Au Fil des lignes

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !

Le deal à ne pas rater :
NIKE : -20% supplémentaires sur les articles déjà en promo ...
Voir le deal

    BEATON M.C.

    Pinky
    Pinky
    M
    M

    BEATON M.C. - Page 3 Empty Re: BEATON M.C.

    Message  Pinky Dim 6 Jan 2019 - 13:23

    COIFFEUR POUR DAMES

    BEATON M.C. - Page 3 A1pflo10

    Policier édité chez Albin Michel en novembre 2017

    288 pages

    Résumé

    Pour toutes ses clientes, Mr John est un magicien : un coiffeur aux doigts d'or qu'elles adorent ! Mais, peu après avoir confirmé ses talents auprès d'Agatha Raisin qui voit poindre ses premiers cheveux blancs, Mr John meurt dans son salon, victime d'un empoisonnement, sous les yeux de la détective. Voici Agatha embringuée dans une drôle d'enquête. Qui en effet pouvait en vouloir à Mr John, adulé par ses nombreuses clientes qui lui confiaient leurs plus troubles secrets ?

    Mon ressenti


    Un gentil coiffeur qui fait des miracles pour ses clientes attendries par sa peau de bébé… voilà un endroit où il faut être vu puisqu’il est capable de vous rajeunir en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire… De qui se moque-t-on ? Agatha doit tout de suite obtenir un RDV et vérifier de visu !

    Mais connait-on bien son coiffeur, tout comme son voisin ? De plus, lorsque le beau Mr John décède dans son salon, tout le monde sait que ce n’est pas bon pour le commerce mais bon pour notre Agatha qui relève le défi de trouver qui est derrière ce crime odieux.

    Un opus qui renoue avec l’ambiance et l’humour des premiers livres de la série, pour mon plus grand plaisir.

    A découvrir
    Pinky
    Pinky
    M
    M

    BEATON M.C. - Page 3 Empty Re: BEATON M.C.

    Message  Pinky Dim 6 Jan 2019 - 13:28

    CRIME ET DÉLUGE

    BEATON M.C. - Page 3 91t1mg10

    Policier édité chez Albin Michel en juin 2018

    334 pages

    Résumé


    Le bonheur conjugal est de courte durée pour Agatha, une fois de plus délaissée par son mari. Punition divine, un véritable déluge s'abat sur la région, plongeant le petit village de Carsley sous les eaux. C'est le moral dans les chaussettes et sous une pluie torrentielle qu'Agatha aperçoit le corps sans vie d'une jeune femme en robe de mariée, un bouquet à la main, flottant dans la rivière. Pour noyer son chagrin, Agatha n'a qu'une solution : se jeter à corps perdu dans une nouvelle enquête...

    Mon ressenti


    Je commence à me lasser d’Agatha qui reste à mes yeux, certes sympathique mais qui commence à m’agacer un tant soit peu ! Pour oublier, elle quitte son village pour quelques vacances sous d’autres cieux mais elle découvre une mariée flottant dans la rivière…

    On demande son aide et c’est sans problème qu’elle se lance à corps perdu dans cette nouvelle enquête dont l’intrigue n’est pas des plus fines, mais Agatha est Agatha et j’aime ses bourdes, ses réparties…

    A vous de voir
    Pinky
    Pinky
    M
    M

    BEATON M.C. - Page 3 Empty Re: BEATON M.C.

    Message  Pinky Mer 30 Jan 2019 - 19:58

    SALE TEMPS POUR LES SORCIÈRES

    BEATON M.C. - Page 3 A1kvsh10

    Policier édité chez Albin Michel en mars 2018

    306 pages

    Résumé

    Traumatisée après qu'une coiffeuse rancunière l'a shampouinée à la crème dépilatoire, Agatha Raisin se réfugie incognito dans un hôtel de la côte en attendant que sa chevelure repousse. N'ayant plus rien à perdre, elle consulte également une sorcière réputée pour ses talents. Miracle, la magie opère, mais pour peu de temps, car la sorcière est retrouvée assassinée ... Agatha renoue aussitôt avec ses réflexes de détective, aidée par l'inspecteur Jimmy Jessop, ensorcelé par ses charmes. À moins que ce ne soient les effets du philtre d'amour qu'Agatha a acheté à la pauvre sorcière ?

