pièce de théâtre qui se lit très vite, et fait réfléchir. J'ai bien aimé. 
    4,5 etoile jaune

    Pinky
    M
    M

    Re: Sartre, Jean-Paul

    Message  Pinky le Lun 18 Mai 2015 - 8:37

    merci Ratdebibliothèque pour cette présentation, repentir et liberté deux thèmes récurant dans les mouches

    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    Re: Sartre, Jean-Paul

    Message  Ratdebibliotheque le Lun 18 Mai 2015 - 14:04

    Merci Pinky de ta visite ! Exactement, ce sont les 2 notions de base développées dans ce livre.

    Contenu sponsorisé

    Re: Sartre, Jean-Paul

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:12


      La date/heure actuelle est Jeu 8 Déc 2016 - 3:12