    Mon ressenti

    Partie loin pour cacher sa chevelure inexistante, Agatha atterrit dans un bled perdu, dans un hôtel où les personnes âgées sont plus nombreuses que les femmes de son âge. Cependant le village n’offre peu de distraction et elle subit tant bien que mal le défilement de ses journées.

    Jusqu’au jour où les vieux « schnocks » lui parlent d’une sorcière qui fait pousser les cheveux… Ni une ni deux, voici notre miss décidée à rencontrer la sorcière du quartier… mais cette brave femme est retrouvée assassinée !

    J’ai aimé cette intrigue où je retrouve Agatha et son mauvais caractère tout en déployant son aide à qui la demande. Agatha se trouve épaulée par l’inspecteur du coin, Jimmy Jessop, célibataire et qui elle l’espère lui fera oublier ses déboires amoureux.

    Une aventure rythmée malgré la moyenne d’âge comme quoi…. L’âge ne fait pas tout !

    A découvrir



    Nina
    Nina
    ML
    ML

    BEATON M.C. - Page 3 Empty Re: BEATON M.C.

    Message  Nina Mer 30 Jan 2019 - 20:24

    Merci Pinky pour ces avis.
    Que serait Agatha sans ses bourdes ?
    Pinky
    Pinky
    M
    M

    BEATON M.C. - Page 3 Empty Re: BEATON M.C.

    Message  Pinky Jeu 31 Jan 2019 - 10:10

    merci Nina pour ta visite, en effet Miss gaffeuse !
    Ratdebibliotheque
    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    BEATON M.C. - Page 3 Empty Re: BEATON M.C.

    Message  Ratdebibliotheque Dim 17 Fév 2019 - 17:14

    Merci pour tous ces avis !
    J'ai vu que l'auteur en a cérit 29 tomes pour le moment mais seulement 14 traduits en français.
    Pour l'instant, je n'ai pas encore été déçue, mais je n'ai lu que 5 tomes pour l'instant.
    Pinky
    Pinky
    M
    M

    BEATON M.C. - Page 3 Empty Re: BEATON M.C.

    Message  Pinky Lun 18 Fév 2019 - 12:35

    pour ma part, je ne lirai pas l'ensemble de la série, je pense en avoir fait le tour
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    BEATON M.C. - Page 3 Empty Re: BEATON M.C.

    Message  Nina Ven 26 Avr 2019 - 23:42

    BEATON M.C. - Page 3 Cvt_ag12

    Bal Fatal
    Edition Albin Michel - 320 pages.

    Présentation de l’éditeur :

    Au cours de cette nouvelle enquête, la détective Agatha Raisin est chargée de découvrir qui menace de mort la fille de la riche divorcée Catherine Laggat-Brown. Avec l’aide de son fidèle ami sir Charles Fraith, elle tente de résoudre la première grosse affaire de sa nouvelle agence de détectives.

    Mon avis :


    Autant vous le dire tout de suite, ce quinzième tome est à mes yeux un des meilleurs de la série. Agatha Raisin a enfin ouvert une agence de détective et celle-ci marche très bien ! Certes, il lui faut parfois effectuer des enquêtes « de routine », comme retrouver un animal perdu ou trouver les preuves d’un adultère, mais globalement, ce nouveau métier l’enchante, elle a engagé du personnel, et parfois, des affaires singulières se présentent, comme ce père qui préfère retrouver sa voiture plutôt que son fils, ou cette femme qui engage Agatha parce que sa fille, bientôt mariée, est menacée de mort. La menace est d’ailleurs mise à exécution, et après cette tentative ratée, il ne reste plus à Agatha qu’à enquêter.

    L’action ne manque pas dans ce volume. L’action, et l’introspection : Agatha se remet en cause, et se rend compte à quel point l’amitié est précieuse, au point de vraiment donner du sien pour préserver ses amitiés. Les exemples en seront nombreux dans ce roman, dans lequel elle ne cesse de se démener, pour trouver la vérité. Elle ne cesse aussi d’être menacée : jamais nous n’avons été aussi prêts de perdre Agatha Raisin ! Il faut dire qu’elle a vraiment un don pour se bien entourer, et oublier, parfois, les précautions les plus élémentaires.

    Féministe, Agatha Raisin ? Oui, même si elle passe son temps à tomber amoureuse, et ne parvient pas toujours à oublier James. Pourtant, elle reste indépendante et aide certaines des femmes qu’elle croise à se libérer d’une relation toxique. Oui, il n’est pas toujours facile d’aller porter plainte, oui, un homme qui vous bat un jour peut vous battre à nouveau et ne s’arrêtera pas. Il est des femmes qui laissent les hommes qui partagent leur vie leur imposer leur point de vue – cela leur épargne aussi de réfléchir. Il est aussi des femmes, comme la douce Mrs Bloxby, qui respecte l’opinion de leur mari et agisse cependant comme elle l’entende : Agatha reste son ami, quoi qu’en dise son mari.

    Ce quinzième tome montre Agatha en action, Agatha vieillissante, mais aussi sir Charles et son cher Gustav, Roy, ou encore les chats d’Agatha, dont elle prend grand soin.
    Pinky
    Pinky
    M
    M

    BEATON M.C. - Page 3 Empty Re: BEATON M.C.

    Message  Pinky Sam 27 Avr 2019 - 10:12

    merci Nina pour cette présentation
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    BEATON M.C. - Page 3 Empty Re: BEATON M.C.

    Message  Nina Sam 27 Avr 2019 - 10:45

    Merci Pinky pour ta visite.
    supergreen
    supergreen
    LEH
    LEH

    BEATON M.C. - Page 3 Empty Re: BEATON M.C.

    Message  supergreen Mar 30 Avr 2019 - 23:24

    j'ai beaucoup aimé les 6 premiers que j'ai lu d'une traite...
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    BEATON M.C. - Page 3 Empty Re: BEATON M.C.

    Message  Nina Mer 1 Mai 2019 - 15:15

    J'ai commencé par le tome 18, trouvé en VO à la bibliothèque il y a quelques années. Je lis les tomes au fil de leur parution.
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    BEATON M.C. - Page 3 Empty Re: BEATON M.C.

    Message  Nina Mer 8 Mai 2019 - 13:19

    BEATON M.C. - Page 3 Arton110

    Agatha Raisin tome 16 : Jamais deux sans trois
    Edition Albin Michel - 340 pages

    Présentation de l’éditeur :

    Lasse de courir après des chats et des chiens égarés, Agatha accepte la sollicitation d’un certain Robert Smedley : cet homme fortuné est persuadé que son épouse le trompe. Rien de plus tentant pour notre extravagante Agatha que de coincer la jeune, jolie et très dévote Mrs Smedley, un peu trop parfaite pour être honnête. Mais c’était compter sans une autre affaire de disparition qui lui tombe sur le coin du nez. Jamais deux sans trois ?

    Mon avis :

    L’agence de détective d’Agatha Raisin marche bien, très bien, presque trop bien pour Agatha qui parfois est lasse de devoir enquêter sur certaines affaires. Du coup, elle délègue, notre chère Agatha, elle délègue même énormément, au point que ce sont quasiment ses employés qui font le gros du travail à sa place. L’affaire qui ouvre ce seizième volume est tout simple : un homme, Mr Smedley, très jaloux, veut qu’Agatha suive sa femme et trouve des preuves de son adultère. La routine, on vous dit. La différence est qu’Agatha ne trouve absolument rien, la jeune femme semble parfaite en tout point, même madame Bloxby, qui la connaît bien, ne peut que le certifier : Mrs Smedley est très investie dans la vie de la paroisse, elle n’a absolument rien à cacher. Bref, cette affaire semble vraiment des plus évidentes, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes des détectives privés. Cependant, Agatha doit s’occuper aussi d’affaires plus poignante : une adolescente a été assassinée, passant ainsi du statut d’ado disparue, voire de fugueuse, à victime d’un crime atroce. Là aussi, Agatha va mener l’enquête, pas seulement parce que toute publicité est bonne à prendre, mais parce qu’elle est touchée par la douleur des parents de la jeune fille, qui découvrent qu’ils n’en savaient pas autant qu’ils le croyaient sur la vie de leur fille.

    Agatha, la quinquagénaire qui ne veut surtout pas admettre les petits mots liés à l’âge, se retrouve donc à découvrir non pas la vie secrète des adolescentes (cela ferait un beau titre) mais les petites misères des ados, leur capacité à être manipulée en rêvant d’amour, d’un avenir meilleur, ou tout simplement en ayant peur que d’autres petits secrets soient dévoilés. Elle est aussi obligée de se replonger dans sa simple affaire Smedley quand Mr Smedley est assassiné à son bureau. Bien sûr, sa femme ne peut pas être la coupable, je vous rappelle qu’elle est parfaite ! Par contre, son mari ne l’était pas – chercher ses ennemis n’est pas très difficile, par contre se demander pourquoi sa femme n’en faisait pas ouvertement partie l’est davantage !

    Comme le quinzième tome, Jamais deux sans trois est très agréable à lire, les rebondissements sont nombreux, les membres de l’agence de détective d’Agatha sont attachants et le dénouement nous rappelle qu’il faut toujours aller au-delà des apparences.
    Ratdebibliotheque
    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    BEATON M.C. - Page 3 Empty Re: BEATON M.C.

    Message  Ratdebibliotheque Mer 8 Mai 2019 - 17:40

    Merci pour ton avis, Nina. 
    Toujours attachante cette Agathe, j'ai lu 5 tomes pour l'instant, j'attends de lire les autres.
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    BEATON M.C. - Page 3 Empty Re: BEATON M.C.

    Message  Nina Jeu 9 Mai 2019 - 7:01

    Merci Ratdebibliothèque pour ta visite.
    Oui, toujours, et ses amis sont toujours là également (Sir Charles, Bill et Mrs Bloxby).
    Pinky
    Pinky
    M
    M

    BEATON M.C. - Page 3 Empty Re: BEATON M.C.

    Message  Pinky Jeu 9 Mai 2019 - 9:56

    merci Nina pour cette présentation, je vais peut être lire les derniers depuis qu'elle a une agence...
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    BEATON M.C. - Page 3 Empty Re: BEATON M.C.

    Message  Nina Jeu 9 Mai 2019 - 9:57

    Merci Pinky pour ta visite.
    En fait, comme j'ai commencé par le 18 en anglais (merci la bibli), je savais depuis le début qu'elle aurait une agence. Restait à savoir quand elle l'ouvrirait.
    Pinky
    Pinky
    M
    M

    BEATON M.C. - Page 3 Empty Re: BEATON M.C.

    Message  Pinky Ven 10 Mai 2019 - 9:36

    tu es une petite maline bisous
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    BEATON M.C. - Page 3 Empty Re: BEATON M.C.

    Message  Nina Ven 10 Mai 2019 - 10:01

    Pinky a écrit:tu es une petite maline bisous
    Merci Pinky ! bisous
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    BEATON M.C. - Page 3 Empty Re: BEATON M.C.

    Message  Nina Ven 17 Mai 2019 - 21:42

    BEATON M.C. - Page 3 51ujay10

    Hamish MacBeth - tome 2 :Qui va à la chasse
    Edition Albin Michel - 282 pages

    Présentation de l’éditeur :

    Lorsque Priscilla Halburton-Smythe ramène à Lochdubh son nouveau fiancé, un dramaturge londonien, tout le monde est enchanté… sauf Hamish Macbeth, amoureux transi de la jeune femme. Mais ses affaires de cœur devront attendre un peu : un des invités aux fiançailles de Priscilla, l’affreux goujat Peter Bartlett, est retrouvé assassiné pendant une partie de chasse à la grouse.
    Chargé des premières investigations, Hamish Macbeth fait face à une brochette de suspects huppés, qui avaient tous une bonne raison d’attenter à la vie de l’ignoble capitaine Bartlett.

    Mon avis :

    Hamish est le personnage le plus sympathique de la série. C’est normal, me direz-vous, il est le héros. Oui, mais Agatha Raisin a beau être l’héroïne de l’autre série de MC Beaton, elle n’est pas toujours sympathique. Lui, Hamish, trouve toujours moyen d’être sympathique, même quand il « trafique » un peu – après tout, il le fait pour améliorer son ordinaire, lui qui aide tellement sa famille, et s’acquitte assez bien de son métier, n’empêchant personne, après tout, de vivre de son mieux.

    Priscilla, par contre, c’est une autre affaire. Elle semble sortie d’un autre temps, elle est très éloignée des jeunes femmes dynamiques crées par Agatha Christie. Elle a un travail, des amis, et pourtant, elle veut plaire à ses parents en épousant un homme qui leur convienne – elle est fille unique, il est des choses qu’elle pense ne pas pouvoir se permettre. Son fiancé, un dramaturge reconnu, est donc tout à fait acceptable pour ses parents, qui vont en plus avoir le bonheur de recevoir de nombreux invités, heureux pour les fiancés, disons plutôt heureux de rencontrer la coqueluche de tout Londres.

    Si le thème du premier volume était la pêche, ici, il est question de la chasse, et de la difficulté de trouver le gibier que l’on veut : les grouses sont rares. Les meurtres le sont un peu moins, puisqu’un des invités est retrouvé mort. Les accidents de chasse sont bien plus fréquents qu’on ne le pense, et ont le mérite d’arranger tout le monde, la police en premier. Toute la police ? Non, Hamish met en doute cette thèse et démontre que Peter Bartlett, grand séducteur et grand goujat a bel et bien été assassiné.

    L’enquête s’annonce non pas difficile, mais pleine de méandre : pourquoi ne pas revenir tout simplement à la thèse de l’accident ? Il est franchement des personnes qui aiment se compliquer l’existence ! Il est aussi des personnes qui, même si un suspect avoue, est arrêté, continue à enquêter sous prétexte que… N’anticipons pas ! Hamish est sympathique, jusque dans sa manière de profiter de certaines situations, alors que beaucoup des illustres invités des Halburton-Smythe sont des rustres, des pintades de la pire espèce. Quand je vous disais que la saison de la chasse était ouverte….

    Dernier argument : les Highlands sont toujours décrits de manière somptueuse, et Hamish MacBeth aime toujours autant parcourir la lande, même si c’est à la recherche d’indices.
    Pinky
    Pinky
    M
    M

    BEATON M.C. - Page 3 Empty Re: BEATON M.C.

    Message  Pinky Sam 18 Mai 2019 - 10:27

    merci Nina pour cette présentation, une nouvelle série avec de l'humour ?
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    BEATON M.C. - Page 3 Empty Re: BEATON M.C.

    Message  Nina Sam 18 Mai 2019 - 11:44

    Oui ! L'auteur vient de publier le 26e titre en anglais.
    Merci Pinky pour ta visite.
    Pinky
    Pinky
    M
    M

    BEATON M.C. - Page 3 Empty Re: BEATON M.C.

    Message  Pinky Dim 19 Mai 2019 - 10:05

    intéressant, merci Nina
    Nina
    Nina
    ML
    ML

    BEATON M.C. - Page 3 Empty Re: BEATON M.C.

    Message  Nina Dim 19 Mai 2019 - 10:21

    Je t'en prie Pinky.
    Ratdebibliotheque
    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    BEATON M.C. - Page 3 Empty Re: BEATON M.C.

    Message  Ratdebibliotheque Lun 20 Mai 2019 - 17:20

    Merci Nina pour cet avis, je note cette nouvelle série.

    Contenu sponsorisé

    BEATON M.C. - Page 3 Empty Re: BEATON M.C.

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 11 Avr 2021 - 7:55